Peter MAY (Royaume-Uni/Ecosse)

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Cadavres chinois à Houston

Message  nauticus45 le Mer 2 Avr 2014 - 14:03




  • Poche: 363 pages
  • Editeur : Actes Sud (19 juin 2009)
  • Collection : Babel Noir
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2742784098
  • ISBN-13: 978-2742784097


Résumé:

Des cadavres d'immigrés clandestins chinois sont retrouvés enfermés dans un camion au beau milieu du Texas. Margaret Campbell est la médecin légiste chargée de l'autopsie des corps et elle se retrouve face à face avec Li Yan, le policier chinois dont elle est amoureuse et avec lequel elle a vécu pendant un an en Chine. Les deux amants avaient renoncé l'un à l'autre mais avec cette enquête ils doivent assumer leur passé commun. La tâche est d'autant plus difficile qu'il s'avère que les chinois sont en fait morts de la grippe espagnole et que leur entrée sur le territoire des USA représente une réelle menace, pour le monde entier...

Commentaire:

J'ai retrouvé avec beaucoup de plaisir les personnages des Li et Margaret, tout comme les trames bien ficelées de Peter May. Mais il m'a manqué un élément important dans ce volume: la Chine. Dans les autres volumes  Peter May a une telle façon de la décrire que l'on s'y croirait vraiment, on peut imaginer chaque détail, qu'il soit visuel ou olfactif et il ne s'est pas prêté au même exercice ici, malheureusement. Cela -dit ce roman a malgré tout été une lecture très agréable.

3,75/5
avatar
nauticus45

Nombre de messages : 1548
Age : 40
Location : Haut-Rhin, France
Date d'inscription : 27/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peter MAY (Royaume-Uni/Ecosse)

Message  dodie le Sam 2 Aoû 2014 - 16:09

Le braconnier du lac perdu

Dernier volet de la trilogie écossaise de Peter May. J'ai retrouvé avec beaucoup de plaisir notre héros Fin McLeod. Dans ce roman, comme dans les précédents, l'intrigue n'est là qu'en toile de fond. Nous revivons avec le héros les années où il était étudiant.
Les personnages, toujours aussi tourmentés, sont finement étudiés. Encore une fois le paysage et le climat rudes de ces terres écossaises sont décrits de très belle manière.
Bref je me suis régalée pendant cette lecture et je n'ai qu'un regret: ne plus suivre les aventures de Fin.......
5/5
avatar
dodie

Nombre de messages : 4520
Age : 53
Location : France
Date d'inscription : 11/04/2009

http://dodiecuisine.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peter MAY (Royaume-Uni/Ecosse)

Message  Cyrielle le Ven 23 Jan 2015 - 10:28

L'HOMME DE LEWIS







Amazon a écrit:En rupture de ban avec son passé, Fin Macleod retourne sur son île natale de Lewis. La mort tragique de son jeune fils a pulvérisé son mariage. Impuissant et résigné, il a quitté la police. La lande balayée par les vents, la fureur de l'océan qui s'abat sur le rivage, les voix gaéliques des ancêtres qui s'élèvent en un chant tribal : il pense pouvoir retrouver ici un sens à sa vie.
Mais, Fin à peine arrivé, on découvre le cadavre d'un jeune homme, miraculeusement préservé par la tourbière. Les analyses ADN relient le corps à Tormod Macdonald, le père de l'amour de jeunesse de Fin, et font de lui le suspect n° 1. C'est une course contre la montre qui s'engage alors : l'inspecteur principal est attendu sur l'île pour mener l'enquête et il n'épargnera pas le vieil homme, atteint de démence sénile.
Au rythme des fulgurances qui traversent l'esprit malade de Tormod, le passé ressurgit, douloureux, dramatique, et dévoile le sort que la société écossaise a réservé pendant des décennies aux «homers» : ces enfants orphelins ou abandonnés que l'Église catholique envoyait sur les îles Hébrides.
Après L'île des chasseurs d'oiseaux, on retrouve ici avec bonheur la figure d'un enquêteur indécis à la croisée des chemins, tenté de construire son avenir sur les cendres du passé. L'Écosse mystérieuse, majestueuse et sauvage est un écrin de rêve pour ces vies dans la tourmente, magistralement orchestrées par Peter May.

Deuxième volet de la trilogie écossaise et deuxième grand plaisir de lecture.
J'ai tout de suite retrouver l'ambiance et le cadre qui m'avait tant plu dans L'île aux chasseurs d'oiseaux, ainsi que le style de Peter May avec les chapitres sur le passé des personnages qui se mêlent à l'enquête.
D'ailleurs celle-ci est très prenante jusqu'aux dernières pages, j'ai refermé le livre avec le coeur battant la chamade. 
Vivement la suite !

5/5  coeur
avatar
Cyrielle

Nombre de messages : 7330
Age : 30
Date d'inscription : 27/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peter MAY (Royaume-Uni/Ecosse)

Message  Bernard le Ven 23 Jan 2015 - 17:24

Oh,là,là! Quelle unanimité, je cours, que dis-je, je vole quérir du Peter May...

B
avatar
Bernard

Nombre de messages : 3540
Age : 72
Location : 94160 Saint-Mandé
Date d'inscription : 28/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peter MAY (Royaume-Uni/Ecosse)

Message  Cyrielle le Sam 24 Jan 2015 - 9:31

N'hésite pas Bernard, ça te plaira, j'en suis sure.  Very Happy
avatar
Cyrielle

Nombre de messages : 7330
Age : 30
Date d'inscription : 27/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peter MAY (Royaume-Uni/Ecosse)

Message  Bernard le Sam 24 Jan 2015 - 18:02

Merci Cyrielle. Very Happy 

B
avatar
Bernard

Nombre de messages : 3540
Age : 72
Location : 94160 Saint-Mandé
Date d'inscription : 28/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peter MAY (Royaume-Uni/Ecosse)

Message  Pistoufle le Sam 14 Mar 2015 - 16:46

MEURTRES A PEKIN



Résumé : Pékin, ville baignée de tradition mais avide de modernité, une société qui se rue dans le capitalisme moderne mais profondément marquée par le système communiste. Le cadavre carbonisé d'un homme est découvert un matin dans le parce. Le même jour, deux autres corps sans vie sont trouvés à deux endroits différents de la ville. Pour seul indice, un mégot de cigarette à côté de chacun des trois corps, comme une signature. Margaret Campbell, médecin légiste aux Etats-Unis, spécialisée dans les brûlés, qui se trouve à Pékin pour une série de conférences, va se voir embarquée malgré elle dans l'enquête de Li Yan, fraîchement promu commissaire. L'Américaine rigoureuse et le policier chinois, ironique et énigmatique, choisissent deux approches totalement différentes d'un même objectif. Deux mondes s'affrontent, mais devant la complexité d'une affaire qui cache un secret monstrueux, les deux investigateurs vont devoir taire leurs oppositions et unir leurs talents pour découvrir la vérité, fût-ce au péril de leur vie. Car si les lieux sont exotiques et chargés de traditions, les dangers, eux, sont bien du XXIe siècle menace des OGM et remous dans les milieux politiques.

Mon avis : un très sympathique roman comme je les aime : du suspens, une analyse fine des personnages principaux comme secondaires, un décor bien campé. Peter May nous emmène en Chine, pays qu'il connaît bien semble-t-il, où une série de meurtres a été commis. C'est donc un binôme sino-américain qui va se retrouver à enquêter, pour notre plus grand plaisir. Comme avec L'Ile des chasseurs d'oiseaux, l'auteur décrit avec précision l'environnement de son roman, l'ambiance de Pékin est très bien rendue, on s'y croirait. Je reste un peu sur ma faim quant à l'évolution des personnages. Ce qui me donne une bonne excuse pour continuer la série (encore une !) Embarassed

Ma note : 4/5
avatar
Pistoufle

Nombre de messages : 371
Age : 33
Location : Val-de-Marne - FRANCE
Date d'inscription : 10/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peter MAY (Royaume-Uni/Ecosse)

Message  noemiejardine le Sam 21 Mar 2015 - 12:05

l'ile du serment


  • Broché: 423 pages
  • Editeur : Editions du Rouergue (3 septembre 2014)
  • Collection : Rouergue noir
  • Langue : Anglais
  • ISBN-10: 2812606851
  • ISBN-13: 978-2812606854


résumé pris sur amazon-fr
De mémoire d'homme, aucun meurtre n'a jamais eu lieu sur l'île d'Entrée, située dans l'archipel de La Madeleine, à l'est du Canada, et peuplée par une poignée de familles d'origine écossaise pour la plupart. Jusqu'à cette nuit de tourmente où James Cowell est poignardé à mort. Sa femme prétend qu'un assaillant s'en est pris à elle avant de tuer son mari, mais tous suspectent cette épouse d'un couple vacillant. Tous, sauf Sime Mackenzie. Seul anglophone parmi les enquêteurs envoyés sur place, il éprouve un choc en découvrant Kirsty Cowell. Le sentiment irréfutable de la connaître depuis toujours. Isolé dans une équipe où oeuvre comme spécialiste des scènes de crime son ex-femme Marie-Ange, meurtri par l'échec de son mariage, rompu par l'insomnie, Sime sombre dans un état second où la réalité se mêle à des rêves étranges, faisant ressurgir l'histoire de son aïeul, expulsé de l'île de Lewis dans les années 1850, au moment de la Famine de la pomme de terre. Avec la certitude folle que le destin de Kirsty comme le sien se sont noués là, quelque cent cinquante ans plus tôt, dans un amour interdit qui n'a cessé de brûler ni de hanter. Le face-à-face entre le détective et la suspecte sur une falaise escarpée de l'île d'Entrée se superpose à l'image sépia d'une adolescente embrassée à l'ombre des pierres levées puis perdue sur un quai de Glasgow, dans le tumulte d'un navire qui déporte des milliers de misérables vers le Nouveau Monde.
Après son inoubliable trilogie de Lewis, Peter May nous ramène à son Écosse, magnifique et persécutée. De part et d'autre de l'Atlantique, les îles balayées par les vents sont le cadre d'un serment tragique. Gus am bris an latha agus an teich na sgàilean. Jusqu'à ce que le jour se lève et que les ombres s'enfuient.

deux histoires en une: un meurtre et l'histoire des habitants de ces iles, leurs origines, les raisons de leur émigration en terre canadienne.
on passe du présent au passé continuellement.
les descriptions sont magnifiques.

Un pavé qui se dévore!
4.5/5
avatar
noemiejardine

Nombre de messages : 596
Date d'inscription : 05/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peter MAY (Royaume-Uni/Ecosse)

Message  Bernard le Ven 1 Mai 2015 - 17:54

L'île des chasseurs d'oiseaux

Mon avis :

Mais que s'est-il passé sur le "Rocher", Ans Weir, que Fin McLeod ne se souvient pas ou s'est habitué à un souvenir ? Est-ce de l'amnésie ou joue t-il la comédie? C'est la question que chacun sur Lewis s'est posée et puis avec le temps on s'est rangé du côté de l'amnésie. Evidemment la réponse à cette question arrive en fin de bouquin, sur un air de suspense entendu et bien orchestré par ce conteur de Peter May.
Soyez rassurés je ne vous dévoilerai rien, il faudra aller chercher la réponse dans le livre.

Et bien pour une surprise, c'est une surprise et une belle, cela faisait un bon bout de temps que je n'avais pas été aussi emballé par un livre, mais là tout y est: les deux récits entrecroisés pour, finalement, se rejoindre et afin que Fin, le flic, celui qui a réussi à quitter l'île et qui n'y reviendra pas, pour le moins dans ce bouquin, renoue avec un passé qu'il s'évertuait à oublier, difficilement, habitué qu'il était dans une vérité qui lui convenait parfaitement. A côté sa vie, une épouse dont il a fait le tour et réciproquement, un malheur hors norme car en dehors du rythme de la vie qui ne servira pas, cette fois là, à rembibocher époux et épouse et, surtout, l'autre moitié du puzzle qui ne se reconstituera pas forcément de la façon attendu. Des insulaires gaëlisant, langue natale de Fin, raison pour laquelle, entre autres, il est envoyé pour s'occuper de l'affaire. Des insulaires picolant, ce qui n'est pas nouveau, du chômage, des whites houses, des "gugas, traduisez "Fous de Bassan", un pasteur fils de pasteur, ancien copain mais la foi aidant qui s'est acheté une voie nouvelle, une vrai fausse violée ou l'inverse, le meilleur ami qui épouse l'amour d'enfance, un supérieur britich méprisant ou presque les écossais et le dur à cuir que tout un chacun voulait découper en morceaux et qui, en fin de compte, a été assassiné.


C'est beau, c'est bien écrit, c'est prenant.
De la belle ouvrage comme disait ma grand-mère.
A lire si ce n'est déjà fait.

Un grand coup de coeur

5/5 coeur 

B
avatar
Bernard

Nombre de messages : 3540
Age : 72
Location : 94160 Saint-Mandé
Date d'inscription : 28/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peter MAY (Royaume-Uni/Ecosse)

Message  Cyrielle le Sam 2 Mai 2015 - 8:00

Ah je savais que ça te plairait Bernard ! 
avatar
Cyrielle

Nombre de messages : 7330
Age : 30
Date d'inscription : 27/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peter MAY (Royaume-Uni/Ecosse)

Message  Bernard le Sam 2 Mai 2015 - 11:06

Merci Cyrielle, sacré découverte. Merci aux rates et rats Very Happy .

B
avatar
Bernard

Nombre de messages : 3540
Age : 72
Location : 94160 Saint-Mandé
Date d'inscription : 28/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peter MAY (Royaume-Uni/Ecosse)

Message  cookie610 le Dim 3 Mai 2015 - 19:13

Faut vraiment que je me lance dans cette série ! J'ai le premier tome que j'ai déniché au salon du livre, il faut que je le lise.
avatar
cookie610

Nombre de messages : 4710
Age : 27
Location : Lyon
Date d'inscription : 28/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peter MAY (Royaume-Uni/Ecosse)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum