John MASEFIELD (Royaume-Uni)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

John MASEFIELD (Royaume-Uni)

Message  veilleur le Mar 19 Jan 2010 - 20:29

Sur l'auteur John Masefield, tout est indiqué sur la page du site consacré aux romans d'aventures : http://mletourneux.free.fr/auteurs/angleterre/masefield/masefield.htm


Martin Hyde >>Le démon de l'aventure
Phébus, 2000

Pour apprécier le roman de John Masefield, il faut bien lire la quatrième de couverture sur laquelle tout est résumé :

"De John Masefield (1878-1967), longtemps considéré comme le seul rival sérieux de Conrad - et formé comme lui à l'école du grand large -, on a constamment réédité deux classiques : "La course du thé" et "Par les moyens du bord". Son autre chef d'œuvre dans le genre romanesque - ce "Martin Hyde", qui date de 1910 - n'avait jamais été traduit à ce jour... lors même que les aficionados de ce petit livre aventureux n'hésitent pas à l'égaler au légendaire "Moonfleet" de John Meade Falkner.

Nous sommes dans l'Angleterre de la fin du XVIIème siècle, qui relève à peine d'une période troublée, pour ne pas dire plus, et où l'agitation politique reste considérée comme une sorte de sport national. Le roi Jacques II règne avec incertitude, tandis que le duc de Monmouth, son rival de toujours, soutenu par le parti protestant, met sur pied une conspiration armée afin de lui ravir le trône.

Dans la bonne ville de Londres, cependant, Martin Hyde, 13 ans, orphelin de père et de mère, rêve de s'embarquer... et ronge son frein. Martin est un de ces gamins poussés en graine (comme les aime l'imaginaire anglais) qui ont l'art d'aller fourrer leur nez dans des affaires qui ne sont pas de leur âge... et dont l'innocence (toute relative au demeurant) se fait un malin plaisir de déranger les plans ourdis par les adultes.

On sait l'amour que les lecteurs doués de quelque imagination, au premier desquels Michel Tournier, ont toujours professé à l'endroit du sublime "Moonfleet", ce roman profondément "troublé" par l'enfance (à tous les sens de la formule). On les envie d'avoir encore à découvrir Martin Hyde".
----------------

C'est heureux que je connaisse déjà les deux romans de John Masefield publiés chez Phébus, sans quoi rien ne m'aurait attiré vers ce court roman de 240 pages. Et pourtant, quelle erreur j'aurais alors faite ! Les aventures de Martin Hyde dans cet univers troublé ne déparent en rien celles vécues par le jeune Jim Hawkins dans "l'île au trésor" de Stevenson. La quatrième de couverture cite le fameux "Moonfleet", dont le livre vaut bien mieux que le film de Fritz Lang, et à juste titre. Nous y retrouvons un de ces romans baigné dans la lumière du passage à l'âge adulte, roman d'initiation où les conspirations rivalisent avec le fracas de la mer, les souterrains secrets, les chevauchées ardues et les missions déguisées. "Martin Hyde" possède cette veine picaresque qui coule dans le sang des plus grands auteurs anglais, ces auteurs qui n'ont jamais considéré la contemplation de leur nombril comme l'eldorado de leur carrière d'écrivain ! "Martin Hyde" a le parfum violent de la grande aventure, des tourments de la vie, de l'amour découvert et accepté au seuil de la mort, de la liberté chèrement acquise. C'est beau et tragique, lumineux et jubilatoire. Cela a du panache comme du Dumas, de la noirceur comme du Conrad. Littérature d'adulte comme d'adolescent, ces quelques pages titillent en vous le sentiment inavoué de passer vraiment à l'acte et de se lancer dans le tourbillon tourmenté de la vie, quelles qu'en soient les conséquences.

Veilleur
avatar
veilleur

Nombre de messages : 312
Age : 52
Location : Boulogne-Billancourt, France
Date d'inscription : 30/10/2009

http://www.amazon.fr/gp/pdp/profile/A210O5KYER1I4I

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum