Rick BASS (Etats-Unis)

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Rick BASS (Etats-Unis)

Message  Mousseline le Mar 4 Aoû 2009 - 18:02





Né en 1958, Rick Bass a grandi à Houston, Texas, avant de faire des études de biologie et de géologie à l'université de l'Utah. Il a travaillé pendant plusieurs années dans le Mississippi comme géologue spécialisé dans les gisements de pétrole et de gaz, ce dont témoigne son livre "Oil Notes". Rick Bass dit avoir appris à écrire en lisant les romans de Jim Harrison, Eudora Welty et Thomas McGuane. En 1987, il s'installe avec sa femme, l'artiste Elizabeth Hughes, à Yaak Valley, à l'extrême nord-ouest du Montana, près de Troy, où il oeuvre à la protection de sa région d'adoption. Rick Bass siège au conseil d'administration du Conseil Yaak Valley Forest and Round River Conservation Studies. Il est l'auteur de plus de vingt livres ou essais.



_________________
Mousseline

Magasin général tome 2 : Serge de Loisel et Tripp et L'île des chasseurs d'oiseaux de Peter May



"Happiness is only real when shared." (Christopher McCandless)
avatar
Mousseline
Admin

Nombre de messages : 4359
Date d'inscription : 24/10/2008

https://sites.google.com/site/lauteursamericains/home

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rick BASS (Etats-Unis)

Message  Bellonzo le Mar 4 Aoû 2009 - 18:12



Rick BASS - La décimation
(Ed.Christian Bourgois)

Les années 1840,au Mexique,peu après Alamo.Quelques centaines de prisonniers texans tirent au sort des haricots.Un haricot noir pour neuf blancs et un malheureux sur dix sera exécuté.Avec La décimation, Rick Bass nous offre un roman remarquable en tous points.Sur fond historique authentique,la création d'une milice de la République du Texas,oui le Texas a èté indépendant,Bass nous narre une aventure militaire, paramilitaire plutôt,particulièrement absurde.Ces hommes traversent le Rio Grande pour en découdre avec les Mexicains. Cruautés bilatérales, c'est ça qui est bien avec la guerre...On a parlé pour ce livre de Cormac McCarthy,enfant chéri de la critique française depuis No country...On a parlé aussi de Stephen Crane immortel auteur de The red badge of courage dont bien des blogueurs ont déjà évoqué l'intérêt.

Cette seconde référence me semble plus évidente tant la fragilité des personnages,leur inadéquation pour la plupart avec le milieu brutal,minéral et inhumain auquel ils sont vite confrontés,nous ramène aux tourments du tout jeune soldat de la Guerre de Sécession décrit dans La charge victorieuse, titre français du film de Huston d'après Crane.Mais La décimation n'est pas un livre sur la guerre,fut-elle méconnue.C'est une longue ballade presque au sens médiéval sur la naîveté et parfois même l'angélisme de ces croisés d'un nouveau genre.On croit tous connaître l'histoire de l'Amérique sous prétexte qu'elle est courte.C'est oublier les soubresauts qui accompagnèrent la naissance et l'enfance de la jeune république.

Lire La décimation c'est aussi plonger dans ce désert mexicain brûlant et froid,boire à l'eau des cactus, et se colleter à la gloire naissante de ces apprentis héros qui ne connaîtront en fait que les geôles d'un château de roche et l'inextinguible soif de survivre,au prix de toutes les humiliations.Mais ceci est une autre histoire,universelle et de tout temps.Vous n'oublierez pas ces hommes,dessinés au long de l'aventure par l'un d'entre eux,Charles McLaughlin,sorte de correspondant de guerre,dont les croquis témoignent de la bêtise et de la haine sous le fallacieux prétexte d'être né sur l'une ou l'autre rive du mythique Rio Grande.Rio grande dont on parle toujours à propos de frontière...
avatar
Bellonzo

Nombre de messages : 178
Age : 68
Location : Picardie
Date d'inscription : 26/04/2009

http://eeguab.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rick BASS (Etats-Unis)

Message  Mousseline le Mar 4 Aoû 2009 - 18:19


Rick Bass - Platte River coeur coeur coeur coeur coeur

(Christian Bourgois, 2007, 191 pages)

Depuis longtemps que je voulais lire Rick Bass, j'avais "Platte River" qui m'attendait dans ma bibliothèque dans l'une des rangées des pas encore lus. Deux ans avant d'y arriver, il y a tellement de pas encore lus dans ma bibliothèque, mais je savais qu'il était là et je savais surtout que j'allais aimer Rick Bass mais je ne savais pas que cela allait me tordre le coeur!

"Platte River" c'est trois longues nouvelles ou devrait-on dire "novellas" comme c'est le cas avec les recueils de Jim Harrison? Il y a ce pasteur et son épouse inuit qui sont venus s'intallés dans Grass Valley au Montana. Il y a ce jeune homme d'une force herculéenne qui est devenu un membre à part entière d'une famille du Nord-Est de l'état de New York. Il y a cet ancien footballeur qui vit dans le sud de l'Alberta à la frontière du Montana dont la femme est sur le bord de le quitter qui part pour un week-end dans le nord du Michigan.

Et puis il y a l'eau, la rivière qui est un personnage à part entière dans chacune des nouvelles.

Ce sont les mots... des mots purs et délicats, des mots-miel, c'est comme une musique qui nous envahit. Ça nous berce. C'est de la magie qui envoûte le lecteur. Tout ça est irréel, comme si on était installé sur un nuage et qu'on se laissait dériver. On vit en symbiose avec la nature. Le moindre petit bout de nature devient présent, à nous de voir avec les yeux du coeur.

On peut souligner presque toutes les phrases, mais je ne sais pas si hors contexte ça peut vouloir dire quelque chose. Enfin en voici quelques unes :

"L'hiver avait été rigoureux dans le nord du Montana, si rigoureux que des corbeaux tombaient parfois du ciel en plein vol..."

"Des orignaux aux andouillers veloutés dormaient dans la cour des maisons pendant la canicule de l'après-midi et essayaient, le soir, de pénétrer dans les fenils."

"Il y avait des lions de montagne, des gloutons, des ours et des loups; des coins comme celui-là, il n'en restait plus beaucoup."

"C'était l'été; les deux frères lavaient leur voiture sur un banc de gravier avec l'eau de la rivière et des éponges..."

"Il s'assit sur le canapé et, par la grande baie vitrée, il regarda la lune et les nuages comme s'il assistait à une pièce de théâtre."

"Ils s'arrêtent à un drive-in ombragé pour acheter des cheseburgers et des milk-shakes, dans une petite ville du Vermont dont ils n'avaient jamais entendu parler."

" - J'aimerais bien faire ça, dit Nick d'une voix lointaine. M'installer dans la forêt, passer toutes mes journées à lire et à écrire de la poésie."

" [...] la raison pour laquelle personne ne disait rien tandis qu'ils marchaient et que les étoiles éparses brillaient autour d'eux, c'était qu'ils se ressemblaient tous à s'y méprendre. Il était inutile de parler."

Ce n'est pas facile de parler de ce livre, on le ressent c'est tout. Rick Bass... un auteur-âme-soeur. A lire absolument.

Note : 5/5

_________________
Mousseline

Magasin général tome 2 : Serge de Loisel et Tripp et L'île des chasseurs d'oiseaux de Peter May



"Happiness is only real when shared." (Christopher McCandless)
avatar
Mousseline
Admin

Nombre de messages : 4359
Date d'inscription : 24/10/2008

https://sites.google.com/site/lauteursamericains/home

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rick BASS (Etats-Unis)

Message  Bellonzo le Mar 4 Aoû 2009 - 18:22

Tu te doutes que je partage ton enthousiasme pour Rick Bass dont j'ai lu aussi Le guet,Platte River et Dans les monts Loyauté.
avatar
Bellonzo

Nombre de messages : 178
Age : 68
Location : Picardie
Date d'inscription : 26/04/2009

http://eeguab.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rick BASS (Etats-Unis)

Message  Chantal le Mar 4 Aoû 2009 - 18:35

saliver saliver saliver saliver saliver
avatar
Chantal

Nombre de messages : 2224
Location : France
Date d'inscription : 22/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rick BASS (Etats-Unis)

Message  mieldorado le Mar 4 Aoû 2009 - 19:19

BRAVO pour cette critique, ou plutôt devrai-je dire pour ce fort ressenti ! J'aime aussi quand la littérature se ressent davantage qu'elle ne s'explique. Je garde cet auteur dans un coin de ma mémoire.
avatar
mieldorado

Nombre de messages : 373
Age : 32
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rick BASS (Etats-Unis)

Message  Chantal le Mar 4 Aoû 2009 - 21:38

Pour parler plus sérieusement, en fait, j'avais repéré "Winter", mais je n'ai pas l'impression qu'il soit traduit en français? si?

J'ai cherché sur le site d'Amazon, et effectivement il y a quelques livres en poche. Lors d'une prochaine commande alors...parce qu'en librairie ou en bibliothèque, par chez moi, je ne l'ai pas trouvé.

J'aimerai plutôt lire un récit ou un roman, que des nouvelles... Mais ça viendra en son temps ! Smile
avatar
Chantal

Nombre de messages : 2224
Location : France
Date d'inscription : 22/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rick BASS (Etats-Unis)

Message  Houppelande le Mer 5 Aoû 2009 - 0:04

Très belle critique Mousseline, très convaincante. Je le mets sur ma LAL, son tour viendra bien un jour. Je trouve que tu nous fais découvrir des romans où la nature est très présente et qui sont peut-être moins connus du grand public. Chapeau!
avatar
Houppelande

Nombre de messages : 403
Age : 34
Date d'inscription : 28/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rick BASS (Etats-Unis)

Message  Mousseline le Mer 5 Aoû 2009 - 1:16

mieldorado : je crois que tu ne le regretteras. pas.. quand on aime, quand on est touché c'est un livre qui marque l'esprit à vie.

Chantal : Selon mes recherches, Winter a été traduit. Si tu tiens absolument à lire ce livre, tu pourrais regarder pour un achat dans les livres usagés.

Houppelande : Il faut d'abord que ça commence par la LAL Very Happy, la majorité de mes lectures sont dans ma LAL depuis environ 5 ans. Shocked A moins que je ne me laisse tenter - rarement - par une dernière nouveauté, ou parfois pas une critique très alléchante alors ça devient une urgence. Ou heureusement il y a les lectures communes qui me font sortir de ma LAL. Et puis après ça, il y a la PAL...

C'est que j'aime beaucoup la nature dans la littérature et je trouve qu'il n'y a pas comme un auteur de l'Ouest pour en parler. On dirait que c'est en eux. Ça vit en eux.

Mais Rick Bass est très connu par contre. Autant aux Etats-Unis que dans le monde francophone. On en parle dans énormément de sites sur le net. Il a beaucoup de fans, beaucoup en France. Il fallait juste qu'il arrive sur le Club des rats. En tout cas vous n'avez pas fini de m'entendre en parler. Very Happy

_________________
Mousseline

Magasin général tome 2 : Serge de Loisel et Tripp et L'île des chasseurs d'oiseaux de Peter May



"Happiness is only real when shared." (Christopher McCandless)
avatar
Mousseline
Admin

Nombre de messages : 4359
Date d'inscription : 24/10/2008

https://sites.google.com/site/lauteursamericains/home

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rick BASS (Etats-Unis)

Message  odilette84 le Mer 5 Aoû 2009 - 20:54

Quelle belle critique mousseline,
les phrases que tu as choisies sont très belles aussi.
je note bien sûr, merci de ton enthousiasme ! wink il est communicatif ! wink

_________________
résister c'est exister

avatar
odilette84

Nombre de messages : 2261
Age : 52
Location : Provence
Date d'inscription : 28/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rick BASS (Etats-Unis)

Message  Cocotte le Ven 22 Jan 2010 - 1:19

Platte River
(10/18, 1999, 192 pages)

Voici le recueil de trois longues nouvelles. La première « Mahatma Joe » met en scène un prêcheur qui s’installe dans le Montana avec son épouse. La deuxième « Exploits sportifs » est l’histoire d’un colosse qui fait sa place dans une famille où il découvrira l'amour et le lancer du disque. La dernière nouvelle « Platte River » nous présente Harley, un ancien joueur de football, qui part rejoindre un ami alors que sa copine s'apprête à le quitter.

Platte River débute bien le thème du Nature Writing! J’ai été charmée par la plume de Rick Bass toute en finesse. Il décrit la nature, les paysages, les saisons, d’une façon incroyable! C’est tout simplement BEAU! Lorsque je terminais une nouvelle, j’avais parfois l’impression de ne pas avoir compris le « sens » que voulait donner l’auteur au récit. Mais je me sentais tellement envoûtée par la magie des mots de Rick Bass que j'arrêtais de me questionner!

Je vous le conseille fortement!

Ma note : 4,5/5
avatar
Cocotte

Nombre de messages : 870
Age : 37
Location : Québec / Canada
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rick BASS (Etats-Unis)

Message  Mousseline le Ven 22 Jan 2010 - 5:09

C'est vrai que c'est BEAU! et que le reste peu importe!

Je crois que ce livre est certainement ce que j'ai lu de plus beau dans la façon de parler de la nature. Ça fait drôlement du bien de temps à autres de lire ce genre de récit.

Ravie que tu aies apprécié.

_________________
Mousseline

Magasin général tome 2 : Serge de Loisel et Tripp et L'île des chasseurs d'oiseaux de Peter May



"Happiness is only real when shared." (Christopher McCandless)
avatar
Mousseline
Admin

Nombre de messages : 4359
Date d'inscription : 24/10/2008

https://sites.google.com/site/lauteursamericains/home

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rick BASS (Etats-Unis)

Message  odilette84 le Ven 22 Jan 2010 - 16:29

Il est sur ma table de nuit !!

_________________
résister c'est exister

avatar
odilette84

Nombre de messages : 2261
Age : 52
Location : Provence
Date d'inscription : 28/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rick BASS (Etats-Unis)

Message  DM29 le Sam 23 Jan 2010 - 14:43

Je comptais lire Le ciel, les étoiles et le monde sauvage, de cet auteur mais impossible de le trouver !
Du coup je vais essayer de lire Platte River pour le thème, tous vos avis me donne envie !

_________________
study livres lus PAL : 10/47
avatar
DM29

Nombre de messages : 675
Age : 30
Location : Breizh
Date d'inscription : 21/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rick BASS (Etats-Unis)

Message  clarize le Lun 25 Jan 2010 - 16:11

Platte River de Rick BASS
Etrange livre, c'est trois nouvelles , on se trouve en pleine nature avec de drôles de personnages , un pasteur patinant sur une rivière gélée avec sa femme esquimau qui se rappelle des chants de sa tribu. Un homme trés grand trés fort qui tire une jeune femme dépressive dans un canoé , c 'est peut être un monstre marin. Un ancien joueur de football américain qui va pêcher le saumon dans Platte River, alors que sa femme le quitte.
C'est plein de poésie , peut être des tranches de vie , mais laisse des sentiments bizarres.

_________________

Challenge US : 10/50
avatar
clarize

Nombre de messages : 2590
Location : FRANCE
Date d'inscription : 09/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rick BASS (Etats-Unis)

Message  Mousseline le Lun 25 Jan 2010 - 23:17

Tu l'as aimé?

_________________
Mousseline

Magasin général tome 2 : Serge de Loisel et Tripp et L'île des chasseurs d'oiseaux de Peter May



"Happiness is only real when shared." (Christopher McCandless)
avatar
Mousseline
Admin

Nombre de messages : 4359
Date d'inscription : 24/10/2008

https://sites.google.com/site/lauteursamericains/home

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rick BASS (Etats-Unis)

Message  clarize le Mar 26 Jan 2010 - 9:01

J"ai aimé tout ce qui touchait à la nature , c'etait trés beau mais les rapports entre les êtres , il parle beaucoup de dépression , avec ces hommes grands ,forts , en osmose avec la nature mais passifs avec les autres et que de problèmes avec les femmes , c'est vrai si on ne se parle pas. Mais cela m'a laissé mal à l'aise.
Note 4/5

_________________

Challenge US : 10/50
avatar
clarize

Nombre de messages : 2590
Location : FRANCE
Date d'inscription : 09/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Rick BASS (Etats-Unis)

Message  cecile le Ven 29 Jan 2010 - 20:33

WINTER
Rick Bass
Hoebeke
205 pages
1991

Un jeune couple peu fortuné, en l'occurence, l'auteur et son épouse, sont à la recherche d'un lieu sauvage où l'un pourrait écrire et l'autre peindre. Ils trouvent une grande maison à garder dans un site sauvage du Montana. Pour eux c'est leur rêve qui se réalise et ils décident de s'y installer. La merveilleuse nature, et les animaux sauvages et sympathiques qui les entourent, leur permettront de surmonter le manque de confort. Pas d'électricité ni de téléphone, une route difficile d'accès, juste un saloon à une demi-heure, et surtout un froid intense qui sévira durant les quelques mois d'hiver. Chaque jour est une découverte, les cerfs viennent les regarder derrière les fenêtres de la demeure. Ils adopteront même un faon d'un an, abandonné.Très rapidement ils se feront de nombreux amis et s'intégreront totalement à leur nouvel univers. Ils n'échapperons pas à quelques accidents, heureusement sans grande gravité, mais ni ces derniers, ni la température glaciale ne les découragera. Et c'est sans surprise qu'à la fin du récit, le narrateur écrit :"L'hiver cache certaines choses et en révèle d'autres. J'admire les belettes, les lapins et les autres créatures sauvages, capable de changer avec les saisons, de se tranformer du jour au lendemain ou presque. Il m'a fallu longtemps pour changer complètement - trente ans - mais maintenant que j'ai achevé ma métamorphose, je n'ai aucune envie de reprendre ma forme initiale. Je n'ai pas l'intention de quitter cette vallée".
Un premier livre relatif au thème, que j'ai beaucoup aimé, il est très facile et rapide à lire. Les animaux sont nombreux et sympathiques, l'auteur et son épouse également, et comme c'est autobiographique c'est encore mieux !

Extraits :
"Hier un front hivernal est descendu de l'Alaska, faisant chuter la température de moins six à moins vingt six degrés en l'espace d'une heure - les branches et les rameaux ont été arrachés des troncs, tout est passé devant la maison pêle-mêle, poussé par un vent mordant, acéré. Une fois la nuit tombée, la température a continué à descendre, au milieu des étoiles glacées et crépitantes, à plonger, à s'abîmer jusqu'aux alentours de moins trente huit, moins trente neuf, après quoi le vent s'est tu..."
"Je veux m'enfoncer dans l'hiver, profiter de sa beauté et de son silence, et jouer selon mes règles, mais c'est bien difficile - ces journées courtes et sombres sont plus fortes que moi, plus puissantes que le remue-ménage chimique qui s'opère au fond de mon cerveau, et je sais désormais que si j'essayais de lutter, je serais encore plus fatigué le lendemain".

Note : 4,5/5
avatar
cecile

Nombre de messages : 2360
Date d'inscription : 11/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rick BASS (Etats-Unis)

Message  Franillon le Sam 30 Jan 2010 - 22:51

Rick BASS (Etats-Unis)

Le ciel, les étoiles, le monde sauvage. 10/18 – 2002 – 284 pages.

Traduit de l’américain par Brice Matthieussent.



Ce petit livre comprend trois récits très différents les uns des autres, avec cependant un lien très étroit entre eux : la nature omniprésente. Les deux premiers sont assez courts, une soixantaine de pages chacun, cent cinquante pour le troisième qui a donné son nom au recueil.

Les mythes des ours. Excédée par les cris poussés lors de ses crises nocturnes par Trappeur, son mari, qui la retient plus ou moins prisonnière dans leur chalet au milieu de la forêt, Judith s’échappe en passant à travers les carreaux de la fenêtre. Trappeur se réveille et la poursuit en suivant les traces de sang qu’elle laisse dans la neige. La poursuite durera plus d’un an… Des histoires de grizzly, de loups, et autres animaux sympathiques… quand on les connaît bien. Un récit qui tient en haleine en nous faisant découvrir la rudesse de la vie en hiver dans la forêt.

Là où se trouvait la mer. Certainement l’un des plus beaux textes qu’on ait jamais écrit sur la recherche pétrolière telle qu’on la pratiquait aux Etats-Unis à la période héroïque. Rick Bass sait de quoi il parle, ingénieur géologue, il a travaillé dans la recherche pétrolière durant plusieurs années. Il nous décrit dans ce récit l’opposition méthodique entre l’homme le plus riche du Mississipi et le jeune Wallis, géologue, autrefois au service de ce magnat du pétrole, mais volant maintenant de ses propres ailes, tout cela sur un fond de nature sauvage. Wallis nous entraîne sur la plage de la mer jurassique au fond de laquelle s’est formé le pétrole. On s’y croirait…

Le ciel, les étoiles, le monde sauvage. La vie d’une famille dans un ranch sauvage où tous les animaux de la région se donnent rendez-vous dans une liberté totale, malheureusement menacée par l’incompréhension des éleveurs voisins. La narratrice nous raconte la vie fantastique qu’elle menait, petite fille, avec son jeune frère, ses parents, son grand-père et le vieux Chubb, ami de ce dernier et vivant dans le voisinage immédiat. Parmi les oiseaux qu’ils connaissaient parfaitement, du colibri à l’aigle royal, outrageusement chassé par les éleveurs de bétail. Après la mort prématurée de sa mère, elle se sent en communion totale avec elle et veut faire comprendre cela à son jeune frère, sans aucun discours, simplement en venant passer de longs moments près de l’endroit où leur mère est enterrée, au bord de la rivière. En bon géologue, Rick Bass, par la farouche obstination du père, agent fédéral, dénonce le gaspillage de l’eau au profit de quelques-uns, comme l’homme aux poissons-chats. Et plein d’autres aberrations administratives.

Ma note : 4,5 / 5
avatar
Franillon

Nombre de messages : 1652
Age : 83
Location : MONTMARTIN-SUR-MER (Manche)
Date d'inscription : 09/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rick BASS (Etats-Unis)

Message  odilette84 le Dim 31 Jan 2010 - 17:16

très intéressants ces deux commentaires
ça me donne encore plus envie de découvrir cet auteur !

_________________
résister c'est exister

avatar
odilette84

Nombre de messages : 2261
Age : 52
Location : Provence
Date d'inscription : 28/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rick BASS (Etats-Unis)

Message  géromino le Dim 31 Jan 2010 - 17:30

Moi aussi! je rajoute à ma LAL!
avatar
géromino

Nombre de messages : 2789
Age : 53
Location : Finistère, FRANCE
Date d'inscription : 07/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rick BASS (Etats-Unis)

Message  Chantal le Dim 31 Jan 2010 - 20:24


LE LIVRE DE YAAK : Rick Bass
Gallmeister - 178 pages.


Rick Bass s'est installé depuis plus de vingt ans dans la vallée sauvage du Yaak au Nord-Ouest du Montana. Avec sa famille (sa femme et ses deux filles + ses chiens), il vit dans une cabane en rondins auprès d'un étang. Dans cette vallée : une centaine d'habitants, deux bars, un magasin et une cabine téléphonique, et surtout la nature omniprésente et ses coyotes, cerfs, élans, caribous, grizzlis, lynx, aigles....Rick Bass y a trouvé le bonheur et surtout la paix intérieure. Mais le temps passant, il ouvre les yeux et découvre que sa vallée souffre, qu'elle est très menacée et presque condamnée à court terme par une exploitation forestière forcenée, qui créée, en détruisant tout un écosystème, un véritable désastre écologique tant pour la forêt que pour sa flore et sa faune.
Ce livre, c'est à la fois un hymne à la beauté sauvage de cette vallée, et de grands coups de colère contre les sociétés forestières qui détruisent sans discernement, et le gouvernement qui laisse faire ou approuve. Les chapitres se suivent, alternant entre la désillusion, la colère et les revendications, les
moments de bonheur intense en pleine nature et toutes les explications concernant l'écosystème de la forêt.
Un beau plaidoyer qui finit tout de même sur une note d'espoir, bien que rien ne soit encore acquis.

4,5/5


"A
mesure que l'ordre et la lo logique fuient nos sociétés, je suis convaincu que l'art (pour l'émotion) et la nature (pour le sauvage) peuvent seuls remédier au déséquilibre troublant, au malaise de ce monde, que nous éprouvons dans chacun de nos nerfs et de nos sens sans pouvoir le nommer."


"J'aime le cri solitaire et troublant des coyotes, les nuits d'hiver. J'aime la façon dont il surgit après une journée passée à scier du bois, quand la
lumière s'en va et que survient la nuit, et que les coyotes prennent la parole....A cet instant, vous pouvez apercevoir le vrai paysage, où vous ne vous projetez qu'aussi loin que vous portent vos sens : un endroit où l'idée de grandeur vous effraie, où vous prenez conscience de votre place dans le monde."
avatar
Chantal

Nombre de messages : 2224
Location : France
Date d'inscription : 22/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rick BASS (Etats-Unis)

Message  Mousseline le Dim 31 Jan 2010 - 20:32

Je suis vraiment contente de voir toutes ces critiques. Et j'ai aussi très hâte de relire Rick Bass, ça va devoir attendre car j'ai rien dans ma PAL.

_________________
Mousseline

Magasin général tome 2 : Serge de Loisel et Tripp et L'île des chasseurs d'oiseaux de Peter May



"Happiness is only real when shared." (Christopher McCandless)
avatar
Mousseline
Admin

Nombre de messages : 4359
Date d'inscription : 24/10/2008

https://sites.google.com/site/lauteursamericains/home

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rick BASS (Etats-Unis)

Message  Chantal le Dim 31 Jan 2010 - 21:20

après quelques recherches : Yaak Valley

avatar
Chantal

Nombre de messages : 2224
Location : France
Date d'inscription : 22/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rick BASS (Etats-Unis)

Message  Mousseline le Lun 1 Fév 2010 - 3:54

On est jamais allée dans cette région du Montana. C'est complètement au nord juste en bas du BC. à l'Ouest des Rocheuses. Ta photo ressemble à ce que je pense... forêt à perte de vue.

Info pour ceux qui envisagent un jour de visiter le Montana. Aux Etats-Unis les gens sont très accueillants envers les visiteurs, ça surprend les premières fois tellement c'est facile et très très agréable. Quoique le Québec a une très bonne réputation pour l'accueil du touriste à mon avis les Etats-Uniens surpassent les Québécois et pas mal.

Mais au Montana c'est encore plus que partout ailleurs - du moins dans les états qu'on a parcourus.
Aussi on mange vraiment bien.

Et il y a des animaux sauvages un peu partout. Le paysage est très très varié et je saurais dire difficilement ce que je préfère...

_________________
Mousseline

Magasin général tome 2 : Serge de Loisel et Tripp et L'île des chasseurs d'oiseaux de Peter May



"Happiness is only real when shared." (Christopher McCandless)
avatar
Mousseline
Admin

Nombre de messages : 4359
Date d'inscription : 24/10/2008

https://sites.google.com/site/lauteursamericains/home

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rick BASS (Etats-Unis)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum