Louis GUILLOUX (France)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Louis GUILLOUX (France)

Message  Rat_Blet le Mer 23 Sep 2009 - 19:30

Louis Guillous est un auteur français.
Je ne reprendrai pas sa biographie ici, je vous invite à aller visiter le site de « La Société des Amis de Louis Guilloux », à l'adresse suivante : http://www.louisguilloux.com/biographie-louis-guilloux/biographie.php?id=3
Vous y trouverez tout ce que vous désirez savoir sur l'auteur et encore plus!


Le pain des rêves

Par Louis Guilloux. Chez Gallimard

496 pages

Première édition en 1942 (c'est un de ces exemplaires que je viens d'acquérir)

Il existe maintenant en « Poche »





Louis Guilloux est un auteur sublime, qui rançon de la gloire est souvent, est souvent effacé par le personnage de « Cripure » originaire d’un autre roman de Guilloux « Le sang noir ». C’est probablement parce qu’un film pour la télé a été tiré de ce roman. C’est Rufus, un acteur français qui tenait le rôle de Cripure

Pour en revenir à la critique de « Le pain des rêves »

C’est assurément une petite merveille !

Pour tous ceux qui comme moi adore se tremper dans un mode de vie précaire, mais toute fois révolu pour nous depuis pas si longtemps, mais encore en cours ailleurs sur la planète, ce livre est tout désigné.

Chacune des scènes qui y sont présentées avec précision et fidélité, ont un sens ! C’est un des secrets de ce type d’écriture. Il faut absolument faire attention à chacun des détails qui y sont énoncés. Ainsi, chaque vieux pauvre meuble a une histoire spécifique. C’est toute une série de significations qui vont s’imprimer dans la mémoire et l’imaginaire du personnage et contraindre l’évolution de la formation en cours de sa personnalité. Mais, en plus, tout cela n’épargnera pas l’imaginaire malléable du lecteur.

Le roman est tout un récit descriptif de souvenirs d’enfance, antérieurs à la première guerre mondial de 1914. C’est une nostalgie envoutante qui baigne toute une période de souvenirs de prime jeunesse, dans lesquels s’enchâsse la visite de la misère noire de l’époque, de l’insalubrité et de la boue qui règnent presque en permanence dans les bas quartiers.

C’est toute une panoplie de circonstances et d’évènement quotidiens qui accompagne le cheminement de ce jeune gamin jusque vers son adolescence, et ses interactions avec une bande d’autres personnages pour le moins haut en couleur. Ainsi, au fil des pages, se succèdent Pompelune, la tante Zabelle, le grand-père, Chopi, et la petite Marcelle qui se prépare à exercer la prostitution, etc.

Tout ceci est décrit est décrit et raconté dans une langue admirable et recherchée, bien que simple, ce qui en souligne la maitrise. Certains passages pourraient laisser penser à un caractère autobiographique du roman. Mais Rien n’est plus incertain. D’autant que je ne connais pas bien, historiquement parlant, la vie de Louis Guilloux.

À lire certainement pour ceux qui aiment le genre.

Je mettrai personnellement 4.5/5
avatar
Rat_Blet

Nombre de messages : 67
Location : Scarborough - ONT.
Date d'inscription : 14/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Louis GUILLOUX (France)

Message  veilleur le Ven 30 Oct 2009 - 21:01

Lois Guilloux est un auteur à redécouvrir. Son style est ample, ses sujets graves. J'avais lu "le sang noir" : magistral.

Veilleur
avatar
veilleur

Nombre de messages : 312
Age : 52
Location : Boulogne-Billancourt, France
Date d'inscription : 30/10/2009

http://www.amazon.fr/gp/pdp/profile/A210O5KYER1I4I

Revenir en haut Aller en bas

Re: Louis GUILLOUX (France)

Message  gallo le Ven 30 Oct 2009 - 21:57

J'ai pas mal lu Louis Guilloux dans le temps, des années avant les rats. Je croyais avoir parlé de lui avant le déménagement du club, mais je ne retrouve pas le texte au nouveau forum.

Le Sang noir est peut-être son meilleur livre, au moins son livre le plus connu avec la figure de Cripure, collègue du lycée à St.Brieux où il a été professeur. C'est une figure que l'on n'oublie plus après lecture.
J'ai bien aimé aussi Le pain des rêves. Le jeu de patience (Prix Renaudot 1949) est pas mal aussi, mais un pavé un peu long.

_________________
Gallo
avatar
gallo

Nombre de messages : 2598
Location : Pays-Bas
Date d'inscription : 29/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Louis GUILLOUX (France)

Message  Docguillaume le Sam 31 Oct 2009 - 17:45

Je connais de nom cet auteur breton, il faut que je lise son oeuvre un de ces jours.
avatar
Docguillaume

Nombre de messages : 287
Location : Caen
Date d'inscription : 12/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Louis GUILLOUX (France)

Message  Docguillaume le Sam 20 Fév 2010 - 10:32

Je cherche à me procurer Le sang noir depuis quelques mois, mais les bouquineries de ma ville n'en propose pas, sans doute du au fait que l'auteur ait été mis à l'honneur à Rennes par une exposition, que j'ai malheureusement raté.

J'ai néanmoins trouvé cette semaine cet édition du Jeu de Patience, avec un envoi de l'auteur en prime En effet c'est un gros pavé, le bouquin est énorme.


_________________
Venez flâner sur mon blog consacré aux vieux livres : http://edition-originale.eklablog.com
avatar
Docguillaume

Nombre de messages : 287
Location : Caen
Date d'inscription : 12/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Louis GUILLOUX (France)

Message  dodie le Sam 20 Fév 2010 - 10:45

Quelle belle découverte! Je note cet auteur inconnu pour moi.
avatar
dodie

Nombre de messages : 4550
Age : 54
Location : France
Date d'inscription : 11/04/2009

http://dodiecuisine.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Louis GUILLOUX (France)

Message  gallo le Sam 20 Fév 2010 - 11:06

Oui, pour plus de 800 pages d'un texte dense, le titre "Le jeu de patience" est approprié.
Docguillaume, est-ce que cela t'intéresse que je mette Le sang noir (edition Folio) en livre voyageur?

_________________
Gallo
avatar
gallo

Nombre de messages : 2598
Location : Pays-Bas
Date d'inscription : 29/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Louis GUILLOUX (France)

Message  Docguillaume le Sam 20 Fév 2010 - 11:34

gallo a écrit:Oui, pour plus de 800 pages d'un texte dense, le titre "Le jeu de patience" est approprié.
Docguillaume, est-ce que cela t'intéresse que je mette Le sang noir (edition Folio) en livre voyageur?

C'est très gentil Gallo. Mais ne te donne pas cette peine, je pourrais sans problème me procurer le poche en bibliothèque. C'est juste que j'aime bien les vieilles éditions. J'en trouverai bien une un jour, puisque je suis près des terres de Guilloux cela ne devrait pas être impossible. D'ailleurs Le jeu de patience ci-dessus provient d'un libraire d'Ille-et-Vilaine.

_________________
Venez flâner sur mon blog consacré aux vieux livres : http://edition-originale.eklablog.com
avatar
Docguillaume

Nombre de messages : 287
Location : Caen
Date d'inscription : 12/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Louis GUILLOUX (France)

Message  Docguillaume le Sam 27 Mar 2010 - 13:53



Le sang noir
Louis Guilloux
NRF Gallimard
1935
433 pages

L'histoire :

C'est une ville de taille moyenne, jamais nommée mais sans doute Saint-Brieuc, ville natale de Guilloux, en 1917. Un professeur de philosophie au lycée, Merlin, que tout le monde appelle Cripure pour "Cripure de la raison tique", car il cite sans cesse Kant. Cet intellectuel, déchu d'une petite notoriété acquise après une thèse sur un philosophe local, Turnier, qui s'est suicidé par amour, est raillé par ses élèves et une bonne partie de la ville qui se moque de ses grands pieds. Il vit avec Maïa, une grosse femme rude et sotte, et dans le fouillis de son bureau, entouré de la puanteur des chiens, il rêve au chef d'œuvre qu'il projette d'écrire et songe sans cesse à Toinette, cette femme qu'il a aimé mais qui s'est détournée de lui pour un officier.
L'antithèse de Cripure est Nabucet, professeur lui-aussi. Ce petit bourgeois, flatteur, dont le vice est de pincer les fesses des filles, se voit en grand esprit penseur de la ville, et déteste donc Cripure pour sa notoriété littéraire passée. Pour se faire bien voir, il organise au lycée une cérémonie de décoration de la femme du député, à laquelle participe l'élite de la ville.
L'opposition de Cripure et Nabucet finira par les faire se provoquer en duel.

Mon avis :

Le sang noir a été pour moi un véritable éblouissement littéraire.
Certaines parties du livre sont magistrales, d'une maîtrise inoubliable, comme lorsque Guilloux compare la cathédrale à un gros boeuf, traîné au coeur de la ville, dont les tours seraient les cornes et la cloche le formidable meuglement. Ou encore l'évocation du Cloporte, cet homme qui marche dans la nuit, à la lueur d'un bec de gaz, sa canne faisant résonner un "clop clop clop", et lorsqu'il rencontre une vieille bossue, Guilloux écrit des pages d'une époustouflante beauté.
Les personnages, c'est là que s'exerce le plus la maîtrise de Guilloux. Cripure, bien évidemment, décrit avec ses tics, sa démarche ridicule, on plonge dans ses pensées, et ce singulier individu, presque une caricature, se confond avec Turnier. Il y a aussi Nabucet, l'insupportable bourgeois.... et plein d'autres personnages qui viennent s'ajouter au récit et dont les parcours s'entrecroisent.
Le sang noir est pétri dans l'atmosphère pesante de la Grande Guerre, avec les familles éprouvées par l'attente de nouvelles, les émeutes des conscrits, les exécutions des mutins.
Cet inoubliable chef d'oeuvre, fut pour moi un grand moment de lecture, je n'ai jamais vu pareille beauté que dans certaines pages du livre qui marquera mon parcours de lecteur.
C'est encore plus une fierté que de savoir qu'un breton en fut l'auteur.

Note : 5/5


Une page du livre :


_________________
Venez flâner sur mon blog consacré aux vieux livres : http://edition-originale.eklablog.com
avatar
Docguillaume

Nombre de messages : 287
Location : Caen
Date d'inscription : 12/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Louis GUILLOUX (France)

Message  gallo le Sam 27 Mar 2010 - 15:03

"'Eblouissement littéraire" quel jugement élogieux. Il me semble que l'admiration pour Le Sang Noir fait l'unanimité.

_________________
Gallo
avatar
gallo

Nombre de messages : 2598
Location : Pays-Bas
Date d'inscription : 29/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Louis GUILLOUX (France)

Message  Docguillaume le Sam 27 Mar 2010 - 18:48

Oui gallo, je me sens coupable de ne pas avoir découvert plus tôt cet auteur !
Le terme de "magistral" employé par Veilleur plus haut dans la discussion me semble tout à fait approprié.
Il me tarde de poursuivre la lecture de son œuvre, j'ai commandé cet après-midi Le Pain des rêves et il faudrait que je fasse relier Le Jeu de patience en photo plus haut, du fait de la dédicace que je ne voudrais pas l'abîmer en le lisant.

_________________
Venez flâner sur mon blog consacré aux vieux livres : http://edition-originale.eklablog.com
avatar
Docguillaume

Nombre de messages : 287
Location : Caen
Date d'inscription : 12/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Louis GUILLOUX (France)

Message  Docguillaume le Lun 5 Avr 2010 - 14:45



La Maison du peuple
Louis Guilloux

Ed Grasset
1927
235 pages

Résumé :

Nous sommes au début du 20e siècle, le narrateur est un petit garçon, Louis, dont le père François Quéré est cordonnier dans une ville moyenne. Les idées socialistes diffusent parmi les ouvriers, via notamment un personnage le Dr Rébal. Avec son aide et des camarades, Quéré participe à la création d'une section socialiste qui rencontre vite le succès par un nombre important d'adhésions. Néanmoins, cet engagement n'est pas sans susciter la crainte de la bourgeoisie de la ville, et bientôt le cordonnier n'aura plus d'ouvrage faute de chaussures qu'on lui porte, et les dissensions au sein de la section seront à l'origine de remous au moment des élections municipales.

Mon avis :

Ce roman est le premier de Louis Guilloux et, malgré les noms des personnages, largement autobiographique puisque son père a participé à la création d'une section socialiste à Saint-Brieuc.
L'écriture est claire, l'essentiel est dans le récit. La vie de la famille est pleine d'émotion, notamment au passage d'un cortège avec le drapeau rouge et L'Internationale chantée.
La Maison du peuple saisit le lecteur par sa beauté, son immersion totale dans le monde ouvrier d'alors.
Un livre petit par sa taille, mais grand par la profondeur de son texte, une lecture certainement indispensable pour appréhender l'oeuvre ultérieure de Louis Guilloux.

Note : 5/5

_________________
Venez flâner sur mon blog consacré aux vieux livres : http://edition-originale.eklablog.com
avatar
Docguillaume

Nombre de messages : 287
Location : Caen
Date d'inscription : 12/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Louis GUILLOUX (France)

Message  Docguillaume le Lun 5 Avr 2010 - 14:55

Dossier Confidentiel
Louis Guilloux

Grasset
1930
240 pages


Raymond vit chez son oncle - un tyran - et sa tante. Raymond est au lycée au cours de la Grande Guerre. Un camarade, Laurent, auquel il est attaché, lui confie son dégoût du monde des hommes avant de s'engager sur le front où il sera tué.


On ne peut tout aimer d'un auteur... Je n'ai pas beaucoup apprécié ce deuxième roman de Guilloux. J'ai trouvé le style très prétentieux, avec des dialogues d'une incroyable insolence pour des adolescents qu'on croirait tirés d'une étrange pièce de théâtre. Pour caricaturer, ils s'attendent à un endroit, se regarde 10 minutes sans parler, puis se lance deux phrases de déni avant de se quitter.... J'ai trouver ce style très désagréable à lire, difficile à comprendre, lassant.
La deuxième partie du livre, avec Raymond qui devient répétiteur dans une grande ville et vit avec sa tante dans un hôtel est plus intéressante, mais la façon dont elle s'achève laisse perplexe.
Les seules choses que j'ai aimées dans Dossier confidentiel sont certains éléments qui annoncent Le Sang noir : le cadre de la Grande Guerre, la critique par Guilloux de cette guerre inutile..
Bref, une lecture assez lassante mais heureusement que La Maison du peuple est venu rattraper le coup ensuite.

Note : 2.75/5

_________________
Venez flâner sur mon blog consacré aux vieux livres : http://edition-originale.eklablog.com
avatar
Docguillaume

Nombre de messages : 287
Location : Caen
Date d'inscription : 12/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Louis GUILLOUX (France)

Message  Docguillaume le Ven 7 Mai 2010 - 15:24

Compagnons
Louis Guilloux
Grasset
1931
60 pages


Réédité en 1953 avec La Maison du peuple avec une très belle préface d'Albert Camus, grand ami de Guilloux, qui l'a accompagné sur la tombe de son père à Saint-Brieuc (le père de Camus fut soigné à l'hôpital militaire de Saint-Brieuc pendant la Première Guerre). Ce voyage à Saint-Brieuc de Camus se retrouve dans Le Premier homme, manuscrit inachevé publié en 1994.
Ce texte fut diffusé aux collégiens des Côtes-d'Armor grâce à la Société des amis de Louis Guilloux et aux collectivités territoriales.


Jean Kernevel est maçon, et fait équipe avec Le Brix et Dagorne. Malade du coeur, il fait une décompensation cardiaque ce qui l'oblige à arrêter son travail et à garder le lit. Heureusement, Le Brix son ami l'aidera au quotidien.
Ce roman très court montre les liens forts de l'amitié entre les compagnons. Il est chargé d'émotion.

Note : 4.5/5

_________________
Venez flâner sur mon blog consacré aux vieux livres : http://edition-originale.eklablog.com
avatar
Docguillaume

Nombre de messages : 287
Location : Caen
Date d'inscription : 12/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Louis GUILLOUX (France)

Message  Docguillaume le Ven 21 Jan 2011 - 6:38



Le Pain des rêves
Louis Guilloux
Gallimard, 1942
314 pages


Résumé :

Le narrateur est un enfant, qui vit avec sa mère, son grand-père couturier et son frère infirme. La famille est très pauvre et vit dans une ancienne écurie, dans les quartiers pauvres de la ville (Saint-Brieuc, les noms de lieux étant modifiés).

Mon avis :

J'ai eu un peu de mal à me lancer dans le livre, je me suis arrêté au bout d'une trentaine de pages, mais lorsque je l'ai repris au bout de quelques mois je l'ai parcouru avec le sentiment qu'il s'agit d'une œuvre où Guilloux fait preuve de la même maîtrise que Le Sang noir avec la magie de l'écriture de l'enfance comme jamais je n'ai pu en lire. Il est difficile de résumer Le Pain des rêves sinon qu'en ce seul mot de magie. L'écriture est chargée d'une nostalgie d'une enfance pauvre, auprès de personnes d'une grande humilité : la mère, et surtout le grand-père. Le narrateur évoque ses "rêves" : le passage du cirque, le théâtre, et les moments de la vie dans les rues pauvres de Saint-Brieuc à travers des personnages aussi intenses que le Cloporte du Sang noir. C'est un roman bouleversant, par sa beauté, et la gravité de l'existence de cet enfant qui est certainement Louis Guilloux.
Une œuvre d'une très grande rareté dans la littérature.

Note : 5/5

PS : j'ai mis Le Sang noir en livre voyageur

_________________
Venez flâner sur mon blog consacré aux vieux livres : http://edition-originale.eklablog.com
avatar
Docguillaume

Nombre de messages : 287
Location : Caen
Date d'inscription : 12/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Louis GUILLOUX (France)

Message  dodie le Mer 21 Aoû 2013 - 15:28

La confrontation


Dans ce court roman Louis Guilloux nous raconte sous forme d'un rapport oral l'enquête menée par un journaliste sur un homme un certain Gérard Ollivier. Enquête qui lui a été confiée par un Mr Forrestier dont il ne sait rien. Cette enquête va le mener à Laval sur les traces de ce soi-disant ancien ami d'enfance. 
Je dis soi-disant car très vite on se rend compte que tous les personnages présentent plusieurs facettes et il est très dur de démêler le vrai du faux.
Ne vous attendez pas à un polar à rebondissements: en fait il ne se passe pratiquement rien pendant ces 200 pages. 
Ce qui fait tout l'intérêt de ce livre est l'écriture même de Louis Guilloux: une écriture toute simple mais très poétique à la fois, des portraits de personnages empreints de beaucoup de tendresse.

Une belle découverte d'un auteur dont je lirai certainement ses ouvrages plus connus!
Ma note 4/5
avatar
dodie

Nombre de messages : 4550
Age : 54
Location : France
Date d'inscription : 11/04/2009

http://dodiecuisine.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Louis GUILLOUX (France)

Message  kattylou le Ven 23 Aoû 2013 - 18:19

je ne connais pas cet auteur mais il semble que ce soit une  belle découverte merci dodie je le note

_________________
Un vieux chêne en Bretagne - Louis Pouliquen
Toni Morisson - Sula 
Challenge US Plus que 5 Etats !
avatar
kattylou

Nombre de messages : 3434
Age : 53
Location : 77
Date d'inscription : 08/09/2009

http://kattyloucuis.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Louis GUILLOUX (France)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum