Wallace STEGNER (Etats-Unis)

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Wallace STEGNER (Etats-Unis)

Message  gallo le Lun 11 Jan 2010 - 16:36


Wallace Stegner est né en 1904 dans l'Iowa. Il grandit à Great Falls dans le Montana ainsi qu'à Salt Lake City dans l'Utah et dans le sud de la Saskatchewan. De 1946 à 1971 il dirige l'atelier d'écriture à l'Université de Stanford, il enseigne également à l'université de Harvard. Stegner compte parmi ses étudiants Thomas McGuane, Raymond Carver, Larry McMurtry, Ken Kesey, Edward Abbey. Wallace Stegner a écrit une soixantaine d'ouvrages, pour la majeure partie des biographies et des livres d'histoire. Il meurt en 1993 des suites d'un accident de voiture. Il est considéré par Jim Harrison et Thomas McGuane comme leur initiateur à une certaine vision du monde.




Wallace STEGNER - La vie obstinée (1967)
Traduction Éric Chédaille 1999, Phébus Libretto 2002, 341 pg.

Théme Nature writing

Le narrateur, homme citadin dans la soixantaine, raconte sa vie avec sa femme dans leur maison de campagne récemment achetée pas loin de San Francisco. Lui, sympa mais vite grognon dans ses relations avec les quelques personnes du voisinage, est modéré par sa femme.
Les personnages sont décrits selon leur rapports avec la nature: l'homme citadin avec un jardin soigné mais toujours menacé par la nature sauvage attenante (je dirais: rapport de luxe avec la nature); une famille de fermiers d'un rapport utilitaire, sans respect pour (la beauté) de la nature mais qui laisse aux bêtes de la ferme toutes les droits de paturage jusque dans le jardin du citadin; un jeune étudiant cherchant une vie libératrice dans la nature (il a dû lire Thoreau) qui deviendra par la suite une sorte de hippy, à la façon du "gourou dans un arbre", mais qui se connecte clandestinement à des conduites d'eau et d'électricité et qui laisse une poubelle se former; un jeune couple dont la femme, enceinte, se bat contre un cancer en appliquant une philosophie de la nature force créative qui procède par étapes de naissance et de mort (rapport: la personne parcelle intégrée de la nature).
Le narrateur discute fermement sur les paradoxes dans les vies et les théories des voisins, se basant sur un darwinisme assaisonné d'un calcul de la valeur écologique de tel ou tel produit, le tout très "raisonné" et raisonnable. Il ne sait pas convaincre ni le hippy, ni la femme enceinte et cela lui donne un air de grognon. Le marrateur montre vers la fin davantage d'émotion quand la femme est piégé dans un course contre la montre: quel évenement va gagner: la naissance ou la mort. Mais grâce a cette femme lumineuse le narrateur à la fin sera "converti" a la proposition de la femme que la souffrance a une valeur positive dans la nature, dans la vie.

Le livre décrit bien des aspects de la vie des années 1960-1970, mais de façon trop intellectualiste: ce n'est pas le sujet qui est difficile à digérer, c'est le style grognon qui m'a donné envie plusieurs fois d'abandonner la lecture. Vers la fin, le récit prenait mieux, quand même. Ma note 3/5

_________________
Gallo
avatar
gallo

Nombre de messages : 2598
Location : Pays-Bas
Date d'inscription : 29/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Wallace STEGNER (Etats-Unis)

Message  Mousseline le Lun 11 Jan 2010 - 22:44

J'ai Angle d'équilibre dans ma PAL. Que j'ai le goût de lire depuis très longtemps.

J'espère que j'apprécierai plus que vous Wallace Stegner, mais j'ai un bon pressentiment car je l'avais acheté après avoir lu des commentaires qui m'avaient vraiment inspirée.

Et puis sur la 4e ça dit que ça ressemble à Dalva!

_________________
Mousseline

Magasin général tome 2 : Serge de Loisel et Tripp et L'île des chasseurs d'oiseaux de Peter May



"Happiness is only real when shared." (Christopher McCandless)
avatar
Mousseline
Admin

Nombre de messages : 4359
Date d'inscription : 24/10/2008

https://sites.google.com/site/lauteursamericains/home

Revenir en haut Aller en bas

Re: Wallace STEGNER (Etats-Unis)

Message  Mousseline le Sam 20 Fév 2010 - 19:39


Angle d'équilibre

(Phébus, 2003, 714 pages)

Un vieux monsieur en chaise roulante raconte l'histoire de sa grand-mère, Susan Burling Ward. Susan vivait dans l'Est. Ses talents artistiques l'ont conduit à fréquenter le milieu culturel à New York. Elle est jeune, charmante, gracieuse et se plaît dans la société. Elle se fait connaître en illustrant des magasines ou encore des oeuvres d'auteurs tels Longfellow, Louisa May Alcott, Kipling. Dans les débuts des années 1870 elle se marie avec un ingénieur, Oliver Ward, un cousin de Harriet Beecher qui travaille à New Almaden, la plus grosse mine de mercure au monde en Californie. Elle quitte alors sa vie confortable, ses amis, sa famille pour traverser les Etats-Unis en train afin de gagner New Almaden.



New Almaden en 1863

Susan c'est en fait Mary Hallock Foote, illustratrice et écrivain. Wallace Stegner s'est basé sur ses lettres pour écrire "Angle d'équilibre". Elle est reconnue aux Etats-Unis comme figure importante parmi les illustrateurs américains. Elle a dépeint la vie de l'Ouest.

Revenons à Susan. L'enchantement des premiers jours à New Almaden laisse bientôt place à l'ennui. Oliver travaille de longues heures et Susan passe son temps à dessiner, elle a un contrat pour illustrer "La lettre écarlate" ou encore à lire. Elle ne fréquente pas les gens de la place pour la plupart des Cornouaillais, des Chinois ou encore des Mexicains qu'elle trouve trop rustres. Elle croit ou veut croire que leur vie dans l'Ouest est temporaire, elle se languit de l'Est et de ses amis. Mais peu à peu elle s'acclimate et elle est heureuse. Etre l'épouse d'un ingénieur c'est aussi accepter de déménager régulièrement... ça ne fait même pas un an qu'ils sont installés à New Almaden qu'ils partent pour Santa Cruz, la seconde étape de leur vie commune et familiale. Par la suite la vie les entraîne à Leadville dans les montagnes du Colorado, une première année enchanteresse mais la seconde fut minée par des troubles et la maladie. Et ainsi de suite, leur vie ne semble qu'être d'éternels recommencements et aller de déception en déception. N'était-ce pas perdu d'avance pour Oliver de donner à Susan ce à quoi elle aspire...




Des illustrations de Mary Hallock Foote

C'est en quelque sorte un roman sur la conquête de l'Ouest mais la conquête par une femme, une dame comme dit Wallace Stegner. Ou encore une histoire d'amour entre un homme et une femme, un couple qui n'aurait peut-être pas dû se rencontrer. Tout les séparait mais ils s'aimaient.

Je ne vois pas vraiment de défaut à ce roman, les personnages sont superbement bien dessinés, loin des stéréotypes. L'écriture est riche et somptueuse. Le côté historique révèle un autre versant de cette époque de la conquête de l'Ouest. C'est un temps de développement, de constructions de routes, de barrages, tout est à faire. Il m'a apporté énormément.

J'ai tourné la dernière page en me disant faut que je relise ce roman...

Note : 5/5 coeur coeur coeur

_________________
Mousseline

Magasin général tome 2 : Serge de Loisel et Tripp et L'île des chasseurs d'oiseaux de Peter May



"Happiness is only real when shared." (Christopher McCandless)
avatar
Mousseline
Admin

Nombre de messages : 4359
Date d'inscription : 24/10/2008

https://sites.google.com/site/lauteursamericains/home

Revenir en haut Aller en bas

Re: Wallace STEGNER (Etats-Unis)

Message  Mousseline le Sam 20 Fév 2010 - 19:53

L'année dernière on a fait une randonnée dans Banff - Canyon Johston. Le sentier était agrémenté de citations de Wallace Stegner. J'en avais photographié quelques-unes.






Ne vous étonnez pas de la traduction en français, les deux langues sont en vigueur dans les parcs nationaux canadiens.




_________________
Mousseline

Magasin général tome 2 : Serge de Loisel et Tripp et L'île des chasseurs d'oiseaux de Peter May



"Happiness is only real when shared." (Christopher McCandless)
avatar
Mousseline
Admin

Nombre de messages : 4359
Date d'inscription : 24/10/2008

https://sites.google.com/site/lauteursamericains/home

Revenir en haut Aller en bas

Re: Wallace STEGNER (Etats-Unis)

Message  Cocotte le Dim 21 Fév 2010 - 16:49

Superbe critique Mousseline! Merci pour les photos. C'est très inspirant, je prends bien note de ce titre!
avatar
Cocotte

Nombre de messages : 870
Age : 37
Location : Québec / Canada
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Wallace STEGNER (Etats-Unis)

Message  odilette84 le Dim 21 Fév 2010 - 17:09

alors là c'est tout à fait pour moi ça ...
Merci Mousseline !
la critique donne bien envie de lire ce livre

_________________
résister c'est exister

avatar
odilette84

Nombre de messages : 2261
Age : 53
Location : Provence
Date d'inscription : 28/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Wallace STEGNER (Etats-Unis)

Message  Mousseline le Dim 21 Fév 2010 - 17:31

Cocotte et Odilette... pas mal certaine que vous allez aimer, mais attention c'est un gros, gros pavé. 714 pages X 2 = caractères d'une grosseur normale. Par contre... quand on passe beaucoup de temps dans un roman, les personnages vivent littéraralement en nous...

_________________
Mousseline

Magasin général tome 2 : Serge de Loisel et Tripp et L'île des chasseurs d'oiseaux de Peter May



"Happiness is only real when shared." (Christopher McCandless)
avatar
Mousseline
Admin

Nombre de messages : 4359
Date d'inscription : 24/10/2008

https://sites.google.com/site/lauteursamericains/home

Revenir en haut Aller en bas

Re: Wallace STEGNER (Etats-Unis)

Message  Houppelande le Lun 22 Fév 2010 - 13:29

Vraiment une très belle critique Mousseline! Je le note, j'ai vraiment très envie de le lire!
Je suis d,accord avec toi quand tu dis que les personnages de pavé finissent par vivre en nous. La plupart des mes romans préférés sont des pavés.
avatar
Houppelande

Nombre de messages : 403
Age : 34
Date d'inscription : 28/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Wallace STEGNER (Etats-Unis)

Message  Bernard le Sam 27 Fév 2010 - 14:17

Mousseline

Photos, textes, critiques, pour tout.

Je suis en ce moment...

B
avatar
Bernard

Nombre de messages : 3540
Age : 72
Location : 94160 Saint-Mandé
Date d'inscription : 28/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Wallace STEGNER (Etats-Unis)

Message  Chantal le Jeu 11 Mar 2010 - 14:33


LE GOÛT SUCRE DES POMMES SAUVAGES : Wallace Stegner
Points - 300 pages.


Eh bien, une très, très belle découverte pour moi !

C'est un recueil de cinq nouvelles : "Le goût sucré des pommes sauvages", "Jeune fille en sa tour", "Guide pratique des oiseaux de l'Ouest", "Fausses perles pêchées dans la faille de Mindanao" et "Génèse".
Les quatre premières m'ont bien plu, surtout par la qualité de l'écriture....mais la dernière "Genèse"....est absolument superbe : elle raconte la dure lutte de cow-boys chargés de rassembler et ramener tout un troupeau éparpillé dans les grandes plaines de la Saskatchewan, en pleine et rude tempête de neige : la lutte infernale contre les éléments, la douleur physique, la promiscuité sous la tente et la solidarité entre eux de ces quelques hommes malgré les rivalités, est d'un rendu extraordinaire ! Je l'ai lue d'une traite en veillant tard. Impossible de m'arracher aux pages et à l'écriture de ce très grand écrivain. Meilleur que Jim Harrison !

J'ai maintenant très, très envie de lire "Angle d'équilibre" et "la bonne grosse montagne de sucre" et les autres....En fait j'ai envie de découvrir tout de cet auteur.

Finalement, ce livre fait partie sans discuter du thème "Nature Writing" rien que pour "Genèse".

4,5/ 5 pour les 4 premières, 5/5 pour Genèse. Donc au total, 5/5
avatar
Chantal

Nombre de messages : 2260
Location : France
Date d'inscription : 22/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Wallace STEGNER (Etats-Unis)

Message  Chantal le Jeu 11 Mar 2010 - 14:33

avatar
Chantal

Nombre de messages : 2260
Location : France
Date d'inscription : 22/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Wallace STEGNER (Etats-Unis)

Message  Chantal le Jeu 11 Mar 2010 - 14:35

avatar
Chantal

Nombre de messages : 2260
Location : France
Date d'inscription : 22/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Wallace STEGNER (Etats-Unis)

Message  Bernard le Jeu 11 Mar 2010 - 17:49

Joli Chantal, photos + critique.

B
avatar
Bernard

Nombre de messages : 3540
Age : 72
Location : 94160 Saint-Mandé
Date d'inscription : 28/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Wallace STEGNER (Etats-Unis)

Message  Mousseline le Dim 30 Mai 2010 - 7:06

Très bonne critique Chantal... mais quand même meilleur que Jim Harrison! bounce

En tout cas, un autre auteur dont il reste la bibliographie à parcourir, de très bonnes heures de lecture en perspective.

_________________
Mousseline

Magasin général tome 2 : Serge de Loisel et Tripp et L'île des chasseurs d'oiseaux de Peter May



"Happiness is only real when shared." (Christopher McCandless)
avatar
Mousseline
Admin

Nombre de messages : 4359
Date d'inscription : 24/10/2008

https://sites.google.com/site/lauteursamericains/home

Revenir en haut Aller en bas

Re: Wallace STEGNER (Etats-Unis)

Message  Chantal le Mar 6 Juil 2010 - 19:36

ANGLE D'EQUILIBRE : Wallace Stegner
Editions Phebus - 709 pages.
Prix Pulitzer 1972
Traduit par Olivier Chédaille.

Lyman Ward est un vieil historien amputé d'une jambe, condamné au fauteuil roulant et abandonné par sa femme. Il occupe ses journées, pour oublier ses douleurs physiques et morales, à retracer la vie de sa grand-mère Susan en écrivant sa biographie. Pour cela, il classe et relit toute sa correspondance. Susan est née dans l'Est et a été élevée selon la tradition victorienne. Elle vit dans le luxe et les fêtes auprès de sa très grande amie Augusta et sa passion est le dessin. Mais elle va tout quitter pour suivre celui dont elle tombe amoureuse et qu'elle épouse : Oliver Ward, un ingénieur-prospecteur minier passionné par l'Ouest et ses grands chantiers. Il va l'emmener au Colorado, au Mexique, dans l'Idaho, dans les montagnes de Californie et lui faire trois enfants. Ils vont vivre de façon souvent très rudimentaire, survivant grâce à l'argent venant des ventes des dessins et des écrits de Susan, repartant à zéro après chaque échec, vivant espoirs et désillusions successifs.....jusqu'au point de non-retour.

709 pages ! Oui, mais 709 pages de pur bonheur de lecture !
C'est à la fois un roman d'aventures, une histoire très forte de femme (forte), une histoire d'amour(s), un récit historique sur la conquête de l'Ouest. Les allers-retours entre les années 1880 et 1970 permettent de faire un parallèle entre la vie de Susan et Oliver et celle de Lyman leur petit-fils, et celui-ci en essayant de comprendre la vie de ses grands-parents, va pouvoir réfléchir à lui-même, à sa vie et à celle qui lui reste à vivre.
J'ai beaucoup aimé la construction du récit (construit à partir de la correspondance de Susan avec Augusta), séparé en sept parties correspondant aux lieux de vie du couple, entrecoupées de retours en 1970 dans leur dernière maison où vit maintenant Lyman.
Et je trouve l'écriture de Wallace Stegner tout bonnement superbe, et je la savoure lentement, doucement : quelles descriptions de paysages, quelle recherche dans la psychologie des personnages ! Et j'aime ce ton, ironique sinon cynique et souvent désabusé.
Le New York Times a placé ce livre dans les cent meilleurs romans du vingtième siècle : c'est diablement mérité !

Certainement mon coup de coeur de l'année ! 5/5
Et j'ai encore des livres de cet auteur à lire! Je m'en régale d'avance !
avatar
Chantal

Nombre de messages : 2260
Location : France
Date d'inscription : 22/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Wallace STEGNER (Etats-Unis)

Message  Mousseline le Mar 6 Juil 2010 - 20:24

Quel enthousiasme, ça devrait convaincre quelques rates et rats!

Au fait j'adore ton avatar, c'est une photo personnelle ? chez-toi ?

_________________
Mousseline

Magasin général tome 2 : Serge de Loisel et Tripp et L'île des chasseurs d'oiseaux de Peter May



"Happiness is only real when shared." (Christopher McCandless)
avatar
Mousseline
Admin

Nombre de messages : 4359
Date d'inscription : 24/10/2008

https://sites.google.com/site/lauteursamericains/home

Revenir en haut Aller en bas

Re: Wallace STEGNER (Etats-Unis)

Message  dodie le Mer 7 Juil 2010 - 11:53

Et oui cette critique m'a convaincue!!!!!
avatar
dodie

Nombre de messages : 4550
Age : 54
Location : France
Date d'inscription : 11/04/2009

http://dodiecuisine.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Wallace STEGNER (Etats-Unis)

Message  mawani le Mer 7 Juil 2010 - 16:52

Ta critique me donne envie de le lire Chantal!!

Et en plus, il est dans ma bibli.
chouette!!
avatar
mawani

Nombre de messages : 80
Age : 54
Location : Belfort :franche comté
Date d'inscription : 10/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Wallace STEGNER (Etats-Unis)

Message  Chantal le Mer 7 Juil 2010 - 17:23

Avatar = Mont Blanc : Eh non, ce n'est pas chez moi, , bien malheureusement !

Je vous souhaite de l'apprécier autant que moi, Doddie et Mawani !
avatar
Chantal

Nombre de messages : 2260
Location : France
Date d'inscription : 22/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Wallace STEGNER (Etats-Unis)

Message  noemiejardine le Mar 27 Déc 2011 - 22:00

Angle d'équilibre

Mousseline et Chantal, Merci!

viens de reposer ce pavé de 709 pages....
Superbe histoire, un petit pan de la conquète de l'Ouest....
par certains côtés du nature writing, de l'autre, une fine analyse des personnages....

Une femme assez extraordinaire que cette Susan illustratice et rédactrice.

La fin m'a un peu déçue....mais c'est comme ça, tout ne s'explique pas vraiment, il reste des zones d'ombres dans une vie si longue....

intéressant de constater combien vivre sur le mode de la comparaison (Susan compare sempiternellement sa vie à celle de son amie Augusta)
peut irrémédiablement gâcher les instants les plus merveilleux.....
On se demande quand Susan reconnaîtra les qualités incroyables de son Olivier...
il suffirait de si peu....las!

j'ai refermé ce bouquin en me demandant, que pouvait bien lui répondre Augusta?

Une très belle lecture
4/5
avatar
noemiejardine

Nombre de messages : 597
Date d'inscription : 05/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Wallace STEGNER (Etats-Unis)

Message  kattylou le Mar 27 Déc 2011 - 22:17

Je n'ai lu de lui que angle d'équilibre que j'avais beaucoup aimé j'ai bien envie de la rajouter dans mon Challenge

_________________
Un vieux chêne en Bretagne - Louis Pouliquen
Toni Morisson - Sula 
Challenge US Plus que 5 Etats !
avatar
kattylou

Nombre de messages : 3434
Age : 53
Location : 77
Date d'inscription : 08/09/2009

http://kattyloucuis.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Wallace STEGNER (Etats-Unis)

Message  Cyrielle le Mer 28 Déc 2011 - 7:52

Comment ai je pu passer à côté des critiques de Mousseline et Chantal sur ce livre.

Merci Noémie, je le note immédiatement Very Happy
avatar
Cyrielle

Nombre de messages : 7382
Age : 30
Date d'inscription : 27/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

La Montagne en sucre - Points - 4/5

Message  zeta le Lun 9 Jan 2012 - 17:04

La Montagne en sucre, c'est une image, une métaphore des bonheurs et des richesses que l'on a envie de posséder, comme si l'on découvrait et s'installait sur une bonne grosse montagne en sucre, promesse de délices.

Elsa quitte son père qui vient de se remarier avec sa meilleure amie, elle en a été heurtée. Elle se rend chez un oncle à Sioux falls, bien loin de chez elle, pour y travailler dans son magasin. A peine descendue de train elle fait la connaissance fugace d'un beau et grand jeune homme Bo Mason. Elle aura l'occasion de le revoir au cours de l'année 1905 qui suit son arrivée ....de le revoir et de s'éprendre de lui, de l'épouser et de commencer une vie d'épouse sous les meilleurs auspices. Mais la vie n'est parfois pas aussi prévisible ni aussi sereine qu'on le souhaiterait. Bo Mason entretient, depuis toujours, au fond de lui des rêves de fortune, de réussite sociale qui bientôt vont entraîner le jeune couple et leurs enfants dans une spirale vertigineuse d'espoirs, d'errances et de désillusions.

Au bout de quelques pages, j'ai pensé pouvoir éprouver le même enchantement que lors de ma découverte de "A l'Est d'Eden", tout y était : l'Amérique du début du siècle, les terres quasi vierges, les grands espaces magnifiquement décrits, des personnages pleins de promesses et d'ardeur. L'écriture est belle est l'on espère que les rêves des héros vont au moins partiellement se réaliser pour que le récit reste lumineux et paisible. Mais Stegner tient à nous démontrer combien il est vain d'idéaliser sa destinée et que les mythes du passé, que les songes irraisonnés de fortune peuvent gâcher des existences.

Il y a dans ce roman un peu trop d'amertume, de ressentiments pour me contenter tout à fait. Mais j'ai beaucoup aimé l'écriture de Stegner, et l'héroïne est un joli personnage de femme. Enfin il y a dans les dernières pages, l'analyse de Bruce sur la vie et la personnalité de ses parents qui démontre la complexité des êtres et la difficulté de porter un jugement définitif et manichéen sur eux.

Une belle lecture qui nous pousse peut-être à l'introspection (douloureuse ?) et à un retour sur sa propre existence, pour en établir un bilan, quand le chemin parcouru est déjà long, mais pour des lecteurs dans la fleur de l'âge, ils seront sans doute moins touchés par cet aspect de l'histoire.
avatar
zeta
Admin

Nombre de messages : 4028
Location : lot et garonne - France
Date d'inscription : 25/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Wallace STEGNER (Etats-Unis)

Message  odilette84 le Lun 9 Jan 2012 - 17:30

ça me plait bien !!

_________________
résister c'est exister

avatar
odilette84

Nombre de messages : 2261
Age : 53
Location : Provence
Date d'inscription : 28/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Wallace STEGNER (Etats-Unis)

Message  Clochette le Lun 9 Jan 2012 - 17:31

Moi aussi, ça me plait bien. Tu en as fait une belle critique Zéta Very Happy
avatar
Clochette

Nombre de messages : 2136
Age : 43
Location : Nantes Bretagne
Date d'inscription : 25/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Wallace STEGNER (Etats-Unis)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum