Chrystine BROUILLET (Canada/Québec)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chrystine BROUILLET (Canada/Québec)

Message  Mousseline le Sam 1 Nov 2008 - 21:13

De : Hermione12342 Envoyé : 2008-10-02 20:01

Chère Voisine

Résumé: Louise vit une vie un peu plus ordinaire: elle vie en appartement, à deux chats qu'elle adore plus que tout au monde, travail comme serveuse dans un restaurant, rend visite à son voisin Roland et est plutôt jolie. Mais il se met à avoir d'étrange assasina de femmes dans la ville et tout le monde est au aguet. Rien ne va plus lorsque le cadavre d'une voisine de Louise est découvert. Qui l'a fait? Pourquoi? Est-ce le même meurtrier que les meurtres précédent? Pourquoi Roland l'handicaper paraplégique est-il soudain nerveux? Qu'a à cacher Victor le nouveau voisin et fiancé de Louise? Et Louise pourquoi est-elle indifférente à tout ce remue-ménage?

Appréciation: La grande force de ce roman est: les personnages. Ils sont tous très bien décrit et il nous est très facile d'en dresser le portrait. L'histoire est très bien mener, on ne décelle aucune incohésion, tout coule comme de l'eau de source. C'était le premier livre de cet auteur mais ce ne sera sûrement pas le dernier. Je le reccommande pour les personnes qui ont besoin d'un petit livre (246 pages) pour passer le temps.

Cote: 3.5/5




De : Papiillon_vole Envoyé : 2005-09-22 14:57

Le collectionneur de Chrystine Brouillet
La Courte échelle – 1995 – 215 pages.

Un psychopathe rôde dans la ville de Québec: il poignarde des femmes blondes et leur vole un pied, un bras ou une jambe. La terreur envahit la ville qui le surnomme «le collectionneur». Heureusement, l'enquêtrice Maud Graham est sur sa piste.

Un polar classique, sauf qu'il se déroule à Québec. Encore un psychopathe mais celui-ci a une manie bien particulière qui fait toute l'originalité de l'histoire. Mais le roman vaut surtout pour le portrait de l'enquêtrice, femme au grand cœur, tendre et obstinée qui s'est prise d'amitié pour un jeune prostitué gai. Une lecture agréable et une fin surprenante.

Ma note : 3 / 5




De : Alexis_le_Yo_786 Envoyé : 2005-09-13 07:08

Le Collectionneur, de Chrystine Brouillet

Des femmes sont retrouvées mutilées, et cela semble être l’œuvre d’un professionnel. Celui-ci est rapidement surnommé Le Collectionneur, et les habitants de la ville de Québec auront bientôt terriblement peur que l’assassin frappe de nouveau. L’enquêtrice Maud Graham enquêtera pour retrouver ce psychopathe qui semble ne laisser aucun indice.

Un excellent roman policier!! L’intrigue est très bien ficelée, et la psychologie des personnages est très intéressante. Rien n’est gratuit. J’ai également adoré l’ambiance de ce roman, qui se déroule principalement dans la ville de Québec, au printemps. De plus, le personnage de Maud Graham est très attachant, et j’ai bien aimé qu’elle ne soit pas parfaite, qu’elle ait elle aussi ses défauts, et qu’elle partage nos soucis quotidiens. Elle est très attachante, et l’amitié qu’elle entretient avec un prostitué est très touchante.

Malgré une fin que j’ai trouvée un peu bâclée, Le Collectionneur m’a fait passer un agréable moment.

Éditions La Courte Échelle.

Note: 4/5




De : odilette84 Envoyé : 2005-08-18 11:40

Le collectionneur

LV de Frisette

Je n'ai rien à ajouter, tout a été dit...
A part que pour moi, c'était assez "exotique" de lire toutes ces expressions québécoises et ces tournures de phrases...
J'y ai trouvé beaucoup de charme, (pourtant le roman est noir, et certains passages sont crus).
Moi aussi, je lirais volontiers Marie Laflamme.

Note : 3/5




De : Muriel13B Envoyé : 2005-08-03 02:23

Le collectionneur de Chrystine Brouillet
Ed. la courte échelle

Résumé:
Des cadavres de femmes, un tueur en série et Maud Graham qui enquête...

Mon avis :
Un polar qui se lit tout seul, l’héroïne est attachante, les détails sordides à souhait, le suspense palpable et les détails distillés au goutte à goutte au fil des pages. Je l’ai lu sur la route des vacances entre Marseille et Troyes (750 kms). Un seul petit bémol, ça m’a énormément rappellé Temperance Brennan, l’héroïne de Kathy Reichs, d’où un petit goût de déjà vu. J’espère découvrir bientôt Marie Laflamme, du même auteur mais dans un genre différent.

4/5




De : lassy Envoyé : 2005-07-09 11:18

Le Collectionneur

Une enquête menée tambour battant par Maud Graham (Biscuit). Un polar noir, avec des cadavres horribles et un bon suspense... mais ça se situe à Québec, et c'est peut-être pour ça que je lui trouve une fraîcheur, une légèreté... qui fait passer la pilule, hé hé

3/5


Livre du mois de juin 2008:
Les neuf vies d'Edward
de Chrystine Brouillet


Voir toutes les critiques:

[url=http://clubdesrats.forumr.net/livres-du-mois-f43/juin-2008-les-neuf-vies-d-edward-de-chrystine-brouillet-t2147.htm?highlight=brouillet chrystine]http://clubdesrats.forumr.net/livres-du-mois-f43/juin-2008-les-neuf-vies-d-edward-de-chrystine-brouillet-t2147.htm?highlight=brouillet chrystine[/url]
avatar
Mousseline
Admin

Nombre de messages : 4359
Date d'inscription : 24/10/2008

https://sites.google.com/site/lauteursamericains/home

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chrystine BROUILLET (Canada/Québec)

Message  gallo le Mer 3 Déc 2008 - 18:32

De: Roxie (Message d'origine) Envoyé: 10/24/2002 9:00

Chrystine Brouillet - C'est pour mieux t'aimer mon enfant

Quand on enveloppa le petit corps pour l'emmener, la détective Maud Graham détourna le regard. Elle s'était penchée lentement sur le cadavre et l'avait longuement examiné avant d'etre capable de parler.
L'enfant avait 8 ans : il était assez vieux pour savoir qu'on ne suit pas un étranger. Comment le meurtrier l'avait-il entrainé dans cet endroit retiré? Il l'avait forcé. Ou l'enfant le connaissait. Ou le criminel était un habitué de ce genre de chasse.
Graham réprimait difficilement ses larmes et sa rage. Elle devait retrouver l'assasin. Jamais, non jamais, elle ne s'habituerat a la mort d'un enfant.

Ceci était la description derriere le livre ... assez bizarrement avec cette description je ne me m'attendais pas du tout a ce genre de roman.
L'histoire n'est vraiment pas le reflet de la description ... elle tourne surtout autour du détectivre Graham qui selon moi n'est pas si obsede par le mort du petit garcon ...
Les scenes ou on parle du pédophile sont vraiment dégoutante et remplies de détails pas vraiment nécessaire ...
J'ai par contre aimé le fait que tout se passe a Québec ... on peut donc reconnaitre les endroits ou ca s'est passé et ca s'est tres rare dans un roman.
Autre chose que j'ai pas aimé ... Pourquoi dans les romans avec des policiers ils doivent toujours appeller les gens par le nom et non par leur prénom ... ou meme par leur nom au complet ?! ... ca m'a fait décrocher souvent ... ca m'agacait énormément ...

Donc pour un premier Chrystine Brouillet je lui donne 2/5

J'en ais pris 2 autres a la bibli ... en espérant que se soit un peu mieux ...


De: Roxie Envoyé: 11/25/2002 7:40

Chrystine Brouillet - Les fiancées de l'enfer

Le cadavre gisait sur la chaussée dans une position foetale, comme si la victime s'était recroquevillée sur sa douleur. Un voile noir avait obscurci son existence, l'avait délivrée de l'horreur qu'elle venait de vivre.
Cette fois encore, le violeur avait marqué sa victime. Une lettre gravée dans la chair, sous le sein gauche, et quatre traits sanglants, formant une croix comme Maud Graham n'en avait jamais vu. Les blessures n'étaient pas tres larges, mais douleur conjuguée a la terreur avaient profondément traumatisé les victimes qui avaient survécu.
A qui ces marques étaient-elles destinées? Qui signait ces messages atroces? Pour le découvrir Maud Graham savait qu'elle devait pénétrer dans la pensée du violeur, le précéder, se noyer dans son ame.

Mon deuxieme Brouillet ... celui ci m'a beaucoup plu ... L'intrige est plus intéressante et une autre histoire est en parallele ce qui fait que ca m'a encore plus accroché ...
Bien sur le fait qu'on appelle encore tout leur monde par le nom m'a fait tiquer ... mais j'ai trouvé le fun de retrouver les personnages de C'est pour mieux t'aimer mon enfant et que tout ce passe encore dans la ville de Québec.

Ma note : 3.3/5


Van: Lauric668 Verzonden: 27-5-2004 14:45
Chrystine Brouillet - LE COLLECTIONNEUR

4/5

Un bon roman policier de très bonne facture. Il se passe toujours quelque chose, on a pas le temps de s'ennuyer. De plus, Maud Graham est humaine (trop de poids, aimerait arrêter de fumer, regrette son "chum"). J'ai trouvé l'histoire racontée de façon chirurgicale, surtout les détails concernant les meurtres. J'ai souvent eu la chair de poule...

J'ai bcp aimé découvrir le roman sauce québécoise. Il y a un vocabulaire différent des autres romans (anglais, américain), des mots que je retrouve dans nos conversations sur le site (chum, cepeg et autres).

Un gran merci à Frisette de m'avoir fait découvrir cette façette de l'auteure qui n'a rien à voir avec Les 9 vies d'Edward. Je me demande même comment on peut écrire 2 histoires aussi diamétralement opposée.


De: doune9197 Envoyé: 28-5-2004 19:44

Les 9 vies d'Edward - Chrystine Brouillet
Collection Évasion, p.349

RÉSUMÉ: C'est l'histoire d'un chat d'une beauté quasi-incroyable qui est rendu à sa neuvième vie. Il tente d'aider sa dernière maîtresse dans ses quêtes amoureuses et dans une enquête policière. (C'est loin dans ma tête... )
APPRÉCIATION: Fort en sens; toucher, odorat, ouïe, goûter, vue, ce roman au narrateur félin m'a charmée ! Moi qui adddooore les chats, voilà un livre qui m'a comblée. D'autant plus que tout au long du livre, l'histoire se promène dans le temps à travers les vies de celui-ci et il est très agréable de revivre les divers époques d'un point de vue félin Je ne peux vous en dire plus étant donné que ma critique est tardive mais j'ai l'intention de me le procurer!!!
NOTE: 4,5/5 L'héroïne; belle, fine, adorable... bon, sans plus!
Merci!!!
DOune


De: petitelune18 Envoyé: 1-6-2004 2:30
Les neufs vies d'Edward

Chrystine Brouillet
349 pages

4 1/2 /5

Critique :
WOW!!! Super livre. Une belle histoire d'amour à la fin et le chat est super attachant.

J'ai eu un peu de difficulté quand le chat parlait de ses vies antérieus mais on s'habitue assez vite.

petitelune


De : 6261Helene Envoyé : 07/08/2004 20:53
Chrystine Brouillet - c'est pour mieux t'aimer, mon enfant

je ne connaissais pas du tout cet auteur
je l'ai pris en biblio sans savoir qu'il était sité ici
j'ai donc fini "c'est pour mieux t'aimer, mon enfant"
ce que j'ai retenu....... le profil de la pédophilie
et ça fait froid dans le dos
sinon l'histoire est simple et se lit bien
un livre de vacances
3/5

De : Chantal5500 Envoyé : 23/11/2004 21:25

Les neufs vies d'Edward - 332 p. :

Delphine Perdrix est une photographe talentueuse. Elle vit seule à Paris avec son superbe chat Edward (qui vit sa neuvième réincarnation) qui lui est très attaché. La vie sentimentale de Delphine n'est faite que de rencontres sans lendemain. Seules ses amitiés durent, notamment avec Audrey et Géraldine. Elle vient de rencontrer un bel américain James Anderson, qu'Edward déteste aussitôt et son instinct ne le trompe pas...

Bof, bof, bof ! L'intrigue est super-super-simple, le roman est juste étoffé par les récits des différentes vies d'Edward qui sont inclues, avec très peu de cohérence, avec le reste de l'histoire. Le milieu où se passe l'histoire mi-artiste, mi-journalo-politique, est plein de clichés. Le début du roman est très touffu, et quand l'intrigue démarre, la fin est tellement prévisible...Distrayant, mais je n'en garderai pas un souvenir impérissable. 2,5/5


De : Lhisbei Envoyé : 30/03/2005 21:00

Les 9 vies d'Edward
Collection Évasion 349 pages
Editions France Loisirs pou les Editions Denoël

Résumé
Edward est un chat abyssin qui vit sa neuvième et dernière vie. Il aime follement sa maîtresse Delphine, une photographe de talent. Et Delphine adore Edward. Delphine aime aussi les hommes mais, selon Edward, elle manque de discernement dans ses choix. Edward se fixe donc une mission avant de sombrer dans le sommeil éternel : trouver l'homme idéal pour Delphine. Et Edward connaît cet homme car il l'a déjà rencontré lors d'une précédente incarnation. Tout en le recherchant il va devoir éviter à Delphine les mauvaises rencontres et le pire est bien près d'arriver lorsqu'elle s'entiche d'un américain pas très net, James Anderson.
Mon avis
J'ai adoré même si la fin est un petit peu trop romantique à mon goût (mais si elle n'avait pas été romantique j'aurai été en colère). Au contraire de Chantal j'ai trouvé que les récits des vies d'Edward étaient bien intégrés à l'histoire (c'est un détail qui renvoie Edward à ses souvenirs et j'ai bien aimé le suivre). C'est une bonne lecture de détente, avec des personnages attachants (surtout Edward), un peu de suspens, un peu de romantisme et beaucoup de rêve.
4/5


De : lassy Envoyé : 18/04/2005 11:56

Les 9 vies d'Edward

Amusant, ce chat doué de télépathie, et qui en plus se souvient de ses vies antérieures. Une façon de raconter plusieurs destins en parallèle, puisque chaque épisode ressenti par le félin le plonge dans des réminiscences : bruits, textures, mais surtout odeurs, (celles due aux émotions, entre autres).
Mais la vie de sa dernière maîtresse n'est hélas pas très palpitante, ni les efforts d'Edward pour la changer très convainquants...

3 / 5

J'ai été amusée par les expressions québecquoises qu'on trouve de temps en temps, et qui sont certainement involontaires...


De : ºAka§haº Envoyé : 27/06/2005 02:04
Chrystine Brouillet : Marie Laflamme
Éditions Denoël
369 p.

Quatrième de couverture: En 1662 à Nantes, Anne LaFlamme, herboriste et sage-femme, est condamnée au bûcher pour avoir pratiqué la médecine. Afin d’éviter la même mort à sa fille Marie, Anne accepte de la donner en mariage à Geoffroy de Saint-Arnaud, armateur riche et cruel qui espère trouver le trésor dont Pierre LaFlamme lui a parlé avant de périr en mer sur un de ses navires. Mais Marie déteste son nouvel époux et n’entend pas partager le butin avec lui. Elle veut en jouir avec Simon Perrot, un ami d’enfance, soldat à Paris. Soldat? Plutôt bourreau au Grand Châtelet... comme l’apprend bientôt Guy Chahinian, maître d’une confrérie secrète, qui a permis à Marie de fuir Nantes avec l’aide de Martin le Morhier, un ami de sa mère. Marie doit renoncer à Simon, et Victor Le Morhier l’entraîne avec lui à Dieppe d’où ils s’embarqueront pour la Nouvelle-France. Il souhaite convaincre la jeune femme de son amour. Tandis qu’elle se cachera au Québec, il tentera de trouver son trésor à Nantes...

Ma critique: Ce premier volet de la saga est très intéressant. Il nous rappelle que cela ne prenait pas grand-chose pour qu’une femme soit déclarée sorcière : un mouton mort, des pluies diluviennes, de mauvaises récoltes. Nous retrouvons l’univers carcéral du temps : endroits sordides, humides, combinés a des gardiens sans scrupules. J’ai passé un très bon moment avec Marie Laflamme et j’ai très hâte de lire le tome suivant : Nouvelle-France. Pour moi, une mordue de l’histoire, de sorcellerie ce roman est une véritable bénédiction. J’ai tout simplement adoré ! J’aurais dû lire cette série il y a longtemps !
Ma note: 5/5
Akasha


De: Mamanlouve

Chrystine Brouillet - Le poison dans l'eau
(Denoël, 207 pages, 1987)

C'est fou ce que je suis déçue. J'attendais beaucoup des aventures de Maud Graham, trop peut-être? C'est le premier je crois, mais pas certaine.

C'est l'histoire d'une enquête sur un meurtre où l'on a deux personnes qui s'accusent d'avoir commis un meurtre accidentellement. Assez compliqué à expliquer. On ne connait le coupable qu'à la fin et on en vient à suspecter tous les membres de cette sordide famille où tout se joue; meurtre, violence, ignorance de la part du mari, inceste entre frère et soeur...

Note : 3/5
(Mamanlouve)


De: Melyssa

Chrystine Brouillet - Le poison dans l'eau
J'ai adoré ce livre. En fait je l'ai lu car j'avais un travail à faire dessus. Je ne suis pas une grande lectrice, mais c'est tout à fait ce qu'il me fallait. J'ai accroché dans l'histoire et j'ai adoré.

Note : 4/5
(Melyssa, 17 ans, St-Eustache/Canada)

avatar
gallo

Nombre de messages : 2598
Location : Pays-Bas
Date d'inscription : 29/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chrystine BROUILLET (Canada/Québec)

Message  gallo le Mer 3 Déc 2008 - 18:40

De: Mousseline

Chrystine Brouillet - Le collectionneur
(Gallimard/folio, 351 pages, 2000)

Une policière, Maud Graham, enquête sur un serial killer qui aime tuer et dépecer des femmes...

Je vous le recommande, ça ne changera pas votre vie mais ça passe bien une soirée et c'est surtout intéressant parce que ça se passe au Québec. C'est assez spécial que des cadavres soient découverts dans des rues ou des endroits que l'on connait.

C'est un bon suspense, les personnages sont chouettes. Le coupable est un genre d'Hannibal Lecter. Pas mal bon.

Note : 3.75/5
(Mousseline)


De: Doubibi

Chrystine Brouillet - Le collectionneur

Hum, j'hésite entre 2/5 parce qu'on peut VRAIMENT vivre sans lire ce livre, et 5/5 pour la morbidité.

Je n'ai jamais rien lu d'aussi morbide! Rien à voir avec les suspenses et les intrigues (peu nombreux) que j'avais lus "avant". Jamais lu de romans policiers (surtout rien d'aussi cru!). J'ai lu assez vite (parce que même si morbide, j'ai embarqué full pine). Est-ce que les autres Chrystine Brouillet sont aussi dégueux? J'en ai fait des cauchemars...

(Doubibi)


De: Myrka

Je viens de terminer Le collectionneur de Chrystine Brouillet. Intéressant, quelque peu dégueulasse (meurtrier en série) mais une certaine impression de déjà-lu...

Note : 4/5
(Myrka)


De: Mamanlouve
Chrystine Brouillet - Le collectionneur. C'est bon mais sans plus. Disons que j'aurais pu me contenter d'en entendre parler. Je suis un peu déçue car tout y est prévisible...

Note : 3.5/5


De: Lauric

Chrystine Brouillet - Le collectionneur

Un bon roman policier de très bonne facture. Il se passe toujours quelque chose, on n'a pas le temps de s'ennuyer. De plus, Maud Graham est humaine (trop de poids, aimerait arrêter de fumer, regrette son "chum"). J'ai trouvé l'histoire racontée de façon chirurgicale, surtout les détails concernant les meurtres. J'ai souvent eu la chair de poule...

J'ai beaucoup aimé découvrir le roman sauce québécoise. Il y a un vocabulaire différent des autres romans (anglais, américain), des mots que je retrouve dans nos conversations sur le site (chum, Cegep et autres).

Un grand merci à Frisette de m'avoir fait découvrir cette facette de l'auteure qui n'a rien à voir avec Les neufs vies d'Edward. Je me demande même comment on peut écrire deux histoires aussi diamétralement opposées.

Note : 4/5
(Lauric)


De: Mousseline

Chrystine Brouillet - C'est pour mieux t'aimer mon enfant
(La Courte Echelle, 1996)

Un petit livre qui se lit bof... pour passer le temps, si on a du temps à perdre! Suspense bof... pas grand suspense dans ça. C'est superficiel, très superficiel comme suspense. Mis à part le coupable qui est un personnage plutôt intéressant et même là, le reste... bof, bof, bof.

Les amours de Maud Graham et Alain Gagnon, sans intérêt! L'amitié de Maud Graham avec Grégoire... bof, sans intérêt également! Et tiens Maud Graham n'est pas très intéressante en tant que flic-détective d'ailleurs. Et Maurice et son amnésie... personnage plate!

Donc finalement un petit roman plutôt ennuyeux. Et Chrystine Brouillet est loin de m'épater pour son écriture. J'ai essayé de lire dans la même série Les fiancées de l'enfer et j'ai laissé tomber.

Note : 2/5
(Mousseline)


DE: Annabelle

Chrystine Brouillet - C'est pour mieux t'aimer mon enfant

J'ai bien aimé, les personnages sont très sympatiques, ça te donne envie d'être parmi eux.

C'est l'histoire d'un pédophile qui par inadvertance tue une de ses victimes mais il y a un témoin qui devient amnésique et le pédo décide de l'éliminer.

Note : 3.7/5
(Annabelle)


De: Mamanlouve

Moi je viens de terminer C'est pour mieux t'aimer mon enfant de Chrystine Brouillet, j'hésite à lui donner une bonne note, pourtant c'était bon mais je pense que le sujet est un peu trop "tutché" pour que je l'apprécie pleinement. Lire la satisfaction d'un homme à sodomiser un petit garçon de 8 ans... difficile pour moi. Encore plus quand il nous explique en quoi nous sommes intolérants. Enfin, l'histoire était bonne tout de même et l'enquête bien menée.

Note : 2.8/5
(Mamanlouve)


De: Quelqu'un

Chrystine Brouillet - C'est pour mieux t'aimer mon enfant

Personnellement, j'ai adoré ce livre.

Je trouve que l'auteure prend le temps d'expliquer une réalité qui me tient à coeur: la pédophilie et l'abus sexuel. Je l'ai déjà entendue dire qu'elle trouvait aberrant que malgré que nous soyions au 21ème siècle, des choses comme cela se produisent encore. Les enfants sont l'avenir de notre société, il ne faut pas les maltraiter. Et je suis parfaitement d'accord avec elle.

De plus, Maud Graham met tellement de passion dans son travail. Elle ne veut pas seulement son chèque de paye, elle veut que justice soit faite. Personnellement, je trouve que beaucoup de gens ne font leur travail que pour le chèque de paye. Ensuite, le fait que l'histoire se déroule dans ma ville natale, Québec, me permet de mieux me situer dans le temps. Donc, comme je le disais précédemment, j'ai trouvé ce livre excellent, non seulement parce que le personnage principal est hyper attachante et que je trouve que beaucoup de policiers devraient mettre autant de passion dans leur travail au lieu de poiroter en attendant le prochain beigne, mais que le message qu'on y passe est très clair: Commettre le plus petit des crimes à un enfant, c'est comme commettre le plus grand des crimes envers un adulte.

J'ai tellement aimé ce livre que j'ai décidé d'écrire un livre traitant du même sujet. Je vous préviendrez lorsqu'il sortira en librairie, vous m'en redonnerez des nouvelles!

Note : 5/5
(Quelqu'un, Québec)


Réponse
De: Frédérique
J'adore ce livre, il est vraiment bon, d'ailleurs je l'ai choisi pour mon exposé oral à l'école. J'adore les romans de Chrystine Brouillet.
Note : 5/5
avatar
gallo

Nombre de messages : 2598
Location : Pays-Bas
Date d'inscription : 29/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chrystine BROUILLET (Canada/Québec)

Message  gallo le Mer 3 Déc 2008 - 18:51

De: Ti-Thalie

Chrystine Brouillet - Les neufs vies d'Edward
(Denoël, 332 pages, 1998)
J'ai aimé et en même temps, je n'ai pas aimé. Je l'ai aimé suffisamment pour terminer le livre (ce qui n'était pas arrivé depuis quelques livres) mais en même temps j'ai trouvé que c'était long avant qu'il se passe quelque chose. Je n'ai pas aimé non plus revenir en arrière dans les vies d'Edward. J'en ai même sauté des bouts. J'ai aussi eu l'impression (quand l'action a vraiment débuté) que je pouvais pas mal prédire ce qui allait se passer alors que j'aime être sur une mauvaise track. Mais c'est un bon divertissement.

Note : 3/5


De: Lagrande

Chrystine Brouillet - Les neufs vies d'Edward

J'ai eu un peu de difficulté à entrer dans l'action de ce livre, beaucoup de retours en arrière (les vies du chat) et on a parfois de la misère à suivre, mais la deuxième moitié est plus palpitante et je l'ai dévoré à ce moment. Sauf que je trouve que c'est un peu baclé. Beaucoup de détails au début, puis vers la fin il y a des éléments laissés en plan... c'est comme si l'auteur devait terminer son livre avant d'avoir 350 pages!

C'est somme toute un bon livre, mais je préfère de loin les romans policiers de Chrystine Brouillet.

Note : 3.5/5
(Lagrande)


De: Gumby

Chrystine Brouillet - Les neufs vies d'Edward

Edward, le chat, est rendu à sa dernière vie et grâce à ses dons de télépathie acquis dans une vie antérieure, tente de trouver à sa maîtresse, une photographe qui adore son chat et les hommes, un amoureux incarné par un ancien maître d'une autre vie. La tâche n'est pas facile d'autant plus que sa maîtresse, Delphine, n'attire pas toujours des hommes recommandables. Est-ce que Edward réalisera son rêve de bien "caser" sa maîtresse avant de trouver enfin le repos éternel?

Petit livre de 332 pages, intéressant surtout pour celles qui pensent que leur chat les comprend vraiment.

Note : 3.5/5
(Gumby)


De: Pico

Chrystine Brouillet - Les neufs vies d'Edward

Pas pire mais je ne suis pas impressionnée par Chrystine Brouillet. C'est plutôt rare qu'on adore le début d'un livre et que ça se gâche au long de la lecture non?

J'ai adoré les odeurs et la poésie de ce bouquin. J'ai aussi aimé les autres vies d'Edward. Surtout celles où il vivait avec Catherine, une sorcière, Rachel, une juive pendant la guerre et M. Leblanc un chef cuisiner dans une famille riche d'Angleterre. Pour ce qui est de sa neuvième vie avec Delphine... c'était plutôt plate! Et on repassera pour le fond de polar dans ce bouquin. La fin est tellement prévisible qu'on peut presque se permettre de ne pas lire les cent dernières pages!!!

Et que dire d'un chat d'INTÉRIEUR qui réussit à retrouver le maître de son ancienne vie pour le marier avec la maîtresse de cette dernière vie! Un sacré coup de chance ça mes amies. Smile)

Finalement je trouve que tout s'emboîte trop facilement. Sur ce point je rejoins Mousseline. Je n'ai pas le goût de lire les autres parutions de cette auteure.

Note : 3.2/5
(Pico)


De: petitelune
Chrystine Brouillet - Les neufs vies d'Edward

WOW!!! Super livre. Une belle histoire d'amour à la fin et le chat est super attachant.

J'ai eu un peu de difficulté quand le chat parlait de ses vies antérieures mais on s'habitue assez vite.

Note : 4.5/5


De: Doune

Chrystine Brouillet - Les neufs vies d'Edward


Résumé: C'est l'histoire d'un chat d'une beauté quasi-incroyable qui est rendu à sa neuvième vie. Il tente d'aider sa dernière maîtresse dans ses quêtes amoureuses et dans une enquête policière.

Appréciation : Fort en sens; toucher, odorat, ouïe, goûter, vue, ce roman au narrateur félin m'a charmée! Moi qui adooore les chats, voilà un livre qui m'a comblée. D'autant plus que tout au long du livre, l'histoire se promène dans le temps à travers les vies de celui-ci et il est très agréable de revivre les diverses époques d'un point de vue félin.

Je ne peux vous en dire plus étant donné que ma critique est tardive mais j'ai l'intention de me le procurer!!!

Note : 4.5/5


De: Lassy

Chrystine Brouillet - Les neufs vies d'Edward

Amusant, ce chat doué de télépathie, et qui en plus se souvient de ses vies antérieures. Une façon de raconter plusieurs destins en parallèle, puisque chaque épisode ressenti par le félin le plonge dans des réminiscences: bruits, textures, mais surtout odeurs (celles dues aux émotions, entre autres). Mais la vie de sa dernière maîtresse n'est hélas pas très palpitante, ni les efforts d'Edward pour la changer très convainquants...

J'ai été amusée par les expressions québécoises qu'on trouve de temps en temps, et qui sont certainement involontaires...

Note : 3/5
(Lassy)


De: Annabelle

Chrystine Brouillet - Les fiancées de l'enfer

(La Courte Echelle, 2002)
Je viens de finir Les fiancées de l'enfer, vraiment très bon. Ce n'est pas le genre de suspense où l'on ne connait pas le tueur, non on le voit en même temps qu'on lit mais c'est quand même un peu suspense. Par contre entre Le collectionneur et celui-ci j'ai aimé mieux Le collectionneur. Vraiment spécial celui-là.

Si vous vous décidez à les lire commencez par Le collectionneur parce que les personnages sont les mêmes donc elle les présente moins dans le deuxième que dans le premier livre.


De: Chatminou

Chrystine Brouillet - Soins intensifs
(La Courte Echelle, 2002)

Non mais elle m'énerve la madame. Qu'est-ce que c'est ce roman où l'histoire devient intéressante uniquement sur les 25 dernières pages?

Je comprends pas, c'est sensé être l'histoire de Denise Poissant, atteinte du syndrome de Münchhausen, pourtant intéressant comme sujet... non, madame Brouillet s'amuse à brouiller (mauvais jeu de mot, mais tellement tentant dans le genre facilité qui compose le fond de ce bouquin) toutes les cartes. On a l'impression que l'histoire de Denise et de son petit Maxime sert de pisse-aller, je comprends pas, je me demande si sa carrière d'auteur pour enfants, ce n'est pas une critique je considère que c'est une partie très importante de la littérature, mais... quand elle s'adresse aux enfants, quand elle est franche et ne change pas d'étiquette. J'hais ça quand on s'adresse à moi en tant que lecteur adulte, de me faire prendre pour un adolescent pas trop déluré qui a besoin d'un gros emballage cadeau pour trouver la trame. Un c'est pas le plus bel emballage que j'ai vu et deux¸ c'est une insulte à mon intelligence. C'est certain que j'aime mieux que le câble à bateau des Higgins Clark mais c'est loin de la bonne littérature policière.

Je dirais que c'est une oeuvre malhonnête sur laquelle je me suis un peu beaucoup ennuyée.

Note : 2.1/5
(Chatminou)


Réponse
De: mamanlouve
J'ai trouvé le livre vraiment bon, juste déçue un peu par la fin. Je vous le recommande c'est bon. Ça aurait mérité un 4 si la fin ne m'avait pas laissée sur ma faim justement.
Note : 3.5/5


De: Annabelle
Chrystine Brouillet - Soins intensifs

C'est avant tout l'histoire d'un enfant et de son père qui se sont fait tirés dessus. L'enfant, Maud Graham va en prendre soin et elle va se découvrir une fibre maternelle qu'elle ignorait. Ensuite en arrière-plan l'histoire d'une mère qui aime tellement la médecine qu'elle va tout faire pour rendre son bébé malade pour les voir faire une belle opération ou de belles recherches sur les drôles de maladies dont il souffre.

J'ai bien aimé mais pas très très suspense!

Note : 3.7/5
(Annabelle)

Réponse


De: Music17, 17 ans, Farnham/Québec
J'aimerais féliciter l'auteur pour son super bon livre. Étant donné que j'adore tout ce qui se rapporte à la médecine, j'ai adoré ce livre. C'est un des meilleurs livres que j'ai lus. Bravo pour votre livre!!!
Note : 4.8/5


De: Polluxe
Chrystine Brouillet - Soins intensifs

Hum, dur dur de coter. J'adore Chrystine Brouillet, j'adore son personnage de Maud Graham mais il y a quelque chose qui ne collait pas, quelque chose qui manquait par rapport aux autres volumes de la même série. Elle a attaqué sur deux fronts, deux histoires, sans jamais développer suffisamment l'une ou l'autre. On a de la difficulté à suivre les personnages qu'elle met en place, car on ne les connaît pas: une succession de noms de suspect, de meutrier. Par contre une autre histoire qui raconte une mère en proie au syndrome de munchensen (bien écrit?) par procuration était très intéressante, mais encore une fois pas assez approfondie: elle aurait mérité toute la place à mon avis. J'aime Grégoire et on en entend pas beaucoup parler. Bon, il faut dire aussi que j'ai lu de façon décousue, comme toujours ces temps-ci.

Malgré ce que j'ai dit, c'est un bon livre, surtout si vous avez lu les autres.

Note : 3.5/5
(Polluxe)


De: Lagrande

Chrystine Brouillet - Soins intensifs

Un bon petit livre qui se lit vite, l'histoire est pas des plus captivantes, en fait je trouve que c'est le moins bon des livres de cette auteure, mais c'est parfait pour un beau matin ensoleillé ou un après-midi d'été avec un bon verre de vin blanc ou, encore mieux, une sangria!

Bon - deux intrigues (je pense que ça m'a un peu tapé sur les nerfs) - un informateur de Maud Graham se fait tiré dessus et la détective essaie de comprendre qui a perpétré le crime. Le fils de l'informateur, Maxime (ou Mathieu?), est aussi blessé. Maud le prend sous son aile protectrice. Aussi, une mère se présente à l'urgence avec son fils de 2 1/2 ans malade, elle souffre du syndrome de Munschausen, elle "force" son fils à être malade en lui donnant des médicaments par exemple, tout ça pour qu'il se fasse opérer. Maud la trouve bizarre et se met dans la tête que la mère met la vie de son fils en danger.

Je trouve que l'auteur ne va pas assez loin dans aucune des intrigues. On nous donne des pistes mais on comprend pas toute l'histoire derrière. Aussi, Maud Graham ramène Mathieu ou Maxime chez elle alors que son père est encore à l'hôpital, me semble que ça marche pas ça, me semble que ça prend la permission du Tribunal de la Jeunesse non?

Enfin... c'est quand même intéressant à lire!

Note : 3.5/5
(Lagrande)


De: Mélodie

Chrystine Brouillet - Marie Laflamme

Nantes 1662. Quand tout va mal en ville, on accuse les sorcières. C'est ce qui arrivera à Anne LaFlamme (la mère de Marie), sage-femme et matrone. En fait, résumer le livre à cela serait très réducteur, car l'arrestation de Anne n'est pas désintéressée mais fait plutôt partie du plan machiavélique qu'entretient l'armateur Saint-Arnaud pour se rapprocher de la jolie et farouche Marie et ainsi posséder le fameux trésor qu'elle pourra lui rapporter.

En plus de cette trame principale, nous avons aussi affaire à quelques histoires d'amour parallèles qui, à mon avis, sont plus fades les unes que les autres : Marie aime aveuglément Simon, un jeune homme amoral qui se fiche éperdument de la jeune fille; Victor aime Marie qui elle ne le sait pas, etc.

Mon avis est beaucoup plus partagé que celui d'Akasha. Je me suis divertie, mais sans plus. J'ai trouvé que Chrystine Brouillet s'est lancée sur plein de pistes intéressantes, sans les approfondir ou en essayant de trop en exploiter (sorcellerie, herbes guérissantes, histoires d'amour, confrérerie, cour française, colonisation, etc.).

Je ne lirai pas la suite (les suites), mais j'attendrai vos commentaires pour que vous me les racontiez.

Note : 3/5
avatar
gallo

Nombre de messages : 2598
Location : Pays-Bas
Date d'inscription : 29/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chrystine BROUILLET (Canada/Québec)

Message  Patience le Dim 8 Nov 2015 - 14:33

LES QUATRES SAISONS DE VIOLETTA
Editions France Loisirs  894 pages


Ma note : 4/5


Quatrième de couverture : Roman historique aux accents fantastiques, Les Quatre Saisons de Violetta enjambe quatre siècle : de la Venise de Vivaldi au Chicago d'Al Capone, du Paris de l'Occupation à celui de l'an 2000. D'un sensibilité inouïe aux saveurs, aux mélodies et aux parfums, ce livre baroque réveille le merveilleux qui sommeille en toute chose.


Contre-page : En 1719, dans un Paris obscurci par une éclipse, Flora Renosto contemple son nouveau-né, une petite fille issue de ses amours avec le compte Lorenzo, un sorcier qui l'a trompée sur sa véritable nature. Elle l'ignore, mais cette exquise enfant aux yeux violets, qui attire de façon inexplicable les serpents, est l'enjeu d'un tournoi surnaturel. Décidé à récupérer le fruit de ses entrailles, Lorenzo le magnifique assassine Flora. Mais celle-ci a eu le temps de mettre sa fille, Violetta, à l'abri chez les soeurs d'un couvent vénitien. L'année de ses seize ans, Lorenzo débusque sa fille au coeur de la Sérénissime. Déjouant tour à tour les ruses de son père et les pièges de l'Histoire, Violetta s'efforce d'échapper au destin que lui ont réservé les magiciens en recherchant l'amour d'un mortel.


Mon avis : Je pensais voir se dérouler 4 siècles d'Histoire mais en fait, le roman se passe en 4 points précis : Venise au début du XVIIIème où l'on croise Vivaldi, Chicago pendant la crise du jeudi noir avec Al Capone, Paris pendant l'Occupation et Paris en l'an 2000. Du coup, ce n'était pas vraiment ce à quoi je m'attendais mais cette saga m'a quand même plu. J'ai trouvé que le côté fantastique et les affrontements entre Violetta et Lorenzo ne sont que des excuses pour découvrir ces périodes de l'Histoire. Ce ne sont pas vraiment les passages les plus intéressants. J'ai d'ailleurs beaucoup aimé le côté historique et j'aurais apprécié que ce style soit encore plus développé.
Un bon pavé, mais qui se lit bien.

_________________
Lecture en cours : La princesse des glaces de Camilla Läckberg
PAL : 287
Livres lus depuis le début de l'année : 33 (12172 pages)
avatar
Patience

Nombre de messages : 976
Age : 34
Location : Lorraine
Date d'inscription : 12/01/2011

http://quarte-editions.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chrystine BROUILLET (Canada/Québec)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum