Henri POURRAT (France)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Henri POURRAT (France)

Message  gallo le Jeu 28 Jan 2010 - 20:46

Henri Pourrat est né à Ambert (France) le 7 mai 1887.

En dehors d'une année passée à Paris, au Lycée Henri IV, il n'a quitté son pays natal que pour de rares et brefs déplacements. Admis en 1905 à l'Institut national agronomique, mais atteint de tuberculose, il doit revenir dans sa famille et s'imposer une vie calme et régulière en consacrant ses journées au travail d'écriture, aux promenades en campagne et à la lecture.

En décembre 1921, Pourrat obtient le prix du Figaro pour le premier volume de Gaspard des Montagnes et, dix ans plus tard, pour l'ensemble des quatre volumes; le grand prix du roman de l'Académie Française.

Son oeuvre, particulièrement vaste (une centaine d'ouvrages) est fort diverse : poèmes de jeunesse, romans, biographie, essais historiques, philosophiques ou religieux, contes... Loin d'être le cadre étriqué d'un régionalisme folklorique, l'Auvergne est pour lui le lieu privilégié pour découvrir et comprendre la nature et l'esprit paysan et , par là même " atteindre l'universel ".

En 1941 Henri Pourrat reçoit de prix Goncourt pour Vents de Mars. Les douze ou treize dernières années de sa vie sont entièrement consacrées au monumental Trésor des Contes auquel il attachait une grande importance.

Henri Pourrat est mort à soixante douze ans le 16 juillet 1959 à Ambert, où il repose.

(Source: http://www.henripourrat.com/ )

Voir aussi wikipédia: http://fr.wikipedia.org/wiki/Henri_Pourrat



Voici ma collection de livres de Henri Pourrat:


Dernière édition par gallo le Jeu 28 Jan 2010 - 22:43, édité 1 fois

_________________
Gallo
avatar
gallo

Nombre de messages : 2598
Location : Pays-Bas
Date d'inscription : 29/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Henri POURRAT (France)

Message  gallo le Jeu 28 Jan 2010 - 21:37

Henri Pourrat - Ceux d'Auvergne
1939, Albin Michel, 1952, 247 pg.

L'auteur parle des gens d'Auvergne à partir de la nature d'Auvergne, avec ses montagnes et ses plaines, ses puys volcaniques et ses sources thermales, ses forêts et ses roches, ses prés, ses vignes et ses cultures. Partant des "bonnes relations avec la nature" l'auteur fait le tour des habitats et des metiers, des villages et des regions. Les traits de caractère des paysans, marchands et artisans, traité avec précision, mais aussi avec des anecdotes, fait de ce livre un bel essay sur la vie paysanne, et montagnarde. Bon connaisseur et chantre de sa région, il reste réaliste, voir ces quelques citations:

"Je ne sais s'il faut tant regretter le passé, trop souvent encrassé dans sa misère, son confinement, sa brutalité parfois atroce. Certainement le monde paysan avait une unité de style admirable, celle d'un oeuvre d'art, l'homme fabriquant alors lui-même, avec ce qu'il trouvait autour de soi, tout ce dont il devait user."

"Il y a un pouvoir étrange dans les choses vertes. Sait-on qu'est une prairie par les soirées de mai un peu pluvieuses, alors qu'un calme sans nom s'étend sur les paturages coupés de tremblantes, frissonnantes verdures?"

"L'apaisante nature? Ce n'est pas vrai. La solitude au milieu des prés, des bois, mène à un ennui plus âpre que la tristesse. Il y a une vertu et aussi un danger dans la prairie. "

"Personne n'a plus une vie qu'il puisse vivre tout seul. Les ondes de partout arrivent sur tout. Ce fermier dans sa ferme, de Paris, de Berlin, de New-York, toute la vie de la planète lui arrive dessus. "


Je cite un passage de références à la littérature:

"Pour connaître leurs moeurs et conditions, pour aimer la montagne, il faut écouter Gandilhon, né la-haut au Puy Mary, en plein moyen âge, c'est à dire alors qu'il y avait encore des loups et qu'on s'éclairait au cahleil; lire un Pâtre du Cantal de Pierre Besson, qui sent l'herbe amère et la fumée de genêt sec. Puis les livres de Jean Ajalbert, ceux qu'on a lus petit garçon. Ceux, tout vifs, de F.Raynal, ceux de Gerbe, aux couleurs des grands bois; ceux de Bénech, qui ont tant de nerf et de soerde poésie, ceux de Suzanne Robaglia, qui a une telle entente des choses de campagne; ceux, marquants entre tous, de MArie-Aimée Méraville. Celui, tout en flamboiements et en étincelles, de Raymond Cortat, L'Auvergne chez elle et à travers le monde, et ses vers; et ceux de Marguerite Solleilant qui sont comme une fontaine de fougères sous un sorbier pleine de rayons. Ceux d'Amélie Murat, lorqu'ils regardent, encore tout déchirants, vers les sommets de bruyère; ceux, majestueusement ordonnés de Pierre de Nolhac."
Oui, des auteurs peu connus ou même inconnus de nos jours, mais quelle nature writing Auvergnat à découvrir....

Lecture plaisante et intéressante. Ma note 4/5.

_________________
Gallo
avatar
gallo

Nombre de messages : 2598
Location : Pays-Bas
Date d'inscription : 29/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Henri POURRAT (France)

Message  veilleur le Jeu 28 Jan 2010 - 23:56

Il y a fort longtemps de cela, j'avais lu les "contes du vieux vieux temps", qui étaient sans doute une sélection de contes regroupés dans un autre volume. Le style de Pourrat m'avait bien plu, avec cette délicatesse des écrivains attachés à leur terre. J'en garde un bon souvenir.

Veilleur
avatar
veilleur

Nombre de messages : 312
Age : 52
Location : Boulogne-Billancourt, France
Date d'inscription : 30/10/2009

http://www.amazon.fr/gp/pdp/profile/A210O5KYER1I4I

Revenir en haut Aller en bas

Re: Henri POURRAT (France)

Message  gallo le Ven 29 Jan 2010 - 11:15

Oui, Pourrat a rassemblé plus de mille contes, originalement en dix volumes...., dont les éditions de poche ont présentés des choix.
Mais il est aussi fameux pour son saga "Gaspard des montagnes", qui a été un vrai coup de coeur pour moi.

_________________
Gallo
avatar
gallo

Nombre de messages : 2598
Location : Pays-Bas
Date d'inscription : 29/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Henri POURRAT (France)

Message  Docguillaume le Mer 24 Mar 2010 - 20:15

Pourrat est-il un auteur de terroir ? Je vois beaucoup de contes dans ses oeuvres.... Quelle oeuvre me conseillerez-vous si j'aime les romans bien ancrés dans la terre ? Je n'ai pas trouvé de résumé de Vent de mars (Goncourt 1941), quel en est le sujet ?
Merci

_________________
Venez flâner sur mon blog consacré aux vieux livres : http://edition-originale.eklablog.com
avatar
Docguillaume

Nombre de messages : 287
Location : Caen
Date d'inscription : 12/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Henri POURRAT (France)

Message  gallo le Mer 24 Mar 2010 - 21:09

Docguillaume, Vent de Mars est un sorte d'essay, presque une chronique qui va de juin 1938 à novembre 1940 et qui traite en 200 pages environ 70 sujets tels que : visite .... (au missionaire, aux historiens, ..) Son jeune temps, L'anniversaire, Les paysannes, Les réfugiés, Le fer, La vigne, Forces paysannnes , Les Paysans.
Les petits chapitres sont vraiment bien écrits et tu comprendra par quelques citations qu'un tel livre ne peut gagner le Goncourt qu'en temps de guerre:
"4 octobre. La veuve. Le sort le plus dur c'est celui des jeunes veuves de l'autre guerre, celles dont les garçons avaient moins de sept ans à l'armistice, et sont maintenant les soldats les plus exposés.
21 mars. Lumière du printemps. Le retour du printemps, c'est la leçon de la grande confiance. Quelle force plus forte que la simple force de la lumière?"
1er novembre. Le paysan. Il fait froid. la première gelée a blanchi la campagne. Voilà qu'on va rentrer dans l'hiver. Tâche de regarder plus loin que les mois sombres, que cet accablement, cette colère, ce ressassement d'ennuis et d'angoisses: tâche de voir, par-dela ce temps bouché, toujours ouvert, notre avenir."

Pourrat était d'abord écrivain paysan, il a commencé une étude d'agronome mais il a du abandonner à cause due la tuberculose. Il était alors surtout essayiste; il a écrit sur les moulins à papier d'Ambert (Dans l'herbe des trois vallées), sur Gergovie (La Cité perdue) tous deux intéressant à lire sans plus. Pour ce qui est de ses romans, son chef-d'oeuvre reste Gaspard des Montagnes (Grand Prix du roman de l'Academie Française; environ 1000 pages, plein de lieux auvergnats mais qui dépasse de loin le genre roman du terroir. Sinon, j'ai lu et aimé Le mauvais garçon (Folio, roman sur la jeunesse et la nature auvergnate, qui tomberait un peu sous le thème "nature writing") et Le chasseur de la nuit (LP, roman sur l'Auvergne profonde et légendaire). Georges ou les journées d'Avril est un roman philosophique un peu étrange, qui est difficilement venue (une douzaine de versions sur une vingtaine d'années avant d'être publié). J'ai moins aimé Monts et merveilles sur un écrivain et sa soeur de Paris qui heritent en Auvergne.
Après la guerre 40-45 il est devenu philologue faisant une grande collection de contes populaires, selon moi moins prenant que ses autres livres .

Voilà, j'espère que cela t'inspirera à un choix.

_________________
Gallo
avatar
gallo

Nombre de messages : 2598
Location : Pays-Bas
Date d'inscription : 29/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Henri POURRAT (France)

Message  Docguillaume le Jeu 25 Mar 2010 - 20:55

Merci de tes lumières Gallo, et d'avoir pris le temps de ces citations. Je note tes suggestions, j'apprécie moins les essais, et Gaspard me semble long pour une découverte, je me pencherais donc plus vers Le mauvais garçon et Le chasseur de la nuit.


_________________
Venez flâner sur mon blog consacré aux vieux livres : http://edition-originale.eklablog.com
avatar
Docguillaume

Nombre de messages : 287
Location : Caen
Date d'inscription : 12/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Henri POURRAT (France)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum