Takeshi KITANO (Japon)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Takeshi KITANO (Japon)

Message  Shan_Ze le Jeu 4 Juin 2009 - 14:00

La vie en gris et en rose de Takeshi Kitano
(Picquier, 130 pages)



Takeshi Kitano est connu comme étant un grand réalisateur de films. Mais il écrit aussi. Asakusa Kid (pas lu) détaille ses premiers boulots alors que La vie en gris et en rose raconte son enfance. A travers quelques anecdotes, il raconte celle-ci dans le Japon d’après-guerre. Mais il évoque surtout son père, peintre en bâtiment, qui a marqué ces années-là. Ce père parfois violent, souvent saoul mais que dans lequel Takeshi devine une grande sensibilité.

Les anecdotes nous font découvrir des aspects intéressants de sa vie et du Japon d’après-guerre, surtout pour les pauvres mais je n’ai pas aimé le ton adopté par Takeshi Kitano pour interpeller le lecteur (« Tu vois », « tu comprends »). Une narration floue par moments m’a aussi empêchée de lire ce petit livre d’une traite. C’est dommage parce que j’ai appris plein de choses sur ce grand réalisateur et que j’aurais préféré que ça soit de façon agréable !
(A noter que l'auteur a illustré lui-même son ouvrage.)

Note : 2.5/5
avatar
Shan_Ze
Admin

Nombre de messages : 7464
Age : 34
Location : Lyon/France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Takeshi KITANO (Japon)

Message  lalyre le Dim 28 Avr 2013 - 13:07

La vie en gris et rose
Takeshi Kitano
Picquier poche 2008
128 pages

Présentation de l'éditeur
Takeshi Kitano. le réalisateur de Sonatine, Hana-bi et Kikujiro, raconte son enfance dans le Japon d'après-guerre. Une enfance en gris et rose, aux couleurs que son père, peintre en bâtiment, essayait sur la porte de la maison avant d'en couvrir les murs de ses clients. Kitano raconte les jouets, les objets, les fêtes, les rencontres de son enfance et ressuscite toute une époque dans un inventaire à la Pérec qui célèbre l'amitié et les jeux des gosses de pauvres, quand l'imagination et l'invention remplaçaient l'argent. Si c'est bien l'enfance qui détermine notre sensibilité d'adulte. alors la sienne a aussi les couleurs de son gobelet de cantine en bakélite rouge, des caramels aux prunes, des toupies beigoma à peine plus grosses que le pouce, des cerfs-volants ornés de guerriers du kabuki, de la chasse aux libellules, de son père brutal et ivrogne et de sa mère qui se battait en vain pour que son fils travaille en classe, alors que lui n'aurait jamais arrêté de jouer...
Mon avis
Que voici un beau petit livre écrit avec humour et modestie, l’auteur et narrateur a une véritable adoration pour ses parents, des gens humbles, j’ai vraiment apprécié les anecdotes sur son père. De son enfance, Takeshi Kitano a gardé beaucoup de sensibilité, car lui qui est né pauvre, ne supporte pas le côté effrayant des nantis, il ne le supportera jamais, car dit-il ; Je voudrais préserver indéfiniment ma sensibilité d’enfant, aussi mature ou aussi riche que je devienne, je veux rester intègre, fidèle à moi-même, à ma vérité. Une belle philosophie de vie que nous donne l’auteur dont on devine l’humanité. Vraiment ce livre agrémenté de dessins naïfs est un petit bijou de sincérité qui fait du bien à l’âme et mérite un gros coup de cœur. 5/5
avatar
lalyre

Nombre de messages : 4248
Age : 85
Location : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Takeshi KITANO (Japon)

Message  wenesday le Dim 28 Avr 2013 - 14:49

Un livre lu il y a quelques temps déjà. Ce fut un grand plaisir!
avatar
wenesday

Nombre de messages : 261
Age : 48
Location : paris
Date d'inscription : 13/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Takeshi KITANO (Japon)

Message  Shan_Ze le Jeu 4 Fév 2016 - 21:13

Boy de Takeshi Kitano



Boy parce que le garçon est le centre de ces trois nouvelles. Trois histoires basées sur les souvenirs d’enfance, que ce soit autour d’une course d’école, de l’astronomie ou d’une rencontre avec une jeune fille au cœur de Kyoto, on découvre la culture japonaise de façon tendre et savoureuse. La vérité n’est pas édulcorée et avec une pointe de dérision, Kitano montre comment se forge la maturité dans l’enfance. Une lecture très plaisante que j’ai plus apprécié que La vie en gris et en rose, autre livre de l’auteur.
Note : 4/5
avatar
Shan_Ze
Admin

Nombre de messages : 7464
Age : 34
Location : Lyon/France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Takeshi KITANO (Japon)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum