Greg KINCAID (Etats-Unis)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Greg KINCAID (Etats-Unis)

Message  belledenuit le Jeu 31 Déc 2009 - 10:15

Un chien pour Noël de Greg Kincaid

Editions Oh ! (2009) - 188 pages



Présentation de l'éditeur :
A 20 ans, Todd est un jeune homme différent des autres, solitaire, mais doué d'un vrai talent auprès des animaux. Un jour de décembre, il convainc son père de lui offrir le cadeau de ses rêves : l'emmener au refuge et adopter un chien, un chien rien que pour lui. Mais quand le beau labrador noir qu'il a baptisé Noël débarque à la maison, c'est toute la vie de Todd qui s'en trouve bouleversée. Peu à peu, grâce à l'amour inconditionnel de Noël, Todd s'ouvre aux autres et prouve à sa famille, stupéfaite de sa métamorphose, qu'il est enfin capable de trouver sa place dans le monde. Une belle histoire d'amitié entre un homme et un chien, un grand moment de tendresse.

(Source jaquette et présentation : amazon.fr)

Mon avis :
J'avais déjà repéré ce livre en librairie et quand j'ai vu que j'avais la possibilité de le lire par le biais d'un partenariat, j'ai sauté sur l'occasion. J'adore les histoires où il est question de relations entre les Hommes et les animaux.
D'ailleurs, j'ai encore en mémoire la fabuleuse aventure de Marley et moi de John Grogan et j'avais hâte de lire celle de Todd et Noël avec cet ouvrage là. Je m'attendais à ce que ce soit à peu près pareil exception faite qu'ici il est question d'un enfant handicapé et d'un chien. J'étais convaincue que cela allait être une superbe et étonnante lecture !
Malheureusement, la magie n'a pas opéré comme je l'aurais souhaité.
D'abord, la quatrième de couverture ne vous dit que ce qui se produit une fois la quasi-moitié du livre lu (ou du moins un gros tiers). Les 60 premières pages ne font qu'expliquer, et encore de façon survolée, ce qu'a été la vie du père de Todd notamment. L'histoire est par ailleurs raconté par ce personnage.
Plus j'avançais et plus je me demandais s'il n'était pas plus question de ce père qui a bien du mal à retrouver après être revenu de la guerre du Vietnam (et là désolé si je dévoile une partie de l'intrigue), plutôt que de son fils dont on apprend quand même qu'il est différent des autres mais sans que l'auteur ne mette de nom sur sa maladie et comment cela s'est produit.
D'accord, vous me direz que ce n'est pas forcément le but de l'histoire mais ça donne quand même un plus à l'ouvrage et une profondeur que j'attendais et qui n'est jamais venue.
L'arrivée d'un animal dans une famille apporte beaucoup et encore plus lorsqu'il y a des enfants.
Le fait que l'auteur ne fasse “entrer” Noël (le chien donc) dans cette famille à seulement la moitié du livre (et encore fallait-il compter sur l'hésitation quasi-permanente de ce père qui se demandait si c'était une bonne idée - pour lui et non pour son fils - et ça donne une impression de remplissage) m'a laissée perplexe.
Je trouvais qu'il aurait pu tourner son roman différemment. Car au final, même si l'on entraperçoit l'attachement des uns et des autres avec ce chien, tout se fait trop vite.
Le rapport homme-animal m'a semblé quand même distant, froid.
Je n'ai ressenti aucune émotion comme j'avais pu en avoir en lisant Marley et moi, ouvrage qui était ponctué d'anecdotes toutes aussi loufoques et touchantes les unes que les autres. A travers les personnages, on ressentait vraiment l'Amour qui transparaissait.
Ce n'est pas le cas avec Un chien pour Noël.
Finalement, je me dis que cet ouvrage met plus en avant le questionnement d'un père vis-à-vis de ses relations avec la race canine plutôt que ce qu'un chien peut apporter à son fils dans sa vie d'handicapé. C'est dommage !
Du coup, je n'ai pas trouvé cette histoire aussi touchante que ce qu'elle aurait pu être.
Si vous voulez quand même tenter cette lecture, sachez que ça se lit vite (quelques heures pour moi), que l'écriture est simple, mais que je n'en garderai pas un souvenir impérissable.

Ma note : 2,5/5
avatar
belledenuit

Nombre de messages : 1067
Age : 41
Location : Sud de la France
Date d'inscription : 05/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Greg KINCAID (Etats-Unis)

Message  Nathalire le Dim 24 Jan 2010 - 12:58

Un chien nommé Noël

Oui le titre change un poil selon l'édition... J'ai lu l'édition France Loisirs

Résumé:
Dans un village de l'ouest américain, le jeune Todd, un peu en retard mentalement pour son âge, vit avec ses parents et aide son père à la ferme. Passionné par les animaux et toujours prêt à les receuillir pour les soigner, il s'enthousiasme pour le projet du chenil voisin de trouver un logis à chacun des chiens pentionnaires pour les fêtes de Noël. L'ojectif est de leur offrir un moment de bonheur dans un foyer, durant une semaine au moins.
Le père de Todd à déjà eu des chiens et ses histoires se sont toujours mal terminées, il redoute alors de participer à ce projet et de faire de la peine à Todd quand viendra le moment de rendre le chien. Mais il se laisse convaincre et c'est finalement toute la ville qui participe à ce projet et rend heureux des centaines de chiens!

Avis:
Quel jolie petite histoire On se croirait dans un téléfilm de Noël, vous savez de ceux où il y a le père Noël en personne et des clochards qui fnissent par devenir millionnaires! C'est un saut dans le sucre candy, un pure moment de sentimentalité, un bon morceau d'américanisme!
J'ai bien aimé pour ma part. Il faut dire que je suis fan des grands sentiments et que je m'émeus vite avec des histoires où les hommes sont attachants, où ne règne pas d'hypocrisie, aucune méchanceté... le monde des fées... En plus je l'ai lu presque pendant les fêtes, alors c'était le moment idéal où l'esprit aime se détacher de ce monde de brut et ressentir un peu de bonheur.
Note: 4/5
avatar
Nathalire

Nombre de messages : 1058
Age : 37
Location : Pully (Suisse)
Date d'inscription : 22/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum