Magda SZABO -La ballade d'Iza

Aller en bas

Magda SZABO -La ballade d'Iza

Message  Lacazavent le Ven 18 Sep 2009 - 7:40

La Ballade d'Iza de Magda SZABO
286 pages





Quatrième de couverture :
Dans sa maison de la campagne hongroise, la vieille Mme Szöcs
attend d’aller à l’hôpital : son mari est en train de mourir. Sur
place, le vieux Vince, inconscient, ne la reconnaît pas, et sa dernière
phrase est destinée à sa fille trop aimée, Iza.



Une fois le père enterré, Iza emmène sa mère à Budapest, dans son
appartement. Elle a tout préparé à la perfection, fait le tri entre
meubles à garder et à abandonner, arrangé une chambre de manière
parfaite, sans demander à Mme Szöcs ni son avis ni ses envies : elle va
lui offrir une vie où elle pourra « se reposer ».

Bien sûr, à Budapest, les draps usés et amoureusement raccommodés
n’ont pas leur place, les vieux costumes de Vince n’ont rien à faire
dans les placards, la bonne Terez fait impeccablement le ménage et la
cuisine, quant à Kapitany, a-t-on idée de vouloir emmener un lapin dans
un appartement ?


Petit à petit, la fragile vieille dame se pétrifie dans le mutisme
dans lequel sa fille l’enferme sans même s’en rendre compte, jusqu’au
jour où elle décide de retourner au village pour faire élever une stèle
sur la tombe de son mari.


Les personnages qui gravitent autour d’Iza et de sa mère, Antal -
l’ex-mari d’Iza - Lidia, l’infirmière, Domokos, l’amant d’Iza,
apparaissent comme en flash-back, en noir et blanc très contrasté pour
faire ressortir la beauté d’Iza mais aussi sa froideur, sa terrible
incapacité à s’oublier et à donner, véritablement donner.



Découvrer l'avis de Lalyre :ICI




Pour donner votre avis, n'hésitez pas, cliquez sur répondre
Lacazavent
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5581
Age : 32
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Magda SZABO -La ballade d'Iza

Message  Lacazavent le Lun 2 Nov 2009 - 14:46

La ballade d'Iza de Magda Szabo
lu sous le titre La ballade de la vierge
(Seuil/ 267 page)






Après le décès de son père, dans un village de la campagne Hongroise, Iza invite sa mère, désormais veuve, à venir habiter avec elle dans son appartement à Budapest. Iza est une femme irréprochable, un modèle de piété filiale. Cependant lentement la façade se fissure, découvrant une angoisse sans fin de la souffrance et de la douleur, muré dans une logique de contrôle absolu et surtout convaincu de faire au mieux elle va ôté petit à petit à sa mère toutes les petites activités du quotidien qui auparavant pouvaient rythmer la vie de la vieille dame.



Tout comme le précédent roman que j'ai pu lire de Magda Szabo celui-ci m'a laissé des impressions assez proches de celle ressenties à ma lecture de « La porte ». Ainsi, j'ai eu également quelques difficultés à rentrer dans ce roman mais peu à peu je me suis fait happer par l'histoire, heureusement que j'ai résisté à mon envie première de l'abandonner.
Bien que ce ne soit pas livre le plus connus de Magda Szabo, il possède une qualité littéraire indéniable. Sur un sujet rarement traité en littérature, j'ai lu un livre délicat, en dentelle où les phrases sont imprégnées de la tristesse de cette vieille femme qui voit ses rêves s'enfuir et qui laisse la vie partir. Bâti autour d'un immense quiproquo, cette relation mère- fille en est presque étouffante, elles se croisent sans jamais chercher à se comprendre. Peu à peu le livre prend de l'ampleur, accrochant délicatement et lentement le lecteur à l'histoire, il se laisse envahir par une tristesse et une solitude sans fond. L'écriture toujours aussi simple et sobre se teint d'un peu de désuétude rendant le livre peut-être difficile à lire. Cependant et même si sa lecture m'a demandé beaucoup d'attention, je ne la regrette absolument pas. Les livres de Magda Szabo font parties de ces rares livres qui arrivent à m'extraire de mon quotidien et du présent; à sa lecture je suis ailleurs dans un monde à part, détachée des contraintes et des aléas de la vie, je laisse dehors tous les petits tracas... 4,75/5
Lacazavent
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5581
Age : 32
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Magda SZABO -La ballade d'Iza

Message  dodie le Dim 8 Nov 2009 - 17:44

LA BALLADE D'IZA

Mon avis: il est très dur de laisser une critique de ce roman après les deux belles critiques précédentes. J'avais adoré La Porte et je me suis plongée dans La ballade d'iza avec un grand bonheur. J'ai retrouvé la même écriture toute en finesse de Magda Szabo.
Le portrait de Madame Szöcs et de sa fille Iza sont vraiment magnifiques. L'auteur arrive à nous faire comprendre le cheminement intérieur de chacune.
J'ai été très émue par le cruel déracinement de la mère et l'incompréhension d'Iza qui s'échine à vouloir rendre sa mère heureuse malgré elle, sans chercher vraiment ce qui pourrait lui apporter ce bonheur.
Ce livre est vraiment bouleversant tout en restant pudique. En le refermant on ne peut que s'interroger sur notre propre histoire: faisons-nous vraiment tout ce qu'il faut pour rendre nos proches heureux et leur montrer notre affection?
Un véritable coup de coeur pour moi:5/5
dodie
dodie

Nombre de messages : 4936
Age : 55
Location : France
Date d'inscription : 11/04/2009

http://dodiecuisine.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Magda SZABO -La ballade d'Iza

Message  rose le Lun 30 Nov 2009 - 12:44

La Ballade d'Iza

Ce roman tourne autour des liens familiaux. Ceux de la fille avec son père qui vient de mourir, avec sa mère, qu'elle a décidé d'emmener avec elle à Budapest. Ce sont aussi les liens du passé qui ressurgissent, ceux de son ex-époux, qui est aussi presque un fils pour le père d'Iza et un ange gardien pour sa mère. Ce sont aussi autant de mondes différents qui s'affrontent à défaut de se comprendre: la jeunesse et la vieillesse, la ville et le monde mural, l'indépendance et la servitude de la femme. En emmenant sa mère dans son appartement à Budapest, Iza non seulement lui impose sa vie, mais l'emprisonne - sans le vouloir - dans une solitude terrible. Son geste est à la fois empreint d'un amour et d'une douceur sincères, mais aussi d'un égoïsme inconscient : viens chez moi, mais ne perturbe pas ma vie, mes habitudes, mon indépendance. Je me sens responsable, c'est pour cela que tu es là.
J'ai trouvé très touchant cette histoire qui met en relief, les devoirs familiaux, l'amour familial et le drame humain de la solitude en fin de vie. Madame Szöcs ne trouve pas sa place dans cette nouvelle donne imposée par le jeu de la vie. Elle est en trop dans la vie organisée de sa fille, qui est pourtant si seule, et elle n'a plus de maison dans son village natal.....ce drame humain est magnifiquement conté par Magda Szabo et me rappelle en bien des point La Porte.

Une très belle découverte que je recommande . 5/5

_________________
lecture en cours:

Kafka sur le rivage,Haruki Murakami
rose
rose

Nombre de messages : 639
Age : 44
Location : Suisse
Date d'inscription : 26/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Magda SZABO -La ballade d'Iza

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum