Anna ENQUIST (Pays-Bas)

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Anna ENQUIST (Pays-Bas)

Message  gallo le Sam 1 Nov 2008 - 20:59

De : nat59650 (Message d'origine) Envoyé : 28/03/2004 19:38
Les porteurs de glace - Anna ENQUIST - (Actes Sud, 2003)

4ème de couverture :
Nico et Lou Desbrogé cachent un drame familial au monde extérieur. Entre eux le non-dit est devenu une règle, et pour Nico, psychanalyste de profession, la maîtrise absolue de cet état d'esprit est réellement un principe. Pourtant l'angoisse et la douleur s'installent en lui. Peu à peu ses contradictions, ses émotions le dépassent.

Dans ce roman, Anna Enquist retrace avec une grande justesse la dérive psychologique de ses personnages. Leurs sentiments, subtilement déviants, sont les clés d'un univers familier et inquiétant baigné de culpabilité protestante, de freudisme implicite et d'une non-communication que l'on pourrait qualifier de "bergmanienne".

Poète et romancière née aux Pays-Bas, Anna Enquist est psychanalyste. Ce livre est son troisième roman traduit en français après Le chef d'oeuvre (Actes Sud, 1999, Babel n° 507) et Le secret (Actes Sud, 2001, Babel n° 578).

Ma critique
J'ai beaucoup aimé ce livre malgré le pessimisme dominant : j'avais envie d'aider les personnages. Dès le début de ma lecture, j'ai accroché. Connaissant la fin, j'aimerais une suite qui serait plus optimiste. L'écriture d'Anna Enquist m'a transportée, du début à la fin.

Ma note : 4/5


De : Claarabel2 Envoyé : 06/12/2005 19:09
Le secret - Anna Enquist

Cette histoire est en somme un brillant concerto joué d'une voix mélancolique et un peu glaciale. S'entrecroisent plusieurs moments de la vie de la pianiste Dora Dierks, depuis sa naissance en 1933, à son enfance, adolescence et vie de femme. Glisse aussi un présent énigmatique avec la livraison d'un piano chez une femme vieillissante et mangée par la maladie. Ainsi que le parcours d'un homme, Bau Kraggenburg, qui décide de rendre visite à sa première épouse, ladite Dora ! Bref, à travers le voyage dans le temps de la vie de la pianiste, on découvre le chemin d'une enfant marquée par un professeur de piano, M. De Léon, attentif et bienveillant et qui décidera de l'avenir de Dora, à savoir son grand amour de la musique. A tel point que, plus d'une fois, j'ai noté que celle-ci avait plus un piano à la place du coeur ! Les raisons pour son attitude froide, égoïste et fermée ? Un père absent, un frère mongolien, une mère mystérieuse, des années de guerre traumatisantes, un apprentissage musical totalitaire... La vie de Dora semble se vivre à côté de celle-ci, la jeune femme n'a sans cesse paru absente de son existence, indifférente, distraite ou distante.
Mon avis personnel sur ce livre, après le ressenti enthousiaste de Tatiana, est plus modéré. Je me sens assez amère par l'ambiance rigide et "frigide" du roman. Connaissant déjà le style littéraire d'Anna Enquist avec "Les porteurs de glace", je ne m'attendais pas à de l'exubérance folle ou exaltée. Par contre, j'ai lu "Le secret" comme un langage sourd murmuré à l'oreille. Certes, le contexte de la vie de Dora Dierks ne prête pas à sourire, (une vie dédiée à la musique, puis paralysée par la maladie) mais cela me conforte peu à m'enchanter de ce livre ! Je suis moyennement déçue, me suis sentie trop éloignée, plus spectatrice (indifférente) à ce drame - arrière fond sonore de Bach indispensable !

3/5


De : Chantal5500 Envoyé : 25/10/2006 22:16
LE CHEF D'OEUVRE - Anna Enquist -J'ai lu - 318 pages.

Le peintre Johan Steenkamer prépare une exposition où il va présenter entre autres, son chef d'oeuvre. Son frère Oscar, qui est critique d'art, ne s'est pas gêné pour publier juste avant le vernissage un article critique. Leur mère Alma a organisé ensuite un repas de famille, mais les rancoeurs, la jalousie, les silences et les drames du passé vont resurgir....

Ce roman est formé de trois parties. La première, assez courte, présente toute la famille Steenkamer. La deuxième, la plus importante et la plus longue, qui est superbe, pleine d'émotions, criante de vérité et qui se lit d'un trait, raconte le mariage raté de Johann et le "naufrage" d'Ellen sa femme.Et la troisième à son tour très courte, raconte ce vernissage où tout va se déchirer.

Belle écriture, histoire qui touche au coeur, si la 1ère et la 3è parties avaient été du même calibre que la 2è, ce roman aurait été un....chef d'oeuvre. . En tout cas, un auteur que je relirai sans faute.

4,25/5


De : liza_lou55 Envoyé : 14/01/2007 16:28
Le chef d'oeuvre - Anna Enquist - (Actes Sud, 326 pages)

Qu'il est difficile de critiquer un livre que l'on n'a pas aimé! J'avoue être bien ennuyée en ce qui concerne mon appréciation du chef d'oeuvre d'Anna Enquist, roman, qui m'a (et c'est rare!) laissée totalement de marbre...

Je ne dénigrerai pas ici le style ni le talent manifeste d'Anna Enquist. Le chef d'oeuvre est très bien écrit; je me ralie au fait que l'auteur réussit parfaitement bien à faire passer les émotions. J'ai ainsi eu les larmes aux yeux à plusieurs reprises dans la deuxième partie qui est émouvante du début à la fin mais qui m'a aussi totalement déprimée!

Non, ce qui m'a génée si l'on peut dire avec ce récit, c'est que je ne me suis retrouvée dans aucun des personnages décrits ici. Ni Johan, ni son frère ainé Oscar et encore moins Alma, mère "indigne" en une sorte ne m'ont intéressée. Tout au plus ai je eu de la compassion pour Ellen, avec le deuil qu'elle subit et la lente désintégration de son couple avec Johan.

Je me suis forcée - je tiens à le dire - à finir ce roman. Peut-être suis je totalement passée à coté de quelque chose, je ne sais pas. Mais en tous cas, ce qui est sur, c'est que ce roman n'est pas pour moi.

Ma note : 2,5/5


De : doriane99 Envoyé : 08/02/2008 07:44
Le retour - Anna ENQUIST ; Actes Sud, trad du néerlandais par I.Rosselin, 483p

18e siècle, Elizabeth Cook, l'épouse du célèbre voyageur cartographe James Cook prépare le retour à la maison de mari. Elle aspire à une vie de couple plus "classique".

Un livre très triste. Elizabeth semble traverser sa vie comme un fantôme, très attachée à son mari, elle n'arrive plus à assumer ses longues absences, elle ne se remet pas de la mort de sa petite fille et nous décrit ses sentiments en spectatrice. "Il y a en moi un volcan qui sommeille fait de pure fureur dirigée vers un inaccessible", et pourtant, pour tous, elle est l'épouse modèle, qui tient la maison pendant l'absence du grand homme. James Cook, lui aussi, malgré l'estime qu'on lui porte, semble éternellement insatisfait, avide de davantage de reconnaissance, esclave de la mer il n'arrive pas à "jeter l'ancre".

Mais, Le retour, c'est aussi la relation des voyage de James Cook, ses rencontres avec les indigènes, les préparatifs des voyages, les motivations de chacun (l'argent, la reconnaissance, la science...). C'est pourquoi, (même si ce n'était pas prévu), je pense qu'on peut classer ce livre dans les "récits de voyage" car il raconte les trois voyages effectués par James Cook, sa découverte de Tahiti, des îles Sandwich...

Un livre qui m'a énormément intéressée, même si le personnage d'Elizabeth est l'image même du désespoir. Un petit "bémol" : la révélation sur les raisons de la mort de James Cook (je n'ai pas trouvé d'information historique pour confirmer la version de l'auteur) qui me semble trop abracadabrante et qui détonne dans le style du livre.
4/5


De : lalyre7032 Envoyé : 17/03/2008 19:19
Le retour - Anna Enquist / Actes/Sud 2007 / 487 P.
1775 .Un roman historique côtoyé par l'imaginaire,il commence avec Elisabeth qui attend le retour de son époux,le capitaine James Cook,grand explorateur et cartographe qui trace de nouvelles routes maritimes et découvre des îles ,parti depuis trois ans,c'est son deuxième long voyage,elle espère que ce sera le dernier.Ce roman est écrit du point de vue d'Elisabeth,elle souffre de la perte d'une petite fille qui est décédée en 1771 pendant le premier voyage de James.Il va revenir,elle prépare la maison pour le recevoir en pensant au petit garçon qu'elle a aussi perdu au début du deuxième voyage. James.....elle l'imagine rentrant ,cherchant l'enfant,elle est en manque d'amour,souffre d'enfermement,de solitude pendant toutes ces années mais courageuse,elle serre les dents ,accomplit ses tâches.Elle imagine que la vie va être plus belle avec James à ses côtés mais lorsqu'il revient,le ciel n'est pas plus bleu.Mais un espoir se concrétise,en 1776 elle met au monde un nouvel enfant,qu'elle appellera Benny.Jamies,son fils aîné né en 1763 entre à l'école navale ainsi que l'a décidé son père, Nathaniel né en 1764 ,ne rêve que de musique mais le moment venu,son rêve sera brisé par son père.Revenons justement à James,un homme qui ne supporte plus la terre ferme,il aime que ses découvertes soient reconnues,il aime Elisabeth mais l'attrait de l'océan est plus fort,il repart pour une troisième expédition qui sera la dernière,en 1779 ,il trouvera la mort à Hawaï dévoré par les indigènes.La publication de ses récits de voyage paraîtra en 1784.Elisabeth qui a vécu dans l'ombre de la gloire de ce grand homme,survivra à tous ses deuils ,celui de James et de ses six enfants les uns après les autres.Jusqu'à la fin de sa vie en 1835,elle gardera en mémoire le souvenir du dernier baiser de James .

Un très beau portrait de femme qui a connu la passion et le deuil,qui a vécu avec ce que la vie lui a donné et repris.Une femme qui a beaucoup souffert et dont l'auteur s'est servie pour évoquer le grand explorateur.Un roman somptueux et historique décrivant la solitude,le malheur et le désenchantement de cette femme oubliée.J'ai parcouru les fragments du journal de James Cook avec grand intérêt.Je pense que je peux classer ce livre dans le thème.Doriane,toi qui l'a lu qu'n pense-tu ? Gros coup de coeur 5/5
Lalyre

De : gallomaniac Envoyé : 17/03/2008 20:03
Anna Enquist, encore une auteure néerlandaise: pour biographie et bibliographie, voir le lien : http://www.librairie-compagnie.fr/pays_bas/auteurs/e/enquist.htm
avatar
gallo

Nombre de messages : 2598
Location : Pays-Bas
Date d'inscription : 29/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

"Le chef-d'œuvre" Anna ENQUIST

Message  laurier le Mar 21 Avr 2009 - 20:58

désolée liza_lou55 , je suis d'accord avec Chantal5500

et oui je viens de tomber dessus dans notre biblio départementale,
je suis toujours à l'affut d'auteurs que je ne connais pas pour nos abonné(e)s
d'où ma réaction tardive, mais il fallait que j'en parle, il ne m'a pas laissée indifférente

un roman que j'ai lu en deux jours, la 2ème partie est la plus dense en émotions,surtout le passage ou ELLEN vient de perdre sa fille de 10 ans , elle fait la toilette mortuaire de sa fille à l'hôpital, ce moment est d'un réalisme bouleversant.
Il y a bien d'autre passages aussi bien écrits
Les personnages sont très bien décrits ainsi que leur histoire, leurs sentiments, avec ça une aïeule entre TATI DANIELE qui se plait à semer la zizanie et une mamie "presque" normale selon ses interlocuteurs.
vous aurez compris que je recommande ce livre
on a du mal à passer à autre chose après ça 4.5/5.
Je suis restée un peu sur ma faim à la fin
avatar
laurier

Nombre de messages : 589
Age : 63
Location : Alsace
Date d'inscription : 21/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anna ENQUIST (Pays-Bas)

Message  s-lewerentz le Mar 5 Jan 2010 - 7:11

Le retour – Anna Enquist


Résumé
Angleterre, 1775. Elizabeth Cook, l'épouse du célèbre explorateur James Cook, attend depuis trois ans le retour de son mari. Seule avec ses deux enfants, elle se prépare à l'accueillir et espère pouvoir enfin renouer une vraie relation; débuter une vraie vie de famille. Elle espère qu'il ne repartira plus, car elle ne veut plus vivre seule et "à distance". Cook rentre et leur amour est intact, complice. Mais l'appel de la mer et de l'inconnu est le plus fort, et il finit par repartir pour ce qui sera son dernier voyage.

Commentaire
J'ai beaucoup aimé ! L'histoire est bien menée, riche en évènements; elle mélange habilement des scènes décrivant la société britannique, des départs et des retours, des pertes et des douleurs, des moments complices et joyeux, le récit des découvertes et explorations de James Cook.

Les personnages et leurs sentiments sont extrêmement bien décrits; est-ce aidé par le fait que le premier métier de l'auteur était psychanaliste ?

A lire ses remerciements, l'auteur s'est documenté plusieurs années avant de commencer la rédaction proprement dite. Tous les faits et personnages sont réels. Le style n'en est cependant pas du tout alourdi et, par ailleurs, c'est agréable de savoir que l'on est pas "grugé".

Certes, ce roman parle beaucoup de solitude et de mélancolie, mais malgré sa longueur, il est passionnant. Hautement recommandé pour les amateurs de romans historiques !

Auteur
Anna Enquist est Néerlandaise, née en 1945 à Amsterdam. Après des études de musique (piano) et de psychanalyse, suivies par une pratique de plusieurs années, elle s'oriente vers la poésie puis les romans qui lui ont valu plusieurs prix.

4.5/5

(éd. Babel, 2009)
avatar
s-lewerentz

Nombre de messages : 865
Location : La Chaux-de-Fonds, Suisse
Date d'inscription : 27/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anna ENQUIST (Pays-Bas)

Message  Cyrielle le Mar 5 Jan 2010 - 7:50

Tu m'as conquise, je le note dans ma LAL.
avatar
Cyrielle

Nombre de messages : 7248
Age : 30
Date d'inscription : 27/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anna ENQUIST (Pays-Bas)

Message  Chantal le Mar 5 Jan 2010 - 17:09

Très contente que tu aies aimé ! Alors je le rajoute dans ma Lal, puisque je ne l'ai pas lu.
avatar
Chantal

Nombre de messages : 2166
Location : France
Date d'inscription : 22/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anna ENQUIST (Pays-Bas)

Message  s-lewerentz le Mer 6 Jan 2010 - 9:45

Chantal, Cyrielle : je ne peux que vous encourager à le lire; c'est vraiment très bien !
avatar
s-lewerentz

Nombre de messages : 865
Location : La Chaux-de-Fonds, Suisse
Date d'inscription : 27/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anna ENQUIST (Pays-Bas)

Message  lalyre le Mer 6 Oct 2010 - 13:35

Les porteurs de glace
Anna Enquist
Babel 2006 142 pages


Présentation de l'éditeur

Nico et Lou Desbrogé cachent un drame familial au monde extérieur : leur fille adoptive a quitté la maison. Puisqu'elle est majeure, ils ne l'ont pas fait rechercher, mais son absence accentue l'incompréhension et le silence qui depuis longtemps brisent leur couple. Psychanalyste, Nico vient d'obtenir la direction d'un hôpital où il se heurte bientôt à de graves conflits sociaux. Il s'attache alors à une jeune stagiaire, Eva, et s'octroie une escapade avec elle. Mais à l'aube, malgré son acharnement à ne rien laisser paraître, il l'abandonne et part au hasard en voiture. Après avoir tenté de joindre Lou par téléphone, il perd le contrôle de son véhicule... Dans ce roman, Anna Enquist retrace avec une grande justesse la dérive psychologique de ses personnages. Leurs sentiments, subtilement déviants, sont les clefs d'un univers familier et inquiétant, baigné de culpabilité protestante et de freudisme implicite.

Mon avis
C'est l'histoire d'un couple qui vit le départ de leur fille adoptive, en ne sachant rien d'elle . C'est leur quotidien que nous partageons avec eux,les jours passent,Nico le mari ne veut plus entendre parler de Maj, leur fille. Lou sa femme se tait mais elle veut poursuivre une vie normale,ne pas faire mystère de cette disparition,se jeter dans le travail pour oublier l'absente, jardiner pour occuper les temps morts.Mais c'est surtout l'absence d'échanges entre Nico et Lou qui peu à peu va élargir le fossé qui les sépare.Et pourtant Nico a l'espoir de remplacer le directeur de l'hopital ou il travaille, mais sa façon de faire n'arrange guère les choses.Un livre qui nous décrit très bien les difficultés du couple à communiquer et pourtant ces deux personnages intelligents possèdent la culture, les mots nécessaires à la communication mais rien ne permet de croire que la faille s'agrandissant par le non-dit qui tue car dans ce milieu,évoquer la douleur ne se fait pas......Somme toute un couple qui semble sans histoire, sauf que dans leur grande maison, là-bas dans les dunes, le sable envahit tout.......... Les principaux thèmes sont la solitude, les non-dits, la souffrance, l'angoisse font de ce petit livre presque un roman noir ou aucun espoir ne subsite et que je n'ai guère aimé....3,5/5
avatar
lalyre

Nombre de messages : 4094
Age : 85
Location : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anna ENQUIST (Pays-Bas)

Message  Cyrielle le Dim 6 Mar 2011 - 11:36

LE RETOUR


Présentation de l'éditeur
Au printemps 1775, Elizabeth Cook, trente-quatre ans, seule depuis trois ans, attend le retour de son célèbre époux, lames Cook, qui effectue son second voyage exploratoire. Alors qu'elle se prépare à l'accueillir, qu'elle imagine une vie nouvelle, la reconstruction d'une relation conjugale et familiale authentique, l'angoisse l'étreint. Déroulant le fil de sa mémoire, Elizabeth revisite ses longues années de solitude, ses difficultés, ses douleurs, ses drames vécus dans le secret - et s'interroge sur la possibilité de recréer un lien si ténu. James Cook revient enfin, mais la mer l'attire plus que tout, et il ne pense bientôt qu'à repartir... Très ancré dans la réalité, très documenté sur la société londonienne du XVIIIe siècle, ce roman historique somptueux propose un magnifique portrait de femme, véritable personnage de fiction à l'incroyable destin.

Ma note: 4,5/5
J'ai vraiment passé un super moment à lire ce livre. Elisabeth COOK a eu une vie dès plus tumultueuse et hélas pas dans le bon sens.
J'ai adoré découvrir la vie des explorateurs et les récits de voyages de James COOK étaient vraiment passionnants. Le fait que l'on se place du côté de la personne qui attend est original, j'avais peur que se soit lent mais non, Anna ENQUIST arrive à nous immerger dans la vie quotidienne de Madame COOK et les différents évènements qui se passent font que les pages filent.
La fin m'a beaucoup plus mais je me demande si c'est vrai ou si c'est romancé.
Ce qui m'empêche le coup de coeur c'est que je n'ai pas été très attaché au personnage de Elisabeth, je l'ai trouvé un peu froide, enfin ça peut se comprendre vu ce qui lui arrive.
Je le conseille à tout ceux qui aime les histoires de femmes et de récit de voyage.
avatar
Cyrielle

Nombre de messages : 7248
Age : 30
Date d'inscription : 27/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anna ENQUIST (Pays-Bas)

Message  nauticus45 le Dim 6 Mar 2011 - 14:06

Cette trame me tente beaucoup... je l'ajoute à ma LAL. Merci pour cette jolie critique Cyrielle.
avatar
nauticus45

Nombre de messages : 1503
Age : 40
Location : Haut-Rhin, France
Date d'inscription : 27/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anna ENQUIST (Pays-Bas)

Message  dodie le Dim 10 Juil 2011 - 14:46

Les porteurs de glace

Résumé
: Nico et Lou ont perdu de vue leur fille adoptive: elle est simplement partie de la maison sans laisser d'adresse. Depuis chacun d'eux essaie de combler ce vide. Nico s'investit corps et âme dans la restructuration de l'hôpital où il exerce en tant que psychanalyste et Lou s'échine à transformer son terrain trop sablonneux en un jardin luxuriant. Ils vivent l'un à côté de l'autre mais ne voulant à aucun prix remuer ce qui leur fait mal, ils en arrivent à ne plus communiquer du tout et devenir des étrangers l'un pour l'autre.

Mon avis: Tout d'abord un conseil essentiel: NE PAS LIRE LA 4EME DE COUVERTURE qui dévoile toute la teneur du roman et même sa fin Mad .
J'avoue que cela a énormément gâché ma lecture et c'est très très dommage car j'ai beaucoup aimé ce roman basé sur le non-dit, sur les sentiments refoulés et cachés. Nico , psychanalyste de formation n'a pas su retenir sa fille et ne peut communiquer avec sa femme ce qui constitue un énorme paradoxe.
Anna Enquist décrit avec beaucoup de finesse la psychologie de ces personnages qui se débattent dans une ambiance lourde et pesante.
Un court roman (140 pages) très dense. Ma note 4/5
avatar
dodie

Nombre de messages : 4406
Age : 53
Location : France
Date d'inscription : 11/04/2009

http://dodiecuisine.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anna ENQUIST (Pays-Bas)

Message  Lyreek le Dim 11 Sep 2011 - 17:26


Le retour - Anna Enquist
Actes Sud - 485 pages

A la fin du 18ème siècle, le célèbre capitaine James Cook navigue autour du monde pour cartographier les rivages inconnus. Des voyages longs de plusieurs années pendant lesquels sa femme Elisabeth reste à la maison à l'attendre.

Entre la biographie et le roman, ce livre d'Anna Enquist nous fait partager le quotidien d'une femme de marin, ses difficultés pour gérer le quotidien, l'éducation des enfants et surtout l'attente interminable du retour du mari.
Il y a une vraie dimension historique à ce livre qui nous fait découvrir l'organisation des voyages et l'accueil des populations indigènes.
Mais ce qui m'a le plus touché, c'est la patience d'Elisabeth, son amour pour son mari et ses enfants, les épreuves qu'elle doit traverser seule, qui la rendront profondément triste et froide.
Bref, un récit captivant, qui mêle aventure et découverte avec un beau portrait de femme, une réussite.

4,5/5

_________________
Lecture en cours : Juste avant le bonheur d'Agnès Ledig

"Lire est le seul moyen de vivre plusieurs fois"
avatar
Lyreek

Nombre de messages : 2237
Age : 35
Location : Côte d'Azur, France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anna ENQUIST (Pays-Bas)

Message  Ladybug le Dim 11 Sep 2011 - 17:35

Je note ce titre, je pense qu'il pourrait me plaire.

_________________
Je lis

avatar
Ladybug

Nombre de messages : 1970
Date d'inscription : 22/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anna ENQUIST (Pays-Bas)

Message  Cyrielle le Lun 12 Sep 2011 - 10:19

Oui, je pense qu'il te plaira Ladybug, c'est un peu comme Fanny Stevenson, il y a du voyage et une histoire de femme très intéressante.
avatar
Cyrielle

Nombre de messages : 7248
Age : 30
Date d'inscription : 27/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anna ENQUIST (Pays-Bas)

Message  Ladybug le Lun 12 Sep 2011 - 18:56

J'avais laissé passer ce titre !

_________________
Je lis

avatar
Ladybug

Nombre de messages : 1970
Date d'inscription : 22/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anna ENQUIST (Pays-Bas)

Message  noemiejardine le Sam 7 Juil 2012 - 18:20

Contrepoint



  • Broché: 227 pages
  • Editeur : Actes Sud (2 octobre 2010)
  • Collection : Lettres néerlandaises
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2742792341
  • ISBN-13: 978-2742792344
Présentation de l'édteur
Au piano, une femme travaille, étudie, décrypte les Variations
Goldberg, tente de comparer les différentes éditions de la partition,
de s'approcher au plus près de la composition de l'oeuvre de Bach, de
comprendre ce qui la porte au sublime. Ainsi éclairé par la musique et
en écho aux variations se déploie peu à peu en elle un paysage auquel
elle n'avait ou ne pouvait plus avoir accès : les moments de joie, le
quotidien, les simples détails comme les plus beaux souvenirs d'un
passé partagé avec sa fille, aujourd'hui disparue. Alternant le récit
de cette vie familiale heureuse et sa réflexion sur les limites de
l'interprétation, de l'appropriation personnelle d'une oeuvre musicale,
Anna Enquist circonscrit dans ce livre le ressenti d'une existence
brisée par la perte d'un être cher. Et c'est avec une sobriété
remarquable qu'elle explore ce qui lui a peut-être permis de rester en
vie, ce que l'art peut apporter de favorable à la reconstruction de
soi, à la capacité d'exprimer ce qui doit être dit de soi-même et des
autres. Contrepoint est le livre le plus personnel et le plus profond
de la grande romancière néerlandaise. Questionnant les correspondances
inconscientes entre l'écriture et la musique, ce roman est
certainement, dans les deux sens de l'expression, "le livre de sa vie".

c'est un livre pur une musicienne très douée....
j'ai quasi eu l'envie de me remettre au piano, juste pour voir si en déchiffrant Bach et ses variations Goldberg, je comprendrais mieux....
mais 40 ans plus tard, que me resterait-il?
bref, en lisant ce contrepoint, le sentiment poignant que je ne fais pas partie des gens pour qui la musique est une deuxième langue maternelle.
mais la langue est belle, fluide et les évènements arrivent doucement...
4.5/5

ici une jolie critique:
http://regardssurunevissansfin.hautetfort.com/archive/2011/10/25/contrepoint-roman-d-anna-enquist-actes-sud-2010.html
avatar
noemiejardine

Nombre de messages : 588
Date d'inscription : 05/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anna ENQUIST (Pays-Bas)

Message  catimini le Dim 8 Juil 2012 - 11:10

Une belle histoire , une belle couverture, que demander de plus.Very Happy Il m'interpelle, je le note.

_________________
Lecture en coursLa chambre des curiosités de Douglas Preston et Lincoln Child
avatar
catimini

Nombre de messages : 503
Age : 42
Location : isère
Date d'inscription : 08/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Le Retour

Message  nauticus45 le Mer 21 Aoû 2013 - 8:56




  • Broché: 485 pages
  • Editeur : Actes Sud (1 mai 2009)
  • Collection : Babel Noir
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2742783490
  • ISBN-13: 978-2742783496


Résumé:

Angleterre, printemps 1775, Elizabeth Cook attend le retour de son mari, le capitaine James Cook, parti depuis trois ans pour un voyage destiné à explorer et cartographier le monde. Cette période transitoire entre les années d'absence et la préparation du retour est assez délicate, elle et les enfants se sont habitués à l'absence de James et du jour au lendemain ils savent qu'il va falloir reprendre la vie de famille avec lui. Entre impatience et appréhension, Elizabeth regarde ses enfants et repense à ce qu'elle a vécu ses trois dernières années et qu'il va falloir raconter à son mari dès son retour. Elle se prend aussi à espérer qu'il ne repartira plus...

Commentaire:

Ce roman a été une très belle découverte pour moi, le style est très agréable, très fluide, et le sujet est traité de manière original puisque plutôt que de raconter simplement la vie passionnante de James Cook l'auteur nous fait découvrir sa vie au travers de sa femme et de ses enfants. Cette femme, Elizabeth, endure les absences de son mari avec beaucoup de force (et quand on découvre ce à quoi elle doit faire face on se dit qu'il en faut beaucoup de force pour assumer un tel destin!) et nous fait découvrir le côté vraiment humain de son mari. On dépasse ainsi les récits habituels, versions épurées par l'Amirauté avant d'être présentées au public et qui sont restées dans l'Histoire, et on découvre l'homme, passionné d'exploration et fasciné par la botanique mais aussi très respectueux des indigènes, ce qui est rare pour l'époque. Son ouverture d'esprit a peut-être provoqué sa perte, mais elle a aussi beaucoup fait progressé la connaissance du monde, de l'homme, et de la navigation.

5/5 coeur
avatar
nauticus45

Nombre de messages : 1503
Age : 40
Location : Haut-Rhin, France
Date d'inscription : 27/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anna ENQUIST (Pays-Bas)

Message  Chantal le Mer 21 Aoû 2013 - 11:05

Encore un livre que je me dois de lire...Je l'avais offert à S.Lewerentz lors d'un swap mais ne l'ai jamais lu.


Merci de me le remettre en mémoire Nauticus ! Encore un auteur dont il faut se souvenir pour l'auteur du mois.Smile 
avatar
Chantal

Nombre de messages : 2166
Location : France
Date d'inscription : 22/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anna ENQUIST (Pays-Bas)

Message  Lacazavent le Mer 21 Aoû 2013 - 12:13

Very Happy  Je suis bien contente de l' avoir trouvé d' occasion, à lire à la rentrée...PAL 
Merci Nauticus

_________________
Lectures en cours :  Indépendance de Richard Ford  ([i]Frank Bascombe T2) $

Dernières lectures : L' Intérêt de l' enfant de Ian McEWAN (4/5), Un week-end dans le Michigan de Richard Ford (4,5/5)(Frank Bascombe T1), [/i]L' Homme du verger d' Amanda COPLIN (4/5), La Pyramide de glace J-F Parot (3,75/5)(T12)
avatar
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5583
Age : 31
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anna ENQUIST (Pays-Bas)

Message  Cyrielle le Mer 21 Aoû 2013 - 14:03

Il te plaira c'est sûr Very Happy
avatar
Cyrielle

Nombre de messages : 7248
Age : 30
Date d'inscription : 27/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anna ENQUIST (Pays-Bas)

Message  noemiejardine le Mer 21 Aoû 2013 - 20:20

il plaira à tous, c'est sûr, j'avais aussi beaucoup apprécié de voir l'homme raconté par sa femme..
avatar
noemiejardine

Nombre de messages : 588
Date d'inscription : 05/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anna ENQUIST (Pays-Bas)

Message  lalyre le Mar 14 Jan 2014 - 17:21

Les endormeurs   
  Anna Inquist  
  Actes Sud 8 janvier 2013             
                  364 pages   
       Quatrième de couverture
Drik est psychothérapeute, Suzanne anesthésiste ; frère et soeur, ils sont extrêmement liés depuis que tout enfants ils ont perdu leur mère.
Quand son épouse vient à mourir à la suite d’une longue maladie, Drik ne peut se soumettre au retrait. A priori assez fort pour tenir son rôle auprès de ses patients, il commet néanmoins quelques erreurs lorsque le jeune Allard Schuurman, un étudiant en médecine désireux de se former à la psychothérapie, entreprend avec lui une analyse didactique. Les deux hommes étant trop proches, peut-être, dans leur relation à la figure du père, les séances ne se déroulent pas normalement et l’étudiant décide d’abandonner cette formation. Il s’oriente alors vers l’anesthésiologie tout en demeurant en analyse avec Drik, cette fois sans autre nécessité que personnelle.
À l’hôpital, Suzanne devient par hasard le référent d’Allard. Et très vite se noue entre eux une relation amoureuse dévorante qui place ce triangle affectif, à leurs yeux invisible, dans une configuration complexe et dangereuse. Car Drik, seul acteur conscient de cette situation infernale, n’en dit mot à personne, pas plus qu’il n’interrompt l’analyse d’Allard, bien qu’il devine que ce garçon fragile ne pourra surmonter l’inévitable rupture.
 Anna Enquist interroge le rôle et l’éthique de deux corps médicaux face à la douleur. Les anesthésistes, endormeurs de l’être sensible, sont ici observés en regard des analystes, qui dans leur pratique convoquent l’inconscient et libèrent la souffrance.

Pour conclure selon Anna Enquist
Je vois que la quatrième de couverture est très explicite. Alors je vais reprendre ce que nous dit Anna Enquist  pour conclure. Au printemps 2010, Arko Oderwald , responsable des activités du département littérature et médecine du VUMC. Le centre hospitalier de l’Université libre d’Amsterdam, m’a demandé si j’avais envie de participer au projet « Un écrivain dans le service ». Je pourrais suivre la vie d’un des services de l’hôpital, le but étant d’écrire un livre sur le sujet. Sans hésiter, j’ai choisi l’anesthésiologie. 
Mon avis
Je pense que l’auteure a bien choisi le service pour se documenter car l’anesthésiste  est un personnage très important  pour une opération de même que pour une intervention bénigne. J’ai appris que lors d’une opération grave, ils sont plusieurs pour surveiller le patient endormi, que beaucoup de personnes, assistants, infirmier(e) etc.. sont dans la salle, car tous doivent être prêts pour le moindre incident, le ressenti en salle de réveil ou aux soins intensifs sont décrits d’une façon  surprenante par son réalisme.  Anna Enquist nous dit encore que le résultat de l’expérience qu’elle a vécue est devenu un roman. Que les procédures décrites sont conformes aux opérations qui lui ont été données de voir. Mais les histoires et intrigues tissées autour du roman et les personnages ne vivent que dans la fiction de l’histoire.  Vraiment un roman qui m’a accrochée du début à la fin et c’est encore un livre que je recommande aux amateurs de romans médicaux.  4,5/5
avatar
lalyre

Nombre de messages : 4094
Age : 85
Location : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anna ENQUIST (Pays-Bas)

Message  noemiejardine le Mar 14 Jan 2014 - 19:22

Hola Lalyre

ton post est vraiment tentant,
je vais vite m'acquérir ces endormeurs!
avatar
noemiejardine

Nombre de messages : 588
Date d'inscription : 05/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anna ENQUIST (Pays-Bas)

Message  Réaliste-romantique le Mar 14 Jan 2014 - 19:29

Je viens juste de lire la critique de noemiejardine, et ça m'a rappelé le très intéressant Les Variations Goldberg de Nancy Huston, dans lequel elle trace le portrait des personnes de l'assistance qui écoute le récital de ces morceaux. Comme quoi cette musique fascine les écrivains.

_________________
Lectures en cours : Bouquiner (Anne Fontaine)
De la bibliothèque :  
Commentaire en attente :
avatar
Réaliste-romantique

Nombre de messages : 1821
Age : 41
Location : Outaouais, Québec
Date d'inscription : 30/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anna ENQUIST (Pays-Bas)

Message  noemiejardine le Mar 14 Jan 2014 - 19:44

Merci de me rappeler ce titre, c'est un des livres de Huston que je n'ai pas lu....
faut que je comble ce déficit.
Sauf erreur, dans Contre-point d'Anna Enquist, c'est aussi les variations Goldberg.....
et m'intéresse tout particulièrement les questions d'éthique médicale face à la douleur....
avatar
noemiejardine

Nombre de messages : 588
Date d'inscription : 05/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anna ENQUIST (Pays-Bas)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum