Aprilynne PIKE (Canada)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Aprilynne PIKE (Canada)

Message  Prospéryne le Dim 20 Déc 2009 - 19:58

Aprilynne Pike



Aprilynne Pike est née en Utah, mais a grandit en Arizone, à Phoenix. Elle a rencontré son mari, Kenneth Pike à Lewiston, Arizona, durant ses études en Création littéraire, alors qu'elle bénéficiait d'une bourse. Il était alors en mission pour les Mormons et a dû quitter la ville peu de temps après. Leurs situations financières respective les empêchant de communiquer par courriel ou encore par téléphone, ils entretiendront une relation de 18 mois par lettre, avant de se marier moins de 5 semaines après la fin de la mission de Kenneth. Durant la fin de ses études, Aprilynne soutiendra son mari financièrement en travaillant dans un restaurant, s'arrêtant seulement à la naissance de leur premier enfant. Par la suite, alors que son mari prenait en charge le soutien financier de la famille, Aprilynne s'est consacrée à ses projets d'écriture. Son roman, Wings (Ailes), a figuré sur la liste des Best sellers du New York Times en 2009. La suite , Spells, est attendue pour mai 2010.

Source: Site officiel d'Aprilynne Pike (traduction et adaptation libre)

_________________
On peut se passer de tout, sauf de la littérature et des chats Graffiti vu à Berlin
avatar
Prospéryne

Nombre de messages : 4864
Age : 34
Location : Québec, Canada
Date d'inscription : 26/10/2008

http://prosperyne.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aprilynne PIKE (Canada)

Message  Prospéryne le Dim 20 Déc 2009 - 20:11

Ailes Aprilynne Pike Ada



Résumé:
Laurell a 15 ans, une peau de rêve sans bouton et une taille à faire rêver. Tout cela naturellement. À part sa totale intolérance à toute forme de nourriture autre que végétale, c'est une fille on ne peut plus normale. Sauf que sa vie change beaucoup avec le déménagement de sa famille dans une nouvelle ville. Elle doit aller à l'école pour la première fois de sa vie. L'intégration, un peu difficile au début finit par bien se faire jusqu'au jour où elle a son premier bouton dans le dos! Celui-ci enfle rapidement pour finir par devenir: une fleur! Ce sera le point de départ d'une découverte sur ses origines et sur le monde qui l'entoure sans qu'elle en soit consciente. Une aventure... mais pas sans danger!

Critique:
Oublier Team Edward et Team Jacob, c'est passé de mode! Bienvenue dans la Team David ou la Team Tamani! Personnellement, je n'ai pas encore fait mon choix, mais une chose est sûre, c'est que je vais suivre la situation de près! Enfin, autant que le rythme de publication va me le permettre! C'est un premier de série, qui comporte quelques maladresses, mais aussi énormément d'espoirs. On plonge vraiment dans l'histoire de Laurell et la mythologie des fées (je ne vous dit pas un gros punch en disant qu'elle en est une), mais aussi d'autres créatures mythologiques revisitées pour l'occasion. Pas de vampire suceur de sang dans le coin par contre, mais ya tellement de créatures mystérieuses dans le monde, alors l'auteur avait l'embarras du choix non? Les comparaisons avec Fascination sont immédiates et facile à faire, ce qui n'empêche pas l'auteur de développer son propre monde aux propriétés fabuleuses. Bien hâte de lire la suite!

Ma note: 4.5/5

_________________
On peut se passer de tout, sauf de la littérature et des chats Graffiti vu à Berlin
avatar
Prospéryne

Nombre de messages : 4864
Age : 34
Location : Québec, Canada
Date d'inscription : 26/10/2008

http://prosperyne.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aprilynne PIKE (Canada)

Message  Aurore le Dim 20 Déc 2009 - 21:26

Ah eh bien ça confirme ce que j'ai toujours pensé : il faut que je lise ce livre ! Vivement, vivement ! Ça en est toujours au stade d'attente dans ma commande. Moi qui ne suis guère du genre patiente, je sens qu'il va falloir que je me fasse une raison !

_________________
Ce n'est pas parce que c'est inventé que ça n'existe pas.





avatar
Aurore

Nombre de messages : 2137
Age : 30
Location : Amiens
Date d'inscription : 27/02/2009

http://shereads.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aprilynne PIKE (Canada)

Message  Aurore le Ven 5 Mar 2010 - 18:58

Ailes - Aprilynne Pike
(AdA, 2009, 333 p.)

C'est avec une grande impatience et une attente tout aussi grande que je me suis jetée sur le premier volet de la tétralogie initiée par Aprilynne Pike. Intriguée par la couverture, le résumé séduisant et l'avis de Prospé, j'avais tenté de l'acheter sans succès car indisponible. Merci donc à Prospé pour ce LV qui a tenu toutes ses promesses.




Laurel est une adolescente de 15 ans un peu comme toutes les autres, une jeune fille mal dans sa peau, fraichement débarquée à Crescent City, en Californie. Tout est d'autant plus nouveau que Laurel, qui vivait avant retirée avec ses parents dans une demeure isolée d'Orick, en Californie, doit maintenant se confronter au monde, se faire un cercle d'amis et lutter avec ses souvenirs d'une vie paisible. Car la jeune fille a jusqu'à présent étudié à domicile, a été autonome et a vécu sans rendre de comptes à personne. C'est donc avec appréhension qu'elle découvre un nouveau système scolaire, un rythme réglé, une discipline à laquelle se conformer. David, élève de sa classe, vient heureusement à la rescousse et offre son aide dans ses premiers jours synonymes d'angoisse. Lui est le play-boy dont toutes les filles rêvent, lui est décontracté et charmant sans se forcer.
On entame un processus d'adaptation normal et c'est alors qu'un phénomène bien plus étrange vient perturber notre Laurel qui pensait que le wagon était sur les rails. Oui car l'action prend un tournant fantastique avec l'apparition dans le dos de la jeune fille d'une bosse qui croît dangereusement. Qu'est-ce, si ce n'est la puberté qui se manifeste à un endroit un peu douteux?
Laurel n'y prête garde jusqu'à ce que la bosse, douloureuse et de la taille d'une balle de softball, se transforme en ailes. Ou si ce n'est des ailes c'est bien des jeunes pousses couvertes de pétales que notre héroïne découvre un beau matin. Irréelle que cette splendide plante qui a pris corps dans son tronc pour venir fleurir à même la peau.

Le passage est beau et on se figure l'éclosion comme précipitée par la lumière du jour :
Laurel, fascinée, fixait les pâles choses avec de grands yeux. Elles étaient terriblement belles - trop belles pour l'exprimer en mots. Laurel se tourna de nouveau vers la glace, son regard sur les pétales voltigeant à côté de sa tête. Ils ressemblaient presque à des ailes.

C'est donc tombant des nues que notre héroïne compose avec ce membre végétal en plus. Le dissimulant à sa famille, à ses amis, elle finit par se confier à David, celui en qui elle trouve une oreille compréhensive et attentive.
Mais Laurel, malgré la magie des instants, malgré sa spécificité hors du commun cherche à comprendre la source du problème. Elle tente de revenir à ses racines (c'est le cas de le dire) en retournant à Orick, dans la demeure où elle a grandi, arpentant le nature environnante en quête de réponses. Et c'est au détour d'une de ces promenades qu'elle rencontre Tamani, jeune homme peu surpris de la protubérance qui pousse en haut de son dos. Car Tamani est un être comme elle, c'est plus exactement un homme-fée, un gardien de royaume qui se doit de protéger les siens.
Entre son ancienne maison, menacée d'être achetée par un agent immobilier peu scrupuleux et cette rencontre qui la désarçonne, Laurel doit composer avec son monde, voir la réalité des choses derrière l'étrangeté des apparences.
Et nous ne sommes pas au bout de nos surprises puisque le peuple des fées semble être menacé par une peuplade nettement plus redoutable et malfaisante. Pourquoi Laurel est-elle dotée d'ailes? Pourquoi est-elle
aux prises avec un mal étrange qui semble toucher les siens? Telles sont les énigmes qui restent à résoudre dans ce premier volet très prometteur et innovant.

J'ai été happée par l'histoire. Car ce monde étrange est aussi fascinant de par bien des aspects : les fées sont auréolées de mystère et on est tout bonnement accroché à cette histoire emplie de magie. Tous les ingrédients sont là : le suspens, un réalisme qui bascule dans la magie, une bonne dose d'amour et un style alerte et incisif. Bien sûr il y a des soucis de traduction qui m'ont plus fait rire qu'autre chose : "formidable" est employé à tout bout de champ pour désigner les gens, les situations... C'est formidable non? Smile
Mais je relève ce souci de traduction uniquement pour pointer un défaut qui n'a été, en fin de compte, que mineur. Car on glisse sur le vocabulaire parfois imprécis, on se figure malgré tout les choses nettement. C'est
un monde qui, tout comme Forks ou Poudlard, ne demande qu'à exister et qu'on se fait un plaisir de bâtir à petits pas. Plus on avance, plus on se prend à désirer que les créatures apparaissent à tous les coins de page. Eh oui, en somme on se prend au jeu !

Un excellent livre qui augure une suite des plus prometteuses et que je guetterai avidement !
Merci à la bonne âme qui m'a communiqué ce très bon livre. Vivement qu'il fasse du vent, des vagues et s'enracine parmi nous !

4,5/5

_________________
Ce n'est pas parce que c'est inventé que ça n'existe pas.





avatar
Aurore

Nombre de messages : 2137
Age : 30
Location : Amiens
Date d'inscription : 27/02/2009

http://shereads.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aprilynne PIKE (Canada)

Message  Prospéryne le Sam 6 Mar 2010 - 14:11

Wow, quelle critique Aurore! Je la trouve superbe!

J'ai cru comprendre entre les branches que le deuxième tome sortait au printemps... Je surveille ça!

@+ Prospéryne

_________________
On peut se passer de tout, sauf de la littérature et des chats Graffiti vu à Berlin
avatar
Prospéryne

Nombre de messages : 4864
Age : 34
Location : Québec, Canada
Date d'inscription : 26/10/2008

http://prosperyne.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aprilynne PIKE (Canada)

Message  mieldorado le Mer 7 Avr 2010 - 14:52

AILES de Aprilynne Pike

Je ne peux que vous renvoyer à la critique d'Aurore et au formidable résumé qu'elle a fait du livre. Je peux difficilement ajouter autre chose et je ne veux pas tomber dans la redondance.

J'ai aimé ce premier volet d'une longue série qui narre les aventures de Laurel, une jeune fille-fée. Il est vrai que la magie de son monde est bien retranscrite, de même que le va-et-vient entre réalité et fantastique. Et tout le suspense est maintenu pour la suite de la série.
Néanmoins, un petit bémol qui m'est très personnel. J'ai lu ce livre juste après en avoir fini avec les quatre tomes de Stephanie Meyer Fascination....
C'est pourquoi j'ai fait de nombreux parallèles entre les deux histoires, je pense que cela m'a empêchée d'apprécier à sa juste valeur le livre de A. Pike. C'est dommage, mais c'est le hasard des lectures.
Je suis tout de même curieuse de connaître les aventures à venir de Laurel et de tous les personnages qui gravitent autour d'elle.

4/5.
avatar
mieldorado

Nombre de messages : 373
Age : 32
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aprilynne PIKE (Canada)

Message  Shan_Ze le Lun 19 Avr 2010 - 10:58

Ailes d’Aprilynne Pike
(Editions ADA, 330 pages)

Laurel est une adolescente de quinze ans, elle vient d’arriver à Crescent City avec ses parents. Pour la première fois, elle va aller à l’école, fini l’enseignement à domicile avec sa mère ! Elle fait la connaissance avec David, un charmant jeune lycéen. Les habitudes alimentaires de Laurel étonnent mais elle s’intègre finalement bien à cette école. Jusqu’à ce qu’un jour, un bouton apparaisse dans son dos et commence à grossir…

J’ai beaucoup aimé cette histoire ! On découvre tout un univers magique, où fées et autres créatures imaginaires côtoient le monde réel. N’ayant pas lu la série Twilight, je ne peux pas faire de comparaisons. Certains détails sur ces fées sont admirablement trouvés, d’autres m’ont font fait sourire.

Je ne sais pas si c’est à cause de la traduction mais certains dialogues m’ont paru assez étranges ! J’ai du mal à m’imaginer entendre ce genre d’expressions sortant de la bouche d’un adolescent. Malgré ça, l’histoire est prenante et il y a une bonne dose de suspens. Et vient, l’inévitable question : alors, il est sorti le tome 2 ?

Note : 4/5
avatar
Shan_Ze
Admin

Nombre de messages : 7356
Age : 34
Location : Lyon/France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aprilynne PIKE (Canada)

Message  Prospéryne le Lun 19 Avr 2010 - 11:01

Chère Shan Ze, le tome 2 sort début mai

@+ Prospéryne

_________________
On peut se passer de tout, sauf de la littérature et des chats Graffiti vu à Berlin
avatar
Prospéryne

Nombre de messages : 4864
Age : 34
Location : Québec, Canada
Date d'inscription : 26/10/2008

http://prosperyne.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aprilynne PIKE (Canada)

Message  Shan_Ze le Lun 19 Avr 2010 - 11:06

Merci Prospéryne ! J'attends avec impatience !
avatar
Shan_Ze
Admin

Nombre de messages : 7356
Age : 34
Location : Lyon/France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aprilynne PIKE (Canada)

Message  Prospéryne le Lun 19 Avr 2010 - 11:11

Au point où on en est, je fais voyager le deuxième tome? Des intéressées?

@+ Prospéryne

_________________
On peut se passer de tout, sauf de la littérature et des chats Graffiti vu à Berlin
avatar
Prospéryne

Nombre de messages : 4864
Age : 34
Location : Québec, Canada
Date d'inscription : 26/10/2008

http://prosperyne.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aprilynne PIKE (Canada)

Message  Shan_Ze le Lun 19 Avr 2010 - 11:14

Prospéryne a écrit:Au point où on en est, je fais voyager le deuxième tome? Des intéressées?

@+ Prospéryne

Je suis évidemment intéressée ! Mais sans doute que celles qui me précédaient pour le premier aussi... Alors je prendrai la place qu'on me donnera !
avatar
Shan_Ze
Admin

Nombre de messages : 7356
Age : 34
Location : Lyon/France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aprilynne PIKE (Canada)

Message  Aurore le Lun 19 Avr 2010 - 11:37

Prospéryne a écrit:Au point où on en est, je fais voyager le deuxième tome? Des intéressées?

@+ Prospéryne

Oui, oui, oui je le veux mon neveu

_________________
Ce n'est pas parce que c'est inventé que ça n'existe pas.





avatar
Aurore

Nombre de messages : 2137
Age : 30
Location : Amiens
Date d'inscription : 27/02/2009

http://shereads.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aprilynne PIKE (Canada)

Message  Liza_lou le Jeu 29 Avr 2010 - 19:34

Ailes
(Ada, 333 pages)

Laurel, fascinée, fixait les pâles choses avec de grands yeux. Elles étaient terriblement belles - trop belles pour l'exprimer en mots. Laurel se tourna de nouveau vers la glace, son regard sur les pétales voltigeant à côté de sa tête. Ils ressemblaient presque à des ailes.

Les fans de la série à succès Twilight seront comblés avec cette nouvelle série mêlant fantastique et féérie : Ailes est en effet l'archétype du roman pour adolescents surfant sur la vague du succès depuis le triomphe mondial de Twilight il y a de cela trois ans au moins. Nombre de romans et sagas fantastiques ont suivi par la suite avec plus ou moins de réussite, égalant difficilement la saga de Mme Meyer.

Alors quid de Ailes? En quoi ce roman est il si différent? Si on occulte la traduction qui m'a choquée plusieurs fois durant ma lecture et que je ne qualifierai donc pas de "formidable" bien que cet adjectif soit effectivement utilisé à tout bout de champ, c'est une histoire bien sympathique que nous propose ici Aprilynne Pike. Certes, Ailes ne révolutionne pas la littérature et n'en a pas la prétention; je pense qu'au contraire il faut le prendre pour ce que ce roman est : un divertissement.

L'auteur réussit plutôt bien à décrire les tourments que peut bien traverser une jeune fille de quinze ans qui voit son corps changer. Évidemment, il s'agit ici d'une métaphore puisque Laurel ne subit pas les affres de la puberté (acné, bouton...). Au contraire, Laurel est absolument épargnée de tous ces désagréments même si cela commence à lui sembler étrange. Mais lorsqu'un beau jour, elle aperçoit des pétales dans son dos, imaginez son choc! C'est là que j'ai trouvé que le roman était le plus intéressant puisque la panique, la peur terrible de Laurel a été extrêmement bien rendue par l'auteur. Je pense que toute jeune fille lisant ce récit se retrouvera inconsciemment dans les sentiments de Laurel.

Par la suite, le lecteur entrera de plein pied dans le monde merveilleux des fées, avec son coté merveilleux mais aussi ses dangers (c'est là que j'ai moins accroché à l'histoire; vieillirai je?). Une sombre menace plane sur l'ancienne maison des parents de Laurel convoitée par un mystérieux agent immobilier qui semble peu anodin. Il faudra bien du courage à Laurel et ses amis pour tenter de sauver ses parents confrontés à un grave danger. Mais notre héroïne sera également placée face à un terrible dilemme amoureux : David ou Tamani?

En définitive un roman agréable et que j'ai lu en quelques heures à peine. Je pense que ce récit plaira surement encore plus aux lecteurs adolescents et que cette série qui commence a de fortes chances de suivre le même chemin que Twilight...

Ma note : 3,8/5
avatar
Liza_lou

Nombre de messages : 1300
Age : 34
Location : France, à coté de Nantes
Date d'inscription : 07/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aprilynne PIKE (Canada)

Message  Prospéryne le Sam 3 Juil 2010 - 16:01

Sortilèges Aprilynne Pike Ada éditions 458 pages



Quatrième de couverture:
Bien que Laurel en soit venue à accepter sa véritable identité de fée,
elle refuse de tourner le dos à sa vie d'humaine - et particulièrement
à son petit ami David - pour retourner dans le monde des fées.
Toutefois, lorsque Laurel est convoquée à Avalon, ses sentiments pour
Tamani, le charismatique garde féérique, sont indéniables. Elle est
forcée de faire un choix - et il pourrait lui briser le coeur.

Critique:
Remake d'Hésitation de Stephenie Meyer? En tout cas, les points communs sont assez nombreux! Après une introduction assez longue où Laurel découvre Avalon (pour des vacances d'été consacrée à des études de fées intensives!) et où il ne se passe pas grand chose, Laurel revient à Crescent City et doit alors faire un choix: sa vie humaine ou sa vie féérique, David ou Tamani? La valse hésitation couvre une bonne partie du roman, mais elle est intéressante, car plus on découvre le monde d'Avalon, plus on comprend les raisons qui pousse Laurel autant à aimer la société des fées et autant à la détester. Les moments d'actions fortes sont assez peu nombreux, mais tout de même bien rendus. Et on introduit un personnage étrange, dont on doute de pouvoir lui faire confiance, en la personne de Klea, une chasseuse de trolls assez particulière. L'ambiguïté de ce personnage est rendu par petites touches, mais on sent que ce sera un personnage récurrent par la suite. De même, la réaction de la mère de Laurel suite à la révélation de la heu fééricité de sa fille est surprenante, mais compréhensible. J'ai trouvé l'histoire longue avant de décoller, mais à la fin, j'ai retrouvé le plaisir de la lecture que j'avais éprouvé au premier, tout l'apport de la société des fées et d'Avalon en plus. Mais le livre a tout de même des longueurs, ce qui vraiment très très dommage. Et l'auteure nous laisse sur une fin très étrange, ouverte, comme souvent dans les séries, mais ça me laisse un peu sur les dents... Bon, enfin, le tome suivant sort quand au juste???

Ma note: 3.75/5

_________________
On peut se passer de tout, sauf de la littérature et des chats Graffiti vu à Berlin
avatar
Prospéryne

Nombre de messages : 4864
Age : 34
Location : Québec, Canada
Date d'inscription : 26/10/2008

http://prosperyne.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Sortilèges - Aprilynne Pike

Message  Aurore le Lun 15 Nov 2010 - 12:14

Sortilèges - Aprilynne Pike
(Ada éditions, 2010, 460 p.)

Deuxième volet de la série toute féérique d'Aprilynne Pike, Sortilèges marque une "pause" dans la vie de Laurel. Elle a en effet accepté sa condition de fée et part même pendant ses vacances d'été pour un stage de remise à niveau à Avalon, le domaine des fées. C'est toute une découverte que cet univers insoupçonné où elle a grandi petite jusqu'à ce qu'elle soit confiée à ses parents. Oui Laurel a sa chambre à Avalon, elle a même fréquenté l'école mais n'en garde aucun souvenir. C'est donc un total apprentissages des us et coutumes des fées, de leurs préceptes les uns envers les autres. Car ne nous trompons pas, les fées sont mâles et femelles confondus, la seule caractéristique qui les distingue est leur période de floraison. Laurel en tant que fée d'automne est une des plus respectées, elle va donc devoir s'habituer à vivre parmi les hauts placés. Elle va aussi devoir accepter d'être servie à longueur de journée par des fées de printemps et d'été qui sont la plus grande majorité de la population (80%).
Car Laurel est une mélangeuse (celle qui fait les potions), c'est une des fées les plus rares et les plus importantes d'où les privilèges de la haute caste.
Le gros dilemme qui se pose dans ce volume-ci est le choix que doit faire Laurel entre Tamani (homme fée) et David (humain et petit copain officiel). Car Laurel entre les deux mondes qui l'ont vu grandir, entre la sollicitude de ces deux hommes qui seraient prêts à tout pour elle, entre la vie magique qui s'offre à Avalon et le parcours universitaire qu'elle devrait choisir si elle poursuivait dans son monde normal.

Contrairement au premier volume que j'avais lu extrêmement vite, j'ai plus peiné sur celui-là qui m'a paru plus long (il l'est en terme de pages : 460 contre 333 pour le premier) et qui a l'air de "se trainer". J'ai en effet trouvé quelques longueurs qui m'ont fait plus d'une fois reposer le livre, ce qui est dommage. Pourtant, le monde des fées, qui m'avait hypnotisé, méritait amplement qu'on s'y attarde pour découvrir le fonctionnement de cet univers parallèle, régi par des lois bien autres que dans notre vie réelle.
J'ai tout de même eu beaucoup de mal à rester concentrer car ce temps de latence (qui m'a sans conteste fait penser à Hésitation de Stephenie Meyer) où les fondements sont remis en question, où le choix d'un homme va sa poser incontestablement, vont prendre le pas sur une intrigue à proprement parler.
En fait, tout le nœud de l'histoire va bel et bien se constituer et se démêler dans les 100 dernières pages.
Néanmoins, la fin du livre nous ouvre la voie sur un nouveau volume que j'attendrai avec impatience. Car on ferme le livre en ayant les clés d'Avalon mais avec de nouvelles questions en tête. Vivement la suite !

3,75/5


Dernière édition par Aurore le Lun 15 Nov 2010 - 15:30, édité 1 fois

_________________
Ce n'est pas parce que c'est inventé que ça n'existe pas.





avatar
Aurore

Nombre de messages : 2137
Age : 30
Location : Amiens
Date d'inscription : 27/02/2009

http://shereads.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aprilynne PIKE (Canada)

Message  Prospéryne le Lun 15 Nov 2010 - 15:26

Tu résumes parfaitement ce que que j'ai ressenti à la lecture du deuxième tome Aurore. Bonne nouvelle, le troisième est annoncé pour mai en anglais et les livres paraissent presque au même moment en français, alors, ça te fera un autre LV à lire l'été prochain Wink

@+ Prospéryne

_________________
On peut se passer de tout, sauf de la littérature et des chats Graffiti vu à Berlin
avatar
Prospéryne

Nombre de messages : 4864
Age : 34
Location : Québec, Canada
Date d'inscription : 26/10/2008

http://prosperyne.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aprilynne PIKE (Canada)

Message  Shan_Ze le Jeu 2 Déc 2010 - 18:53

Sortilèges d'Aprilynne Pike
(Ada editions, 460 pages)

Cet été, Laurel va faire un stage de remise à niveau à Avalon. Elle découvre un peu plus ce monde qui est censé être le sien mais qu'elle ne connait presque pas. Et il y a aussi Tamani, qui lui plait beaucoup mais elle a choisi David, dans le monde des humains...

Un second tome que j'ai bien apprécié : on découvre le monde des fées, tellement différent de celui des hommes (est-ce une critique de la société "cachée" que fait là l'auteur ?), les us et coutumes, Laurel est surprise par tant de choses. Elle est partagée entre ces deux mondes qui lui apporte chacun, quelque chose d'essentiel. Que choisir ? Un choix pas tellement facile... Dans ce deuxième volet, on suit plutôt les questions de Laurel, peu d'actions sauf à la fin. J'aimerais bien savoir comment sa copine a deviné son secret...

J'ai bien aimé ce tome même s'il est très fleur bleue : pas mal de romantisme avec son idylle avec David, ces hésitations avec Tamani. Normal c'est surtout adressé aux adolescents, non ? Ah oui, c'est sans doute la traduction mais je n'en pouvais plus de "et elle enroula ses bras autour de..." Grrr !

Mais quand même, j'attends impatiemment le tome 3 !

Note : 3.75/5
avatar
Shan_Ze
Admin

Nombre de messages : 7356
Age : 34
Location : Lyon/France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aprilynne PIKE (Canada)

Message  Prospéryne le Ven 3 Déc 2010 - 12:15

Sortie prévue en anglais en mai Shan Ze! Et je lui fais faire le tour à lui aussi! (Héhé Wink)

@+ Prospéryne

_________________
On peut se passer de tout, sauf de la littérature et des chats Graffiti vu à Berlin
avatar
Prospéryne

Nombre de messages : 4864
Age : 34
Location : Québec, Canada
Date d'inscription : 26/10/2008

http://prosperyne.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Ailes

Message  nauticus45 le Mer 9 Mar 2011 - 20:21




Présentation de l'éditeur



Laurel, fascinée, fixait les pâles choses avec de grands yeux. Elles étaient terriblement belles – trop belles pour l’exprimer en mots. Laurel se tourna de nouveau vers la glace, son regard sur les pétales voltigeant à côté de sa tête. Ils ressemblaient presque à des ailes. Dans ce récit extraordinaire de magie et d’intrigue, d’amour et de danger, toutes vos certitudes sur les fées seront transformées à jamais. « Ailes marque les débuts remarquables d’Aprilynne Pike ; l’ingéniosité de la mythologie de cette histoire n’est égalée que par la féérie étonnante de son déroulement. » — Stephanie Meyer, auteure de la saga Fascination. Aprilynne Pike inventait déjà des histoires de fées alors qu’elle était une enfant à l’imagination hyperactive. Elle a terminé sa licence en écriture créative à l’âge de vingt ans au Lewis-Clark State College à Lewiston en Idaho. Elle vit actuellement dans l’Utah avec son mari et leurs trois enfants.



Commentaire:

D'habitude je ne suis pas une adepte des lectures adolescentes, je préfère les textes plus torturés. Le résumé de ce roman, pourtant, m'a tentée et je ne regrette pas de l'avoir lu car il m'a fait passé des moments très agréables. L'écriture est très poétique, très douce, l'histoire est recherchée et on se fait régulièrement surprendre par l'imagination de l'auteur. Un joli roman à savourer pour se changer les idées et s'évader du quotidien!

4/5
avatar
nauticus45

Nombre de messages : 1525
Age : 40
Location : Haut-Rhin, France
Date d'inscription : 27/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aprilynne PIKE (Canada)

Message  Prospéryne le Jeu 10 Mar 2011 - 1:42

Merci pour cette jolie critique Nauticus!

@+ Prospéryne

_________________
On peut se passer de tout, sauf de la littérature et des chats Graffiti vu à Berlin
avatar
Prospéryne

Nombre de messages : 4864
Age : 34
Location : Québec, Canada
Date d'inscription : 26/10/2008

http://prosperyne.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aprilynne PIKE (Canada)

Message  nauticus45 le Jeu 10 Mar 2011 - 13:10

Merci à toi Prospéryne de m'avoir fait découvrir ce joli roman!

@ +
avatar
nauticus45

Nombre de messages : 1525
Age : 40
Location : Haut-Rhin, France
Date d'inscription : 27/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aprilynne PIKE (Canada)

Message  Prospéryne le Jeu 14 Juil 2011 - 12:12

Illusions Aprilynne Pike Ada 486 pages

Résumé:
Alors que la dernière année d'école de David et Laurel commence, ils ont
la surprise de voir un nouvel élève dans l'école totalement inattendu:
Tamani. Et le coeur de Laurel, même si elle a renoncé à la fée pour
David, se remet à se balancer entre les deux. Mais rien ne peut être
simple dans sa vie, pas même ses amours. Car il y a une autre nouvelle à
l'école: elle s'appelle Yuki et Klea vient la voir en lui disant que
celle-ci est une sorte de plante, une dryade, et qu'elle doit la
protéger. Pas une dryade voyons, une autre fée, une fée sauvage,
inconnue d'Avalon!!!

Critique:
J'ai eu l'impression pendant la moitié du livre de relire Hésitation de
Stephenie Meyer, mais en pire. En encore plus
son-coeur-balance-entre-les-deux-et-elle-ne-peut-se-décider. Voilà, cet
aspect m'a plutôt tapé sur les nerfs. Et aussi ils ont 17 ans, ils
sont au sommet de leurs hormones et ils ne font que s'embrasser
gentiment comme de pauvres petits enfants qui ne savent pas que la vraie
vie existe pas loin. Allô la terre? Je me doute que c'est une façon
simple de faire figurer le roman dans la catégorie ado des très prudes
États-Unis, mais disons que pour moi, c'est aussi une façon d'enlever
une petite couche de réalisme! On ne parle même pas de désir sexuel
bordel! Bon, c'est ainsi! Passé ces détails, le livre est bon, mais en
même temps, hum, comment, dire, pas parfait. Sortilèges mettait un
temps fou à décoller avant de vraiment pouvoir parler d'une intrigue.
Dans Illusions, même principe, sauf que ça arrive à la page quoi, 400?
Et la montée en puissance de la fin n'est ni assez longue, ni assez
puissante pour laisser une impression durable. Bref, ça laisse une
impression de demi-ton pour cet opus. Pour qui aime les intrigues et
les amourettes, là, vous êtes servi, mais ce n'est pas trop ma tasse de
thé. Par contre, j'ai beaucoup aimé la nouvelle compréhension que
Laurel a de ses talents de Mélangeuse. La façon dont elle conçoit ses
potions, dont elle les analyse, dont elle les étudie. Vraiment très
très intéressant cette partie, répartie dans tout le livre en fait, qui
permet de mieux comprendre les particularité des fées d'automne.
Là-dessus, super. Un tome en demie-teinte pour le reste.

Ma note: 3.25/5

SPOILER AILES 4!!!
Aprilynne Pike a annoncé sur son blogue
que le quatrième et dernier tome d'Ailes commencerait une heure après
la fin d'Illusions et ne durerait que 24 heures. Apparemment, il va
aussi falloir s'attendre à voir des personnages disparaître. Lesquels?
Ah, ça, elle ne le dit pas. Si on regarde la série dans son ensemble
et non le livre spécifiquement, il est très possible que Illusions n'aie
alors été qu'une longue, très longue intro à la finale. Va falloir
voir avec la fin si cela va s'avérer vrai ou encore si le livre aura
juste été moins bon que les autres.

_________________
On peut se passer de tout, sauf de la littérature et des chats Graffiti vu à Berlin
avatar
Prospéryne

Nombre de messages : 4864
Age : 34
Location : Québec, Canada
Date d'inscription : 26/10/2008

http://prosperyne.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aprilynne PIKE (Canada)

Message  Nathalire le Dim 18 Sep 2011 - 11:40

Ailes

Bon j'en suis que au premier tome... encore du boulot!
Je donne juste mon avis, peut-être un peu plus négatif que certains autres, j'ai trouvé ce livre sympathique mais sans grande profondeur. L'histoire est originale, je n'en avais jamais lu de pareil... des femmes-vampires oui, des femmes-ange, des femmes-fantômes, femmes-loup-garou même mais là c'est bien trouvé! J'ai néanmoins l'impression que ce livre est très simple, axé plus adolescentes, les dialogues sont légers, mais c'est vite lu au moins!
ma note: 3.5/5
Je vais lire la suite pour voir... parce que mine de rien, avec ces romans petits-mignons, on a quand même envie de savoir la suite... Razz
avatar
Nathalire

Nombre de messages : 1058
Age : 36
Location : Pully (Suisse)
Date d'inscription : 22/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aprilynne PIKE (Canada)

Message  Lyreek le Sam 22 Aoû 2015 - 12:47



Wings tome I - Aprilynne Pike

Pocket Jeunesse - 326 pages

Résumé

Laurel est une adolescente de 15 ans comme les autres, à l’exception près qu’elle ne mange que des fruits et des légumes et qu’elle n’a toujours pas ses règles.

Alors qu’elle a vécu toute sa vie à Orick en Californie, elle déménage à Crescent City. Jusque là, c’était sa mère qui lui enseignait à la maison mais maintenant, Laurel va, pour la première fois de sa vie, aller à l’école.
Heureusement, grace à David, un garçon de son cours de biologie, elle s’intègre rapidement.

Tout va donc pour le mieux, jusqu’à ce qu’un jour un étrange bouton lui pousse dans le dos, bouton qui se met soudain à éclore…

Mon avis

Ce roman est le premier tome d’une tétralogie, donc comme tout premier tome, il plante le décor et présente les personnages.

On fait donc la connaissance de Laurel, une jeune fille qui, au premier abord, ressemble à toutes les adolescentes de son age mais qui en fait est assez différente. Elle ne supporte pas d’être enfermée, n’a jamais froid et préfère les crudités aux sandwiches ou autres plats favoris des autres lycéens. Des particularités qui étonnent et amusent ses nouveaux camarades de classe, surtout David, qui ne tarde pas à s’attacher à la jeune fille.

Jusque là, c’est une classique histoire d’adolescente. Mais lorsqu’une fleur se met à éclore dans son dos, Laurel comprend qu’elle n’est pas comme les autres : c’est une plante-fée ! D’abord choquée par cette idée, elle se fait progressivement à l’idée, aidée par Tamani, un autre membre de son espèce qui lui fait découvrir le monde dont elle vient.

Au fur et à mesure que Laurel découvre ses origines et son peuple, elle se sent de plus en plus tiraillée entre ses deux vies : sa vie d’humaine et sa vie de fée. D’autant que son cœur balance entre David et Tamani.(Hé, ça vous rappelle pas un peu Twilight ça ? Wink )

Je trouve l’idée des humains-plantes très originale, Laurel est en fait une plante super évoluée qui a l’apparence humaine mais qui est composée de cellules végétales. Pourquoi pas ? Et en plus, c’est une fée, bon là j’avoue, ça me gêne un peu plus, je trouve que ça fait un peu trop mais bon, j’imagine qu’une fée ça fait un peu plus rêver qu’une plante, non ?

Sauf que dans ce premier tome, on voit assez peu le monde des fées, et on ne fait qu’évoquer leurs pouvoirs, c’est un peu frustrant. J’aurais aimé découvrir d’autres fées et voir de plus près leur monde. J’espère qu’on en apprendra plus dans le second tome.

Au final, même si l’histoire prend son temps pour démarrer et qu’il y a quelques détails de l’intrigue qui m’ont moins accroché, j’ai bien apprécié ce début de saga et je suis curieuse de lire la suite. L’histoire est sympathique et distrayante, ça reste assez léger, c’est de la littérature adolescente, mais c’est tout de même assez prenant pour donner envie de lire la suite de la série.


3.5/5

_________________
Lecture en cours : La dernière fugitive de Tracy Chevalier

"Lire est le seul moyen de vivre plusieurs fois"
avatar
Lyreek

Nombre de messages : 2255
Age : 35
Location : Côte d'Azur, France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aprilynne PIKE (Canada)

Message  Lyreek le Lun 17 Avr 2017 - 16:39



Wings II - Aprilynne Pike
Pocket Jeunesse - 416 pages

Quatrième de couverture

Déchirée entre le monde féerique et le monde humain, Laurel ne se résout pas à l’idée d’abandonner les siens. Elle devra pourtant faire un choix : David, son petit ami, ou l’intrigant Tamani, l’elfe sentinelle vers qui elle est irrésistiblement attirée…

Mon avis

J’ai été ravie de retrouver Laurel, Tamani et David dans ce deuxième tome de la tétralogie Wings.

Le livre débute avec l’arrivée de Laurel à Avalon, le monde des fées, et son entrée à l’académie où elle va suivre des cours sur l’art de confectionner des potions et élixirs, spécialités de ses semblables les fées d’automne. J’ai beaucoup aimé découvrir un peu plus le monde des fées même si, je l’avoue, j’ai encore été un brin frustrée car c’est beaucoup trop court à mon goût. En effet, Laurel est bien décidée à rester dans le monde des humains et donc on n’a qu’un petit aperçu du monde féérique avant qu’elle retourne chez elle. On a quand même le temps de comprendre un peu mieux l’organisation du monde des fées avec une hiérarchie et un code de conduite assez strict et surtout, on apprend à connaitre un peu mieux Tamani.

Malgré le manque de détails sur le monde d’Avalon, c’est plutôt un bon deuxième tome. Laurel accepte mieux sa condition de fée et fait preuve d’une grande détermination pour rattraper son retard et développer ses connaissances. Il faut dire que la menace continue à peser sur elle et ses proches même si les trolls qui l’ont attaqué l’an dernier semblent se tenir à distance pour le moment. Mais pour combien de temps ?

Un nouveau personnage entre en scène dans ce tome, celui de Klea dont on ne sait pas encore quel rôle elle va jouer ni dans quel camp elle se trouve. C’est un personnage intrigant dont j’ai hâte de voir l’évolution dans les tomes suivants.

Quant au triangle amoureux, David – Laurel – Tamani, il est toujours présent mais heureusement Laurel ne fait pas trop la girouette entre les deux. Elle a certes des sentiments pour les deux mais elle sait se tenir à son choix, du moins pour le moment. Là encore, je suis curieuse de voir comment tout ça va évoluer.

Au final, c’est donc une bonne suite, totalement dans la lignée du précédent, avec les mêmes petits défauts mais tout de même très plaisant à lire et suffisamment accrocheur pour donner envie de découvrir la suite des aventures de Laurel.


3,75/5

_________________
Lecture en cours : La dernière fugitive de Tracy Chevalier

"Lire est le seul moyen de vivre plusieurs fois"
avatar
Lyreek

Nombre de messages : 2255
Age : 35
Location : Côte d'Azur, France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aprilynne PIKE (Canada)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum