Février 2010: La maison aux esprits d'Isabel Allende

Aller en bas

Re: Février 2010: La maison aux esprits d'Isabel Allende

Message  Bernard le Lun 1 Mar 2010 - 11:50

Je l'ai emprunté à la médiathèque. J'ai lu 20 pages, je n'ai rien compris, je l'ai fermé et je l'ai rendu à la médiathèque.
Mon esprit et ceux d'Isabel Allende n'étaient pas sur la même longueur d'ondes.
Je le regrette...

B
Bernard
Bernard

Nombre de messages : 3680
Age : 73
Location : 94160 Saint-Mandé
Date d'inscription : 28/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Février 2010: La maison aux esprits d'Isabel Allende

Message  Louvaluna le Ven 12 Mar 2010 - 22:21

La maison aux esprits

(Le Livre de Poche, 1984, 600 pages)


« Psst ! Père Restrepo ! Et si cette histoire d’enfer n’était qu’un gros mensonge, on l’aurait tous dans le baba… » Ainsi réagit la petite Clara, alors âgée de dix ans, aux horreurs proférées durant la messe par le fanatique père Restrepo pour terrifier ses ouailles. Une scène hilarante qui met d’emblée au premier plan ce fabuleux personnage de Clara qui illumine le récit de son aura bienveillante. Mais Clara trouve son antithèse en la personne d’Esteban Trueba, qui deviendra son mari, lui-même pilier fondateur de l’histoire puisqu’il traverse du début à la fin, tel un furieux diable de Tasmanie, cette remarquable saga familiale. Un équilibre bien précaire face aux nombreuses embûches déposées par la vie sur le chemin de tout un chacun. Les colères cataclysmiques du patriarche Trueba n’auront de cesse de fragiliser le carcan familial, de semer terreur, tristesse et solitude. Et ses dérapages de retentir bien des années après, sur sa descendance. Mais c’est aussi à travers ce funeste personnage que se révèlent de beaux portraits de femmes courageuses et foncièrement optimistes, ainsi que le tableau de leur difficile condition. Jusqu’à ce qu’on atteigne la quatrième génération, celle d’Alba, où les mœurs se font plus libres et que la petite-fille ose tenir tête à ce grand-père qui aura mis quatre-vingt-dix longues années à s’adoucir.

A la même époque cependant se préparent de sombres événements qui plongeront le pays dans un enfer digne des descriptions les plus échevelées du père Restrepo. Le ton léger et fantasque du récit laisse alors place à une ambiance de plus en plus lourde et inquiétante, jusqu’à ce que l’irrémédiable ait lieu : un coup d’état militaire, et la tyrannie s’abat sur le Chili. Le pays n’est jamais nommé dans le livre mais il est évident qu’il s’agit ici de la prise du pouvoir par le général Pinochet en 1973, contrant le président socialiste démocratiquement élu en 1970, Salvador Allende. Dès lors, l’auteur nous plonge instamment dans la détresse de cette sombre période de l’histoire du Chili. Et on tremble pour Alba et ce grand-père qui n’a plus les moyens de protéger sa petite-fille.

Isabel Allende nous livre donc une saga familiale sous forme de conte, avec des personnages tout à fait étonnants, des situations rocambolesques, un conte du XXe siècle évoquant ce que notre époque a révélé de plus monstrueux, cette bête tapie dans l’ombre qui tétanise même l’adulte le plus aguerri.

Enfin, j’ai beaucoup aimé l’idée des cahiers de notes sur la vie tenus par Clara durant cinquante ans, une alternative pour déjouer autant que possible les faiblesses de la mémoire et la complexité des nœuds qui se forment tout au long de l’histoire familiale, nous laissant souvent impuissant devant la répétition de traumatismes antérieurs.

4/5

_________________
Louvaluna

« Écrire consiste à rêver avec une intensité telle que nous parvenions à arracher au monde un morceau. » - Pierre Jourde

« J'aime la lecture en général. Celle où il se trouve quelque chose qui peut façonner l'esprit et fortifier l'âme est celle que j'aime le plus. » - La Rochefoucauld
Louvaluna
Louvaluna

Nombre de messages : 1131
Location : France (Est)
Date d'inscription : 28/10/2008

http://biblioscopie.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Février 2010: La maison aux esprits d'Isabel Allende

Message  Bernard le Sam 13 Mar 2010 - 13:03

Joli Louvaluna, bien belle critique .
Ce livre ne m'a pas convenu... Dommage !

B
Bernard
Bernard

Nombre de messages : 3680
Age : 73
Location : 94160 Saint-Mandé
Date d'inscription : 28/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Février 2010: La maison aux esprits d'Isabel Allende

Message  jul3 le Mer 24 Mar 2010 - 22:52

Ma note : 4/5

Je finis ce livre du mois avec près d'un mois de retard, mais je suis très contente d'avoir enfin découvert Isabel Allende.

Mon avis: La première partie du livre m'a transportée. J'ai trouvé le style délicieux, les
personnages attachants et l'ambiance magique. Les pages défilaient à une grande vitesse. Malheureusement, j'ai eu plus de mal dans la seconde partie. J'avais parfois l'impression qu'il y avait des répétitions superflues. Dans l'ensemble, je garderai un très bon souvenir de cette lecture, particulièrement de l'humour de l'auteur à laquelle je ne m'attendais pas du tout en commençant le livre.

Je tâcherai d'avoir moins de retard pour le prochain livre du mois...
jul3
jul3

Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 27/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Février 2010: La maison aux esprits d'Isabel Allende

Message  Philcabzi le Jeu 25 Mar 2010 - 10:56

C'est pas grave Jul3 l'idée est de faire découvir des lectures que l'on ne ferait pas d'emblée.

_________________
Philcabzi
Ainsi qu'une journée bien remplie donne un doux dormir, ainsi une vie bien employée donne un doux mourir. Leonardo da Vinci

Ma PAL: 64 livres
Lecture du moment: Les âmes perdues de Dutch Island de John Connolly
Philcabzi
Philcabzi
Admin

Nombre de messages : 2995
Age : 42
Location : Québec/Canada
Date d'inscription : 25/10/2008

http://latetedanslechaudron.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Février 2010: La maison aux esprits d'Isabel Allende

Message  Lacazavent le Mar 30 Mar 2010 - 16:20

La maison aux esprits d' Isabel Allende
Livre de Poche / 540 pages




Puisque j'avais opté pour une lecture suivant un ordre chronologique de cette longue mais passionnante saga familiale. Après avoir lu La fille du destin et Portrait sépia, je me suis attaquée à ce gros morceau de l'œuvre d' Isabel Allende. Comme dans ces livres précédents en peu de pages je me suis laissée totalement captiver par cette histoire. J'ai aimé la plus part des personnages même si Clara et Esteban Trueba garderont une place particulière dans mon souvenir. Tous sont entiers, ce sont de vrai caractères complexes à souhait et fidèle à leur croyance. Une somme d'identités liée par les liens du sang mais dont les vies resteront fondamentalement différentes.
Comme dans toute saga qui se respecte il y a des pages et des pages de détails et comme une lectrice très très curieuse loin de les trouver pénible ils représentent pour moi peut-être la véritable richesse de ce roman. Il ne faut rien oublié tout est important et si un détail peut nous paraître superflu au final ils servent à camper le roman dans un univers qui lui est propre.

5/5



Merci Clochette pour m' avoir incité à lire cette auteur. Après cinq livres d'elle, je suis totalement sous le charme et c'est bien agréable de lire une auteur qui procure toujours autant de plaisir !
Lacazavent
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5581
Age : 32
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Février 2010: La maison aux esprits d'Isabel Allende

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum