HAYASHI Fumiko (Japon)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

HAYASHI Fumiko (Japon)

Message  Van le Mar 14 Avr 2009 - 19:42

Biographie

Fumiko Hayashi (31 décembre 1903 - 28 juin 1951) est une écrivaine et poète japonaise. Elle est une des figures majeures de la littérature japonaise et a écrit plus d'une centaine de romans et de nouvelles.

Issue d'une famille extrêmement défavorisée, ses parents étant marchants ambulants, elle passa une enfance misérable sur les routes du japon avant de monter a Tōkyō à dix-huit ans. Elle fréquente alors les milieux de l’avant-garde littéraire et artistique tout en faisant divers petits métiers pour vivre. La pauvreté continue de la poursuivre et marquera durablement son œuvre, ainsi que sa vie amoureuse tumultueuse. Plusieurs hommes partagèrent sa vie avant son mariage avec le peintre Tezuka Rokubin en 1926.

La parution de son roman autobiographique au succès fulgurant Chronique de mon vagabondage lui donne une renommée et des ressources financières qui lui permettent de voyager, notamment en Chine et en France. Elle devient ensuite correspondante de guerre durant la période impérialiste du Japon et enchaîne les commandes pour divers journaux et revues.

L'après-guerre représente pour Fumiko Hayashi ses années de maturité. Elle signe alors ses plus grands chefs-d’œuvre, dont beaucoup sont adaptés au cinéma par Mikio Naruse : Le chrysanthème tardif (Bangiku, 1948), Nuages flottants (Ukigumo, 1949-1950) et Le repas (Meshi, 1951), qui restera inachevé.

Ses récits distanciés sont toujours empreints d'une tendresse envers les petites gens et ses héroïnes. Avant sa mort, elle était devenu l'écrivain le plus populaire du Japon. Elle décède à quarante-huit ans d'une crise cardiaque suite à l'excès de travail.

(Source: Wikipédia)
avatar
Van

Nombre de messages : 423
Age : 34
Location : Val de Marne - France
Date d'inscription : 03/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: HAYASHI Fumiko (Japon)

Message  Van le Mar 14 Avr 2009 - 19:43

Nuages flottants


1945. Après avoir passée quatre ans en Indochine, Yukiko retourne au Japon. Elle espère y revoir Tomioka, qui a été son amant pendant ces quatre ans loin de chez elle. Mais celui-ci est marié, et maintenant qu’il est revenu dans son pays natal il a repris sa vie d’avant l’Indochine, en compagnie de sa femme qu’il n’a aucune envie de quitter. Yukiko et Tomioka continuent pourtant à se voir, malgré la disparition progressive de l’amour qu’ils éprouvaient l’un pour l’autre, afin d’évoquer le bon vieux temps et de tenter de raviver leurs sentiments. Tomioka est cependant un don juan, il se lasse de Yukiko sans se résoudre à le lui avouer. Yukiko quant à elle sait que l’amour a définitivement disparu, cela ne l’empêche pas d’insister pour revoir Tomioka alors même que cela ne lui apporte rien.

Ces deux personnages s’enlisent de plus en plus dans une certaine noirceur, une déchéance. Ils persistent à se revoir bien que ce soit destructeur. Ils sont pathétiques, ne peuvent tourner la page, ne le veulent pas. Yukiko est celle qui s’accroche le plus à ce passé. Tomioka est lâche et on ne peut que lui en vouloir pour sa façon d’agir. Ce livre décrit bien la psychologie des personnages, on est entouré de tous ces sentiments, de toute cette tristesse, cette nostalgie. On sent que cela ne se finira pas bien et c’est encore plus triste. Un petit bémol quand même pour quelques longueurs.

Note : 4.75/5
avatar
Van

Nombre de messages : 423
Age : 34
Location : Val de Marne - France
Date d'inscription : 03/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: HAYASHI Fumiko (Japon)

Message  Lacazavent le Mar 12 Juin 2012 - 20:26

Nuages Flottants de Hayashi Fumiko
Picquier Poche / 493 pages



Au lendemain de la guerre, dans un Japon en ruines, un homme et une femme se retrouvent. Ils se sont aimés au Vietnam et leurs retrouvailles ont soudain le goût amer d'un bonheur fané. Dans la confusion de la défaite, ils vont s'enivrer des souvenirs d'une passion qui perd peu à peu sa couleur et son goût. Tokyo sous la pluie, des questions sans réponses : le désir amoureux de Yukiko, maintenant désabusée, se heurte bientôt à la comédie des faux-semblants et à un homme mélancolique et veule. Il ne sait pas la quitter, elle ne sait pas l'oublier.


Un magnifique roman sur la guerre et l' amour, mais avant tout un superbe portrait de femme. L' histoire de ce livre c'est celle de Yukiko, une jeune fille sans histoire qui profite de la guerre pour quitter le Japon, muté au Vietnam, c'est là qu' elle va rencontrer l' homme autour duquel va tourner sa vie futur. Rapatrié dans son pays, elle n'attendra qu' une chose revoir son amant, seulement la passion amoureuse s'éteint, laissant la place à une attirance irrépressible, presque malsaine, difficile à vivre pour chacun. Ils se voient, ne se rencontrent plus, s'aide dans la pauvreté et les difficultés, se blessent volontairement ou non, ils céderont tour à tour au désespoir, mais jusqu'à la fin ils s'accrocheront l' un à l'autre.
Une très belle histoire qui m' a énormément touché, un coup de cœur malgré quelques longueurs du à des passages qui semblent se répéter.


5/5

_________________
Lectures en cours :  Indépendance de Richard Ford  ([i]Frank Bascombe T2) $

Dernières lectures : L' Intérêt de l' enfant de Ian McEWAN (4/5), Un week-end dans le Michigan de Richard Ford (4,5/5)(Frank Bascombe T1), [/i]L' Homme du verger d' Amanda COPLIN (4/5), La Pyramide de glace J-F Parot (3,75/5)(T12)
avatar
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5582
Age : 31
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: HAYASHI Fumiko (Japon)

Message  dodie le Dim 26 Aoû 2012 - 14:02

Nuages flottants
Ce roman, dont je ne reprends pas le résumé, me laisse dubitative. Une chose est certaine:l'histoire de Yukiko est pathétique. Pourquoi n'arrive-t-elle pas à se détacher définitivement de son ex-amant. Je ne me l'explique pas. J'ai trouvé celui-ci détestable au possible, lâche, égoïste.....
Yukiko semble se laisser entraîner dans une spirale qui ne pourra que la conduire à sa perte.
J'avoue ne pas avoir été très à l'aise pendant cette lecture: l'histoire est poignante certes mais l'atmosphère est tellement lourde, oppressante.....
J'ai par ailleurs été agacée par certaines longueurs qui n'amenaient rien au récit, ni à l'évolution des personnages.
En un mot je n'ai pas été particulièrement convaincue par ce roman: peut-être parcequ'il a réussi à me donner le bourdon!
Ma note 3/5
avatar
dodie

Nombre de messages : 4539
Age : 54
Location : France
Date d'inscription : 11/04/2009

http://dodiecuisine.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: HAYASHI Fumiko (Japon)

Message  wenesday le Mar 22 Jan 2013 - 18:13

Le Japon après-guerre, un beau portrait de femme, certes, il n'en reste pas moins que ce roman m'a d'une part donné le cafard, et d'autre part gênée: en effet, la'expédition à Dalat, d'une dactylo japonaise relève presque de la promenade de santé, alors que notre héroïne est envoyée au Viêt Nam en...1943! Difficile de ne pas penser à l'hégémonie japonaise de l'époque... Finalement...La barbe!

2/5 Crying or Very sad
avatar
wenesday

Nombre de messages : 261
Age : 48
Location : paris
Date d'inscription : 13/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: HAYASHI Fumiko (Japon)

Message  Awara le Mar 22 Jan 2013 - 21:48

Le Japon, c'est vraiment spécial... C'est un livre que j'ai ENORMEMENT aimé!

_________________
avatar
Awara

Nombre de messages : 3996
Age : 72
Location : PARIS
Date d'inscription : 03/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: HAYASHI Fumiko (Japon)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum