Hanif KUREISHI (Royaume-Uni)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Hanif KUREISHI (Royaume-Uni)

Message  flop-itude le Jeu 28 Mai 2009 - 12:27

QUELQUE CHOSE A TE DIRE DE HANIF KUREISHI


Né à Londres en 1954 de père pakistanais et de mère anglaise, Hanif Kureishi a fait des études de philosophie au King's college de Londres. Il a signé les scénarios de My beaufiful Laundrette et de Sammy et Rosy s'envoient en l'air, tous deux portés à l'écran par Stephen Frears. Il est l'auteur de nombreux romans dont Le Bouddha de banlieue (Whitbread Award 1990), Black Album, Intimité (porté à l'écran par Patrice Chéreau), qui sont vite devenus des livres cultes.






Dans le Londres de Tony Blair, Jamal est psychanalyste, « décrypteur du monde qui se passe sous le monde ». Il est entouré d’une cohorte de personnages allant de la famille proche, aux amis intimes, aux ex, à la prostituée, à la femme de ménage qui ont tous un mot à dire sur le monde qui les entoure. Tout ce microcosme se côtoie de manière souvent invraisemblable, fait l’amour, abuse de substances stimulantes et de somnifères, tente de trouver un sens à sa vie. Jamal a aujourd’hui cinquante ans et sent son énergie s’étioler, son fils grandit, il a divorcé et affronte douloureusement sa solitude alors que sa sœur à qui la vie n’a pas fait de cadeaux trouve enfin un grand amour. A cette histoire fait écho celle que lui-même a vécu avec Ajita et qui s’est terminé dramatiquement par un meurtre auquel il a participé mais que la police n’a jamais élucidé. Il n’a jamais revu Ajita qui est repartie au Pakistan. Complètement perdu à l’époque, entre un père pakistanais et une mère pure anglaise, il a trouvé sa voie dans la psychanalyse et paye peut-être ainsi le prix de sa culpabilité. Le livre est parsemé de situations cocasses et Henry, le meilleur ami de Jamal, sorte d’interlocuteur privilégié, et d’élément déclenchant en profite pour nous interroger sur des grands sujets contemporains, luttes sociales, capitalisme, religion, recherche du plaisir. Quand ils sont déguisés pour se rendre dans un club très spécial où l’on peut tenter des expériences sexuelles variées, ils ont tous les deux une discussion très sérieuse sur le conflit entre l’islam et l’occident qui n’est selon eux qu’un avatar du conflit entre puritains et libéraux. Les situations du livre sont réellement complètement folles mais il arriverait presque à nous faire croire que la normalité est là. Le quelque chose à te dire est sur la désobéissance, la curiosité, l’appétit de vivre : « la plupart des gens sont si bien élevés…Tout en cheminant vers la tombe, ils se demandent s’ils n’auraient pas dû être plus méchants.


Note : 4,5/5
avatar
flop-itude

Nombre de messages : 236
Age : 53
Location : Aveyron France
Date d'inscription : 15/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

KUREISHI Hanif (Angleterre)

Message  Caro le Dim 15 Jan 2012 - 20:15

BLACK ALBUM
368 pages
Editions : 10/18

4ème de couverture :

Le personnage principal de cette aventure qui se déroule à Londres est
un jeune Pakistanais résolu à mener à bien des études supérieures.
Fan de rock et de littérature, notre héros, prénommé Shahid, est
amoureux d'une prof genre gaucho-baba cool. Tout irait pour le mieux si
Shahid ne faisait pas la connaissance de ses voisins de chambrée à la
cité universitaire : pakistanais comme lui, ils ont de la réalité une
autre perception.
Musulmans intégristes, ils mènent la lutte sur tous les fronts,
persuadés que les hérétiques, comme ils les appellent, entraînent le
monde à sa perte.
Entre Madonna et Allah, Shahid hésite un moment.

Mon avis :
J'ai terminé le livre que mon fils m'avait offert à Noël (un choix au hasard), je ne connaissais absolument pas et je n'avais jamais lu ce genre de livre. J'ai eu une agréable surprise, le personnage principal de ce livre est attachant, il se retrouve entre deux extrémités, ses origines, sa religion et Londres, ses fêtes, la musique...
Il essais de jongler entre ses deux vies, ce qui n'est pas toujours facile.
Quand, j'ai lu ce livre, j'ai eu l'impression que le héros est plus spectateur que acteur de l'histoire. J'ai aimé ce livre, interressant, un peu long par moment.
Je le recommande si vous aimer les livres atypiques.

Ma note :
4/5
avatar
Caro

Nombre de messages : 1234
Age : 44
Location : France
Date d'inscription : 04/11/2008

http://jailujelisetjelirai.eklablog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hanif KUREISHI (Royaume-Uni)

Message  Cyrielle le Lun 16 Jan 2012 - 9:33

Je le note, musique et Londres, c'est un cocktail très attirant pour moi Very Happy
avatar
Cyrielle

Nombre de messages : 7384
Age : 30
Date d'inscription : 27/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hanif KUREISHI (Royaume-Uni)

Message  wenesday le Jeu 25 Avr 2013 - 16:10

Black Album.
Résumé: voir celui de Caroeden.
On aime: le style, les références à la fatwah lancée conte Rushdie, et surtout, la manière dont Kureishi dépeint la façon dont les intégristes font des émules, et combien il est aisé, malgré soi, de se faire attraper.
Un gros coup de cœur!
avatar
wenesday

Nombre de messages : 261
Age : 48
Location : paris
Date d'inscription : 13/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hanif KUREISHI (Royaume-Uni)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum