B. TRAVEN (Allemagne)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

B. TRAVEN (Allemagne)

Message  Bellonzo le Sam 30 Mai 2009 - 14:30

Le mystérieux Mr.Traven (Benjamin,Bruno ou autre chose)




B.Traven - Le Vaisseau des morts

Mon fidèle saint patron Humphrey Bogart m'a fait découvrir B.Traven, auteur du Trésor de la Sierra Madre. Mais comme Stevenson ou London cet écrivain était aussi un homme au destin pour le moins cahotique et actif. Action et écriture s'épousent dans le cas de ces diables d'hommes de plume et de mouvement.

Ce sont souvent les mots utopie et anarchisme qui viennent à l'esprit concernant Otto Wiennecke, Otto Feige, Torsvan Traven, Hal Coves, Ret Marut, respectivement vrai nom et pseudos divers de celui qui restera pour simplifier B.Traven. Ces deux mots ne m'intéressent guère.Ce qui me fascine est le destin de cet homme dont on a longtemps tout ignoré du parcours qu'il avait soigneusement embrumé lui-même.On l'a longtemps cru américain. On a même dit qu'il ne faisait qu'un avec cet immense écrivain lui aussi méconnu, Ambrose Bierce, disparu bizarrement dans le désert du Mexique fin 1913. Il est vrai que le Mexique a toujours été le rendez-vous de la mort joyeuse avec ses cultes si bien montrés par Eisenstein(Que viva Mexico!) .Certains ont prétendu qu'il était fils naturel du Kaiser Guillaume II. Si c'était le cas il aura vraiment mal tourné.On en sait maintenant un peu plus.

Né en Allemagne en 1882 il a participé à la vie politique avec la très éphémère République des Conseils de Munich en 1919. Socialiste il doit fuir et c'est la longue errance,Suisse,Autriche,Pays-Bas,Canada,puis installation quasi-définitive au Mexique. J'oubliais un peu de prison en Angleterre.Bref retour en Allemagne en 59.On se demande encore pourquoi. Traven est mort en 69 à Mexico City.



B. Traven - La révolte des pendus

dont le sous-commandant Marcos pourrait écrire une préface avec une belle démagogie et quelques accents de vérité raconte les rebellions indiennes au Mexique contre l'exploitation des hommes et de la nature.Traven se garde de tout sentimentalisme et les fleurs percent difficilement sous le fumier et la rapacité.Ironique et cinglant plus encore que revendicatif ce roman fut adapté au cinéma en 54 au Mexique.
La fièvre de l'or inonde Le trésor de la Sierra Madre, le plus connu des romans de Traven depuis la remarquable adaptation de John Huston avec Bogart, tous deux fins connaisseurs en parfums d'aventures et vapeurs d'alcool. L'humour caustique imprègne aussi le livre d'un halo picaresque sur le destin souvent tragique des chercheurs d'or.

Pour Le vaisseau des morts on peut évoquer Joseph Conrad au fil des péripéties de ce marin sans identité ni passeport, rayé du monde et que seul le capitaine d'un vaisseau fantôme peut engager pour un voyage pour le moins hasardeux mais qui fera le bonheur des amateurs de littérature plus proches des hallucinés de la ligne d'horizon que des auto-contemplateurs de nombril;
avatar
Bellonzo

Nombre de messages : 178
Age : 68
Location : Picardie
Date d'inscription : 26/04/2009

http://eeguab.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: B. TRAVEN (Allemagne)

Message  Bellonzo le Sam 30 Mai 2009 - 15:13



B.Traven - La Charette
En fait le fil ne convient pas mais avec lui comment faire?Moins connu que Le trésor...,La révolte... ou Le vaisseau...La charrette est l'un des premiers romans du mystérieux B.Traven.Je ne reviens pas sur son identité pour le moins nébuleuse mais peux déjà vous dire que ce roman est traduit de l'espagnol.D'autres comme Le pont dans la jungle,dans ma PAL,étant traduits de l'allemand.Déjà ça situe,façon de parler,le bonhomme.
La charrette est une sorte de roman générique où le héros,le jeune charretier mexicain Andres,n'est en fait qu'un symbole de la condition précaire,voire misérable,de ces prolos d'Amérique Latine,terre de prédilection de Traven qui mourut à Mexico en 69.On sait les sympathies de l'auteur,parfois peu nuancées,mais cela ne doit pas nous empêcher d'apprécier ce tableau très détaillé de la vie menée par ces forçats sur les pistes arides ou détrempées du Mexique de Porfirio Diaz.Mes pages favorites:celles sur la fête mexicaine,avec son culte de la mort si spécifique et dont sut nous parler Eisenstein par exemple.Et les vieilles légendes indiennes ressurgissent ça et là entre enchiladas et tortillas un brin bourratives
avatar
Bellonzo

Nombre de messages : 178
Age : 68
Location : Picardie
Date d'inscription : 26/04/2009

http://eeguab.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: B. TRAVEN (Allemagne)

Message  Bellonzo le Dim 14 Juin 2009 - 10:20

B.Traven-Le pont dans la jungle
Gallimard La Noire

Toujours un grand plaisir de lecture avec ce diable de Traven.Ce roman se déroule sur une seule nuit,une nuit d'angoisse puis de lamentation,la disparition d'un enfant près d'un modeste pont sur une rivière dans la jungle équatoriale d'Amérique du Sud.C'est le tableau de cette petite communauté d'indiens très pauvres avec quelques gringos de passage.Il y a non loin une compagnie pétrolière mais aujourd'hui c'est bal et l'on attend les musiciens.Quelques heures passent ainsi et le drame se noue.Traven ne nous inflige pas l'éternelle leçon des profiteurs même si l'on connait ses sympathies.Mais il nous brosse les émois,les chagrins et la calme solidarité de ces gens de peu,si intéressants sous sa plume de voyageur.Un auteur qui va pourtant bien au delà de la littérature de voyage,ce qui serait déjà très bien.Une littérature universelle.
avatar
Bellonzo

Nombre de messages : 178
Age : 68
Location : Picardie
Date d'inscription : 26/04/2009

http://eeguab.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: B. TRAVEN (Allemagne)

Message  odilette84 le Sam 20 Mar 2010 - 13:57

Le trésor de la Sierra Madre





Ecrit en 1927, ce roman d’aventure n’a pas pris une ride.
L’or rend fou …
Si l'on n'en est pas convaincu, il faut se laisser prendre au jeu et suivre la piste de ces hommes prêts à tous les sacrifices pour trouver cette poussière mythique qui fera d’eux des hommes riches.
La nature n’est pas généreuse dans la Sierra Madre, elle ne se livre pas facilement ses trésors.
Au côté de ces hommes, on sue sang et eau, on a chaud on a soif…. On souffre !
Rejetés par la société, sans réel projet de vie, nos deux protagonistes, à la suite d’une rencontre n’hésitent pas à tenter l’aventure de l’or, malgré les nombreux dangers que leur réserve la nature hostile. Un vieil
homme sage et endurci par la vie va les mener aux portes de la richesse…

Le caractère complexe des personnages rend le récit d’autant plus intéressant qu’on les voit passer par des phases étonnantes de pseudo-amitié, de désespoir, de découragement, de solidarité, de défiance, de haine,
de violence…
Unis par un projet, solidaires par la force des choses, l’appât du gain peut faire basculer les hommes dans une certaine forme de démence…
B. TRAVEN écrivain mystérieux est un conteur passionnant qui puise son inspiration directement dan sa propre expérience. Il nous dépeint ici un tableau remarquable de la vie des chercheurs d’or.
Tout au long de cette lecture, j’avais devant les yeux des images de western des visages burinés, sillonnés par la sueur les rides et la poussière, l’éclat du soleil, la nonchalance des ânes et la beauté aride du Mexique.

Ma note 5/5




_________________
résister c'est exister

avatar
odilette84

Nombre de messages : 2261
Age : 53
Location : Provence
Date d'inscription : 28/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: B. TRAVEN (Allemagne)

Message  Mousseline le Sam 20 Mar 2010 - 14:36

Effectivement c'est pour moi Odilette! Very Happy

_________________
Mousseline

Magasin général tome 2 : Serge de Loisel et Tripp et L'île des chasseurs d'oiseaux de Peter May



"Happiness is only real when shared." (Christopher McCandless)
avatar
Mousseline
Admin

Nombre de messages : 4359
Date d'inscription : 24/10/2008

https://sites.google.com/site/lauteursamericains/home

Revenir en haut Aller en bas

Re: B. TRAVEN (Allemagne)

Message  Chantal le Sam 20 Mar 2010 - 14:37

Noté aussi ! Nature writing?
avatar
Chantal

Nombre de messages : 2249
Location : France
Date d'inscription : 22/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: B. TRAVEN (Allemagne)

Message  Docguillaume le Sam 20 Mar 2010 - 15:25

J'étais tombé par hasard sur un exemplaire de la première édition française du Trésor de la Sierra Madre dans un Emmaus,
( Voir sur mon blog)
je ne l'ai pas encore lu mais ton avis Odilette m'encourage à réparer cet oubli.
B. Traven semble être un personnage très singulier, jonglant avec les identités, un vrai caméléon.

_________________
Venez flâner sur mon blog consacré aux vieux livres : http://edition-originale.eklablog.com
avatar
Docguillaume

Nombre de messages : 287
Location : Caen
Date d'inscription : 12/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: B. TRAVEN (Allemagne)

Message  Docguillaume le Mar 30 Mar 2010 - 17:24



Le Trésor de la Sierra Madre
B. Traven

1ere édition française :
La Guilde du Livre - Lausanne - 1937

Comme je l'ai dit dans mon message précédent, j'étais tombé au hasard d'un Emmaus sur la première édition française de 1937, numérotée et tirée sur papier Velin, où l'or d'une figure aztèque se détachait de la couverture de toile couleur cacao
A la fin il y a un cahier de photos du Chiapas, de B. Traven lui-même selon le copyright ??
J'ai mis d'autres photos sur mon blog



Résumé :

La Sierra Madre, au Mexique, dans les années 30. Dobbs est un homme pauvre qui n'a en poche que les pesos qu'il mendie. Dans l'hôtel miteux où il dort, il surprend la conversation d'américains à propos des mines d'or cachées par les Indiens.
Songeant à faire fortune en cherchant ce précieux métal, il débauche l'un des américains, Howard, qui a perdu dans le pétrole une petite fortune acquise en cherchant de l'or. Avec un troisième acolyte, Curtin, il se lance dans la traversée de la Sierra Madre, vers les endroits les plus sauvages où il y a le plus de chance de trouver des sites aurifères encore vierges.
Mais l'or fait tourner les esprits des hommes.

Mon avis :

Je m'attendais à ce que le livre parle de l'or des Indiens ou des Aztèques, ce que laissait supposer la représentation figurée sur la couverture en or et l'anecdote sur une mine perdue contée par Traven. Il s'agit en fait de l'exploitation traditionnelle des sables aurifères, non de la recherche de pépites, par Howard, Dobbs et Curtin. J'ai donc été un peu déçu.
A décharge de l'auteur, la traduction n'est pas parfaite et parfois maladroite. Mais Traven réussit bien à évoquer la solitude des paysages de la Sierra Madre, les villages et les moeurs des indiens, les bandits qui dépouillent les caravanes. Le livre illustre bien la fièvre de l'or qui rend les hommes capables de tous les crimes, et que ces richesses ne sont que des mirages.
En conclusion, une lecture rapide et plaisante.

Note : 4/5

_________________
Venez flâner sur mon blog consacré aux vieux livres : http://edition-originale.eklablog.com
avatar
Docguillaume

Nombre de messages : 287
Location : Caen
Date d'inscription : 12/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: B. TRAVEN (Allemagne)

Message  odilette84 le Mar 30 Mar 2010 - 17:36

c'est vrai que la couverture de ton livre prête à confusion
toutefois, c'était une lecture agréable comme tu le dis !

_________________
résister c'est exister

avatar
odilette84

Nombre de messages : 2261
Age : 53
Location : Provence
Date d'inscription : 28/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: B. TRAVEN (Allemagne)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum