Diane MEUR (France)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Diane MEUR (France)

Message  belledenuit le Jeu 16 Avr 2009 - 7:37

Les vivants et les ombres de Diane Meur

Edition Le Livre de Poche (2009) - 633 pages

Présentation de l'éditeur :

1821. En Galicie, alors rattachée à l'empire habsbourgeois, l'obscure famille Zemka reconquiert le domaine fondé par un ancêtre issu de la noblesse et s'engage fiévreusement dans la lutte d'indépendance de la Pologne. Pour retracer son ascension puis sa décadence, Diane Meur convoque une singulière narratrice : la maison elle-même qui, derrière sa façade blanche et son fronton néoclassique, épie ses habitants. Indiscrète et manipulatrice, elle attise les passions, entremêle les destins, guette l'écho des événements qui, des révolutions de 1848 aux tensions annonciatrices du désastre de 1914, font l'histoire de l'Europe. Les femmes surtout, condamnées à la réclusion dans la sphère domestique, la fascinent. L'une d'elles, enfin, va réussir à s'en aller...

(source jaquette et présentation : Amazon.fr)

Mon avis :

Voilà un livre que je n'oublierai pas de si tôt. Il englobe tant de choses, tant d'émotions à la fois et le récit est tellement prenant que si vous vous décidez à l'ouvrir, vous aurez bien du mal à le fermer.
On est littéralement happé par l'histoire de cette famille Zemka : les amours, les haines, les mariages arrangés afin que l'affaire de la famille continue de prospérer... Tout est mis en oeuvre pour nous faire garder cet ouvrage en mains.
Les personnages sont attachants pour la plupart; d'autres sont plus détestables. Mais on ne les quitte les uns et les autres qu'avec regret.
Ce roman épique se déroule sur une durée d'un siècle et nous est raconté par la maison elle-même. On suit la vie et les déboirs de Clara et Jozef, dans un premier temps, puis de leurs cinq filles : Maria, Urszula, Wioletta (qui m'a le plus touchée et émue), Jadwiga et enfin Zosia.
Mais cet ouvrage c'est aussi l'Histoire d'un pays qui n'a cessé d'évoluer depuis le milieu du 19ème siècle.
On participe à cette évolution par la renonciation aux peines corporelles des maîtres sur les serfs pour poursuivre sur des idées plus révolutionnaires qui mettra fin à l'esclavage dans ce pays.

"- Des serfs ? Des polonais, mon oncle. Qu'importe l'inégalité de rang quand la patrie est en jeu ? Ils chérissent autant que nous la liberté, et la liberté est une : il n'y aura plus ici, un jour prochain, ni serfs ni maîtres, mais un peuple d'êtres libres, forts et solidaires.
(...)
- Tu préconises, en somme, l'abolition du servage.
- Bien sûr. De tels liens entre les hommes sont indignes du monde nouveau que nous voulons bâtir. Des êtres émancipés, égaux devant la loi, oeuvrant à armes égales à s'enrichir, voilà sur quoi l'on fonde une société morderne(...)"
(p 112/113)

Cet ouvrage est donc également une oeuvre sur la liberté acquise par ce peuple et les difficultés rencontrées pour y parvenir.
Mais si pour un ruthène (un serf), cette liberté suppose avoir sa propre terre et pouvoir en vivre, que peut-elle être pour les habitants de cette demeure, vivant sous le joug de Jozef Zemka ?
Un être calculateur et manipulateur qui ne voit dans la vie et la société que ce qu'elle peut lui rapporter. Peu importe alors ce que cela entraîne pour son épouse ou ses enfants.
La nature a voulu qu'il ait cinq filles. Cinq filles qu'il faudra marier avec une dot ! Quel malheur !
Alors, il fera tout pour leur trouver les meilleurs partis possibles de façon à en profiter d'une manière ou d'une autre. Mais le destin s'acharne et tout ne se passera pas comme prévu.
Ce livre faisant plus de 600 pages, il y aurait beaucoup à en dire.
Cependant, je vais écourter ici ma chronique, ayant trop peur, au final, de vous en dire plus qu'il ne faudrait.
Je vous laisse un seul conseil : lisez-le !
avatar
belledenuit

Nombre de messages : 1067
Age : 41
Location : Sud de la France
Date d'inscription : 05/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diane MEUR (France)

Message  Shan_Ze le Jeu 16 Avr 2009 - 7:58

Ta critique me donne envie de découvrir la famille Zemka, Belledenuit ! Je note ce titre dans ma LAL !
avatar
Shan_Ze
Admin

Nombre de messages : 7460
Age : 34
Location : Lyon/France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diane MEUR (France)

Message  Lyreek le Jeu 16 Avr 2009 - 9:21

Ce livre est dans ma LAL et ta critique me donne encore plus envie de le lire Smile

_________________
Lecture en cours : Le fils de Philipp Meyer

"Lire est le seul moyen de vivre plusieurs fois"
avatar
Lyreek

Nombre de messages : 2298
Age : 36
Location : Côte d'Azur, France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diane MEUR (France)

Message  Cyrielle le Jeu 16 Avr 2009 - 10:04

Je l'avais repérer au salon du livre. Je le note dans ma LAL
avatar
Cyrielle

Nombre de messages : 7382
Age : 30
Date d'inscription : 27/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diane MEUR (France)

Message  lyana79 le Jeu 16 Avr 2009 - 10:24

Very Happy Je le note également! merci belledenuit!
avatar
lyana79

Nombre de messages : 73
Age : 38
Location : Suisse
Date d'inscription : 20/02/2009

http://partage-lecture.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diane MEUR (France)

Message  belledenuit le Jeu 16 Avr 2009 - 11:03

Vous ne pouvez pas savoir comme je suis contente qu'il vous tente Very Happy
Vous avez raison parce que c'est une pure merveille !
avatar
belledenuit

Nombre de messages : 1067
Age : 41
Location : Sud de la France
Date d'inscription : 05/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

les vivants et les ombres -4/5

Message  zeta le Mer 13 Mai 2009 - 12:58

C'est une roman très agréable à lire, elle est passionnée et passionnante la famille Zenka, leur petite histoire côtoie la grande, celle de la Gallicie, au sein de l'empire Austro Hongrois du millieu à la fin du 19e siècle. Les diverses communautés qui la peuplent doivent surmonter des antagonismes ancestraux et se battre pour leur liberté, leur indépendance.
Joseph Zemka, arriviste et sans scrupule, va, à son grand desespoir, engendrer cinq filles, au lieu de l'héritier mâle espéré. Nous suivrons le déroulement de leur coexistence heurtée, derrière la façade élégante d'une résidence de riches propriétaires terriens. C'est la maison elle-même qui raconte la quotidiens de ses habitants, en soulignant comme celui des femmes est encore soumis à l'autorité masculine, aussi toute puissante sur les épouses et les filles que sur les serfs.
Cinq filles ainsi que leur mère Clara, elles passeront toutes de l'espoir du début de la vie à la désillusion de la vieillesse, en ayant, tour à tour, chacune vibré, dansé, pleuré et surtout aimée, entre les murs de cette maison qui raconte les mésalliances, les péchés, les révoltes avortées, la décadence d'une dynastie.
avatar
zeta
Admin

Nombre de messages : 4028
Location : lot et garonne - France
Date d'inscription : 25/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diane MEUR (France)

Message  Cyrielle le Ven 11 Sep 2009 - 7:34

Les vivants et les ombres

Une maison nous narre la vie de ses habitants durant 3 générations, dans la Pologne du 19ème siècles.

Mon avis 3.75/5
J'ai tout de suite été captivée par la famille ZEMKA et leur destin. Surtout celui des 5 filles qui s'avèra souvent tragique. J'ai adoré le fait que la narration se fasse par la maison, c'est très original et ça nous permet de savoir tout ce qui se passe dans la maison.
En revanche, les 200 dernières pages je les ai trouvé un peu longuette, j'avais l'impression parfois que l'auteure les avait rajouter pour faire un plus gros livre Laughing
Mais c'est un très bonne saga familiale qui nous apprend pas mal de chose sur le contexte historique de la Pologne à cette époque!
Merci Belledenuit pour cette découverte.
avatar
Cyrielle

Nombre de messages : 7382
Age : 30
Date d'inscription : 27/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diane MEUR (France)

Message  belledenuit le Ven 11 Sep 2009 - 11:21

Cyrielle a écrit:Merci Belledenuit pour cette découverte.

De rien. Je suis contente que ça t'ait plu
avatar
belledenuit

Nombre de messages : 1067
Age : 41
Location : Sud de la France
Date d'inscription : 05/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diane MEUR (France)

Message  Liza_lou le Lun 21 Sep 2009 - 18:17

Les vivants et les ombres
(Le livre de poche, 633 pages)




Les romans dits "grandes sagas familiales" ont de ceci de commun que les personnages sont tous reliés, de façon palpable ou non, à un bien tangible, traversant le temps et les évènements de tous genres. Je veux parler, bien sur, de la demeure familiale. Point d'ancrage de toutes les générations d'hommes et de femmes, parfois source de rivalité et de désir, la maison est le ciment qui relie les jeunes et les anciens, les vivants et les disparus, ces "ombres" qui, de par leurs actes passés, hantent les pièces et les couloirs. Et souvent, sans que l'on s'en rende compte, une certaine tendresse se noue entre le lecteur et cette bâtisse, souvent imposante, jamais négligente.

Qu'elle est donc belle cette demeure polonaise que Josef Zemka, de par son mariage avec Clara Von Klotz récupère au début du XIXème siècle! Quelle revanche pour ce petit-fils du comte Ponarski, dont la famille, ruinée et déchue, avait tout perdu. Et Zemka, ce fils de confiseur, est bien déterminé à renouer avec le faste d'antan et à montrer à tous que lui et ses pairs polonais sont prêts à acquérir leurs indépendances.

C'est qu'à la fin du XVIIIème siècle, la Pologne a perdu au fil des ans son indépendance pour finir dépecée entre ses grands voisins russes, prussiens et autrichiens. L'influence de ces dominateurs se sent dans la société polonaise, écartelée entre son désir de reconnaissance nationale et les fastes et atours de la cour prussienne puis habsbourgeoise dont elle se sent attirée. Malgré les multiples révoltes et sursauts populaires, la Pologne et notamment la Galicie dont il est ici question restera dominée et tributaire des puissances européennes.

Mais revenons à la famille Zemka qui s'installe donc de façon durable en 1824 en Galicie. Josef Zemka, le père, mène d'une main de fer toute sa famille et les serfs de son domaine. Malheureusement pour lui, c'est une, puis deux et enfin au total cinq filles que sa femme lui donne. Autant dire que c'est une catastrophe pour cet homme obsédé par la lignée qu'il souhaite créée.

Pourtant ce sont les femmes qui vont porter cette histoire avec leurs espoirs, leurs doutes, leurs joies, leurs peines et leurs révoltes. On suit ainsi trois générations de femmes qui, tour à tour, seront cependant brisées dans leurs élans par le destin "maudit" qui les entoure. La mère, tout d'abord, Clara, personnage ô combien admirable. D'une douceur et d'une noblesse d'âme extraordinaire et pourtant rejetée et moquée par son mari. Comme elle semble douce cette mère aimante et qui, pourtant, se révèlera une amante passionnée... Jusqu'au désespoir. le désespoir, justement, c'est ce qui la lie avec sa fille, la belle Wioletta, tombée enceinte d'un homme dont elle se refuse à dire le nom à son père, qui, de rage, lui mènera la vie dure toute sa vie durant. Et ce sera dans la peinture qu'elle se réfugiera, mais pour quel destin! Enfin, il y a l'arrière petite-fille Tessa, avec qui, enfin, la fuite et la liberté paraissent enfin possibles...

Le style est simple; les chapitres, courts, permettent une lecture rapide sans temps mort ni description inutile. La narration a de ceci d'originale que l'auteur a choisi de faire parler la maison, vieille de plus de cent cinquante ans. Avec elle, nous suivons les péripéties de la famille Zemlka mais aussi celles des domestiques et des serfs dont la révolte, au fil des ans, gronde. Les Zemka devraient y prendre garde...

Roman historique, roman d'aventure et d'émotion, Les vivants et les ombres c'est un peu tout cela et plus encore. Mais arrêtons les mots et disons seulement haut et fort qu'il s'agit ici d'un récit réussi, où le lecteur, à travers les yeux de cette demeure des environs de Grinow, suit avec bonheur et intérêt l'histoire des Zemka et avec elle, celle de la Pologne, cette nation sans pays et qui devra attendre la première guerre mondiale pour enfin exister de par elle-même.

Un roman ce ceux que l'on n'oublie pas les dernières pages achevées. La maison, vous semble par la suite bien proche et les Zemka, l'histoire finie, vous trottent encore dans la tête, comme des amis très chers que l'on est triste de quitter.

Ma note : 5/5

Merci Belledenuit de m'avoir fait découvrir ce roman!
avatar
Liza_lou

Nombre de messages : 1300
Age : 34
Location : France, à coté de Nantes
Date d'inscription : 07/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diane MEUR (France)

Message  belledenuit le Mar 22 Sep 2009 - 12:01

Liza_lou ton avis est sublime. Si je ne l'avais pas déjà lu, tu m'aurais convaincue de m'y plonger dedans Je suis ravie de voir qu'il t'a plu à ce point là.
avatar
belledenuit

Nombre de messages : 1067
Age : 41
Location : Sud de la France
Date d'inscription : 05/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diane MEUR (France)

Message  nauticus45 le Mar 22 Sep 2009 - 12:09

Liza -Lou et Belledenuit, vos critiques sont vraiment belles et très tentantes! Je vais rajouter ce titre à ma LAL de suite!
avatar
nauticus45

Nombre de messages : 1568
Age : 40
Location : Haut-Rhin, France
Date d'inscription : 27/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diane MEUR (France)

Message  Houppelande le Mar 22 Sep 2009 - 21:46

Moi aussi je le mets dans ma LAL, les critiques sont toutes plus belles les unes que les autres et donnent vraiment envie de s'y plonger!
avatar
Houppelande

Nombre de messages : 403
Age : 34
Date d'inscription : 28/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diane MEUR (France)

Message  belledenuit le Mer 23 Sep 2009 - 9:18

Je vous précise que ce titre est en LV. Je ne clôture les inscriptions uniquement lorsque le livre m'est revenu et je verrouillerai en même temps le post. N'hésitez pas à vous y inscrire, il est encore temps !
avatar
belledenuit

Nombre de messages : 1067
Age : 41
Location : Sud de la France
Date d'inscription : 05/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diane MEUR (France)

Message  Clochette le Mer 23 Sep 2009 - 12:10

Et bien Belle de nuit, compte tenu des critiques toutes aussi belles, j'aimerais bien m'inscrire à ton LV
avatar
Clochette

Nombre de messages : 2136
Age : 43
Location : Nantes Bretagne
Date d'inscription : 25/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diane MEUR (France)

Message  belledenuit le Mer 23 Sep 2009 - 13:30

Clochette a écrit:Et bien Belle de nuit, compte tenu des critiques toutes aussi belles, j'aimerais bien m'inscrire à ton LV

Pas de souci Clochette. Je te rajoute à la liste
avatar
belledenuit

Nombre de messages : 1067
Age : 41
Location : Sud de la France
Date d'inscription : 05/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diane MEUR (France)

Message  Chantal le Dim 11 Oct 2009 - 20:24

LES VIVANTS ET LES OMBRES : Diane Meur
Le livre de Poche - 633 pages.


Pour le résumé, voir celui de Liza Lou très complet.

Mais je ne suis pas si enthousiaste. Le départ a été très agréable, j'aimais aussi cette façon de raconter par l'intermédiaire de la maison.
Et puis, cela peu à peu m'a plus gênée qu'autre chose parce qu'il n'y avait pas de continuité. Tantôt la maison connaissait tout de ce qui se passait chez elle, tantôt elle ne voyait pas. Un moment, elle ne pouvait se déplacer et raconter ce qui se passait au loin, et à la fin elle voyageait avec la dernière héroine... A un moment, elle s'endort même carrèment, et ne voit rien pendant plusieurs décennies....
Après la mort de Clara, j'ai trouvé que le récit partait un peu dans tous les sens, sans vrai fil conducteur.
Mais j'ai beaucoup appris sur l'histoire de la Pologne, bien que là encore ce fut plutôt décousu.
Sinon c'est une saga comme beaucoup d'autres, qui ne sort pas du lot.

Ceci dit, ce livre est loin d'être mauvais, la grande première moitié m'a beaucoup plu, mais ensuite quelques longueurs, et une dernière partie que j'ai plus survolée qu'autre chose, font que je noterai moins haut que les précédentes lectrices.

3,5/5
avatar
Chantal

Nombre de messages : 2260
Location : France
Date d'inscription : 22/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diane MEUR (France)

Message  Clochette le Lun 21 Déc 2009 - 10:40

Les vivants et les ombres - Diane Meur
Editions "J'ai lu".

Nous sommes en Galicie au 19ème siècle. La Galicie est une région historique de l'union Pologne-Lituanie. Elle a longtemps été une région tampon, une zone de passage, un carrefour des cultures entre l'empire des Habsbourg et l'empire russe.
Ainsi, nous allons suivre au cours d'un siècle, et au travers des yeux de la demeure principale, la vie des habitants de cette maison, et surtout les destins des femmes de cette même maison.
Clara Von Klotz, de la bonne bourgeoise autrichienne, s'est mariée avec Joseph Zemka, roturier polonais et qui par ce biais récupère la demeure ayant appartenu il y a fort longtemps à sa propre famille. Il a de grandes espérances envers sa famille, et il mène d'une main de fer tous les ruthènes et juifs à son service.
Cependant, Clara, au grand desespoir de Joseph, ne va lui apporter que 5 filles, toutes différentes les unes des autres. Certaines acceptent leur destins et tentent de faire des grandes choses, d'autres se rébellent contre l'autorité paternelle et font fi des convenances, d'autres encore prennent le parti de fuir.
Au travers de ce siècle, nous allons donc assister à l'ascension de Joseph, puis peu à peu à sa déchéance. Ce siècle mouvementé verra le démembrement de la a Pologne , des luttes violentes de l'empire austro-hongrois, mais aussi l'industrialisation, la désertification des campagnes, de l'adultère, des trahisons, bref, tous les ingrédients d'une grande saga familiale.

Dans un premier temps, comme beaucoup d'autres, j'ai trouvé très original que l'histoire soit narrée du point de vue de la demeure famililale. C'est vrai qui nous connaît mieux que l'endroit où nous vivons !
L'histoire de la Pologne est intéressante, et il y a matière encore à chercher plus loin, mais comme Chantal, j'ai trouvé le récit quelquefois un peu décousu et j'avais un peu de mal à suivre.
Les personnages sont passionnants surtout Clara que j'ai trouvé admirable dans sa douleur et dans sa capacité à accepter les situations qui pourraient sortir des conventions mais certains sont détestables. Ainsi, après la mort de sa mère, je n'avais q'une envie secouer Violetta de son inertie et la pousser à faire quelquechose de sa vie. C'est d'ailleurs la partie qui m'a le moins plu et j'ai trouvé que le récit s'essouflait.

Un roman qui m'a donc plus ou moins passionnée, avec quelques passages où je me suis plus ennuyée mais que l'on pourrait néanmoins conseiller aux amateurs de saga, ne serait-ce que pour l'originalité du "héros principal".

Ma note : 3,5/5

Merci Belle de Nuit, de m'avoir fait découvrir ce roman
avatar
Clochette

Nombre de messages : 2136
Age : 43
Location : Nantes Bretagne
Date d'inscription : 25/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diane MEUR (France)

Message  Suzanne-écrivain le Lun 5 Avr 2010 - 23:57

Diane Meur sera au Festival Metropolis Bleu de Montréal (festival de littérature) http://metropolisbleu.org/Festival. Elle animera un atelier d'écriture... J'aurais aimé y être, mais malheureusement, moi aussi j'anime un atelier d'écriture ce jour-là... Je vous fais un copier/coller du texte :

SAMEDI, 24 AVRIL 2010 @ 10:00
#57
ATELIER D'ÉCRITURE DE FICTION (CLASSE DE MAÎTRE) AVEC DIANE MEUR
Atelier en deux séances: Lors de la première séance, Diane Meur abordera les grandes questions de la création littéraire et plus particulièrement : Qu’est-ce qu’un écrivain ? Comment déterminer le sujet d’un livre ? D’où viennent les idées ? Comment effectuer la recherche qui précède l’écriture ? Comment déterminer l’intrigue romanesque et créer des personnages crédibles ?

La seconde partie de l’atelier sera consacrée à la critique des « échantillons » de textes fournis par les participants. Ainsi ces textes de 5-10 pages (qui auront préalablement été envoyés à l’auteure) seront lus, discutés et analysés en regard des cinq points traités lors de la première séance.

Sur préinscription - Prix 80 $

Conseil des arts du Canada

Avec Diane Meur.
DELTA CENTRE-VILLE - 532FRANÇAIS -
préinscription

_________________
Lecture du moment :
 
Violence à l'origine de Martin Michaud
avatar
Suzanne-écrivain

Nombre de messages : 847
Age : 45
Location : Saint-Hubert, Québec
Date d'inscription : 25/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diane MEUR (France)

Message  Lyreek le Dim 1 Juil 2012 - 11:18


Les vivants et les ombres - Diane Meur
Sabine Wespieser

Je vous fais grâce d'un énième résumé...

Je ne pense pas que ma critique sera très originale, globalement, je suis assez d'accord avec les avis précédents. J'ai bien aimé cette saga et ses héroïnes que l'on suit sur près d'un siècle. Très bonne idée de faire de la maison la narratrice mais l'auteur aurait pu à mon avis l'exploiter encore plus.
Sinon, c'est une saga familiale assez classique, sur fond d'histoire de la Pologne. Le destin des cinq filles est intéressant mais ça manque parfois un peu de rythme et une semaine après ma lecture, je remarque qu'il ne m'en reste que quelques vagues souvenirs.
Bref, une lecture agréable, un bon moment mais pas un coup de coeur.

4/5


_________________
Lecture en cours : Le fils de Philipp Meyer

"Lire est le seul moyen de vivre plusieurs fois"
avatar
Lyreek

Nombre de messages : 2298
Age : 36
Location : Côte d'Azur, France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diane MEUR (France)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum