Belinda CANNONE (France)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Belinda CANNONE (France)

Message  Franillon le Mer 06 Mai 2009, 15:28

Belinda CANNONE.

Romancière et essayiste.

Bibliographie :

Romans :

Dernières promenades à Persépolis. Le Seuil 1990
L'île au nadir. Quai Voltaire 1992
Trois nuits d'un personnage. Stock 1994
Lent Delta. Verticales 1998
L'homme qui jeûne. Editions de l'Olivier 2006
Entre les bruits. Editions de l'Olivier 2009

Essais :

L'écriture du désir. Calmann-Lévy 2000
Le sentiment d'imposture Calmann-Lévy 2005 ; Folio Essais N° 515
La bêtise s'améliore. Stock 2007

Esthétique et critique littéraire :

Philosophie de la musique 1752-1789. Klincksieck 1990
La réception des opéras de Mozart 1793-1829. Klincksieck 1991
Musique et littérature au 18ème siècle. PUF, Que sais-je 1998
Narration de la vie intérieure. PUF, Perspectgives littéraires 2001
L'Oeuvre de Zola, Gallimard Fooliothèque 2002.

Entre les bruits. L'Olivier 2009 - 269 pages

Quatrième de couverture :

Jeanne a l'ouïe si fine qu'elle entend tout. Le crissement des griffes d'une souris dans la maison voisine. Ou le gémissement d'une renarde au fond de la forêt. Ou le flic-flac de la pluie sur les feuilles d'un arbre éloigné. Toutes ces choses l'inquiètent plus qu'elles ne l'émerveillent. Jeanne a onze ans. Elle aimerait comprendre ce qui lui arrive.
Jodel est un homme qui possède le même don - talent ? handicap ? - que Jeanne. Lorsqu'ils se rencontrent, il décide de lui apprendre à maîtriser cette faculté étrange qu'ils ont en commun. Une merveilleuse amitié naît entre eux, une amitié joyeuse et studieuse.
Mais, très vite, tout se complique : une musicienne amoureuse, un fait divers sordide, les Renseignements généraux, un groupe de marginaux, un criminel de guerre non repenti font tour à tour irruption dans cette histoire parfaitement logique et totalement rocambolesque. C'est que nous sommes dans un conte, ou plutôt une fable moderne. Et que l'auteur de cette fable, qui a pour objet la rumeur du monde, ne renonce à rien pour se faire entendre. Féerique, érotique, politique, ce roman qui mêle tous els genres est aussi une exploration du désordre.

Mon avis :

Je connais un peu Belinda Cannone pour l'avoir rencontréé à plusieurs reprises, en dédicace, en colloque sur la littérature, etc. J'avais lu, voici 7 ou 8 ans, son essai L'écriture du désir, où elle expliquait, entre autres choses, ce qu'était pour elle la nécessité, le désir d'écrire. Mais je n'avais encore lu aucun de ses romans. Je suis tombé tout à fait par hasard sur Entre les bruits. Cela m'arrive très souvent de sentir qu'un livre me fait un clin d'oeil, comme pour me dire : "J'ai été écrit pour toi, n'hésite pas à me lire..." Et ça marche neuf fois sur dix. Bon, ceci étant, ça marche une fois de plus, j'ai aimé ce livre. Belinda Cannone a une belle écriture, des idées très originales, une grande culture musicale, et je dirai même une grande culture générale, tant politique que scientifique. Je me suis intéressé un temps à la bioacoustique, mais je n'aurais jamais pensé qu'elle pourrait jouer un tel rôle dans un roman. Je n'en dis pas plus car la quatrième de couverture présente déjà très bien ce livre que je conseille vivement aux lecteurs qui apprécient ce qui sort un peu de l'ordinaire. J'ai d'ailleurs maintenant envie de lire d'autres romans de Belinda Cannone.

Ma note : 4,5 /5

Franillon
avatar
Franillon

Nombre de messages : 1652
Age : 83
Location : MONTMARTIN-SUR-MER (Manche)
Date d'inscription : 09/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum