Philip KERR (Royaume-Uni/Ecosse)

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Re: Philip KERR (Royaume-Uni/Ecosse)

Message  Bernard le Sam 22 Déc 2018 - 9:38

J'ai commencé "La paix des dupes", ça commence bien.

B
Bernard
Bernard

Nombre de messages : 3680
Age : 73
Location : 94160 Saint-Mandé
Date d'inscription : 28/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Hôtel Adlon

Message  nauticus45 le Mar 1 Jan 2019 - 14:23




  • Broché: 672 pages
  • Editeur : Le Livre de Poche (3 janvier 2013)
  • Collection : Policiers
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2253167274
  • ISBN-13: 978-2253167273



Présentation de l'éditeur:


Berlin, 1934. Bernie Gunther, chassé de la Kripo, gangrenée par les nazis, en raison de ses sympathies pour la république de Weimar, s’est reconverti : il est maintenant responsable de la sécurité de l’Hôtel Adlon. Alors qu'il s’échine à effacer de sa généalogie un quart de sang juif, le patron d'une entreprise de construction est assassiné dans sa chambre après avoir passé la soirée avec un homme d'affaires américain véreux, ami de hauts dignitaires nazis. Une séduisante journaliste, chargée par le Herald Tribune d’enquêter sur la préparation des Jeux olympiques de Berlin, engage Bernie. Le sort d’un boxeur juif dont le corps a été repêché dans la Spree lui semble le bon moyen pour rendre compte du climat de démence meurtrière et de répression antisémite qui règne sur la capitale allemande. Le sixième volet des enquêtes de Bernie Gunther par Philip Kerr, l’auteur de la célèbre Trilogie berlinoise.



Commentaire:


Le début de ce tome m'a un peu surprise. Dans "Douce flamme" on avait laissé Bernie Gunther en Argentine après guerre, et là on le retrouve à Berlin en 34. Mais la plume de Philipp Kerr est telle et son intrigue est toujours tellement bien tournée et documentée qu'on oublie vite ces questions pour se laisser absorber par l'histoire. Les réponses d'ailleurs finissent par surgir d'elle-même quand, à la faveur d'une seconde partie, on retrouve Bernie Gunther (devenu Carlos Hausner) sur l'île de Cuba, retrouvant totalement par hasard les protagonistes de l'intrigue initiée en 34 à Berlin. Et cette fois c'est donc l'Histoire de Cuba que l'on découvre, alors que Fidel Castro est un révolutionnaire communiste emprisonné et Fernando Bastista est encore au pouvoir. Au passage on découvre aussi la Finca Vigia, la maison d'Ernest Hemingway à Cuba et, comme à chaque fois, on savoure le plaisir d'un très bon thriller totalement imbriqué dans l'Histoire.


5/5  coeur coeur coeur  
nauticus45
nauticus45

Nombre de messages : 1785
Age : 42
Location : Haut-Rhin, France
Date d'inscription : 27/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philip KERR (Royaume-Uni/Ecosse)

Message  Bernard le Mar 1 Jan 2019 - 16:40

Merci pour ce commentaire, nauticus45.

B
Bernard
Bernard

Nombre de messages : 3680
Age : 73
Location : 94160 Saint-Mandé
Date d'inscription : 28/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philip KERR (Royaume-Uni/Ecosse)

Message  kattylou le Mar 1 Jan 2019 - 17:09

Une trilogie à découvrir !

_________________
Challenge US Plus que 4 Etats !
kattylou
kattylou

Nombre de messages : 4013
Age : 54
Location : 77
Date d'inscription : 08/09/2009

http://kattyloucuis.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philip KERR (Royaume-Uni/Ecosse)

Message  nauticus45 le Mer 6 Fév 2019 - 12:50





  • Broché: 600 pages
  • Editeur : Le Livre de Poche (26 février 2014)
  • Collection : Policiers
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2253175927
  • ISBN-13: 978-2253175926



Présentation de l'éditeur:


1954. Alors qu’il tente de fuir Cuba en bateau, Bernie Gunther est arrêté par la CIA et transféré à la prison de Landsberg à Berlin. La guerre froide fait rage et les Américains, qui ont besoin d’informations sur l'Allemagne de l'Est et les Soviétiques, passent un marché avec Gunther : sa liberté dépendra de ce qu'il leur révélera sur un ancien de la SS, Erich Mielke, le chef de la nouvelle Stasi. Au fil des interrogatoires qu’il subit, Gunther se raconte : son entrée dans la SS, la traque des communistes allemands dans les camps français, les mois passés en URSS comme prisonnier de guerre, et sa volonté farouche de sauver, à tout prix, sa peau.
Une intrigue pleine de chausse-trapes. Grâce à ses incessants va-et-vient entre réalité et fiction, Philip Kerr réussit cette fois-ci le tour de force de nous donner à voir de l’intérieur la période la plus sombre de la guerre froide. Yann Plougastel, Le Monde des livres.

Commentaire:
Après plusieurs années en Amérique du Sud puis à Cuba, Bernie Gunther se fait rattraper par la CIA. En pleine guerre froide le bloc américain et le bloc soviétique s'opposent et de par son passé Bernie détient des informations susceptibles de les intéresser tous les deux. D'abord emprisonnée, Bernard Gunther doit jouer très finement pour répondre aux questions et livrer aux américains les informations qu'ils recherchent, sans pour autant se mettre en danger mais au contraire gagner sa liberté. Bernie se trouve donc obligé de replonger dans son passé et de faire face à ce qu'est devenu l'Europe, à mille lieues de ce qu'il en a connu jusqu'ici.
5/5  coeur coeur coeur
nauticus45
nauticus45

Nombre de messages : 1785
Age : 42
Location : Haut-Rhin, France
Date d'inscription : 27/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philip KERR (Royaume-Uni/Ecosse)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum