Gyles BRANDRETH (Royaume-Uni)

Aller en bas

Gyles BRANDRETH (Royaume-Uni)

Message  Mousseline le Sam 1 Nov 2008 - 17:09

De : s-lewerentz (Message d'origine) Envoyé : 2008-04-18 06:33

"OSCAR WILDE ET LE MEURTRE AUX CHANDELLES"

Résumé :
Londres, fin du 19e s. Oscar Wilde découvre dans un meublé le corps sans vie d'un jeune garçon à qui il donnait des leçons. La mise en scène fait penser à un meurtre rituel et Wilde, ami d'Arthur Conan Doyle et admirateur de Sherlock Holmes, décide de faire justice à son ami, avec l'aide de Robert Sherard, poète anglais.

Commentaire :
Wilde est mon écrivain favori, j'adore (presque) tout ce qui est britannique, l'époque (victorienne) et l'atmosphère qui va avec, un mélange de personnages et de faits réels avec d'autres fictifs, des notes en bas de pages (pas trop, je rassure ceux qui n'apprécient pas), bref apparemment tout pour me séduire.

Et bien, je suis restée sur ma faim et pour plusieurs raisons. Certes, c'est bien écrit, distrayant et agréable de lire, parsemées dans le texte des aphorismes de Wilde (et d'autres). Certes, l'ambiance éclairée, mondaine et joyeuse est bienvenue, et les personnages sont bien en place. Mais l'intrigue... franchement, le suspens est mou et, surtout, au bout de 100 pp environ, Wilde prétend déjà connaître le meurtrier mais n'en dira rien à son ami Sherard qui, tel le Dr. Watson de Sherlock Holmes, retranscrit l'histore pour le lecteur. On a franchement l'impression de se faire mener en bateau et jamais aucun indice ne peut nous aider à découvrir la vérité. Le personnage de Wilde nous gratifie de quelques références hagiographiques sensées nous données la clef de la solution mais franchement c'est bien maigre. D'ailleurs, lassée par le procédé, j'ai terminé ma lecture sans plus même me soucier de découvrir qui pouvait avoir fait le coup. J'ai juste pris du plaisir à lire le texte, assez amusant.
Pour dire que sur le 4e de couverture, A. Perry et A. McCall Smith sont élogieux, je m'attendais à beaucoup mieux.

Auteur
G. Brandreth est né en 1949. Journaliste, producteur de théâtre, homme d'affaires, acteur, c'est un touche-à-tout et inconditionnel de Wilde. Il faut d'ailleurs reconnaître que visiblement, il en connaît très bien l'oeuvre.

2.75/5

(coll. Grands détectives, éd. 10-18, 2008)
avatar
Mousseline
Admin

Nombre de messages : 4359
Date d'inscription : 24/10/2008

https://sites.google.com/site/lauteursamericains/home

Revenir en haut Aller en bas

OSCAR WILDE ET LE JEU DE LA MORT

Message  cecile le Lun 30 Mar 2009 - 9:55

Oscar Wilde et le jeu de la mort
BRANDRETH Gyles
Traducteur : DUPIN Jean-Baptiste
Collection : Grands Détectives
Sous-collection :
Titre original :
Oscar Wilde & The Ring of Blood


Quatrème de couverture :
Facétieux Oscar Wilde ! Après avoir choqué le monde par ses boutades lors de la première triomphale de L’Éventail de Lady Windermere, le voici qui propose à ses amis une curieuse activité pour les distraire : le jeu de la mort. Chacun inscrit sur une feuille le nom de la victime de son choix et aux participants de deviner qui veut tuer qui. Mais quand la Mort commence à frapper les victimes potentielles dans l’ordre exact où elles ont été tirées, le drame succède à la comédie. Flanqué de son fidèle ami Robert Sherard, et assisté par Arthur Conan Doyle et par le peintre Wat Sickert, Wilde mène l’enquête avec plus de zèle que jamais. Car son nom et surtout celui de sa femme figurent sur la liste funèbre…

Commentaire :
Autant j'ai été assez enthousiasmée par "Le meurtre aux chandelles" autant j'ai été fort déçue par ce second livre. Ce jeu de la mort qui au départ semblait intéressant, lasse très rapidement. C'est un défilé de personnages connus qui vont au restaurant sans cesse, les détails culinaires sont très nombreux... L'intrigue est peu passionnante et se perd dans des digressions sur la vie personnelle des protagonistes.
Bref un des livres les plus ennuyeux que j'ai lu récemment. Evil or Very Mad
Note : 1,50/5
avatar
cecile

Nombre de messages : 2360
Date d'inscription : 11/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gyles BRANDRETH (Royaume-Uni)

Message  Invité le Ven 8 Mai 2009 - 14:56

Invité es Seingalt

Je rejoins le premier avis, si le personnage d'Oscar Wilde est agréablement campé et que nous évoluons dans une atmosphère plaisante avec la peinture bien rendue de l'époque, le texte manque "d'épaisseur criminelle". C'est souvent le danger qui guette les auteurs qui batisse un roman autour d'un personnage connu. Enfin, si le savoureux Oscar Wilde est bien campé, il m'a manqué un certain grain de folie passé aux oubliettes pour avoir voulu obstinément faire de Wilde un S. Holmes bis. Dommage que l'enquêteur prenne le pas sur l'homme de lettres !

Cela dit, on passe un bon moment à lire ce livre qui ne restera toutefois pas dans les annales.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gyles BRANDRETH (Royaume-Uni)

Message  cookie610 le Mer 2 Sep 2009 - 18:52

Oscar Wilde et le jeu de la mort

Note : 3/5

Résumé: Oscar Wilde organise un diner dans le cadre du club Socrate pendant lequel les invités font un jeu : chaque invité doit inscrire le nom d'une personne qu'il souhaiterait tuer. Le jeu tourne mal quand les victimes désignées commencent à être tuées les unes après les autres. Aidés de Robert Sherard et d'Arthur Conan Doyle (le père de Sherlock Holmes); Oscar Wilde enquête surtout que lui et sa femme font partie des victimes.

Critique : une histoire sympa où l'originalité réside dans cette idée de jeu de la mort. Le style est assez simple et le roman se lit facilement. On retrouve l'ambiance du Londres de la fin du 19ème siècle. Le final est assez surprenant (je ne m'y attendais pas du tout).
Concernant la forme, je suis assez partagée : bien que j'ai aimé le roman, je me demande si c'est correct de s'approprier la vie de personnages qui ont réelement existé pour faire une histoire (le roman n'est pas une biographie mais une fiction). Dans les remerciements finaux, l'auteur dit avoir collaboré avec le biographe (et petit-fils) d'Oscar Wilde pour éviter de faire des erreurs. Néanmoins, on peut se demander si c'est correct vis à vis des personnes de réinventer leurs vies et de leur prêter des actes.
avatar
cookie610

Nombre de messages : 4801
Age : 27
Location : Lyon
Date d'inscription : 28/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gyles BRANDRETH (Royaume-Uni)

Message  Pistoufle le Sam 7 Avr 2018 - 6:40

Oscar Wilde et le cadavre souriant



Quatrième de couverture : En 1883, Sarah Bernhardt et Edmond La Grange dominent le théâtre mondial. Déterminé à faire fructifier sa renommée naissante après sa triomphale tournée américaine, le jeune Oscar Wilde se rapproche de ces deux monstres sacrés. Installé à Paris, il travaille avec La Grange à une nouvelle traduction d'Hamlet qui promet de faire des étincelles. Mais pour l'heure, elle fait surtout des victimes… La compagnie La Grange est frappée par une série de disparitions mystérieuses, et Oscar Wilde est bien décidé à en trouver le responsable. Entre jalousies artistiques, vices cachés et secrets de famille, le poète dandy découvre l'envers peu reluisant du décor flamboyant du Paris fin-de-siècle.

Mon avis : c'est la première fois que j'abandonne un livre !!!! Quel ennui ! Je n'ai absolument pas accroché, ni au style, ni à l'histoire, et encore moins aux personnages ! Il n'y a pas ou peu d'intrigue, la construction est brouillon, bref c'est illisible, je n'ai pas réussi à aller au bout. Dommage, l'époque victorienne me plaisait bien Sad 

Ma note : 0/5 - Abandon -
avatar
Pistoufle

Nombre de messages : 417
Age : 33
Location : Val-de-Marne - FRANCE
Date d'inscription : 10/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gyles BRANDRETH (Royaume-Uni)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum