Magda SZABO (Hongrie)

Aller en bas

Magda SZABO (Hongrie)

Message  lalyre le Jeu 30 Avr 2009 - 16:57



La porte Magda Szabo

Ed.Viviane Hamy /Bis 2006

279 P.

Dans l’après-guerre en Hongrie,Magda Szabo nous décrit sa relation avec Emerence qu’elle a engagé pour l’aider dans le ménage. Mais Emerence a ses propres idées sur la façon d’organiser sa vie,c’est une femme rationnelle qui parle très peu mais lorsqu’elle prend la parole c’est d’une manière propre à sa personnalité ,brutale et pourtant parfois un peu de gentillesse semble percer dans ses dires mais bien vite elle se reprend. Cette femme rude et silencieuse s’est construite un monde bien à elle avec ses générosités ,ses raisons et ses valeurs,elle a une façon bien à elle de haïr et de donner.Une énergie et une force de travail inhumaine semble soutenir cette femme qui ne mènage,ni sa peine ,ni ses efforts.Si elle supporte le mari de Magda,les rapports de celle-çi avec Emerence reste tendus et souvent imprévisibles.Et pourtant la porte de la maison d’Emerence interdite à tout le monde ,s’ouvrira un jour pour Magda qui va découvrir le secret si bien caché d’Emerence avec la promesse de ne jamais le dévoiler.Et pourtant un évènement forcera Magda à la trahir pour son bien et croit-elle pour lui sauver la vie,comprenant beaucoup trop tard que cette vieille femme la considérait comme sa fille…

Un récit autobiographique bouleversant ,deux femmes qui difficilement, tentent d’exprimer leur affection l’une pour l’autre.Des explosions d’amour et colère au travers de douloureux tâtonnements ,chacune de chaque côté de la porte difficile à franchir.J’ai éprouvé beaucoup de sympathie pour Emerence qui sait parler aux animaux,principalement au chien Violia qui tient une grande place dans le récit .Un gros coup de cœur pour moi ….5/5
avatar
lalyre

Nombre de messages : 4491
Age : 86
Location : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Magda SZABO (Hongrie)

Message  Chantal le Jeu 30 Avr 2009 - 17:15

Un livre dont j'entends dire du bien depuis longtemps et qui est dans ma Lal !
avatar
Chantal

Nombre de messages : 2385
Location : France
Date d'inscription : 22/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Magda SZABO (Hongrie)

Message  doriane99 le Jeu 30 Avr 2009 - 17:47

Lu il y a longtemps et moi aussi j'ai beaucoup aimé, depuis qu'il est sorti en format "poche" je l'ai offert plusieurs fois !
avatar
doriane99

Nombre de messages : 643
Age : 49
Location : Savigny Sur Orge (France)
Date d'inscription : 25/10/2008

http://lepotinoirdedoriane.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Magda SZABO (Hongrie)

Message  flop-itude le Ven 1 Mai 2009 - 20:20

D'elle j'ai lu le faon excellent aussi...Ta critique a réveillé en moi le souvenir que j'avais de lire la porte. Merci bien! study Flop
avatar
flop-itude

Nombre de messages : 236
Age : 54
Location : Aveyron France
Date d'inscription : 15/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Magda SZABO (Hongrie)

Message  lalyre le Dim 26 Juil 2009 - 9:23

La ballade d'Iza
Magda Szabo
Ed.bis/Viviane Hamy 2009
254 P.
Dans un petit village de Hongrie ,Monsieur Szocs va mourir laissant sa veuve désemparée ,mais Iza ,sa fille ne va pas la laisser seule.Iza qui vit à Budapest a plein d'idées pour aider sa mère ,qui ne seront pas toujours au goût de celle-ci qui laisse faire ,se disant que sa fille sait ce qu'elle fait.Tout d'abord Iza lui propose de s'installer chez elle ,à Budapest ,fatiguée et impuissante ,elle accepte ,mais comme elle doit d'abord se reposer ,Iza l'envoie pour quelque temps au bord de la mer .Pendant ce temps ,Iza trie les affaires de famille ,jette ce qui pour elle n'a aucune valeur ,que ce soit vêtements ou meubles,tout cela sans prendre l'avis de la pauvre femme,la maison est vendue et quand je lis le raisonnement d'Iza qui croit faire cela pour la tranquillité et le bonheur de sa mère,j'estime qu'elle se trompe lourdement .Car lorsque la mère est installée dans l'appartement d'Iza ou une petite chambre lui est réservée ,la pauvre femme qui n'aura plus rien à faire s'ennuie rapidement et pourtant elle a fait plusieurs essais pour s'intégrer sans gêner ,pensant bien faire en faisant du café à l'ancienne ou en donnant un coup de main à la bonne ,tout ce qu'elle est très mal reçu ,alors elle passe des heures à regarder par la fenêtre ,assise dans le fauteuil que Isa a fait retaper mais qu'elle ne reconnaît plus ....Elle finit tout de même àpar s'aventurer dans la rue ,va s'asseoir dans le parc tout proche en espèrant faire connaissance avec l'une des personnes âgées qui fréquentent ce lieu.Un jour ,une dame vient s'asseoir auprès d'elle ,entame la conversation,notre héroïne l'invite dans sa chambre ,elle se sent bien avec cette personne ,lui fait du café sur un rèchaud à alcool qu'elle vient d'acheter car elle se méfie des appareils modernes,toutes deux discutent beaucoup ,mais Iza rentrant du travail met fin à cette charmante visite,déclarant à sa mère qu'on n'invitait pas des étrangères dans sa chambre.Et voila cette dame déracinée et malheureuse,n'osant contrarier sa fille ,livrée à elle-même ,esseulée , un soir elle décide d'aller voir la vieille fontaine qui fait partie de ses souvenirs heureux ,c'est là,qu'un peu perdue,parmi des bâtiments en construction ,que la vieille dame décide de gravir un escalier branlant....

Drame de la solitude ,des personnages attachants ,par les confidences de la vieille ,on devine sa peur de faire de la peine à sa fille gardant son chagrin pour elle.En lisant ce livre j'entendais les pensées des deux femmes ,je me suis sentie mal à l'aise car Iza était inconsciente du mal qu'elle faisait à sa mère ,tout cela par tendresse ,je me sentais impuissante devant la solitude et les non-dits de la vieille dame qui se sent délaissée par Iza qui ne comprend pas pourquoi sa mère ne sourit plus......5/5
Lalyre
avatar
lalyre

Nombre de messages : 4491
Age : 86
Location : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Magda SZABO (Hongrie)

Message  flop-itude le Dim 26 Juil 2009 - 21:01

Une critique Lalyre où l'on sent toute l'émotion que ce livre t'a procuré. J'admire beaucoup cet auteur qui analyse les femmes et leurs excès avec une grande finesse. Il faut absolument que je lise celui-là. Flop
avatar
flop-itude

Nombre de messages : 236
Age : 54
Location : Aveyron France
Date d'inscription : 15/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Magda SZABO (Hongrie)

Message  lalyre le Lun 27 Juil 2009 - 5:38

flop-itude a écrit:Une critique Lalyre où l'on sent toute l'émotion que ce livre t'a procuré. J'admire beaucoup cet auteur qui analyse les femmes et leurs excès avec une grande finesse. Il faut absolument que je lise celui-là. Flop

Flop,j'avais très envie de crier à cette vieille dame,allez vas-y,répond...te laisse pas dominer ...prend donc un peu de plaisir...parle....fais ce que tu as envie....oui une sorte de révolte dans mon coeur,me demandant ,ou serais-je dans mes prochaines années ? Une grande réflexion s'est imposée après avoir lu ce livre.......
avatar
lalyre

Nombre de messages : 4491
Age : 86
Location : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Magda SZABO (Hongrie)

Message  lalyre le Lun 18 Déc 2017 - 10:08

Szabo Magda
Abigaël
Editions Viviane Hamy 21 septembre 2017
ISBN 978 2 87878 981 1
417 pages
pages

Quatrième de couverture
Gina ira en pension. Son père adoré l’a décrété sans donner la moindre explication : « Ne dis au revoir à personne, amie ou connaissance. Tu ne dois pas dire que tu quittes Budapest. Promets-le-moi ! » Elle doit oublier son ancienne vie et rejoindre, dans la lointaine province, Matula, une institution calviniste très stricte, reconnue pour la qualité de son enseignement.

Enfant gâtée, rétive aux règles, elle est vite mise en quarantaine. Seule solution pour survivre, l’évasion... qui se solde par un échec piteux. Désespérée, l’adolescente finit par confier ses malheurs à Abigaël, la statue qui se dresse au fond du jardin. Car selon l’antique tradition matulienne, Abigaël aiderait tous ceux qui le souhaitent. Et, miracle, l’ange gardien se manifeste ! Une série d’aventures rocambolesques sortent Gina du purgatoire et lui font comprendre la douloureuse décision de son père en même temps que le sens des mots honneur, solidarité et amitié.

Abigaël, roman initiatique, paraît à l’occasion du 100e anniversaire de la naissance de Magda Szabó, la grande dame des lettres hongroises. Depuis 2003, où La Porte obtint le prix Femina étranger à l’unanimité, les Éditions Viviane Hamy s’attachent à faire lire et relire l’œuvre de cette femme et écrivain d’exception qui fut une résistante de la première heure au régime communiste. À la question « Quels sont les deux adjectifs qui vous caractérisent ? » elle répondait sans hésitation : « courageuse et juste. »

Mon avis
Abigaël est une statue installée au fond du jardin de l’internat Matula pour jeunes filles, parmi elles se trouvent Gina, placée là en secret par son père, on comprend vite qu’il est résistant contre l’occupation allemande pendant la Grande Guerre et qu’il veut qu’elle soit protégée au cas ou il serait arrêté. Difficile pour elle qui fut adulée de se plier au système sévère de l’institution calviniste (que j’ai ressenti comme une prison) Peut-être que Abigaël pourra l’aider… Mais qui donc est Abigaël ? Car il vrai qu’elle a déjà aidé certaines des compagnes de Gina. Le temps passe et l’on suit les péripéties et les punitions qui s’ensuivent, car Gina est déterminée à s’en sortir malgré les brimades et les règles absurdes, elle se sent seule, abandonnée et incomprise. Arrivera t-elle à accepter cette vie monacale ? Mais voici que certaines rumeurs courent parmi ses compagnes dont elle a fini par s’en faire des amies, il semblerait que Abigaël soit une compagne silencieuse qui tiendrait compte des chagrins, des confessions et des secrets des pensionnaires, accomplirait-elle des miracles ? Ceci pour exprimer le contexte de l’histoire tellement bien contée par Magda Szabo, un véritable chef d’oeuvre que ce livre, un petit bijou de littérature écrit avec délicatesse pour décrire les moments passant de l’enfance à l’adolescence, elle dépeint avec justesse, bienveillance et tendresse le monde clos ou sont enfermées Gina et ses compagnes de toutes origines sociales et aussi l’amour fou d’un père pour sa fille, la solidarité entre les enfants dans ce monde d’adultes obsédés par la soumission et l’obéissance. Un peu de suspense et d’humour rend ce roman plus léger, mais qu’importe ce livre inoubliable peut être lu par tous et ne saurait être qu’un gros coup de coeur… 5/5
avatar
lalyre

Nombre de messages : 4491
Age : 86
Location : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Magda SZABO (Hongrie)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum