David VANN (Etats Unis)

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Aller en bas

Re: David VANN (Etats Unis)

Message  cookie610 le Mer 8 Mar 2017 - 21:06

Désolations
 
Note : 4/5
 
Résumé : Gary, un jeune retraité, a pris idée d’aller construire une cabane en rondins pour vivre sur l’île de Caribou Island, au beau milieu d’un lac de la péninsule de Kenai au fin fond de l’Alaska. Le retour à la nature brute, être coupé de toute civilisation, au milieu d’un lac gelé lui plait. Sa femme Irène aime beaucoup moins l’idée et ne voit là qu’un prétexte pour la pousser à bout et se séparer d’elle. A force de travailler en pleine tempête, elle va d’ailleurs attraper un gros rhume accompagné de violentes migraines. Gary persiste dans sa volonté, jusqu’à l’obsession, et leur couple s’étiole de plus en plus. Leur fille Rhoda a également son lot de soucis et voit d’un mauvais œil l’exil de ses parents.
 
Critique : J’ai lu le premier roman de David Vann, Sukkwand Island, il y a quelques temps déjà. J’avais bien aimé et ça été un plaisir de me replonger dans un de ses romans. Comme dans le premier, la nature joue un rôle entier dans ce roman. On est en Alaska avec les personnages, on a froid avec eux, on sent l’humidité. Les descriptions sont vraiment bien faites, on s’y croirait. L’atmosphère est lourde et oppressante. Les personnages sont bien fouillés. J’ai particulièrement aimé Rhoda, qui, bien qu’un peu naïve, est terriblement attachante. Elle fait son maximum pour maintenir sa famille telle qu’elle veut qu’elle soit. Irène est attachante, on comprend qu’elle a du mal à accepter la fin de son couple mais on ne comprend pas pourquoi elle s’accroche autant. Gary est insupportable, complètement obsédé par son rêve de cabane et les autres personnages masculins ne relèvent pas bien le niveau. Comme dans le premier roman, l’auteur traite de l’incompatibilité de certaines personnes. Si on rentre assez rapidement dans l’histoire et sans difficulté, le rythme est assez lent et il ne se passe pas forcément grand-chose. Le fait que les personnages secondaires (Carl et Monique notamment) soient assez approfondis fait que l’histoire principal avance finalement assez lentement. Le rythme s’accélère néanmoins sur la fin et jusqu’au dénouement final. On s’attend à ce qu’il se passe quelque chose de grave (surtout si on a lu son premier roman, on ne peut que s’en douter) mais on ne sait pas bien quoi. Par contre, je trouve dommage que l’auteur s’arrête là. Ce qui était bien dans le premier roman, c’était de voir les conséquences du geste et les réactions des autres personnages. Ici, on coupe en plein milieu. D’ailleurs, on ne sait pas ce qu’il advient de certains personnages (j’aurais bien aimé en savoir plus sur Carl notamment). Je n’avais pas envie de les quitter tout de suite, pas comme ça en tout cas. Mais bon, j’ai quand même beaucoup aimé cette lecture et je lirais avec plaisir d’autres livres de cet auteur à l’occasion.
avatar
cookie610

Nombre de messages : 4854
Age : 28
Location : Lyon
Date d'inscription : 28/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: David VANN (Etats Unis)

Message  Awara le Mer 8 Mar 2017 - 21:13

Cookie, tu piques quand même l'intérêt pour ce roman!

_________________
avatar
Awara

Nombre de messages : 4368
Age : 73
Location : PARIS
Date d'inscription : 03/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Sukkwan Island

Message  noemiejardine le Ven 14 Sep 2018 - 13:21

En panne de lectures, ai découvert ce titre dans ma bibliothèque...
Mon avis rejoint celui de Liisalor, une première partie prenante, une deuxième trop tirée en longueur..
L’ensemble? Un livre déconcertant, qui laisse un certain malaise....
Pauvre Roy, avoir eu un père si malade....
Et dans ce récit, n'ai pas trouvé Un « nature writing » inspirant.
Ma note 3/5
avatar
noemiejardine

Nombre de messages : 604
Date d'inscription : 05/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: David VANN (Etats Unis)

Message  cookie610 le Mar 9 Oct 2018 - 19:02

Aquarium

Note : 4/5

Résumé : Caitlin a 12 ans. Elle vit seule avec sa mère Sheri. Tous les jours, à la sortie de l’école, elle se rend à l’aquarium pour regarder les poissons qu’elle aime tant en attendant que sa mère passe la récupérer en sortant du travail. Là, elle rencontre un jour un vieux monsieur avec qui elle va se lier d’amitié sans se douter des répercussions que cette relation va avoir dans sa vie.
 
Critique : Troisième livre que je lis de cet auteur et comme à chaque fois, ce livre est d’une force impressionnante, une véritable claque pour le lecteur. C’est très dur à lire, j’ai eu souvent besoin de faire des pauses. Ce n’est pas le genre de livres qu’on peut lire d’une traite. On est dans une violence psychologique très poussée. Heureusement que les discussions sur les poissons apportent un brin de légèreté à l’histoire, ça permet de souffler un peu. Caitlin est un personnage très attachant mais j’ai eu beaucoup de mal à cerner sa mère. Comme d’habitude dans les romans de David Vann, on retrouve ses thèmes de prédilections avec des relations familiales complexe, le poids du passé, la recherche du pardon à tout prix. Bref, j’ai vraiment beaucoup aimé bien que ce soit une lecture difficile.
avatar
cookie610

Nombre de messages : 4854
Age : 28
Location : Lyon
Date d'inscription : 28/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: David VANN (Etats Unis)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum