Jon KRAKAUER (Etats-Unis)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Jon KRAKAUER (Etats-Unis)

Message  cecile le Lun 4 Mai 2009 - 17:26

John Krakauer est un écrivain américain né en 1954 à Brookline, Massachusetts. Il a écrit des articles dans de grands mensuels tels que National Geographic et Rolling Stone. C'est un alpiniste expérimenté qui a acquis sa notoriété avec son son récit "Tragédie de l'Everest".
Son livre "Into the Wild" a été porté à l'écran par Sean Penn.

Oeuvres :
. Tragédie de l'Everest
. Voyage au bout de la solitude (Into the wild)
. Rêves de montagne
. Under the banner of Heaven



Into the wild
Editions 10-18
domaine étranger
2008
285 pages

Ce livre retrace la vie de de Christopher McCandless, un jeune homme inspiré par Léon Tolstoi et Henri David Thoreau qui après avoir terminé ses études universitaires et obtenu son diplôme décide d'aller en Alaska. Un différent l'oppose à ses parents, particulièrement à son père et se sera l'élément déclencheur de son départ. Après avoir travaillé dans diverses régions des Etats-Unis et exercé de multiples métiers, il rejoint enfin l'Alaska mais ce sera son ultime voyage. Le récit ne raconte pas seulement l'histoire de McCandless mais également les expériences de l'auteur et celles d'autres alpinistes.

Ce à quoi je ne m'attendais pas du tout, c'est que la moitié du livre seulement est consacrée au héros, comme si sa propre histoire n'était pas assez conséquente pour faire un ouvrage entier. C'est le seul bémol que je mettrai pour ce livre qui est par ailleurs fort intéressant. MacCandles est un personnage très attachant, il a laissé dans chaque lieu où il est passé d'excellents souvenirs à ceux qui l'ont cotoyés, notamment à un homme âgé qui attendait son retour comme si il avait été son propre fils. Ce qui est extrêmement curieux c'est que le héros se débarrassait systématiquement de son argent. Dans un premier temps il offre ses économies à une association caritative, puis en brûle ou le déchire... C'est un personnage complexe et ambigu et son histoire se termine tragiquement.

Note : 3,5/5
avatar
cecile

Nombre de messages : 2360
Date d'inscription : 11/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jon KRAKAUER (Etats-Unis)

Message  Docguillaume le Lun 4 Mai 2009 - 20:48

J'ai lu into the wild voilà quelques mois. Le livre est bien différent du film qui est un peu plus idyllique (Chris n'est pas mort en plein Alaska mais à quelques encablures d'un grand sentier fréquenté). L'histoire de Chris ne peut laisser personne indifférent, cette capacité à tout laisser derrière soi pour un voyage vers l'Alaska m'a impressionné et ému.
On sent que l'auteur a tâché de dompter son imagination pour s'en tenir le plus possible aux faits, grâce aux renseignements qu'il a pu obtenir, sans tomber dans le roman basé en partie sur des faits réels.
C'est un livre vraiment prenant et bouleversant qu'il faut livre avant de voir le film.
avatar
Docguillaume

Nombre de messages : 287
Location : Caen
Date d'inscription : 12/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jon KRAKAUER (Etats-Unis)

Message  Mousseline le Ven 8 Mai 2009 - 2:29

J'ai failli l'acheter ce livre dernièrement, en tout cas je sais que je vais me le procurer bientôt, j'ai très envie de le lire.

_________________
Mousseline

Magasin général tome 2 : Serge de Loisel et Tripp et L'île des chasseurs d'oiseaux de Peter May



"Happiness is only real when shared." (Christopher McCandless)
avatar
Mousseline
Admin

Nombre de messages : 4359
Date d'inscription : 24/10/2008

https://sites.google.com/site/lauteursamericains/home

Revenir en haut Aller en bas

Into the Wild - 10/18 - 4/5

Message  zeta le Mer 2 Sep 2009 - 13:19

Comme on a beaucoup parlé du film au moment de sa sortie, je connaissais superficiellement l'histoire de ce jeune homme qui prend la route, cultive son rêve de solitude et de renoncements aux biens de ce monde et s'en va bêtement mourir en Alaska.
Mais pourtant tout le long de ma lecture, je me prenais à espérer qu'il allait s'en sortir. On s'attache à Chris McCandless et l'on voudrait bien qu'il soit sauvé. Ce livre, s'il n'a pas une énorme valeur littéraire sur le plan du syle, il s'agit d'une enquête journalistique et quelques digressions nous paraissent même inutiles, nous touche vraiment grace à la personnalité de son héros.
Il fallait si peu de chose pour que cela finisse differemment, Chris McCandless a durablement marqué les personnes qui l'ont rencontré, ils l'ont tous trouvé intelligent, bon, charismatique. On ne peut que regretter qu'il n'ait pas continué son chemin et vécu plus longtemps. Il voulait exister autrement, il aurait peut-être pu influencer des opinions, il n'a rencontré que la mort. Malgré ce livre et le film, son empreinte s'effacera forcément .... mais espérons que d'autres idéalistes ne connaîtront pas le même sort, il n'y en a pas de trop sur terre.
avatar
zeta
Admin

Nombre de messages : 4028
Location : lot et garonne - France
Date d'inscription : 25/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jon KRAKAUER (Etats-Unis)

Message  Fifietseslectures le Mer 16 Sep 2009 - 19:22

Into the Wild


Ce livre retrace le parcours de Christopher McCandless, un jeune homme idéaliste qui décide un jour de partir vivre l'Aventure.
Christopher est un garçon instruit et brillant et passionné de littérature. A la fin de ses études, il décide de tout quitter et de sillonner le pays. Ce récit retrace toutes les étapes du parcours de Chris et comporte les témoignages des personnes l'ayant rencontré. Tout au long du livre on s'attache énormément à ce jeune homme, on se prend d'affection pour lui et bien qu'on connaisse sa fin tragique dès le début on a tendance à espérer qu'il va s'en sortir.

se livre m'a bouleversée, et a été un grand coup de cœur pour moi
ma note 5/5
avatar
Fifietseslectures

Nombre de messages : 261
Age : 39
Location : Hauts de Seine, France
Date d'inscription : 11/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jon KRAKAUER (Etats-Unis)

Message  veilleur le Lun 2 Nov 2009 - 13:01

Into the wild >> La fuite en avant

D'un point de vue littéraire, ce livre ne marquera pas le lecteur. Il se place dans le domaine de l'enquête et du témoignage. Jon Krakauer, journaliste et alpiniste, habitué au grand Nord, est parti sur la trace de ce jeune homme retrouvé mort dans un bus abandonné le long de la piste Stampede (Facile à trouver sur Google earth en tapant le nom de McCandless), au cœur de l'Alaska. Ce qu'il relate est assez stupéfiant mais pas étonnant.

Pas étonnant car n'importe quel jeune homme peut s'identifier à "Alexandre" Chris McCandless : une furieuse envie de vivre hors des normes, un rejet des valeurs bourgeoises incarnées par ses parents, des relations familiales tendues, surtout avec un père omniprésent, un féru de lecture de textes exaltants (Tolstoï, Thoreau, Shepard, london, ...), une envie de "libérer la bête", la volonté de se prouver quelque chose,... Tout est là pour céder à la fameuse "tentation de Venise", celle qui fait que l'on balance tout par-dessus tête. Le jeune homme montrait à la fois beaucoup de certitudes mais également beaucoup de candeur, et beaucoup de volonté d'aller jusqu'au bout.

Pour avoir marché seul en montagne, ou dans des lieux désertiques, face à des paysages splendides, on ne peut que souscrire à l'exaltation qui saisit Chris, celle qui nous saisit lorsqu'on sent posséder l'âme du monde, l'esprit des éléments et des bêtes, lorsqu'on sent faire partie de la Nature sauvage, "the wild". Et ce sentiment est d'autant plus exacerbé chez Chris que dans l'imaginaire américain, "the wild" rejoint la légende de l'Ouest, la conquête des "terra incognita", l'esprit d'aventure pionnier que l'on ressent en lisant les livres de Thoreau, de Twain, de Hoaghland.

Mais c'est stupéfiant tout de même car McCandless montre un manque d'humilité totale face à la nature sauvage. Il a un sentiment de puissance assez développé et se rend compte à travers son journal laissé en Alaska que tout cela commence à le dépasser, qu'il est temps de retourner vers les hommes et vers la société. Hors, à l'époque où il constate cela, il est trop tard, la forêt ne le relâche pas, elle réclame son tribut. Stupéfiant car dans cette région désolée cartographiée tout de même de près par les satellites, il part sans carte et croit se trouver isolé alors qu'il est sur une piste, à peu de distance d'une autoroute, entouré de cabanes de chasse, au cœur d'une échancrure d'un parc national. Et il est mort de dénutrition. On ne s'improvise pas homme des bois. Vivre en trappeur suppose un long apprentissage sur le terrain, et pas une randonnée solitaire de trois mois décidée après avoir lu, par exemple, "Construire un feu" de London. La méconnaissance de ce principe de réalité aura été fatal au jeune homme.

Jon Krakauer adopte un style sobre et journalistique. Pour étoffer son récit, il place en exergue quelques autres portraits de jeunes ayant voulu la rupture avec toutes les attaches, y compris le sien (ascension du Devils Thumbs). Certains, dont lui, ont eu de la chance. Pas Chris McCandless. Une leçon qui incite à la modestie devant la nature, mais qui me fait mettre bas mon chapeau à la mémoire de ce jeune homme car j'aurais pu, un jour, être à sa place.
avatar
veilleur

Nombre de messages : 312
Age : 52
Location : Boulogne-Billancourt, France
Date d'inscription : 30/10/2009

http://www.amazon.fr/gp/pdp/profile/A210O5KYER1I4I

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jon KRAKAUER (Etats-Unis)

Message  Lionel de Lyon le Mar 29 Déc 2009 - 14:46

Into the wild

10/18, domaine étranger, 2008, 284 pages

Résumé de la quatrième de couverture: Toujours plus loin. Toujours plus au Nord. Toujours plus seul. Inspiré par ses lectures, Christopher McCandless a tout sacrifié à son idéal de pureté et de nature. En 1990, une fois son diplôme universitaire en poche, il offre ses économies à une association caritative et part, sans un adieu, vers son destin. Celui-ci s’achèvera tragiquement au cœur des forêts de l’Alaska…

Critique: De cette histoire qui a ému toute l’Amérique, on en connaît la prodigieuse adaptation cinématographique signée Sean Penn. Le livre, dont le film est tiré, porte ce même souffle et apporte quelques éléments supplémentaires que le film ne pouvait donner du fait de sa construction narrative. Alors que Penn a choisi de se mettre dans la tête de McCandless, Krakauer garde une certaine distance pour exposer les faits. Plus qu’un roman, il s’agit donc d’un livre documentaire qui suit le parcours du jeune homme. Il n’en est pas moins passionnant. En revanche, j’ai regretté que l’auteur (pour meubler ? Par manque d’éléments ?) passe de longues pages à dresser le catalogue des « aventuriers » qui ont précédé McCandless et se mette lui-même en scène dans ses expériences à la nature. Il dilue à mon goût un peu trop son propos et perd beaucoup en densité et en émotion. J’en attendais sans doute mieux et plus…

4/5
avatar
Lionel de Lyon

Nombre de messages : 1164
Age : 38
Location : Lyon / France
Date d'inscription : 27/10/2008

http://lionelfour.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jon KRAKAUER (Etats-Unis)

Message  Nathalire le Ven 19 Fév 2010 - 13:30

Into the wild

L'histoire d'un jeune homme, solitaire et à la recherche de la vie sauvage et primitive, qui part pour un perriple de 2 ans à travers l'Amérique en direction de l'Alaska.

A la fin du roman on a l'impression de connaître Alex... ou est-ce Christopher? Quelque soit le nom qu'il c'est choisi, c'est un garçon brillant, intelligent, qui aime la lecture (quelle qualité). Fan de Jack London (il y a beaucoup de citations de ses oeuvres au début des chapitres) il vit dans le rêve des récits d'aventures sauvages qu'il aimerait vivre lui aussi. Pour lui le monde moderne ne sert à rien, l'argent est inutile, ses parents sont des menteurs et il veut fuir tout ça. Il veut vivre quelque chose, il se sent capable et l'auteur nous démontre qu'il en a été capable, jusqu'à un certain point. Alex était assez intelligent pour se sortir de beaucoup de mauvais pas, mais pas assez pour survivre à la faim.
C'est un roman bouleversant, surtout lorsqu'on rencontre la famille de Christopher-Alex, en pleine détresse. Ses aventures et ses rencontres sont bien décrites par l'auteur qui a su mener son enquête jusqu'aux derniers instants.
Into the wild n'est pas une histoire c'est un drame réel, il ne ressemble en rien à d'autres romans de voyage, c'est un reportage sur papier et on vit avec Alex le rêve du monde sauvage, les sensations du wild... Brillant.

Le thème du trimestre est vraiment le bon moment pour lire un pareil livre, je vous le conseille. Note: 4.5/5
avatar
Nathalire

Nombre de messages : 1058
Age : 36
Location : Pully (Suisse)
Date d'inscription : 22/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jon KRAKAUER (Etats-Unis)

Message  clarize le Mar 28 Sep 2010 - 19:10

Voyage au bout de la solitude- Into the wild de Jon KRAKAUER

Premièrement je n’ai pas vu le film . Jon KRAKAUER qui voyant les réactions suite à son article sur un jeune retrouvé mort au fin fond de l’Alaska , fait un récit sur l’histoire de Christopher M.C. Candless alias Alex ou Alexander Supertramp noms qu’il se donne s’inspirant de Jack London pour abandonner sa réelle identité. Jon KRAKAUER nous conte bien la vie de Chris - Alex, son périple qui dura 2 ans à travers les États-Unis, avec les témoignages de sa famille et personnes qui ont croisé son chemin . Le livre abandonnement documenté par des cartes, des extraits d’écrit auteur célèbres ( THOREAU, LONDON , TOLSTROÏ…) , de récit ou fait divers sur des personnes ayant succombés ou survécus dans certaines expéditions ayant servi à découvrir parfois de lieux inconnus . L’auteur cherche vraiment a expliqué la mort de ce jeune homme retrouvé , en 1992 , mort dans son sac de couchage dans un vieux bus sur la piste de Stampede à 32 km de l’autoroute traversant l’Alaska. Nous rappelant souvent l’intelligence de M.C.Candless, laissant derrière lui tout bien matériel pour mener une vie au plus prés de la nature , J. KRAKAUER a beau le défendre en comparant cette situations à d’autres en donnant à la démarche de Alex une image pureté d’hymne au retour à la nature , ou est l’ instinct de survie? L’intellect n’a servi à rien ce n’est que pure folie que se plonger trop dans la solitude pour ce désastre , mourir de faim. Je pense à ce que dit sa mère « il a du être courageux et très fort pour ne pas se tuer » .
Cette lecture touchante, instructive, donne bien à réfléchir. Ce qui empêchera personne de tenter l’aventure et restant le plus souvent anonyme. D’ aimer la nature et sa beauté et aller au bout de soi-même , être libre. Chris-Alex ne reviendra pas
.

Note : 4/5

_________________

Challenge US : 10/50
avatar
clarize

Nombre de messages : 2590
Location : FRANCE
Date d'inscription : 09/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jon KRAKAUER (Etats-Unis)

Message  Bernard le Mar 5 Oct 2010 - 22:06

Bel avis et joli style Clarize.
avatar
Bernard

Nombre de messages : 3540
Age : 72
Location : 94160 Saint-Mandé
Date d'inscription : 28/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jon KRAKAUER (Etats-Unis)

Message  Mousseline le Mar 5 Oct 2010 - 23:28

En effet, très jolie critique Clarize. Ça fait longtemps que ce livre est dans ma LAL... un jour.

Tu vois Clochette, il y a tellement de bons livres dans ma LAL que c'est vraiment difficile de choisir d'en faire remonter un particulièrement. Very Happy

_________________
Mousseline

Magasin général tome 2 : Serge de Loisel et Tripp et L'île des chasseurs d'oiseaux de Peter May



"Happiness is only real when shared." (Christopher McCandless)
avatar
Mousseline
Admin

Nombre de messages : 4359
Date d'inscription : 24/10/2008

https://sites.google.com/site/lauteursamericains/home

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jon KRAKAUER (Etats-Unis)

Message  Mousseline le Sam 23 Fév 2013 - 17:06


Into the Wild

C'est l'histoire d'un jeune homme qui après ses études décide de tout abandonner pour partir dans le monde sauvage, l'Alaska. Sur sa route, il croisera souvent l'amitié, la vraie, mais il ne s'arrête jamais longtemps, il continue toujours plus haut, il a besoin de se retrouver seul. En partant, il avait déjà une bonne idée de ce qu'est la vie, son voyage lui en apprendra davantage...

J'ai vu le film pas encore lu le livre mais c'est certain que ça viendra, je veux juste me laisser du temps. Et si je dois en croire les commentaires sur le net le film est encore mieux.

Peut-être le meilleur film que j'ai vu dans ma vie. Ça me parle énormément.

Les vues sont extraordinaires - j'ai passé par plusieurs des endroits par lesquels est passé Chris, c'est très touchant, une raison de plus pour avoir aimé.

Mais c'est surtout pour la personnalité de Christopher McCandless, ce qu'il était... Pour sa passion pour Jack London, Thoreau et ce qu'il a fait j'aurais aimé avoir le courage de le faire. Pas vous ?

Les acteurs sont aussi très bons.

Sean Penn a fait un excellent boulot. Pour moi ce film est un chef d'oeuvre.

L'été dernier, j'ai fait pas mal de randos qu'avant je n'aurais pas osé, j'ai le vertige, j'avais l'impression de vivre vraiment, et Into the Wild incite à en faire plus, à sortir de chez soi, à réaliser ses rêves.

Le reste je le garde pour moi.


Happiness is only real when shared.


Note : 5/5




(Pour avoir tous les détails sur le film : https://fr.wikipedia.org/wiki/Into_the_Wild)

_________________
Mousseline

Magasin général tome 2 : Serge de Loisel et Tripp et L'île des chasseurs d'oiseaux de Peter May



"Happiness is only real when shared." (Christopher McCandless)
avatar
Mousseline
Admin

Nombre de messages : 4359
Date d'inscription : 24/10/2008

https://sites.google.com/site/lauteursamericains/home

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jon KRAKAUER (Etats-Unis)

Message  Mandarine le Sam 23 Fév 2013 - 17:24

Mousseline, j'ai déjà regardé ce film au moins 4 fois C'est un film qui change la vie!
Tu me donnes envie de le regarder encore, je ne m'en lasserai jamais, je pense.
avatar
Mandarine

Nombre de messages : 2091
Age : 31
Date d'inscription : 10/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jon KRAKAUER (Etats-Unis)

Message  Elfe le Sam 23 Fév 2013 - 18:36

Ce fut un grand coup de coeur pour moi aussi lorsque je l'ai vu. J'ai été très émue et il m'a sacrément retourné.
avatar
Elfe

Nombre de messages : 1764
Age : 37
Date d'inscription : 07/01/2009

http://elfique2.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jon KRAKAUER (Etats-Unis)

Message  catimini le Sam 23 Fév 2013 - 19:30

Moi aussi j'ai adoré ce film, il m'a beaucoup touché.

_________________
Lecture en coursLa chambre des curiosités de Douglas Preston et Lincoln Child
avatar
catimini

Nombre de messages : 503
Age : 43
Location : isère
Date d'inscription : 08/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jon KRAKAUER (Etats-Unis)

Message  cookie610 le Mar 17 Déc 2013 - 19:47

Into the Wild

Note : 4.5/5

Le résumé a déjà été fait de multiples fois ci-dessus.  

Critique: J’ai vu le film de Sean Penn il y a quelques temps déjà et j’ai beaucoup aimé. Je me suis lancée dans le livre en ayant donc une idée du contenu mais j’ai quand même énormément apprécié la lecture de ce livre. On connait dès les premières lignes l’issue fatale de l’histoire et malgré cette préparation, ça ne m’a pas empêché d’avoir les larmes aux yeux lorsque j’ai refermé une bonne fois pour toute ce livre. Ce qui m’a surprise, c’est qu’une grande partie du livre n’est pas consacrée directement à Christopher MacCandles, mais à d’autres aventuriers de l’extrême comme lui, ou bien alors à l’historie personnelle de l’auteur et de ses conflits avec son père (Ahhh, encore et toujours cette image du père !). C’est un peu gênant parfois parce que ces passages sont plutôt lents et longs  et j’avais toujours hâte de revenir à Chris. C’est un personnage très attachant, ambigu et complexe mais très attachant. Quiconque me connait un tant soit peu pourra vous dire que l’idée de partir s’exiler au fond de l’Alaska pendant plus de 100 jours au beau milieu de rien et sans personne ne me fait pas du tout rêver. Je suis casanière, j’aime le confort. Alors c’est vrai que j’ai eu du mal à comprendre sa logique à lui, son envie, plus que ça même, son besoin quasi vitale de partir se ressourcer dans la Nature en laissant tout derrière soi. Personnellement, ca me passe à des kilomètres. Mais au fur et à mesure du récit, je commençais à comprendre un peu mieux son point de vue. L’écriture journalistique est impeccable pour ce genre de texte qui tient plus du documentaire que du roman. L’auteur divague peu et s’en tient le plus possible aux faits concrets et aux renseignements qu'il a pu obtenir. C'est un livre très prenant et bouleversant. Une lecture très intéressante. 
avatar
cookie610

Nombre de messages : 4678
Age : 26
Location : Lyon
Date d'inscription : 28/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jon KRAKAUER (Etats-Unis)

Message  lalyre le Jeu 30 Juil 2015 - 16:33

Tragédie à l’Everest    
  Jon Krakauer      
  Ed. 10/18 janvier 2014      
315 pages


Quatrième de couverture
"Je t'aime. Dors bien, ma chérie. Je t'en prie, ne te fais pas trop de souci." Telles furent les dernières paroles que Rob Hall, guide himalayen chevronné, adressa à sa femme depuis le sommet de l'Everest. Il ne devait pas redescendre vivant. Le 10 mai 1996, le Toit du monde fut le théâtre d'une véritable hécatombe. En route vers le sommet, quatre expéditions furent prises dans une violente tempête. En vingt-quatre heures, huit alpinistes, dont deux guides réputés, trouvèrent la mort. Envoyé spécial du magazine américain Outside, Jon Krakauer fait partie des survivants. Tragédie à l'Everest, son récit de ce drame, est un livre lucide et courageux qui passionnera tous les amoureux de récits d'aventures vécues, amateurs de montagne ou non, comme il a fasciné des millions de lecteurs américains. Un classique du genre.

Mon avis
Ecrit 6 mois après la tragédie, ce récit est prenant et émouvant, il nous décrit tout d’abord l’organisation et la préparation à l’escalade par palier et malgré toutes les précautions prises, Jon Krakauer nous dit que sur les cinq compagnons de cordée qui parvinrent avec lui au sommet, quatre périrent au cours d’une tempête qui s’abattit brusquement sur eux alors qu’ils étaient encore en haut du pic. Pendant qu’il redescendait pour rejoindre le camp de base, neuf autres grimpeurs appartenant à quatre expéditions différentes furent tués et trois autres encore devaient disparaître avant la fin du même mois. Il faut tout de même dire que la plupart de ces expéditions sont commercialisées car l’auteur déclare que les techniques de sécurité utilisées par les guides sur l’Everest sont mises à mal par la concurrence entre les agences,  pour conduire au sommet leurs clients qui parfois n’ont aucune expérience. Car beaucoup d’épreuves et d’obstacles sont le lot des candidats inconscients des difficultés pour  la conquête de l’Everest. Lors de ma lecture je me suis créé beaucoup d’images, j’ai aussi imaginé le ressenti et l’émotion de l’auteur,  décrivant les souffrances, le froid et le manque d’oxygène. Je me suis sentie mal à l’aise parce que dans ce récit, il me semble qu’il y ait eu de la négligence, ne serait-ce que le manque  de l’apport d’oxygène, je me suis aussi sentie mal lors de l’abandon des corps mourants, j’ai bien compris qu’il était question de survie, enfin ceci n’est que mon ressenti pendant cette  lecture, qui une fois terminée m’est restée longtemps dans la tête….4,5/5
avatar
lalyre

Nombre de messages : 4155
Age : 85
Location : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jon KRAKAUER (Etats-Unis)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum