Roger BETEILLE (France)

Aller en bas

Roger BETEILLE (France)

Message  lalyre le Dim 18 Oct 2009 - 8:34


Noces bourgeoises
Roger Béteille
Ed.Du Rouergue 2009 335 P.

Entre 1929 et la fin de la guerre 1940-45à Rodez et Espalion .Donc au début du roman,Pauline vient d'être retirée du pensionnat et séparée d'Emma ,sa meilleure amie .Ses parents ont décidé de la marier à Charles,père de deux enfants ,il vient de perdre sa femme Agathe ,soeur de Pauline .Très jeune Pauline ,prise au piège ne peut refuser ,mais l'éducation des soeurs de l'internat ont laissé des traces chez Pauline ,elle a peur de l'homme quel qu'il soit .A cause de cela ,une relation complexe va se nouer entre ce couple né de noces bourgeoises .Pourquoi ce mariage arrangé ?Parce que c'est une famille bourgeoise du Rouergue,vivant de négoce de tissus et Henri Labarthe,le père veut assurer la succession ,Pauline remplacera Agathe pour préserver l'intègrité du clan .1929...La crise se fait sentir ,Henri ne manquant ni d'énergie ,ni d'ambition ,va lancer des idées nouvelles pour contrer ses concurrents ,ce qui va lui faire des ennemis.Voici la guerre et Charles part pour se battre ,entretemps les relations dans le couple n'ont pas changer sinon une immense tendresse de la part de Pauline pour son mari ,celui-çi est amoureux fou de sa jeune femme ,tout en acceptant l'abstinence qu'elle lui impose, pourtant ,on peut imaginer qu'elle l'aime aussi ,tout en l'acceptant dans son lit ,ce ne sont que gestes de tendresse de part et d'autre .On peut imaginer au fil des pages que les choses vont s'arranger entre eux au retour de Charles ,mais non.....C'est alors que Pauline prend une décision irrévocable.........
Un très beau roman qui démontre la subtilité des sentiments ,une véritable psychologie des personnages ,une réalité sociologique ,les convenances de la bourgeoisie bien que ce soit une fiction avec des personnages attachants frôle le réalisme .J'ai beaucoup aimé et c'est un coup de coeur pour moi....5/5

Né en 1938 dans un milieu rural, Roger Béteille est professeur honoraire de l'Université de Poitiers. Son œuvre romanesque, fortement enracinée en Rouergue, niais très diversifiée, est tantôt intimiste (Le Mariage de Marie Falgoux, La Chambre d'en haut, L'Orange aux girofles), tantôt tendue par une intrigue puissante (Les Chiens muets, La Rivière en colère), par une saga personnelle (Clarisse, Le Parisien) ou familiale (La Maison sur la place). Il a publié en janvier 2009 Retour à Malpeyre.
lalyre
lalyre

Nombre de messages : 4612
Age : 86
Location : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Roger BETEILLE (France)

Message  Liza_lou le Mar 10 Mai 2011 - 21:27

Noces bourgeoises
(Éditions Du Rouergue, 335 pages)




A peine sortie de l'adolescence, Pauline Labarthe épouse son beau-frère veuf suivant en cela la volonté inflexible de son père, le riche homme d'affaire Henri Labarthe qui a fait fortune dans le négoce de tissus. Malheureusement, peu de choses rapprochent Pauline et son mari Charles qui fait presque le double de son âge à part les enfants qu'il avait eus avec Agathe, la sœur ainée de Pauline. Malgré tout, de ce mariage resté vierge, va éclore entre ces deux êtres une tendresse et une grande confiance, accrue par la tenue quotidienne du magasin L'incomparable, fierté des Labarthe à Espalion. La crise des années trente et plus encore la guerre ne vont-elles pas faire vaciller ce fragile équilibre?

D'une plume douce et avec une simplicité étonnante, Roger Béteille nous reconstitue le quotidien fascinant d'une petite ville des abords de Rodez de l'entre deux guerre et plus encore, d'une famille bourgeoise pour qui la seule chose qui compte est la cohésion familiale, coûte que coûte. Rien ne pourra faire fléchir Henri Labarthe qui est prêt à tout pour sauvegarder la dynastie et les affaires de la communauté. Même si cela doit passer par un mariage de raison entre sa fille Pauline et son gendre veuf.

Personnage effacée pendant presque les deux tiers du roman, Pauline ne se marie ni par amour ni de force. Car c'est réellement de la tendresse et de la compassion qu'elle éprouve pour Charles. Cependant, toujours Pauline se refusera à cet homme qui l'aime d'un amour absolu et tendre. Et malgré les relations difficiles qu'elle éprouve avec Agathe la fille ainée de Charles, Pauline, finalement, y trouvera son compte. Mais la guerre et ses bouleversements vont tout chambouler dans ce bel ordre fragile.

Je ne pourrai comparer Noces bourgeoises à un portrait de femme car en réalité, c'est plus d'une famille en son ensemble qu'il s'agit que d'un être en particulier. Roger Béteille réussit notamment à décrire les bouleversements économiques de cette France encore très rurale et pas encore rattrapée par la modernité. La transformation de l'Incomparable en grand magasin parisien, le développement des premiers camions de vente directe, les techniques de vente d'Hugues de Roffiac... sont autant de nouvelles techniques commerciales qui assurent le succès aux Labarthe mais aussi de nombreuses jalousies...

Un récit subtil même si je regretterai que les passages sur l'Occupation n'aient pas été plus développés. Néanmoins, Noces bourgeoises n'en demeure pas moins un roman d'une grande justesse avec des personnages particulièrement bien campés.

Ma note : 3,25/5
Liza_lou
Liza_lou

Nombre de messages : 1300
Age : 35
Location : France, à coté de Nantes
Date d'inscription : 07/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum