James GALVIN (Etats-Unis)

Aller en bas

James GALVIN (Etats-Unis)

Message  Mousseline le Dim 24 Jan 2010 - 21:55


James Galvin est né à Chicago en 1951, il a grandi dans le nord du Colorado. Il est rancher, poète, romancier. Il partage son temps entre son ranch du Wyoming et l'université de l'Iowa où il enseigne la littérature.

Il semble bien peu connu dans le monde francophone. Pour lire des critiques de ses livres allez plutôt sur
Amazon.com : http://www.amazon.com/s/ref=nb_sb_noss?url=search-alias%3Dstripbooks&field-keywords=james+galvin&x=12&y=14


Dernière édition par Mousseline le Mar 26 Jan 2010 - 23:49, édité 1 fois

_________________
Mousseline

Magasin général tome 2 : Serge de Loisel et Tripp et L'île des chasseurs d'oiseaux de Peter May



"Happiness is only real when shared." (Christopher McCandless)
Mousseline
Mousseline
Admin

Nombre de messages : 4359
Date d'inscription : 24/10/2008

https://sites.google.com/site/lauteursamericains/home

Revenir en haut Aller en bas

Re: James GALVIN (Etats-Unis)

Message  Mousseline le Dim 24 Jan 2010 - 22:10


Prairie coeur coeur coeur coeur coeur

(Livre de Poche, 2004, 346 pages)

Je le dis dès le départ : pour moi ce livre est un grand coup de coeur!

Ce sont des petits bouts de vie éparpillés ici et là reliés les uns aux autres. C'est l'histoire d'une prairie à quelque part entre le Colorado et le Wyoming et des gens qui y ont habité durant une centaine d'années. Un endroit où l'hiver est épouvantable. Peu de gens y sont restés. Mais il y a Lyle qui y vit depuis près de 50 ans. Lyle dont le père les a abandonnés alors qu'il était encore un enfant. James Galvin remonte dans le passé de Lyle et sa famille, ce qui les a conduit à aller s'installer dans la Prairie. Et il y a eu Appleton Worster qui habitait les lieux avant Lyle. Appleton deux fois veuf s'est retrouvé seul avec trois fils à élever.

James Galvin parle de Appleton et ses fils lorsqu'ils étaient égarés dans un blizzard. Appleton et son père qui ont failli perdre le produit de leur chasse dans la rivière. L'hiver jour après jour pour Hazel et ses enfants. Et il y a Frank qui se meurt d'un cancer, la famille doit prendre la relève au ranch. Ray qui a un rapport particulier avec la neige et l'alcool. C'est la dureté de la nature, l'hiver surtout, l'hiver qui n'en finit pas mais la neige est tellement belle. La neige omniprésente. Et encore les coyotes et les castors. Le narrateur est souvent James Galvin lui-même qui a grandi dans cette région, son père avait acheté la cabane de Pat.

C'était finalement la vie des gens dans l'Ouest dans la Prairie quelque part entre le Colorado et le Wyoming. Et cela a toujours été la vie de Lyle.

Et quelle plume magnifique qu'a James Galvin! on ne s'en étonne pas car c'est avant tout un poète. Il m'a captivé du début à la fin.

Un des meilleurs livres de l'Ouest que j'ai pu lire. Peut-être même le meilleur avec "Platte River" de Rick Bass.

Je regrette juste de l'avoir lu un peu trop vite tellement j'étais accrochée, il faudra que je le relise pour prendre le temps de le savourer. Son autre roman "Clôturer le ciel" me semble tout aussi bon d'après les critiques que j'en ai lues sur Amazon.com! James Galvin est certainement un très grand auteur.

Je vais garder ce livre sur ma table de nuit, pour relire certains passages afin d'étirer les instants passés dans la Prairie de Lyle.

Extrait :

"Il aimait Homère, Tolstoï, Dickens, des histoires qui racontent "ce que font les gens". Il n'aimait ni Dostoïevski ni Faulkner. Sur le premier il faisait cette remarque irritée : "Tous ces gens-là sont timbrés." Sur Faulker : "S'il veut me raconter une histoire, cet olibrius, pourquoi ne pas commencer au commencement et la raconter jusqu'à la fin?""

Note : 5/5

_________________
Mousseline

Magasin général tome 2 : Serge de Loisel et Tripp et L'île des chasseurs d'oiseaux de Peter May



"Happiness is only real when shared." (Christopher McCandless)
Mousseline
Mousseline
Admin

Nombre de messages : 4359
Date d'inscription : 24/10/2008

https://sites.google.com/site/lauteursamericains/home

Revenir en haut Aller en bas

Re: James GALVIN (Etats-Unis)

Message  Mousseline le Dim 24 Jan 2010 - 22:34

Des photos de la région où se déroule l'histoire : Entre le Colorado et le Wyoming.






J'imagine sans peine que la première photo pourrait être la maison de Lyle.

_________________
Mousseline

Magasin général tome 2 : Serge de Loisel et Tripp et L'île des chasseurs d'oiseaux de Peter May



"Happiness is only real when shared." (Christopher McCandless)
Mousseline
Mousseline
Admin

Nombre de messages : 4359
Date d'inscription : 24/10/2008

https://sites.google.com/site/lauteursamericains/home

Revenir en haut Aller en bas

Re: James GALVIN (Etats-Unis)

Message  anna44 le Mar 26 Jan 2010 - 9:43

Aïe aïe aïe ma LAL !!! J'avoue avec désolation Embarassed ne pas être trop attirée par le thème Nature Writing. Cependant, j'ai quand même l'intention d'en lire quelques-uns (peut-être un Jack London) et je crois bien que celui-ci en fera partie tellement ton enthousiasme fait plaisir !!
anna44
anna44

Nombre de messages : 1634
Age : 37
Location : Québec (Qc)
Date d'inscription : 01/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: James GALVIN (Etats-Unis)

Message  gallo le Jeu 28 Jan 2010 - 22:25

James Galvin - Prairie

J'ai perdu ma première critique, alors en plus court:

L'auteur écrit dans une langue très belle et poétique, sur la vie dans les hauts plateaus des Rocheuses du Colorado, pays âpre de neige et de solitude. Il y a vecu lui-même, et approchant la quarantaine, il parle des vieux qu'il a connu depuis son enfance, dans une sorte de courts mémoires: Lyle, qu'il a suivi jeune, puis Ray et ses frères, père et grand-père, arrivé il y a longtemps au plateau. Le début me faisait penser à Knut Hamsun, "L'Éveil de la glèbe", vers la fin le récit rejoint les textes de Henri Pourrat qui démarque le changement du monde paysan face au monde citadin. Une belle lecture, ma note 4,5/5.

J'aurais de moi-même mis ce livre dans le genre "Litterature paysanne", mais il a bien sa place dans le thème "nature writing" aussi. Le livre m'a fait tourner à Henir Pourrat, fameux auteur de littérature paysanne de l'Auvergne. Je donne ici quelques citations de Henri Pourrat ("Ceux d'Auvergne") qui éclairent bien le livre de Galvin:

"Certainement le monde paysan avait une unité de style admirable, celle d'un oeuvre d'art, l'homme fabriquant alors lui-même, avec ce qu'il trouvait autour de soi, tout ce dont il devait user."
"L'apaisante nature? Ce n'est pas vrai. La solitude au milieu des prés, des bois, mène à un ennui plus âpre que la tristesse. Il y a une vertu et aussi un danger dans la prairie. "

_________________
Gallo
gallo
gallo

Nombre de messages : 2598
Location : Pays-Bas
Date d'inscription : 29/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: James GALVIN (Etats-Unis)

Message  cecile le Mar 23 Fév 2010 - 11:51

CLOTURER LE CIEL
JAMES GALVIN
TERRE D'AMERIQUE
ALBIN MICHEL
288 pages
2004

Mike Arans est un cowboy qui vit dans le Wyoming avec ses amis Oscar Rose et Adkisson Trent. Ce dernier est médecin, mais il aime tellement la nature et l'élevage qu'il essaie de conciler ces deux métiers à la fois. Leurs vies vont changer lorsque Meriweather Snipes arrive et construit un lotissement de maisons là où les vaches ont l'habitude de paître. Il déteste d'ailleurs ces animaux et avec un engin tout-terrain, très bruyant, il estropie l'une d''entre elle, qui a eu le malheur de s'approcher trop près de sa maison. Mike ne supporte pas cette énième provocation et tue Snipes. Le récit alterne alors entre le passé de Mike et de ses amis et sa cavale.
Cette histoire est surtout axée sur la vie des cowboys, marquage des animaux, lancer du lasso, fêtes, et naturellement les vaches, moutons et chevaux qui sont au centre du roman. Les beaux paysages et l'amour de la nature sont les véritables héros et les descriptions ont plus d'importance que le récit. Il ne faut donc pas s'attendre à beaucoup de suspense, même si Mike est recherché, il est secondaire. Le livre m'a posé quelques difficultés de lecture, car je ne suis guère attirée par les récits où l'on change d'époque à chaque chapitre. Ils sont d'ailleurs assez courts, il y en a donc beaucoup. Un roman agéable et totalement adapté au thème, mais que je ne mettrais quand même pas dans mes favoris.

Note : 4/5
cecile
cecile

Nombre de messages : 2360
Date d'inscription : 11/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: James GALVIN (Etats-Unis)

Message  Lacazavent le Mar 23 Fév 2010 - 15:45

Décidément, j'ai de plus en plus envie de lire cet auteur. Je le note sur ma liste des priorités.
Lacazavent
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5581
Age : 32
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

James GALVIN(Etats-Unis)

Message  valérie le Mar 23 Fév 2010 - 19:55

Très très tentant
valérie
valérie

Nombre de messages : 779
Age : 53
Location : marseille
Date d'inscription : 01/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

James GALVIN(Etats Unis)

Message  valérie le Mer 3 Mar 2010 - 16:34

PRAIRIE résumé de l'éditeur
Livre culte aux Etats Unis,Prairie,du poète James Galvin,s'inscrit dans une grande tradition
litteraire américaine,de Henry Thoreau à Annie Dillard.
Le personnage principal,c'est une prairie située dans les Rocheuses du Colorado.Une terre dont Lyle,
viel homme issu d'une famille de ranchers,perçoit les moindres murmures.Avant lui,deux génération
d'hommes yont connu la neige,le vent et le soleil,et leurs existences,à la fois violentes,chaotiques
et douces,sont à l'imge de ce sol qui les a façonnés.Ils ne possèdent pas la terre,c'est la terre qui
les possède.Véritable ode à la grandeur et à rudesse de l'Ouest américain,ce texte révèle ,au fil des
mts ,toute sa beauté et sa force:la prairie-avec ses habitants ,ses paysages,ses saisons,sa faune
et sa flore-prend une dimension universelle.

Tout est dit.Pour une fois un roman est vraiment fidèle à sa quatrième de couverture.
Un vrai bijou 5/5
valérie
valérie

Nombre de messages : 779
Age : 53
Location : marseille
Date d'inscription : 01/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: James GALVIN (Etats-Unis)

Message  Liza_lou le Dim 26 Juin 2011 - 16:04

Prairie
(Albin Michel, 290 pages)

C'est une prairie perdue entre ciel et terre, dans les Rocheuses du Colorado. Rythmée par le cycle sans fin et immuable des saisons, l'existence de ceux et celles qui y ont résidé a été façonnée à jamais par ce territoire où la vie est rude et intense. Avec ce récit, le poète James Galvin cherche à rendre hommage à ces hommes et ces femmes qui, sur un siècle, se sont accrochés corps et âme à ce morceau de terre qu'ils aiment plus que tout.

Prairie n'est pas un roman, non, c'est plutôt une longue description des jours et des semaines qui passent aussi bien en été qu'en hiver par les habitants successifs de cet endroit au milieu de nulle part. La neige et la solitude font partis intégrante de ce récit où se succèdent les anecdotes sur les joies et les peines des résidents de cette ferme, mais aussi les descriptions sur les rigueurs de l'hivers, les coyotes et castors qui pullulent, l'élevage avec de véritables cow boys. Prairie est un livre culte aux Etats-Unis, littéralement encensé par la critique et des écrivains comme Jim Harrison par exemple. Il est moins connu en France où, il faut bien le dire, la vie dans ces Rocheuses est à des années lumières de ce que l'on peut connaitre ici. Néanmoins, même si certaines descriptions m'ont paru longues voire inutiles (comme la manière de construire des cabanes en rondins), Prairie n'en demeure pas moins une lecture agréable et qui m'aura presque réconciliée avec ce genre particulier qu'est le Nature Writing. Ce qui est déjà beaucoup.

Ma note : 3,5/5
Liza_lou
Liza_lou

Nombre de messages : 1300
Age : 35
Location : France, à coté de Nantes
Date d'inscription : 07/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: James GALVIN (Etats-Unis)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum