Shantaram

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Shantaram

Message  laurier le Mar 3 Nov 2009 - 20:34

Vous pourrez constater que ce livre part dans plusieurs directions

Je l'ai soulevée et prise dans mes bras pour l'emporter dans la maison remplie de son parfum. Nous avons répandu nos vêtements sur le sol et elle m'a conduit vers son lit. Nous nous sommes allongés tout prés l'un de l'autre, mais sans nous toucher. Dans l'obscurité illuminée par les éclairs, les gouttes de sueurs et de pluie sur son bras étaient comme les étoiles qui scintillent sur le ciel noir de sa peau.

J'ai pressé mes lèvres contre le ciel noir et léchés les étoiles. Son corps s'est emparé du mien et chaque mouvement était une incantation. Nos respirations chantaient toutes les prières du monde. La sueur dégoulinait dans des ravins de plaisir. Chaque mouvement est alors devenu une cascade de satin sur la peau. Sous les capes de velour de la tendresse nos dos se convulsaient dans des tremblement brûlants, des poussées brûlantes, nos muscles achevant ce que les esprits avaient commencé et ce que les corps finissent toujours par gagner. J'étais à elle. Elle était à moi. Mon corps était char et elle le conduisait jusqu'au soleil. Son corps était ma rivière et je devenais la mer. Et le faible gémissement qui unissait nos lèvres, finalement était le monde d'espoir et de chagrin que l'extase arrache aux amants au moment où elle inonde leurs âmes de béatitude.
Le silence apaisé de nos souffles qui s'est répandu sur nous et en nous était débarassé de tout besoin, de toute faim, de toute douleur, de tout sauf de la délicatesse exquise et pure de l'amour.

Un autre : petite conversation théologique, philosophique

<< Globalement, vous avez raison. Tout ce qui souligne, promeut ou accélère le mouvement en direction de la Complexité ultime est bon>> (ici on parle de Dieu), a t il dit en articulant ses mots lentement et avec une précision délibérée. J'étais convaincu qu'il avait déjà prononcé ces phrases bien des fois.
<< Tout ce qui inhibe, ralentit ou empêche le mouvement en direction de la Complexité ultime est mauvais. Ce qui est merveilleux avec cette définition du bien ou du mal, c'est qu'elle est à la fois objective et universellemnt acceptable>>.

--Ya t'il jamais quoi que ce soit d'objectif ? ai-je demandé, croyant enfin avancer sur un terrain plus sûr.

-- Lorsque nous disons que cette définition du bien et du mal est objective, nous voulons dire qu'elle est aussi objective que nous pouvons l'être à ce moment là, en vertu de notre connaissance de l'univers. Cette définition est fondée sur ce que nous savons des mécanismes de l'univers.
Elle n'est pas fondée sur la vérité révélée d'une foi ou d'un mouvement politique. Elle est commune aux meilleurs principes de toutes les politiques, mais elle est fondée sur ce que nous savons et non sur ce que nous croyons.
etc....

Lin a rendu visite à Anand, en prison pour le meurtre de Rasheed ( un vrai méchant, un malfaisant).
Anand l'a fait pour "délivrer" deux sœurs du joug de Rasheed. Un meurtre réfléchi, necessaire pour lui, malgrés les conséquences pleinement acceptées.
Lin veut aidé Anand à sortir de prison, mais Anand refuse, il veut payer et faire sa peine.

Cette dernière mage d'Anand, la dernière fois que je l'ai vu, a eu cet effet sur moi. Ce n'était pas de la compassion que j'éprouvais pour lui si intensément, même si j'ai eu pitié de lui comme seul peut le faire un homme qui avait a été enchaîné. Ce n'était pas de la honte, même si j'avais vraiment honte de ne pas l'avoir écouté lorsqu'il avait essayé de ma parler de Racheed C'était autre chose, quelque chose de tellement étrange qu'il m'a fallu des années pour comprendre pleinement. C'était l'envie qui avait épinglé cette image dans mon esprit. J'avais envié Anand lorsqu'il s'était tourné pour sortir, le dos droit et la tête haute, en direction de longues années de souffrance. J'avais envié sa paix et son courage, et sa parfaite intelligence de soi. Khaderbhai m'avait dit un jour que si nous envions quelqu'un pour les bonnes raisons, nous avons fait la moitié du chemin vers la sagesse. J'espère qu'il se trompait à ce sujet. J'espère que la bonne envie vous conduit plus loin, parce qu'une éternité s'est écoulée depuis ce jour devant le grillage et j'envie toujours la calme communion d'Anand avec son destin, et j'y aspire de tout mon cœur plein de désir et de défauts.


avatar
laurier

Nombre de messages : 589
Age : 64
Location : Alsace
Date d'inscription : 21/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Shantaram

Message  laurier le Lun 8 Fév 2010 - 21:06

avant de vous envoyer vers la critique
je remets un petit extrait

Je sais aujourd'hui ce qui était en train de m'arriver, ce qui me submergeait, ce qui était en train de me consumer et presque de me détruire.
Didier m'avait même donné un nom pour le désigner : le chagrin assassin, l'avait il appelé un jour : le genre de chagrin qui reste embusqué et attaquz d'un coup, sans avertissement et sans pitié. Je sais aujourd'hui qu'il paut se cacher pendant des années et frapper soudain, un jour de bonheur parfait, sans raison discernable ou discutable. Mais ce jour-là, six mois après le début de mon travail dans l'atelier de faux passeports, prés d'un an après la mort de Khader, j'étais incapable de comprendre ce sombre mouvement d'humeur qui se propageait en moi, enflait jusqu'à devenir cette tristesse que j'avais trop longtemps niée. Je ne pouvais pas la comprendre, j'essayais donc de la combattre, comme un homme combat la douleur ou le désespoir. Mais vous ne pouvez pas mordre le chagrin assassin et le cracher au loin. L'ennemi vous harcèle, pas à pas, et connait chacun de vos mouvements avant même que vous ne le fassiez. Votre ennemi est votre cœur rempli de souffrance et lorsqu'il frappe, il ne manque jamais sa cible.

mon avis ICI
avatar
laurier

Nombre de messages : 589
Age : 64
Location : Alsace
Date d'inscription : 21/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum