Annette MOTLEY (Royaume-Uni)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Annette MOTLEY (Royaume-Uni)

Message  Garanemsa le Mer 7 Oct 2009 - 11:14

LE PAVILLON DES PARFUMS VERTS



Annette Motley



Ce livre écrit par une anglaise et étonnement beau (et volumineux aussi)

Mais on y est tellement attaché.

Elle situe cette histoire au VIIe siècle

A la naissance de Jade, les astrologues avaient prédit qu’elle tiendrait les renes du pouvoir

Ce qui m’a plu terriblement c’est cette manière de parler, les prénoms des personnes, les cerisiers, les fleurs de printemps, tout ce langage imagé, très beau et très poétique.

La vie détaillée des gens de l’époque, les us et coutumes.Une civilisation passionnantes : intrigues politiques, cérémonies chatoyantes, amours secrètes, lutte entre clans rivaux, tout est vrai dans cette histoire et tout aussi peut être romanesque.

Adolescente encore Jade Noir est appelée par l’empereur à la Cité Interdite. Elle sera sa favorite et il lui enseignera les lois subtiles du pouvoir. Mais il ne peut la prémunir contre la jalousie : et ses ennemis sont nombreux

J’aime beaucoup le destin des femmes

Et outre ce livre un peu romancé et très fleuri dans le langage il faut savoir que :

Cependant : histoire réelle, de cette femme

« Pour ceux qui voudrait en savoir plus, le règne de Wou Tchao (Jade Noir) une fois qu’elle fut devenue Impératrice, se révéla aussi plein d’événements que sa vie passée. Elle gouverna avec la même sagesse et ses ministres reconnaissants lui témoignèrent un soutien sans faille à l’occasion de plusieurs tentatives avortées de la part des Li ou des Wou, visant à la remplacer par un de leurs fils..

plusieurs de ses relations furent contestée mais à regret les ministres convainquirent le troisième fils de l’Impératrice (Tigre Bruyant) qu’il était temps pour elle d’abdiquer.

Victime de son âge, 80 ans, et de sa médiocre santé, elle consenti enfin à se retirer dans le palais de l’Impératrice Douairière d’où elle jeta un œil ironique sur les intrigues chaotiques dans lesquelles ses enfants se retrouvèrent pris.

Pour finir, celui qui l’emporta fut son petit-fils préféré, Petit Dragon, qui devait porter la dynastie de Tang au sommet de sa gloire, se montrant ainsi un digne héritier de Li che-min et de la femme extraordinaire qui seule de son sexe eût jamais détenu le Manda Céleste

Alors un 5/5 et un coup de cœur aussi
avatar
Garanemsa

Nombre de messages : 445
Age : 72
Location : Belgique/Liège
Date d'inscription : 28/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum