Eduardo MENDOZA - La ville des prodiges

Aller en bas

Eduardo MENDOZA - La ville des prodiges

Message  lalyre le Jeu 26 Nov 2009 - 14:14

La ville des prodiges

Edouardo Mendoza

Seuil

406 P.

Barcelone ,l'époque entre deux expositions universelles ,celle de 1888 et celle de 1929.,Onofre Bouvila est le personnage centrale du roman ,adolescent presque analphabète,il quitte son village parce qu'il est honteux de son père qui étant parti pour Cuba pour s' enrichir ,rentre chez lui après quelques années habillé de blanc ,portant panama sur la tête,laissant croire qu'il a fait fortune ,en réalité il n'a que des dettes .Alors voila Onofre,arrivant à Barcelone,cherchant du travail ,embauché pour distribuer des tracts anarchistes,il se fait très vite remarqué par ses capacités et son bagout,il lie connaissance avec un malfrat ,ils vont vendre n'importe quoi ,pourvu que ça rapporte .Et c'est comme cela qu'il évolue et va entamer sa progression fulgurante,très ambitieux ,il est prêt à commettre toutes les vilenies pour atteindre la fortune .Grâce à son intelligence ,à sons absence de scrupules,et son sens des affaires ,il va atteindre la puissance et va devenir l'homme le plus et le plus inflent de toute l'Espagne.C'est tout le parcours d'Onofre que l'on suit ,fréquentant une société peu recommandable ,de pauvre camelot innocent ,il devient très vite gangster,évolue et le voila dans le monde de l'industrialisation,il aura toutes les cartes en main pour dominer le pays .C'est lors de l'exposition universelle de 1929 qu'il créera un évènement sensationnel en s'envolant à bord d'un engin bizarre....



Beaucoup de personnages habitent ce roman ,il y a le propriétaire de la pension,qui se déguise en femme la nuit pour errer dans les quartiers peu recommandables ,sa femme impotente et sa fille Delphina ,Pablo un anarchiste ,Maria Bettall qui l'accompagne lors de l'envol dans le drôle d'engin ,des hommes politiques ,des noms de gens connus,cités en passant car ce roman se lit dans une ambiance très historique qui prend d'ailleurs beaucoup de place dans le livre ,en 1906," la semaine tragique " de Barcelone,tristement célèbre,la dictature du général Primo de Rivera après son coup d'état,on y lit la décadence et l'évolution de Barcelone vers la fin du XlXème et le début du XXème siècle qui petit à petit se transforme en une ville moderne qui m'a fait penser à Paris lors de l'époque de Haussman.J'ai aimé mais j'ai souvent dû m'accrocher pendant de longues descriptions historiques et intéressantes que j'ignorais 4,5/5
avatar
lalyre

Nombre de messages : 4389
Age : 86
Location : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Eduardo Mendoza

Message  janeausten78 le Jeu 3 Déc 2009 - 20:42

Ce commentaire de Lalyre est le seul qui va me pousser à acheter un livre de cet auteur pour moi inconnu
Philcazbi et Lacazanavent ne sont pas trés persuasives
cependant Lalyre nous parle d'un roman quasi historique style "l'ombre du vent" de zafon,et cela m'enthousiasme
Pour les autres, BOF. pour les aventures de jésus revues et corrigées avec art et humour, nous avons tout de même l'excellent " L'évangile selon Pilate"
Ces appréciations me donnent l'idée de livres délirants ( couverture présentée aussi) .
Donc avant de les mettre dans ma LAL ......................je vais patienter pour plus de commentaires

janeausten78

Nombre de messages : 102
Age : 62
Location : Trés grande banlieu parisienne
Date d'inscription : 12/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eduardo MENDOZA - La ville des prodiges

Message  Parch le Lun 21 Déc 2009 - 18:35

J'ai lu L'ombre du Vent et La ville des prodiges et je pense avoir préféré le second.
Le livre de Mendoza me semble plus direct dans l'intrigue, mieux documenté historiquement...
Je crois me souvenir aussi de l'histoire sur Jésus, excellent. Elle m'avait tellement amusée que j'avais noté la page pour la raconter ensuite. Je l'ai oublié depuis, voilà l'occasion de me replonger dans ce livre.

_________________
Accomplissement du challenge 2011 : 69 %, du challenge 2012 : 79 %, du challenge 2013 : 110 %
Accomplissement du challenge 2014 : ...
avatar
Parch

Nombre de messages : 619
Age : 33
Location : Aix-en-Provence, France
Date d'inscription : 25/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eduardo MENDOZA - La ville des prodiges

Message  Ysla le Lun 21 Déc 2009 - 18:50

Parch : je pense que l'histoire de Jésus dont parle Janeausten, c'est un autre titre de Eduardo Mendoza : Les aventures miraculeuses de Pomponius Flatus. Lacazavent l'a lu et critiqué dans cette section. Je l'ai lu aussi (voir critique dans la discussion E Mendoza).
N'hésite pas à participer à l'auteur du mois, je serai ravie de lire tes avis des livres de Mendoza !!
avatar
Ysla

Nombre de messages : 1800
Location : Grenoble / France
Date d'inscription : 23/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eduardo MENDOZA - La ville des prodiges

Message  Parch le Mar 22 Déc 2009 - 11:04

Très juste, j'ai confondu...

L'histoire drôle dont j'ai le souvenir n'est pas extrait de La ville des Prodiges mais du Bestial serviteur du pasteur Huuskonen de Arto Paasalina (pages 72-81 de l'édition de poche). Aucun rapport donc !

Je conserve toutefois ma bonne appréciation sur le livre de Mendoza (même si celui de Paasalina est tout aussi excellent dans un autre registre).

_________________
Accomplissement du challenge 2011 : 69 %, du challenge 2012 : 79 %, du challenge 2013 : 110 %
Accomplissement du challenge 2014 : ...
avatar
Parch

Nombre de messages : 619
Age : 33
Location : Aix-en-Provence, France
Date d'inscription : 25/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Eduardo MENDOZA - La ville des prodiges

Message  cecile le Lun 11 Jan 2010 - 19:40


LA VILLE DES PRODIGES

Editions du Seuil
406 pages
1988

Quatrième de couverture :

Barcelone, 1888 : sur le chantier de l'Exposition universelle débarque un petit paysan effaré qui gagne misérablement sa vie en distribuant de la propagande anarchiste. Barcelone 1929 : d'un pavillon de la seconde Exposition universelle décolle un engin stupéfiant, mi-soucoupe volante, mi-hélicoptère. Aux commandes, le petit paysan devenu l'un des hommes les plus riches et les plus extravagants du monde. Entre-temps, Prométhée crapuleux des temps modernes, il aura été camelot, homme de mains, chef de gang, grand industriel d'avant garde, entre-temps la guerre aura ravagé l'Europe, le cinéma commencé à faire rêver les foules, les cheminées des usines auront noirci le ciel, les émeutes ouvrières ensanglanté les rues, les ailes des aéroplanes fait glisser leur ombre sur la ville des prodiges.
Au rythme vertigineux d'un roman "picaresque" contemporain, l'aventure individuelle est brassée par l'aventure collective, l'histoire locale devient l'histoire universelle : le grand carnaval des maquereaux, des rufians, des rois, des trafiquants d'armes, le bal burlesque où dansent poseurs de bombes et généraux éthyliques, condamnés à mort et savants fous, impératrices assassinées, espionnes, travestis, vierges et martyres, mythes et apparitions.

Critique :

Onofre Bouvila, le héros de l'histoire me semblait très sympathique lorsqu'il avait quitté son village natal pour trouver du travail à Barcelone. Logé dans une pension minable, et passant ses journées à déambuler dans Barcelone pour distribuer des tracts anarchistes, il m'intéressait encore et je me réjouissais de lire la suite de ses pérégrinations. Hélas, très rapidement Onofre trouva sa vocation en travaillant pour la mafia et de malversations en malversations, de meurtres en meurtres, il fit rapidement fortune. Quant à moi, mon manque d'intérêt pour l'histoire allait grandissant, j'ai pourtant lu la totalité de l'ouvrage mais sans grand enthousiasme. Il y a de nombreux événements répétitifs, comme deux expositions universelles, par exemple, c'est un peu lassant, et je n'ai d'ailleurs jamais aimé les livres ni les films qui parlent de la mafia. Voilà je n'en dirai pas plus n'étant pas du tout inspirée.

Note : 2,5/5
avatar
cecile

Nombre de messages : 2360
Date d'inscription : 11/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eduardo MENDOZA - La ville des prodiges

Message  Lyreek le Ven 15 Jan 2010 - 21:21


La ville des prodiges - Eduardo Mendoza
Points - 505 pages

A Barcelone, en 1888, se prépare l'expostion universelle, un évènement mondial sensé faire entrer la ville dans la cour des grandes villes européenes. Onofre Bouvila, jeune garçon pauvre issu de la campagne, arrive en ville pour tenter sa chance. Après quelques jours de vaines recherches d'emploi, il devient distributeur de tracts pour le mouvement anarchiste puis connait la réussite en utilisant parfois des moyens que la morale réprouve.

Premier contact pour moi avec Mendoza et j'ai ramé! Beaucoup de détails historiques et politiques, sans doute passionnants pour qui voudrait en apprendre plus sur l'évolution de Barcelone, mais qui personnellement m'ont plutôt ennuyé.
Quant à la vie du personnage principal, Onofre, elle n'est pas dénuée d'intérêt mais c'est assez inégal. Certaines époques m'ont plus accroché que d'autres mais c'est vrai que globalement Onofre n'est pas très sympathique.
Mais surtout, ce qui m'a déçu, c'est que je m'attendais à un roman humoristique, à de l'ironie, à une parodie mais finalement je n'ai rien trouvé de tout ça. Dommage, je pense que je n'ai tout simplement pas choisi le bon livre pour débuter avec cet auteur.
Toutefois, je reconnais que le roman est extrêmement bien documenté et qu'il dessine un portrait de Barcelone très évocateur. Et pour qui aime les personnages d'hommes ambitieux et de réussite spectaculaire, Onofre en est l'incarnation parfaite.

Au final, ma note sera le reflet de ma déception mais ne remet nullement en cause les qualités du roman.

2,5/5

_________________
Lecture en cours : La fortune des Rougon de Emile Zola

"Lire est le seul moyen de vivre plusieurs fois"
avatar
Lyreek

Nombre de messages : 2363
Age : 36
Location : Côte d'Azur, France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eduardo MENDOZA - La ville des prodiges

Message  Ysla le Sam 16 Jan 2010 - 12:32

Lyreek, je n'ai pas encore lu ce roman de Mendoza, mais par contre j'ai lu Sans nouvelles de Gurb et je pense que c'est plutôt celui qu'il faut lire si tu veux trouver humour et ironie , en plus il est tout petit et se lit en un rien de temps.
avatar
Ysla

Nombre de messages : 1800
Location : Grenoble / France
Date d'inscription : 23/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eduardo MENDOZA - La ville des prodiges

Message  Clochette le Sam 16 Jan 2010 - 20:18

Je l'ai acheté cette semaine car certains l'ont comparé avec "L'ombre du vent".Finalement, je me demande si c'est vraiment le cas ?
avatar
Clochette

Nombre de messages : 2135
Age : 44
Location : Nantes Bretagne
Date d'inscription : 25/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eduardo MENDOZA - La ville des prodiges

Message  Lyreek le Sam 16 Jan 2010 - 22:25

Ysla, justement je voulais lire Sans nouvelles de Gurb mais ma médiathèque ne l'a pas et comme le budget est plutot serré en ce moment, je n'ai pas pu l'acheter. Dommage!

Clochette, le seul point commun que je vois avec l'Ombre du vent, c'est que tous les deux se passent à Barcelone. Sinon, rien à voir!

_________________
Lecture en cours : La fortune des Rougon de Emile Zola

"Lire est le seul moyen de vivre plusieurs fois"
avatar
Lyreek

Nombre de messages : 2363
Age : 36
Location : Côte d'Azur, France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eduardo MENDOZA - La ville des prodiges

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum