Littérature et les relations entre Noirs et Blancs aux Etats-Unis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Littérature et les relations entre Noirs et Blancs aux Etats-Unis

Message  Mousseline le Lun 14 Déc 2009 - 4:57

Le dépôt du célèbre roman de Harpee Lee : "Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur" donne l'occasion d'ouvrir une liste bibliographique sur : Les relations entre Noirs et Blancs aux Etats-Unis.

La littérature américaine entre autres contient certainement bien des oeuvres qui abordent ce thème.

Alors si vous avez lus des livres ou auteurs qui traitent de ce sujet et que vous les aimez aimés, je vous invite à venir indiquer dans cette discussion les titres et auteurs.

Si la liste est suffisante en nombre j'aimerais bien la faire paraître aussi sur le site.

Question que je me pose :

Je me demande pourquoi on rattache instantanément ce sujet à la littérature américaine ? Parce que finalement les relations entre Noirs et Blancs n'ont-elles pas été problématiques dans le monde entier ou presque ?

Je vous invite à donner votre point de vue sur cette question troublante... Shocked

_________________
Mousseline

Magasin général tome 2 : Serge de Loisel et Tripp et L'île des chasseurs d'oiseaux de Peter May



"Happiness is only real when shared." (Christopher McCandless)
avatar
Mousseline
Admin

Nombre de messages : 4359
Date d'inscription : 24/10/2008

https://sites.google.com/site/lauteursamericains/home

Revenir en haut Aller en bas

Littérature et les relations entre Noirs et Blancs aux Etats-Unis

Message  Franillon le Lun 14 Déc 2009 - 10:48

Mousseline, tu abordes là un sujet très intéressant, et, comme tu le dis, le problème des relations entre Noirs et Blancs n'est pas une exclusivité de la littérature américaine. Je pense immédiatement à l'Afrique du Sud ou l'Apartheid a été traitée dans de nombreux romans, aussi bien par des auteurs sud-africains comme André Brink, américains comme Michener (L'Alliance), et français, comme Michel de Saint-Pierre (Les cavaliers du Veld), même si l'Apartheid n'apparaît qu'à la fin de ces deux derniers ouvrages, le reste traitant l'historique de ce pays. Je pense également à La trace aux esclaves d'Alain Gerber, auteur français, mais je ne me rappelle plus très bien où se situe l'action de ce livre.
Je pense que, parmi les écrivains africains, ces problèmes ont dû être évoqués souvent, mais pour le moment, je n'ai aucune référence à l'esprit.
avatar
Franillon

Nombre de messages : 1652
Age : 83
Location : MONTMARTIN-SUR-MER (Manche)
Date d'inscription : 09/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Littérature et les relations entre Noirs et Blancs aux Etats-Unis

Message  zeta le Lun 14 Déc 2009 - 11:40

Un livre me vient immédiatement à l'esprit : le magnifique "le temps où nous chantions" de Richard Powers.
Mes références par contre sont principalement des livres d'André Brink se passant en Afrique du Sud au temps de l'Appartheid.
C'est étrange de constater combien peu d'écrivains américains ont parlé de relations inter-raciales .... j'ai beau me creuser la tête je n'en trouve pas trace dans les romans de Bellow, Updike, Irving, Auster, Steinbeck, Styron, seul Roth dans "la tache", tardivement dans son oeuvre, a abordé ce sujet .... Comme s' il valait mieux passer sous silence cette réalité de la société américaine, trop sujette à controverse.
Dans "Autant en emporte le vent" on a évidemment l'évocation des esclaves noirs et de la révolution provoquée par l'abolition, mais cela reste assez superficiel.
Alors si le sujet intéresse, je maintiens le nom d'André Brink qui a évoqué de façon très fouillée toutes les données du problème avec une intelligence et une humanité remarquables .... ses anciens romans sont à lire absolument.
Il y a aussi ce livre intéressant écrit par un français très américanophile : Romain Gary, "chien Blanc". et j'ai un roman dans ma bibliothèque que j'ai quasiment complètement oublié car lu dans ma vingtaine (d'année) d'un romancier noir américain : "Black Boy" de Richard Wright (1945) qui traite du racisme envers les noirs.
Mais à moins que ma mémoire me joue des tours, je ne vois pas grand chose d'autre dans les romans que j'ai lus.
avatar
zeta
Admin

Nombre de messages : 4028
Location : lot et garonne - France
Date d'inscription : 25/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Littérature et les relations entre Noirs et Blancs aux Etats-Unis

Message  cecile le Lun 14 Déc 2009 - 14:24

Il y a également "La case de l'oncle Tom", même s'il s'agit de littérature pour adolescents, c'est un très beau livre sur le sujet des rapports entre blancs et noirs...
avatar
cecile

Nombre de messages : 2360
Date d'inscription : 11/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Littérature et les relations entre Noirs et Blancs aux Etats-Unis

Message  Cyrielle le Lun 14 Déc 2009 - 15:26

Le couloir de la mort de John Grisham, un avocat doit défendre à homme qui va bientôt être exécuté, il était membre du Ku Klux Klan et à tuer deux enfants noirs.
avatar
Cyrielle

Nombre de messages : 7317
Age : 30
Date d'inscription : 27/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Littérature et les relations entre Noirs et Blancs aux Etats-Unis

Message  Mousseline le Mar 15 Déc 2009 - 4:54

Zeta... bien au contraire de toi je trouve qu'il y a de nombreux romans dans la littérature américaine qui traitent de ce thème, il me semble en avoir lu des dizaines...

Je trouve plutôt que c'est ailleurs qu'on n'en parle pas - mais effectivement je n'avais pas penser à la littérature Sud-Africaine.

Pour ma part je pense aussitôt à Toni Morrison que j'aime beaucoup lire.

Aussi à Les beignets de tomates vertes.

Et à Dans la peau d'un noir de J.H. Griffin - très spécial ce livre.

Il y en a plein d'autres... faudrait que je fasse le tour de mes critiques et de ma bibliothèque.

_________________
Mousseline

Magasin général tome 2 : Serge de Loisel et Tripp et L'île des chasseurs d'oiseaux de Peter May



"Happiness is only real when shared." (Christopher McCandless)
avatar
Mousseline
Admin

Nombre de messages : 4359
Date d'inscription : 24/10/2008

https://sites.google.com/site/lauteursamericains/home

Revenir en haut Aller en bas

Re: Littérature et les relations entre Noirs et Blancs aux Etats-Unis

Message  zeta le Mar 15 Déc 2009 - 8:32

Alors je dois en oublier Mousseline, bien sûr je ne parle pas de livres où les noirs sont présents d'une façon un peu superficielle, en tant que serviteurs effacés comme dans beaucoup de romans du Sud. Je parlais d'une vraie fraternité, voire d'amour comme dans "le temps où nous chantions" et je crois que les romanciers que j'ai cités, qui sont quand même des romanciers mondialement connus, ont peu ou pas abordé ce sujet (il me semble, pour certains je ne connais pas toute leur oeuvre non plus).
Mais j'ai l'impression qu'il est plus courant, aux Etats Unis, qu'un écrivain noir aborde ce thème qu'un blanc : Toni Morrison est noire, Richard Wright, Percival Everett (dont le roman que j'ai lu récemment "Effacement" m'est revenu) aussi.
"Beignet de tomates vertes" est en effet un bon exemple, car même si les noirs dont on parle dans ce livre sont au service de Ruth et Idgie, ils sont de véritables amis pour elles.
Voici donc en général, ce qui, pour moi, les différencie des romans de Brink, où les héros ont souvent, à leur risque et périls, une vraie relation, interdite, avec les noirs.
Mais mes connaissance n'étant pas exhaustives, je suis très à l'écoute de tes références.
avatar
zeta
Admin

Nombre de messages : 4028
Location : lot et garonne - France
Date d'inscription : 25/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Littérature et les relations entre Noirs et Blancs aux Etats-Unis

Message  Bernard le Mar 15 Déc 2009 - 12:01

Bonjour,

Beau et passionnant sujet. Le livre que je lis actuellement : Non coupable de J. Grisham, deux blancs violent une gamine noire de 10 ans, le père de cette dernière les abat à la sortie de l'audience préliminaire (je n'en sais pas plus - 100 pages lues). Action se situant dans le Mississipi.
Grisham est un spécialiste du sud des Etats-Unis.

Les rues de feu de Thomas H Cook (un conseil, lisez ce livre), Birmingham Alabama. Une fillette noire assassinée, un flic blanc qui ira jusqu'au bout, 1963, sur fond d'émeute et de passage de Luther King dans la ville. La descente de la colline par les enfants noirs en procession, encadrés par les ados, les filles en jupe bleu marine et chemisier blanc, les garçons en pantalon court bleu marine et chemise blanche... à vous hérisser les cheveux sur la tête !

Un film : Mississipi burning. FBI contre Klan et la femme du shérif adjoint qui explique qu'à l'école on leur apprend la ségrégation par la genèse et les fils de Noë, dont (je ne sais plus lequel, Cham, Sem ou Japhet) l'un à vu la nudité de son père et sera l'esclave de l'autre.

Le K de D. Easterman, K comme Klan, K comme Krétien, K comme Kamp.... Utopie ou réalité ?

American Tabloïd de J. Ellroy, la libération du vote noir pendant la campagne de Kennedy et après son élection.

Cela existe aussi en France, je n'ai pas d'idée pour l'instant, sauf La liste interdite de Descosse (j'ai posté la critique hier) ; un flic noir, Diallo et le gardien du château qui lui balance : <<ils embauchent des nègres dans la police, maintenant ?>>. Un écorché-vif qui vit mal sa négritude.

Si ça me revient, je reviens...
B
avatar
Bernard

Nombre de messages : 3540
Age : 72
Location : 94160 Saint-Mandé
Date d'inscription : 28/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Littérature et les relations entre Noirs et Blancs aux Etats-Unis

Message  noemiejardine le Mar 15 Déc 2009 - 13:45

très bon sujet, il doit y avoir des foules d'écrits que l'on peu regrouper ici

ai aussitôt pensé à Ernest J. Gaines

Ernest J. Gaines (né le 15 janvier 1933) est un écrivain afro-américain. Son roman publié en 1993, Dites-leur que je suis un homme (A Lesson Before Dying), a remporté le National Book Critics Circle Award et a été nommé au Prix Pulitzer. Gaines est chevalier de l'Ordre des Arts et des Lettres.

Né en 1933 dans une plantation de Louisiane, Ernest J. Gaines rejoint à l'âge de quinze ans avec sa famille la Californie où il s'attelle plus sérieusement à ses études et commence à lire avec passion, tout en regrettant que « son monde » ne figure pas dans les livres.
Il décide donc d'écrire pour le mettre en scène et publie ses premières nouvelles dans un magazine en 1956, suivies de plusieurs romans.
Il s'affirme comme un des seuls écrivains américains à peindre un Sud en évolution, où les Noirs de la nouvelle génération s'opposent aux anciens dans une quête de dignité. La mutation est porteuse de conflits et de drames, car les règles du jeu ne sont plus codifiées.
Ernest J. Gaines est aujourd'hui considéré aux États-Unis comme un des auteurs majeurs du « roman du Sud ».
En 1996 il assure pendant un semestre entier des enseignements de creative writing à l'Université Rennes 2 Haute Bretagne en France. (source:wikipedia)

a lesson before dying est un livre très fort dont je garde un souvenir impérissable.
voilà ce qu'en dit l'éditeur pour la version en français ( c'est en poche) qui a été traduit par le titre "dites-leur que je suis un homme"
Dans les années quarante, en Louisiane, Jefferson, un jeune Noir démuni et ignorant, est accusé d’un crime qu’il n’a pas commis : l’assassinat d’un Blanc. Au cours du procès, il est bafoué et traité comme un animal par son propre avocat commis d’office devant la cour et, pour finir, condamné à mort. La marraine du jeune homme décide alors que ce dernier doit, par une mort digne, démentir ces propos méprisants. Elle supplie l’instituteur, Grant Wiggins, de prendre en charge l’éducation de Jefferson. Le face à face entre les deux hommes, que seule unit la couleur de la peau, commence alors…

un très bel écrivain, ce Gaines....
avatar
noemiejardine

Nombre de messages : 593
Date d'inscription : 05/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Littérature et les relations entre Noirs et Blancs aux Etats-Unis

Message  Ysla le Mar 15 Déc 2009 - 20:27

Quant à moi, je pense tout de suite à deux romans qui sont parmi mes livres cultes :
- J'irai cracher sur vos tombes de Boris Vian
- La conjuration des imbéciles de J Kennedy Toole (je sais que tu ne l'aimes pas Mousseline, mais dans ce livre, il y a un des plus incroyables personnages noirs de la littérature que j'ai rencontré ! Tellement réaliste et cynique !)

Bien sûr, je pense à Toni Morrison et André Brink aussi.

Dans un style humoristique, il y a les livres de Nigel Barley, qui est anthropologue. Je n'ai lu que Le dernier voyage du révérend il y a longtemps, il faudrait que je le relise.
avatar
Ysla

Nombre de messages : 1800
Location : Grenoble / France
Date d'inscription : 23/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Littérature et les relations entre Noirs et Blancs aux Etats-Unis

Message  Shan_Ze le Mar 15 Déc 2009 - 21:00

Il y a aussi la trilogie de Madison Smart Bell dont Le soulèvement des âmes est le premier tome. (auteur américain mais action ne se situant pas aux Etats-Unis; il me semble)
Dans Black Alice, il est aussi abordé mais autre époque (Ku Klux Klan).
avatar
Shan_Ze
Admin

Nombre de messages : 7408
Age : 34
Location : Lyon/France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Littérature et les relations entre Noirs et Blancs aux Etats-Unis

Message  Houppelande le Mar 15 Déc 2009 - 22:59

Effectivement Shan Ze, Le soulèvement des âmes ne se déroule pas aux États-Unis mais bien en Haïti.

Pour ma part j'ajoute à la liste Une vie de boy de Ferdinand Oyono. Cela traite bien évidemment des relations entre les blancs et les noirs, au Cameroon, mais il faut ajouter que cela se déroule dans le contexte de la colonisation. Je crois que les relations entre colonisateurs-colonisés ou envahisseurs-envahis pourrait constituer un autre thème à part entière, et évidemment cela ne concerne pas seulement les relations entre les blancs et les noirs.
avatar
Houppelande

Nombre de messages : 403
Age : 34
Date d'inscription : 28/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Littérature et les relations entre Noirs et Blancs aux Etats-Unis

Message  Lionel de Lyon le Ven 18 Déc 2009 - 16:36

En littérature jeunesse, il y a aussi la série signée Malorie Blackman qui s'amuse à inverser les rapports de force entre blancs et noirs dans la société, en même temps ça raconte parfaitement bien notre propre société et ça démonte parfaitement les codes du racisme...
Donc Entre Chiens et loups, la Couleur de la haine, Le Choix d'aimer et le petit dernier qui vient de sortir Le Retour de l'aube.
avatar
Lionel de Lyon

Nombre de messages : 1164
Age : 38
Location : Lyon / France
Date d'inscription : 27/10/2008

http://lionelfour.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Littérature et les relations entre Noirs et Blancs aux Etats-Unis

Message  Bernard le Mer 27 Jan 2010 - 17:34

Dernier en date : La fille du président de Barbara Chase-Riboud.
Voir commentaires à ce sujet.

B
avatar
Bernard

Nombre de messages : 3540
Age : 72
Location : 94160 Saint-Mandé
Date d'inscription : 28/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Littérature et les relations entre Noirs et Blancs aux Etats-Unis

Message  Cafrine le Jeu 28 Jan 2010 - 20:42

...

USA :
* Queen de Alex Haley
* le secret des abeilles de Sue Monk Kidd
* "Curly Red" et "Cachée" nouvelles extraites de "Vous ne me connaissez pas" de JC Oates

France :
* La rue Case Nègre de Joseph Zobel
* L'étudiant étranger de Philippe Labro (je vous conseille davantage le film qui est magnifique...j'ai pas aimé le livre)

Des films :
Comédie/détente :
* White/Black de Kevin Rodney Sullivan avec Zoe Saldana
* Something new de Sanaa Imri avec Simon Baker


*
avatar
Cafrine

Nombre de messages : 624
Location : Réunion/France
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Littérature et les relations entre Noirs et Blancs aux Etats-Unis

Message  petitemartine le Ven 29 Jan 2010 - 15:10

Je découvre ce post.
Voilà encore plein d'idées de lectures.
Moi aussi je pense tout de suite aux livres traitant du sujet aux Etats Unis.
Quand je vous lis, je me dis qu'il va falloir que je m'attaque à "Dans la peau d'un noir" ainsi qu'à "la conjuration des imbéciles" qui se trouvent dans ma bibliothèque.
Je ne connais pas encore André Brink mais ça ne saurait tarder j'espère
avatar
petitemartine

Nombre de messages : 2409
Age : 46
Location : Morbihan /France
Date d'inscription : 04/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Littérature et les relations entre Noirs et Blancs aux Etats-Unis

Message  Ladybug le Jeu 27 Mai 2010 - 17:06

L'autre jour à la médiathèque je suis tombée sur Jubilee de Margaret Walker, et de bons souvenirs me sont revenus en mémoire. Je l'ai lu quand j'étais adolescente et cela avait été un coup de coeur, je ne sais pas si ce serait toujours le cas aujourd'hui, car les goûts évoluent. Je ne sais pas si vous connaissez.

Voici la présentation trouvée sur Amazon :

Présentation de l'éditeur
Considéré comme l'Autant en emporte le vent des Noirs américains, cette vaste épopée raconte l'histoire de Vyry, l'arrière-grand-mère de Margaret Walker: esclave, fille d'esclave et d'un maître blanc, son destin se confond avec la longue marche vers la liberté. Partagée entre son amour de jeunesse et son époux, passionnément dévouée à ses enfants, Vyry incarne la promesse d'un monde nouveau.

Biographie de l'auteur
Margaret Walker, romancière américaine née en 1915, est l'arrière-petite-fille de son héroïne, Vyry, esclave noire de Géorgie. Professeur de littérature à l'université de Jackson, elle est également l'auteur du célèbre poème For my People. Elle est décédée en 1998.

_________________
Je lis

avatar
Ladybug

Nombre de messages : 1970
Date d'inscription : 22/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Littérature et les relations entre Noirs et Blancs aux Etats-Unis

Message  Shan_Ze le Ven 27 Juil 2012 - 9:03

J'ai bien fait de venir jeter un coup d'oeil ici... J'ai bien envie de lire des romans sur ce thème...

A rajouter :

La couleur des sentiments de Kathryn Stockett

Les larmes de Mary Luther d'Anna Jean Mayhew

Hortense et Queenie d'Andrea Levy (Angleterre)



Dans ma PAL, il y a Les confessions de Nat Turner de William Styron
avatar
Shan_Ze
Admin

Nombre de messages : 7408
Age : 34
Location : Lyon/France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Littérature et les relations entre Noirs et Blancs aux Etats-Unis

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum