Thomas H.COOK (Etats-Unis)

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

THOMAS H COOK Au lieu dit Noir Etang

Message  kattylou le Dim 27 Juil 2014 - 8:53

THOMAS H COOK  Au lieu dit Noir Etang
Dans une petite ville de Nouvelle Angleterre le jeune Henry découvre la relation adultérine de deux de ses professeurs. La solitude de M.Reed marié et père de famille l’intrigue tout comme le fascinent la beauté et le caractère passionné de Mlle Channing. Henry va être le témoin complice et muet de la tragédie qui se nous au lieu maudit Noir Etang.
 

Pas policier, pas vraiment thriller ce récit est un roman noir romantique on y retrouve un peu l’ambiance gothique des hauts de Hurlevent. Peu après l’arrivée de Mlle Channing professeur de dessin au college de Chatham en 1927 on apprend qu’il y a eu un procés et une sentence . Le récit est raconté par Henry le fils du directeur du collège qui va entretenir des rapports privillégie avec Mlle Channing et Mr Reed professeur de lettres. Il revient sur les évènements qui ont précédé le drame et l'évolution des sentiments entre les deux professeurs. 

L'auteur nous montre aussi les moeurs d'une petite bourgade au début du XX eme siècle et comment la population se déchainer sur un bouc emissaire

Je relirai certainement cet auteur que je ne connaissais pas j'ai aimé le style et j'ai été prise dans l'histoire 

4/5 

_________________
Louise Penny - Revelations Brutales 
Proust - A l'ombre des jeunes filles en fleurs
avatar
kattylou

Nombre de messages : 3280
Age : 52
Location : 77
Date d'inscription : 08/09/2009

http://kattyloucuis.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Thomas H.COOK (Etats-Unis)

Message  Shan_Ze le Mar 28 Mar 2017 - 21:53

Le dernier message de Sandrine Madison de Thomas H. Cook

Sam Madison est accusé du meurtre de sa femme. Sandrine a été retrouvée morte avec une grande quantité d’alcool et de médicament. Le suicide est trop évident pour beaucoup, ça cache sans doute un meurtre déguisé par le mari voulant se débarrasser de sa femme…
Un peu déstabilisée par la forme de narration choisie par Thomas H. Cook : c’est le mari accusé qui raconte son point de vue lors de son procès. On joue sur l’ambigüité des sentiments de Sam envers sa femme pour garder le mystère de cette affaire.  Sa relation avec sa fille semble complexe, celle-ci a une attitude froide et réservée envers son père et celui-ci n’encourage pas les effusions de sentiments. Plus on avance dans le procès, plus des souvenirs de Sam avec Sandrine construisent une relation comme il en existe tant. J’ai trouvé que l’histoire a mis du temps à se mettre en place et au contraire, la conclusion arrive très vite mais est très bien amenée. Thomas H. Cook a fait un remarquable roman psychologique et a fait un pari gagnant en racontant l’histoire par l’accusé. Je relirai l’auteur, j’ai Les feuilles mortes et L’étrange destin de Katherine Carr sur mes étagères.

Note : 4/5
avatar
Shan_Ze
Admin

Nombre de messages : 7356
Age : 34
Location : Lyon/France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum