Marcel DUBÉ (Canada/Québec)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Marcel DUBÉ (Canada/Québec)

Message  Philcabzi le Jeu 11 Fév 2010 - 11:30

Marcel Dubé
Dramaturge québécois - 1930-
Voir sa fiche sur Wikipedia: http://fr.wikipedia.org/wiki/Marcel_Dube

Un simple soldat
Ed. Typo, 1993, c1967, ISBN 2-89295-098-8

Ma note: 3.5/5

Résumé:
C'est la fin de la guerre, tout le monde est heureux sauf Bertha Latour et ses enfants, Marguerite et Armand. C'est que Joseph, son "demi-fils" revient semer le trouble dans cette famille léthargique. Mais Joseph est aussi attendu avec impatience par son père Edouard qui ne comprend pas son attachement excessif pour ce jeune voyou et la jeune Fleurette, petite dernière qui aime tout le monde.

Mon avis:
Ce que Joseph a put me taper sur les nerfs! Le genre d'imbécile de son espèce, fouteur de trouble, irrespectueux avec tout le monde mais surtout avec les femmes, flambeur, irresponsable, bon-à-rien, ce genre là m'horripile au plus haut point. Son désir de liberté et de voyage est selon moi uniquement une excuse pour ne pas se responsabiliser, pour ne pas vieillir. À ce tête en l'air, l'auteur oppose son exact contraire, Armand et Bertha, des êtres sans couleur, vendeur d'assurance-vie et femme au foyer, que l'ennui tien serré dans ses griffes. Il n'y a que Fleurette qui n'est pas encore engluée dans la routine avalissante qui l'attends, qui est attirée par le monde sans cesse en mouvement de son frère Joseph. Marguerite, elle, a pris la porte de sortie pour se retrouver maître de son destin en faisant des hommes les maîtres de son corps. Bref, une famille reconstituée totalement dysfonctionnelle.
J'ai lu cette pièce immédiatement après une pièce de Corneille, c'est vous dire que le texte et la langue ne m'ont absolument pas touché!! C'est québécois, c'est de la parlure, comme si encore une fois personne au Québec n'était capable de prononcer les mots correctement.

_________________
Philcabzi
Ainsi qu'une journée bien remplie donne un doux dormir, ainsi une vie bien employée donne un doux mourir. Leonardo da Vinci

Ma PAL: 64 livres
Lecture du moment: Les âmes perdues de Dutch Island de John Connolly
avatar
Philcabzi
Admin

Nombre de messages : 2995
Age : 41
Location : Québec/Canada
Date d'inscription : 25/10/2008

http://latetedanslechaudron.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marcel DUBÉ (Canada/Québec)

Message  Louvaluna le Ven 12 Fév 2010 - 21:49

Philcabzi a écrit: J'ai lu cette pièce immédiatement après une pièce de Corneille, c'est vous dire que le texte et la langue ne m'ont absolument pas touché!! C'est québécois, c'est de la parlure, comme si encore une fois personne au Québec n'était capable de prononcer les mots correctement.

Et bien, cette pièce à l'air bien glauque, Phil !
Mais, c'est cette partie (citée ci-dessus) qui a attiré mon attention dans ta critique. Qu'entends-tu par "parlure" ? Que l'auteur fait usage de l'argot par exemple ? Si tu le peux, j'aimerais même que tu nous mettes un petit extrait du texte.

_________________
Louvaluna

« Écrire consiste à rêver avec une intensité telle que nous parvenions à arracher au monde un morceau. » - Pierre Jourde

« J'aime la lecture en général. Celle où il se trouve quelque chose qui peut façonner l'esprit et fortifier l'âme est celle que j'aime le plus. » - La Rochefoucauld
avatar
Louvaluna

Nombre de messages : 1131
Location : France (Est)
Date d'inscription : 28/10/2008

http://biblioscopie.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marcel DUBÉ (Canada/Québec)

Message  Mandarine le Dim 25 Déc 2011 - 19:39

Zone

Une bande de 5 adolescents d’adonnent à la contrebande de cigarettes américaines passées illégalement par la frontière entre le Canada et les USA. Chacun le fait dans un but précis, mais ce qu’ils ont en commun, c’est de désirer une vie meilleure.


J'ai découvert ce livre un peu par hasard, car je ne connaissais pas du tout cet auteur.

J'ai bien aimé l’histoire, je trouve qu’elle est particulièrement bien pour des adolescents. Le thème des difficultés rencontrées à l’adolescence est très bien traité, notamment en insistant sur l’importance de l’appartenance à un groupe. Je ne vais pas m’étendre, mais l’histoire est vraiment bien construite, et intéressante. Aussi, ça se lit très vite (ça aussi, c’est sans doute bien pour les ados Razz )

Par contre, je dois avouer que j’ai été un peu gênée par la langue. C’était le premier livre québécois que je lisais, et il y a des termes que je ne connaissais pas, mais ça ne m’a pas dérangée, au contraire. Mais là où ça m’a posé problème, c’est qu’il y a des fautes de français… ! Je suis d’accord que, pour retranscrire le langage parlé, ado, il faut bien utiliser certaines tournures, mots, etc. et je n’ai rien contre, je ne suis pas fermée. Mais lorsque ça devient « faux », là je dis non. Des tournures du genre « c’est nous qu’on est venus », cela ne fait ni « cool », ni « ado », ni « parlé », c’est laid et, point.

Pour ma note, je dirais 3.25/5
avatar
Mandarine

Nombre de messages : 2091
Age : 31
Date d'inscription : 10/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marcel DUBÉ (Canada/Québec)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum