Décembre 2009: Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur d'Harper LEE

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Décembre 2009: Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur d'Harper LEE

Message  Docguillaume le Mar 15 Déc 2009 - 19:36

Je suis d'accord avec toi bernardleroux, mais je ne pense pas qu'il s'agisse "d'opportunisme". Sans doute qu'il est plus difficile de trouver le même intérêt à cette lecture en 2009 par rapport en 1960 (50 ans !) puisque l'injustice envers les Noirs étaient alors un problème de société.
De même dans 50 ans sans doute que bien des livres d'aujourd'hui susciteront des interrogations quant à leur succès, sans que le talent de l'auteur ne soit remis en cause. Tout est question de contexte culturel.
avatar
Docguillaume

Nombre de messages : 287
Location : Caen
Date d'inscription : 12/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décembre 2009: Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur d'Harper LEE

Message  nauticus45 le Mer 16 Déc 2009 - 20:38

Un gros coup de que ce roman! Le thème est grave mais le récit par cette petite fille en fait une lecture agréable et prenante. A travers le regard de cette petite américaine on découvre les préjugés qui opposent les blancs aux noirs et les hommes instruits à ceux qui le sont moins. Et on sent que cette société qui semble figée peut quand même évoluer grâce à des hommes ouverts comme Atticus Finch. Un très beau récit, plein d'humour et d'espoir, malgré un thème sérieux et toujours d'actualité!

5/5
avatar
nauticus45

Nombre de messages : 1550
Age : 40
Location : Haut-Rhin, France
Date d'inscription : 27/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décembre 2009: Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur d'Harper LEE

Message  Lyreek le Jeu 17 Déc 2009 - 11:31



Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur - Harper Lee
Editions de Fallois - 345 pages

Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur, c'est l'enfance d'une petite fille, Scout, et de son frère ainé, dans une petite ville du Sud des Etats-Unis.
Leur père, avocat, les élève seul. Ensemble ils forment une famille atypique et les choses se compliquent encore quand le père est commis d'office pour défendre un noir accusé du viol d'une blanche.

Après toutes les critiques élogieuses qu'a reçues le roman sur le forum, je dois dire que je suis un peu déçue.
Pourtant, c'est un bon roman mais je m'attendais à autre chose, je pensais être plus emballée, plus transportée que ça.
Cela dit, j'ai tout de même aimé. Les enfants sont attachants, le père vraiment charismatique, et j'ai particulièrement apprécié le déroulement du procès qui montre bien la ségrégation et les préjugés que subissent les noirs.
Le mystère autour du personnage de Boo est également intéressant ainsi que le portrait que dresse Harper Lee des habitants de cette petite communauté.
Bref, c'est charmant, sympathique, plein de tendresse tout en dénonçant les injustices, oui mais voilà, je crois que j'en attendais trop.
Ça restera tout de même un bon souvenir de lecture et je suis contente d'avoir enfin découvert ce classique de la littérature américaine.

3,75/5

_________________
Lecture en cours : L'incolore Tsukuru Tazaki et ses années de pélérinage de Haruki Murakami

"Lire est le seul moyen de vivre plusieurs fois"
avatar
Lyreek

Nombre de messages : 2285
Age : 35
Location : Côte d'Azur, France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur

Message  janeausten78 le Jeu 17 Déc 2009 - 21:08

Lu il y a un an, je suis heureuse de participer pour la 1° fois à l'évaluation d'un livre sur le site
Pas besoin de résumer, beaucoup l'ont fait
Cependant j'ai beaucoup aimé ce livre . je fais partie d'un couple "mixte " en france en 2009 et ce sujet est pour moi de haute sensibilité !
Nous prennons exemple sur les états unis , mais nous sommes plus en avance, ou du moins nous l'étions, car .....le recul se marque de plus en plus !
Ce livre doit etre lu par des ados , il existe un livre qui s'intitule "le racisme expliquée à ma fille" de Ben Jelloun.
Eh oui il faut expliquer aux jeunes , c'est ce qui m'a intéressé dans ce roman, l'aspect des enfants de cet homme droit et honnete

En plus je n'ai pas boudé ma lecture, écriture fluide et facile, un livre qui apporte beaucoup.....un plaisir
Merci de cette idée

Note 5/5

janeausten78

Nombre de messages : 102
Age : 61
Location : Trés grande banlieu parisienne
Date d'inscription : 12/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décembre 2009: Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur d'Harper LEE

Message  Mousseline le Ven 18 Déc 2009 - 6:17

Docguillaume a écrit:Je suis d'accord avec toi bernardleroux, mais je ne pense pas qu'il s'agisse "d'opportunisme". Sans doute qu'il est plus difficile de trouver le même intérêt à cette lecture en 2009 par rapport en 1960 (50 ans !) puisque l'injustice envers les Noirs étaient alors un problème de société.
De même dans 50 ans sans doute que bien des livres d'aujourd'hui susciteront des interrogations quant à leur succès, sans que le talent de l'auteur ne soit remis en cause. Tout est question de contexte culturel.

C'est comme de lire un roman historique finalement, est-ce qu'on trouve moins d'intérêt à ce genre de romans parce que l'histoire date de 50 ans, 100 ans... sinon plus.
Personnellement, je trouve que ce genre de roman est même plus intéressant qu'un roman historique car l'auteure a vécu vraiment l'époque, c'est plus que des recherches en bibliothèque.

Je suis d'accord que c'est une question de contexte culturel et que ça demande de la part du lecteur de l'imagination afin d'être capable de se placer dans ce contexte culturel. En autant que sa propre culture et ses expériences de vie lui permettent de le faire.

Qu'est-ce qui fait qu'un tel aime tel livre, un autre l'aime pas : "On dit dis-moi ce que tu lis je te dirai ce que tu es." Je crois que c'est effectivement c'est ce que l'on est comme personne qui fait que livre nous rejoint ou pas.

_________________
Mousseline

Magasin général tome 2 : Serge de Loisel et Tripp et L'île des chasseurs d'oiseaux de Peter May



"Happiness is only real when shared." (Christopher McCandless)
avatar
Mousseline
Admin

Nombre de messages : 4359
Date d'inscription : 24/10/2008

https://sites.google.com/site/lauteursamericains/home

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décembre 2009: Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur d'Harper LEE

Message  anna44 le Ven 18 Déc 2009 - 9:13

Mousseline a écrit:

C'est comme de lire un roman historique finalement, est-ce qu'on trouve moins d'intérêt à ce genre de romans parce que l'histoire date de 50 ans, 100 ans... sinon plus.
Personnellement, je trouve que ce genre de roman est même plus intéressant qu'un roman historique car l'auteure a vécu vraiment l'époque, c'est plus que des recherches en bibliothèque.

Je suis d'accord que c'est une question de contexte culturel et que ça demande de la part du lecteur de l'imagination afin d'être capable de se placer dans ce contexte culturel. En autant que sa propre culture et ses expériences de vie lui permettent de le faire.


D'autant que, bien que la ségrégation ne soit plus officiellement d'actualité, comme le disait janeausten78, le rapport à la population noire est encore difficile de nos jours, et les actes de racisme sont là pour nous le rappeler...

_________________
Mes lectures en cours : Quitter le monde, Douglas Kennedy
avatar
anna44

Nombre de messages : 1601
Age : 35
Location : Québec (Qc)
Date d'inscription : 01/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décembre 2009: Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur d'Harper LEE

Message  Cocotte le Dim 27 Déc 2009 - 2:47

Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur

Dans le comté de Maycomb en Alabama, Scout Finch nous raconte une partie de son enfance et sa réalité des années 30. Nous faisons la connaissance de son frère Jem et de son père Atticus qui élève seul ses deux enfants. Avocat, il se voit dans l'obligation de défendre un Noir accusé de viol.

J'ai beaucoup aimé ce roman qui nous plonge dans les années 30 à une époque de crise économique où les préjugés contre ceux qui sont différents étaient bien présents. C'est une histoire qui aurait pu être lourde, mais qui racontée par Scout, donne un point de vue différent. Sa façon de découvrir la vie, sa naïveté, son humour rend l'histoire agréable à lire. Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur est un récit toujours d'actualité, car il y aura toujours des gens intolérants et méprisants, mais aussi des gens courageux et justes.

Une belle découverte!

Ma note : 4,75/5
avatar
Cocotte

Nombre de messages : 870
Age : 37
Location : Québec / Canada
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décembre 2009: Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur d'Harper LEE

Message  petitemartine le Lun 28 Déc 2009 - 13:26

J'ai lu ce livre avec plaisir en septembre 2008 et je viens de découvrir vos avis assez positifs.

J'ai retrouvé mon avis de l'année dernière que je n'avais pas posté sur le forum :
Le sujet est simple : l'histoire d'une petite ville d'Alabama dans les années 30 où cohabitent difficilement blancs et noirs.
Un avocat veuf et ses deux enfants y coulent des jours heureux... On
assiste dans la première partie du roman à leur vie quotidienne entre
les jeux des enfants, l'école, le voisinage etc... Le tout vu bien sûr
d'une façon fraiche, spontanée et naïve ,à travers les yeux et les
paroles de Scout : garçon manqué de 9 ans.
Par la suite, le père est l'avocat désigné d'office pour défendre une
cause perdue : un noir accusé du viol d'une blanche... C'est
l'effervescence dans la petite ville, on assistera même au procès
racontée par Scout.
Un livre qui traite d'un sujet difficile et toujours d'actualité sur un ton qui reste léger grâce à Scout.
On suit l'évolution de Scout et de son frère sur 4 ans.
C'est aussi dans ce sens un roman initiatique.
Lorsqu'on referme le livre, beaucoup de questions restent en suspens mais aura-t-on de véritables réponses un jour ??
Roman très connu de l'autre coté de l'Atlantique, étudié en classe...
La post-face de l'édition poche est très instructive. Ne l'oubliez pas !

Un bon moment de lecture

Par contre, Mousseline et Liza Lou, je n'ai pas du tout fait le lien avec l'avocat des chutes de JC Oates lu cette année ?? Son côté humain et écolo peut-être ?

Moi j'ai repensé à ce livre lorsque j'ai lu cet automne Le sorgho rouge de ya Ding : des évènements vus là aussi à travers les yeux innocent d'un enfant.
avatar
petitemartine

Nombre de messages : 2412
Age : 46
Location : Morbihan /France
Date d'inscription : 04/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décembre 2009: Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur d'Harper LEE

Message  Philcabzi le Mar 29 Déc 2009 - 3:30

J'ai lu Le sorgo rouge seulement quelques temps après Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur et il est vrai que la façon de raconter est très similaire Petitemartine. Je n'y avais pas pensé sur le coup. Bien sûr les histoires n'ont absolument rien à voir, mais de l'injustice il y en a partout et peu importe dans quel coin de la planète nous sommes ou l'époque où nous sommes, les enfants la subisse toujours sans pourtant en comprendre la raison.

_________________
Philcabzi
Ainsi qu'une journée bien remplie donne un doux dormir, ainsi une vie bien employée donne un doux mourir. Leonardo da Vinci

Ma PAL: 64 livres
Lecture du moment: Les âmes perdues de Dutch Island de John Connolly
avatar
Philcabzi
Admin

Nombre de messages : 2995
Age : 41
Location : Québec/Canada
Date d'inscription : 25/10/2008

http://latetedanslechaudron.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décembre 2009: Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur d'Harper LEE

Message  kattylou le Mer 30 Déc 2009 - 12:09

Toutes vos critiques m'ont vraiment donné envie de le lire j'espère qu'il sera dans ma boîte aux lettres ce soir
avatar
kattylou

Nombre de messages : 3371
Age : 52
Location : 77
Date d'inscription : 08/09/2009

http://kattyloucuis.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décembre 2009: Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur d'Harper LEE

Message  Elfe le Mer 6 Jan 2010 - 8:42

Voilà un roman que j'ai découvert avec beaucoup de plaisir. Nous suivons l'histoire à travers les yeux de Scout qui est pleine de vie et fait preuve de beaucoup d'humour. Elle nous fait découvrir la vie de 3 enfants dont faire des bêtises est la première préoccupation. Lors de la lecture elle me faisait penser à Tom Sawyer. Beaucoup de personnages et d'histoires gravitent autour de ces 3 petits personnages qui apprennent pas à pas à apprivoiser la vie et ses souffrances. C'est un roman très touchant et très beau.

4.5/5
avatar
Elfe

Nombre de messages : 1773
Age : 37
Date d'inscription : 07/01/2009

http://elfique2.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décembre 2009: Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur d'Harper LEE

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum