Février 2010: La maison aux esprits d'Isabel Allende

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Février 2010: La maison aux esprits d'Isabel Allende

Message  Philcabzi le Jeu 11 Fév 2010 - 23:50

Je reprend la pub de Clochette pour ouvrir la discussion.

4ème de couverture Amazon


Une grande saga familiale dans une contrée qui ressemble à s'y
méprendre au Chili. Entre les différentes générations, entre la branche
des maîtres et celle des bâtards, entre le patriarche, les femmes de la
maison, les domestiques, les paysans du domaine, se nouent et se
dénouent des relations marquées par l'absolu de l'amour, la familiarité
de la mort, la folie douce ou bestiale des uns et des autres, qui
reflètent et résument les vicissitudes d'un pays passé en quelques
décennies des rythmes ruraux et des traditions paysannes aux
affrontements fratricides et à la férocité des tyrannies modernes.
Isabel Allende a quitté le Chili après le coup d'Etat militaire. La
Maison aux esprits, son premier roman, tantôt enchanteur, tantôt
mordant, est à inscrire parmi les révélations de la littérature
latino-américaine d'aujourd'hui. Il est traduit dans une dizaine de
pays et a obtenu le prix du Grand Roman d'évasion 1984.

Alors, si vous avez envie de vous envoler vers des contrées lointaines, vivre les aventures d'un homme hors norme au travers de plusieurs générations, découvrir une histoire époustouflante, magique mais tragique, et comprendre pourquoi ce roman est comparé à "Cent ans de solitude" de Garcia-Marquez, alors lisez "La maison aux esprits" !

Clochette.

Critiques à partir du 12 février 2010.

_________________
Philcabzi
Ainsi qu'une journée bien remplie donne un doux dormir, ainsi une vie bien employée donne un doux mourir. Leonardo da Vinci

Ma PAL: 64 livres
Lecture du moment: Les âmes perdues de Dutch Island de John Connolly
avatar
Philcabzi
Admin

Nombre de messages : 2995
Age : 41
Location : Québec/Canada
Date d'inscription : 25/10/2008

http://latetedanslechaudron.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Février 2010: La maison aux esprits d'Isabel Allende

Message  Cocotte le Ven 12 Fév 2010 - 12:24

Je suis la première !

La maison aux esprits

C’est l’histoire sur quatre générations de la riche famille Trueba. On y fait la connaissance du tyrannique Esteban, de son épouse Clara, et de leur descendance. À travers les amours difficiles, les chicanes de famille, les conflits politiques, on apprend à connaître cette famille hors de l’ordinaire.

J’aime beaucoup les sagas familiales et celle-ci m’a captivée. J’ai tout de suite accrochée à l’histoire de cette famille aux membres assez tordus, ce qui ne m’a pas empêché de m’attacher à eux. Très intéressant de découvrir en toile de fond la culture chilienne que je ne connaissais pas.

Isabel Allende a un style imagé assez particulier. Elle change de narrateur sans que ce soit structuré. Ça surprend au début, mais lorsqu’on est bien embarqué, on ne peut faire autrement que de dévorer les pages!

À lire!

Ma note : 4,5/5
avatar
Cocotte

Nombre de messages : 870
Age : 37
Location : Québec / Canada
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Février 2010: La maison aux esprits d'Isabel Allende

Message  dodie le Ven 12 Fév 2010 - 15:03

J'ai beaucoup aimé ce livre. Déjà au départ j'affectionne les sagas familiales et là j'ai été gâtée. Quelle famille dominée par un véritable tyran que j'aurais volontiers étripé à plusieurs reprises. Les femmes sont vraiment attachantes avec chacune un caractère différent mais très fort. Il y a tous les ingrédients d'une belle saga dans ce roman: des amours, des haines, des trahisons, des rebellions, des injustices, des vengeances...
Ce qui m'a aussi plu outre l'histoire familiale c'est l'aspect historique: nous sommes à une période charnière de l'histoire de ce pays et l'auteur décrit à merveille le changement qui s'opère dans les esprits et les relations entre les personnes.
Ce fut une bien belle découverte pour moi 4,75/5
avatar
dodie

Nombre de messages : 4453
Age : 53
Location : France
Date d'inscription : 11/04/2009

http://dodiecuisine.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Février 2010: La maison aux esprits d'Isabel Allende

Message  Ladybug le Ven 12 Fév 2010 - 17:49

J'aime quand un auteur s'attarde sur la psychologie de ses personnages et on a là une belle galerie de personnages identifiables, des portraits très complets qui font qu'on éprouve soit de l'empathie, une antipathie mêlée de pitié, de l'admiration, enfin plein de sentiments différents. J'ai aimé ce roman surtout à cause de Clara. J'aime l'atmosphère troublante autour d'elle, le fait qu'elle soit peu apte à la vie domestique, son détachement par rapport aux choses matérielles, son excentricité, son coté éthéré, en font un personnage hors du commun. La 2ème partie m'a un petit peu moins intéressée, sans Clara la vie est moins belle ! Les évènements politiques qui interviennent dans leurs vies rendent le roman plus terre à terre, on a toujours des héroïnes attachantes et fortes mais plus "standards".

Ma note : 4.5/5

_________________
Je lis

avatar
Ladybug

Nombre de messages : 1970
Date d'inscription : 22/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Février 2010: La maison aux esprits d'Isabel Allende

Message  Philcabzi le Ven 12 Fév 2010 - 17:57

La maison aux esprits
Ed. Librairie Arthème Fayard, 1984, c1982, 531 pages, ISBN 2-7242-2221-0
Titre original: La casa de los espíritus (traduit de l'espagnol (Chili) par Claude et Carmen Durand)

Ma note : 4.5/5

Mon avis:
Je ne suis habituellement une adepte des sagas familiales mais celle-ci m'a tout à fait conquise. Je ne sais pas si c'est la magie, la profondeur des personnages ou l'Histoire sous-jacente qui me tenait rivée aux livres; probablement un peu tout ça à la fois. Les personnages ne sont pas des caricatures, ne sont ni gentils, ni méchants, mais profondément humains ce qui fait qu'on s'y attache (et oui même à Esteban Trueba!) et que leur sort nous tiens à cœur. J'ai été un peu déstabilisé au début par le changement soudain de narrateur, mais finalement on s'y habitue et on comprend à la fin le pourquoi de ce style. J'ai par contre été un peu ennuyé par les derniers chapitres où la politique prend toute la place alors qu'elle était plutôt distillée habilement dans le reste du roman, mais il faut tout de même prendre en compte que ce fut une époque si bouleversée que dans la tête et le cœur des gens ce devait être le seul sujet de préoccupation. Au final, je suis très contente d'avoir découvert cette auteure dont j'ai tellement entendu parlé et je vais certainement poursuivre la lecture de son œuvre. Merci Clochette!!

_________________
Philcabzi
Ainsi qu'une journée bien remplie donne un doux dormir, ainsi une vie bien employée donne un doux mourir. Leonardo da Vinci

Ma PAL: 64 livres
Lecture du moment: Les âmes perdues de Dutch Island de John Connolly
avatar
Philcabzi
Admin

Nombre de messages : 2995
Age : 41
Location : Québec/Canada
Date d'inscription : 25/10/2008

http://latetedanslechaudron.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Février 2010: La maison aux esprits d'Isabel Allende

Message  Liza_lou le Ven 12 Fév 2010 - 20:32

La maison aux esprits
(Le livre de poche, 600 pages)

"Barrabàs arriva dans la famille par voie maritime..."

Trois générations de femmes dans un pays inconnu d'Amérique du Sud qui ressemble fort au Chili, patrie d'origine d'Isabel Allende. La maison aux esprits nous entraîne à la suite de la destinée des membres de la famille Trueba, du début du XXème siècle à la fin des années soixante-dix. Parti de rien, le patriarche, Esteban Trueba établit un empire de par sa seule force et sa volonté. Follement amoureux de Rosa la Belle qui meurt subitement empoisonnée, Esteban épousera finalement la petite sœur Clara dont les pouvoirs et la personnalité vont s'avérer bien étranges. D'un mode de vie qui semblait séculaire, les Trueba vont subitement être projetés dans la modernité du XXème siècle avec ce qu'elle a engendré de pire : le totalitarisme et la tyrannie.

Mon Dieu, quel roman! Les amateurs des grandes sagas seront comblés même si, assurément, je ne classerai pas La maison aux esprits dans le registre des sagas classiques. Ne vous attendez pas à de grandes histoires romanesques ou sentimentales, non, La maison aux esprits est un récit bien plus profond où l'ambiance est la clé de voute du récit. Autant dire que l'intérêt premier de l'histoire est dans la peinture des personnages et des situations engendrées par la plume délicate et enchanteresse de Isabel Allende. Par bien des rapports, La maison aux esprits m'a d'ailleurs fait penser aux romans de Gabriel Garcia Marquez puisque j'ai retrouvé la même ambiance "magique" dans l'écriture et le style.

Clara, Blanca, Alba : trois femmes, qui, tour à tour, souffriront des affres et des colères du grand Esteban Trueba. L'Histoire avec un H les rattrapera brusquement et ce sera la petite-fille Alba qui subira la vengence d'Esteban Garcia dont la grand-mère avait été violée par Trueba. Le rythme d'ailleurs se ressent à ce moment du récit. Ainsi, dans les deux premiers tiers du roman, le rythme découle avec lenteur, suivant en cela le rythme des saisons, de la campagne reculée d'alors. Puis, peu à peu, les évènements se bousculent, avec les premières révoltes, les premières revendications des paysans sans terre pour le partage des terres, la reconnaissance syndicale ou encore le droit des travailleurs. Le socialisme et ses idées commencent alors à se propager dans tout le pays et il faudra attendre bien des années avant que le premier président socialiste soit élu. C'est ici que l'Histoire réelle du Chili rejoint la fiction et Isabel Allende, nièce de Salvador Allende, président socialiste du Chili, nous raconte dans les moindres détails les manœuvres subversives pour le renverser, le coup d'état militaire et surtout, la prise du pouvoir par la junte. Les dernières pages du récit sont alors d'une noirceur terrifiante; Allende décrit avec forces détails la terreur, la violence mais aussi les viols de l'armée détentrice du pouvoir dans le pays.

Roman tour à tour drôle, tragique, féérique mais aussi cauchemardesque, La maison aux esprits fait parti de ces romans forts qui vous bousculent, vous charment, vous émeut. Et à jamais, restera dans ma mémoire l'image de Clara, personnage emblématique du récit, capable de déplacer toute seule les salières, jouer du piano sans toucher les touches ou demeurer en lévitation sur une chaise. Assurément, un récit particulier mais surtout inoubliable.

Ma note : 5/5
Merci Clochette pour cette belle découverte et Zozinette de m'avoir permis de lire ce roman en me prêtant son exemplaire!
avatar
Liza_lou

Nombre de messages : 1300
Age : 34
Location : France, à coté de Nantes
Date d'inscription : 07/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Février 2010: La maison aux esprits d'Isabel Allende

Message  Lyreek le Ven 12 Fév 2010 - 21:32

La maison aux esprits - Isabel Allende
Le livre de poche - 540 pages

J'aime particulièrement les sagas familiales donc j'ai embarquée confiante et impatiente dans ce roman racontant l'histoire d'une famille sud-américaine à travers trois générations de femmes.
Au final, j'ai apprécié ma lecture, suivant avec intérêt le destin des personnages et particulièrement celui des trois femmes de la famille : Clara, l'excentrique, Blanca la passionnée et Alba la rebelle. Par contre, Esteban m'a vraiment agacé, les passages où c'est lui qui prend la parole n'ont pas été mes préférés, loin de là. Et quand il entre politique, c'est encore pire!
J'ai eu également un peu de mal avec le style d'Isabel Allende, les changements inopinés de narrateur mais surtout ce qui m'a tapé sur les nerfs, c'est sa manie d'annoncer les évènements futurs, j'aime le plaisir de la découverte et là il était parfois un peu gâché!

Bref, c'est une lecture assez inégale pour moi, intéressante à bien des points du vue mais parfois aussi un peu longuette, il me tardait d'arriver à la fin.

3,5/5

_________________
Lecture en cours : La dernière fugitive de Tracy Chevalier

"Lire est le seul moyen de vivre plusieurs fois"
avatar
Lyreek

Nombre de messages : 2255
Age : 35
Location : Côte d'Azur, France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Février 2010: La maison aux esprits d'Isabel Allende

Message  zozinette le Sam 13 Fév 2010 - 9:02

J'ai été sous le charme d' Esteban Trueba tout au long de ces 600 pages. Il m'a autant marqué que les personnages féminins.
Clara l'extra-lucide, Rosa et Alba aux cheveux verts, une aura de magie entoure cette famille un peu spéciale. Mon intérêt est un peu retombé après la disparition de Clara, heureusement Esteban et ses magnifiques colères était encore là ! Il m'a été sympathique tout le long du roman, même dans ses pires moments. Il m'a fait sourire dans sa jeunesse, ému dans sa vieillesse, un sacré bonhomme cet Esteban.
Le fond historique, politique sur lequel l'auteur a basé son histoire m'a permis d'en apprendre beaucoup sur le Chili, c'est une partie du livre qui m'a touché mais où l'intérêt est un peu retombé.

4/5
avatar
zozinette

Nombre de messages : 2437
Age : 43
Location : belfort, franche-comté
Date d'inscription : 15/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Février 2010: La maison aux esprits d'Isabel Allende

Message  Cyrielle le Sam 13 Fév 2010 - 10:30

Pour le moment je vois qu'il a globalement bien plu et c'est tant mieux car c'est un de mes livres fétiches et je suis contente de voir que beaucoup partage mon avis très positif pour ce roman.
avatar
Cyrielle

Nombre de messages : 7287
Age : 30
Date d'inscription : 27/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Février 2010: La maison aux esprits d'Isabel Allende

Message  Fifietseslectures le Dim 14 Fév 2010 - 9:43

J'ai beaucoup aimé l'histoire de cette famille menée par le dur Esteban Trueba. Cette rudesse est heureusement adoucie par les personnages féminins Clara la clairvoyante, Blanca l'amoureuse et la petite fille rebelle, Alba. J'ai également l'idée de mêler dans l'écriture à la fois récit à la troisième personne et passages à la première personne raconté par Esteban. Par contre j'ai ressenti pas mal de longueurs dans l'écriture et j'ai regretté cette manie de l'auteure d'annoncer des événements bien avant qu'ils se réalisent...cela casse le suspense et c'est certainement ce qui m'a fait perdre de l'intérêt pour la lecture.
Je suis restée assez sceptique sur ce roman jusqu'à ses 4/5 eme environ mais les 100-150 dernières pages m'ont définitivement conquises.

ma note 4/5


Dernière édition par Fifietseslectures le Dim 14 Fév 2010 - 17:20, édité 1 fois
avatar
Fifietseslectures

Nombre de messages : 261
Age : 39
Location : Hauts de Seine, France
Date d'inscription : 11/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Février 2010: La maison aux esprits d'Isabel Allende

Message  géromino le Dim 14 Fév 2010 - 14:45

"La maison aux esprits" éd. Le livre de poche (1984) 600 pages

Un siècle, une famille, un pays. Une formule lapidaire pour résumer cette saga familiale aux accents authentiques.
Esteban Trueba, c'est le personnage central. Autour de lui gravite une famille qui tient le corps du récit. Les multiples personnages entourant "le maître" apportent chacuns leurs qualités et leurs vies propres, donnant ainsi de l'épaisseur au roman. Enfermé dans le carcan rigide de ses idées conservatrices, il refuse de voir et de comprendre l'évolution du monde par les idées nouvelles véhiculées par son entourage. Lorsqu'il comprendra, il sera bien tard, tous les membres de sa famille auront disparu ou seront exilés.
Isabel Allende nous dépeint ce pays (dont elle est originaire) dont le nom n'est jamais évoqué, ni celui des dirigeants pourtant facilement reconnaissables. Un roman tour à tour enchanteur, dramatique, émouvant, drôle. On se laisse porter par une plume qui ne tarit jamais et dont la richesse régale le lecteur tout en l'instruisant; car on découvre un pays et sa récente histoire tragique, ces années de dictature. Ces années sombres de folies meurtrières qui sont comme une tache indélébile lorsqu'on parle du Chili.

Et Isabel Allende réussit à nous faire comprendre l'ampleur de cette catastrophe sociale et comment on y est arrivé.

Note: 4.5/5
avatar
géromino

Nombre de messages : 2719
Age : 53
Location : Finistère, FRANCE
Date d'inscription : 07/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Février 2010: La maison aux esprits d'Isabel Allende

Message  cookie610 le Dim 14 Fév 2010 - 17:10

La maison aux esprits

Note : 3/5

Résumé : une immense saga familliale dans un pays sud-américain avec ses histoires d'amour, ses passions, ses haines, ses vengeances...

Critique : Dans l'ensemble, le livre m'a globalement plu. J'ai bien aimé ce roman racontant l'histoire de cette famille sur plusieurs générations. On suit l'histoire des femmes de la famille avec Clara, Blanca, Alba et tous les autres personnages. J'ai eu du mal au début avec le style d'Isabel Allende qui m'a génée un peu. J'ai eu du mal à rentrer dans l'histoire au début. Il y a des passages que je trouvait bizarre : les cheveux verts, la tête de Nivea !!!!! J'ai trouvé certains passage un peu plat. Par contre, j'ai bien aimé les dernières pages sur le reversement du Président et le régime dictatorial des militaires.
Bref, si le livre n'a pas été un coup de coeur, il m'a quand même plu. Mais je ne pense pas que je lirais un autre livre de cette auteure.
avatar
cookie610

Nombre de messages : 4655
Age : 26
Location : Lyon
Date d'inscription : 28/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Février 2010: La maison aux esprits d'Isabel Allende

Message  Shan_Ze le Lun 15 Fév 2010 - 12:19

La maison aux esprits d'Isabel Allende

J'ai été un peu surprise, je ne m'attendais pas à une telle écriture ! Elle est extraordinaire plein de détails un peu fantastiques comme les cheveux verts de Rosa. Je me suis surprise à rire par moments. Le père Trueba symbolise bien sur sa famille la dictature chilienne. La fin du roman m'a paru très noire (j'en ai fait des cauchemars) et m'a un peu lassé. Je l'ai trouvé assez caricaturale à d'autres avec Trueba et sa canne ou Clara déambulant dans les couloirs... Ca a parfois son charme.

J'ai beaucoup aimé cette histoire et suivre cette famille. S'il existe une suite, je serais intéressée pour la lire...

4/5
avatar
Shan_Ze
Admin

Nombre de messages : 7354
Age : 34
Location : Lyon/France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Février 2010: La maison aux esprits d'Isabel Allende

Message  Clochette le Mar 23 Fév 2010 - 17:07

La maison aux esprits - Isabel Allende

L'histoire a été racontée à plusieurs reprises alors je ne rajouterai rien à ce propos.

J'ai été franchement ravie de découvrir "La maison aux esprits" qui trainait dans ma PAL depuis quelques années maintenant.
Une histoire comme je les aime, avec des personnages sympathiques et d'autres beaucoup moins, tout cela surun fond historique qui m'intéresse beaucoup : l'urbanisation des campagnes, l'industrialisation, et la fin d'une autocratie après des années de pouvoir.
Je crois que ce qui m'a le plus enchantée dans ce roman, ce sont les personnages ! Tous avaient à la fois des qualités et des défauts. Personne n'était ni blanc ni noir. C'est ce qui gagnait en crédibilité (malgré les "fantaisies" de Clara)
Même Esteban, sous ses airs de rustre et de brute épaisse, porte un amour très fort à ses femmes : Alba, la dernière petite fille et descendante de la famille, mais aussi Bianca malgré les "torts" qu'elle lui a causés, et surtout Clara, la femme de sa vie.
J'ai par ailleurs beaucoup aimé sentir l'ombre de Clara planer sur ces différents personnages même après sa disparition, les protégeant de son ombre, les rassurant. Je crois que c'est vraiment le personnage que j'ai préféré sur toute la galerie. Un personnage fantasque (j'avais du mal à imaginer qu'elle puisse faire bouger les choses par la force de l'esprit), dans son monde à elle, et pourtant toujours prête à aider son prochain. J'ai aimé la relation très forte qu'elle a avec la sœur d'Esteban, Ferula, le soin qu'elles prennent l'une de l'autre.
Franchement, je me suis laissée trimballer, emporter tout au long du récit, et je remercie sincèrement les talents de conteuse d'Isabel Allende, qui avec son style si particulier m'a raconté une longue et merveilleuse histoire.
D'ailleurs, au contraire de plusieurs autres lectrices, j'ai aimé ces petites anecdotes qu'elle racontait sur le destin des personnages principaux. Je n'avais franchement pas l'impression qu'elle en dévoilait trop car c'était souvent 2 ou 3 phrases développées bien plus loin dans l'histoire.
Quant aux évènements politiques, j'ai trouvé qu'ils prenaient la part belle à la fin du récit, et qu'ils prenaient un peu le dessus de l'histoire, mais les premières pages m'ont tellement enchantée que j'en ai fait abstraction.
Bref, vous aurez compris, une grande lecture coup de que je ne pourrais que conseiler aux lecteurs qui aiment se faire raconter des histoires.
Ma note : 5/5 - Un coup de
avatar
Clochette

Nombre de messages : 2121
Age : 43
Location : Nantes Bretagne
Date d'inscription : 25/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Février 2010: La maison aux esprits d'Isabel Allende

Message  Ladybug le Mar 23 Fév 2010 - 18:15

Je vois que cela a marqué beaucoup de monde, en bien ou en mal, ce changement de ton dans le roman, la 1ère partie plus magique, excentrique et la 2ème plus politique, réaliste. Si Isabel Allende était restée dans l'esprit de la 1ère partie, cela aurait été un coup de coeur pour moi !

En tout cas, merci Clochette de m'avoir donnée l'occasion de le relire ! Ce n'était pas dans mes projets et pourtant je suis très heureuse de l'avoir fait.

_________________
Je lis

avatar
Ladybug

Nombre de messages : 1970
Date d'inscription : 22/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Février 2010: La maison aux esprits d'Isabel Allende

Message  Bernard le Lun 1 Mar 2010 - 11:50

Je l'ai emprunté à la médiathèque. J'ai lu 20 pages, je n'ai rien compris, je l'ai fermé et je l'ai rendu à la médiathèque.
Mon esprit et ceux d'Isabel Allende n'étaient pas sur la même longueur d'ondes.
Je le regrette...

B
avatar
Bernard

Nombre de messages : 3540
Age : 72
Location : 94160 Saint-Mandé
Date d'inscription : 28/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Février 2010: La maison aux esprits d'Isabel Allende

Message  Louvaluna le Ven 12 Mar 2010 - 22:21

La maison aux esprits

(Le Livre de Poche, 1984, 600 pages)


« Psst ! Père Restrepo ! Et si cette histoire d’enfer n’était qu’un gros mensonge, on l’aurait tous dans le baba… » Ainsi réagit la petite Clara, alors âgée de dix ans, aux horreurs proférées durant la messe par le fanatique père Restrepo pour terrifier ses ouailles. Une scène hilarante qui met d’emblée au premier plan ce fabuleux personnage de Clara qui illumine le récit de son aura bienveillante. Mais Clara trouve son antithèse en la personne d’Esteban Trueba, qui deviendra son mari, lui-même pilier fondateur de l’histoire puisqu’il traverse du début à la fin, tel un furieux diable de Tasmanie, cette remarquable saga familiale. Un équilibre bien précaire face aux nombreuses embûches déposées par la vie sur le chemin de tout un chacun. Les colères cataclysmiques du patriarche Trueba n’auront de cesse de fragiliser le carcan familial, de semer terreur, tristesse et solitude. Et ses dérapages de retentir bien des années après, sur sa descendance. Mais c’est aussi à travers ce funeste personnage que se révèlent de beaux portraits de femmes courageuses et foncièrement optimistes, ainsi que le tableau de leur difficile condition. Jusqu’à ce qu’on atteigne la quatrième génération, celle d’Alba, où les mœurs se font plus libres et que la petite-fille ose tenir tête à ce grand-père qui aura mis quatre-vingt-dix longues années à s’adoucir.

A la même époque cependant se préparent de sombres événements qui plongeront le pays dans un enfer digne des descriptions les plus échevelées du père Restrepo. Le ton léger et fantasque du récit laisse alors place à une ambiance de plus en plus lourde et inquiétante, jusqu’à ce que l’irrémédiable ait lieu : un coup d’état militaire, et la tyrannie s’abat sur le Chili. Le pays n’est jamais nommé dans le livre mais il est évident qu’il s’agit ici de la prise du pouvoir par le général Pinochet en 1973, contrant le président socialiste démocratiquement élu en 1970, Salvador Allende. Dès lors, l’auteur nous plonge instamment dans la détresse de cette sombre période de l’histoire du Chili. Et on tremble pour Alba et ce grand-père qui n’a plus les moyens de protéger sa petite-fille.

Isabel Allende nous livre donc une saga familiale sous forme de conte, avec des personnages tout à fait étonnants, des situations rocambolesques, un conte du XXe siècle évoquant ce que notre époque a révélé de plus monstrueux, cette bête tapie dans l’ombre qui tétanise même l’adulte le plus aguerri.

Enfin, j’ai beaucoup aimé l’idée des cahiers de notes sur la vie tenus par Clara durant cinquante ans, une alternative pour déjouer autant que possible les faiblesses de la mémoire et la complexité des nœuds qui se forment tout au long de l’histoire familiale, nous laissant souvent impuissant devant la répétition de traumatismes antérieurs.

4/5

_________________
Louvaluna

« Écrire consiste à rêver avec une intensité telle que nous parvenions à arracher au monde un morceau. » - Pierre Jourde

« J'aime la lecture en général. Celle où il se trouve quelque chose qui peut façonner l'esprit et fortifier l'âme est celle que j'aime le plus. » - La Rochefoucauld
avatar
Louvaluna

Nombre de messages : 1131
Location : France (Est)
Date d'inscription : 28/10/2008

http://biblioscopie.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Février 2010: La maison aux esprits d'Isabel Allende

Message  Bernard le Sam 13 Mar 2010 - 13:03

Joli Louvaluna, bien belle critique .
Ce livre ne m'a pas convenu... Dommage !

B
avatar
Bernard

Nombre de messages : 3540
Age : 72
Location : 94160 Saint-Mandé
Date d'inscription : 28/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Février 2010: La maison aux esprits d'Isabel Allende

Message  jul3 le Mer 24 Mar 2010 - 22:52

Ma note : 4/5

Je finis ce livre du mois avec près d'un mois de retard, mais je suis très contente d'avoir enfin découvert Isabel Allende.

Mon avis: La première partie du livre m'a transportée. J'ai trouvé le style délicieux, les
personnages attachants et l'ambiance magique. Les pages défilaient à une grande vitesse. Malheureusement, j'ai eu plus de mal dans la seconde partie. J'avais parfois l'impression qu'il y avait des répétitions superflues. Dans l'ensemble, je garderai un très bon souvenir de cette lecture, particulièrement de l'humour de l'auteur à laquelle je ne m'attendais pas du tout en commençant le livre.

Je tâcherai d'avoir moins de retard pour le prochain livre du mois...
avatar
jul3

Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 27/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Février 2010: La maison aux esprits d'Isabel Allende

Message  Philcabzi le Jeu 25 Mar 2010 - 10:56

C'est pas grave Jul3 l'idée est de faire découvir des lectures que l'on ne ferait pas d'emblée.

_________________
Philcabzi
Ainsi qu'une journée bien remplie donne un doux dormir, ainsi une vie bien employée donne un doux mourir. Leonardo da Vinci

Ma PAL: 64 livres
Lecture du moment: Les âmes perdues de Dutch Island de John Connolly
avatar
Philcabzi
Admin

Nombre de messages : 2995
Age : 41
Location : Québec/Canada
Date d'inscription : 25/10/2008

http://latetedanslechaudron.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Février 2010: La maison aux esprits d'Isabel Allende

Message  Lacazavent le Mar 30 Mar 2010 - 16:20

La maison aux esprits d' Isabel Allende
Livre de Poche / 540 pages




Puisque j'avais opté pour une lecture suivant un ordre chronologique de cette longue mais passionnante saga familiale. Après avoir lu La fille du destin et Portrait sépia, je me suis attaquée à ce gros morceau de l'œuvre d' Isabel Allende. Comme dans ces livres précédents en peu de pages je me suis laissée totalement captiver par cette histoire. J'ai aimé la plus part des personnages même si Clara et Esteban Trueba garderont une place particulière dans mon souvenir. Tous sont entiers, ce sont de vrai caractères complexes à souhait et fidèle à leur croyance. Une somme d'identités liée par les liens du sang mais dont les vies resteront fondamentalement différentes.
Comme dans toute saga qui se respecte il y a des pages et des pages de détails et comme une lectrice très très curieuse loin de les trouver pénible ils représentent pour moi peut-être la véritable richesse de ce roman. Il ne faut rien oublié tout est important et si un détail peut nous paraître superflu au final ils servent à camper le roman dans un univers qui lui est propre.

5/5



Merci Clochette pour m' avoir incité à lire cette auteur. Après cinq livres d'elle, je suis totalement sous le charme et c'est bien agréable de lire une auteur qui procure toujours autant de plaisir !
avatar
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5583
Age : 31
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Février 2010: La maison aux esprits d'Isabel Allende

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum