Carole MARTINEZ (France)

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Carole MARTINEZ (France)

Message  zeta le Mer 18 Mar 2009 - 9:16

Le coeur cousu - Carole MARTINEZ - folio - 5/5


Dans une Espagne sèche et austère, brûlée par le soleil, Frasquita reçoit de sa mère, le soir du mardi saint suivant ses premières règles, une initiation aux prières rituelles, trois nuits de suite elle doit apprendre les mots secrets, les incantations qui guérissent. Au terme de ces trois nuits, une boite close lui est remise : la jeune fille devra attendre neuf mois pour l’ouvrir, et découvrir alors le don qui lui est attribué. Ce que contiendra la boite si, pendant neuf mois, elle parvient à résister à la curiosité, déterminera sa destinée.

Au bout des neuf mois Frasquita trouve dans le coffret des aiguilles, des épingles, un dé à coudre, des fils multicolores. L’adolescente qui aimait déjà coudre deviendra une magicienne transformant le moindre chiffon en une somptuosité de broderies éclatantes. Elle faufilera des robes de mariées si féériques qu'elles transfigurent celles qui les portent. Et son sort sera intimement lié, toute sa vie, à ces accessoires de couturières qu’elle emportera partout, lors d’un long périple, au long d’une existence semée d’amours, d’enfants, de grâces et de disgrâces.

Si vous désirez découvrir ce roman ce n’est pas un livre ordinaire que vous lirez, c’est un conte ensorcelant créé par une alchimiste du verbe qui fait naître au fil des pages une fantasmagorie de mots persistant en tête, comme des goûts délicieux restent sur la langue, une fois certains mets délicats absorbés. Oui ce livre est une pure gourmandise, point trop sucrée, à la saveur épicée, âpre, exotique, un festin royal d’images échevelées, il se savoure à petite bouchée et nous emplit d’un bien être sensuel.

Il y a des accents d’Isabelle Allende et plus encore de Gabriel Garcia Marquez dans la prose de Carole Martinez, et son roman ne souffre en rien de la comparaison. Les phrases qu’elle fabrique sont ciselées, luxuriantes, l’on se surprend souvent à arrêter sa lecture pour les relire et s’émerveiller d’une telle maitrise de la langue qui permet de changer des mots simples, usuels, en charme qui nous tient toute entière attachée à cette histoire allégorique, si grisante.


(je précise que je n'ai lu ce livre sous l'emprise d'aucune substance prohibée (ou légale). Si mon enthousiasme vous paraît si grandiloquent qu'il émane d'une surexitation suspecte, il n'est en fait que le reflet de mon plaisir de lecture. wink )



Du site Evène:
Biographie de Carole Martinez

Ancienne comédienne, Carole Martinez se recycle dans l'enseignement et devient professeur de français dans un collège d'Issy-les-Moulineaux. Elle profite d'un congé parental en 2005 pour se lancer dans l'écriture. Elle désire écrire 'quelque chose qui soit entre le conte et le roman.' Puisant dans les légendes de sa tradition familiale espagnole, elle brode à partir des histoires que sa grand-mère lui racontait. Ce premier roman 'Le Coeur cousu' est un succès et Carole Martinez reçoit le prix Renaudot des lycéens en 2007.
avatar
zeta
Admin

Nombre de messages : 4028
Location : lot et garonne - France
Date d'inscription : 25/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carole MARTINEZ (France)

Message  doriane99 le Mer 18 Mar 2009 - 10:14

je le savais !!! coeur Il ne pouvait que te plaire...
Mon avis très bientôt (je l'ai fini ce matin), mais il sera tout aussi enthousiaste (et pas de substance illicite pour moi non plus Very Happy )
avatar
doriane99

Nombre de messages : 643
Age : 48
Location : Savigny Sur Orge (France)
Date d'inscription : 25/10/2008

http://lepotinoirdedoriane.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carole MARTINEZ (France)

Message  Philcabzi le Mer 18 Mar 2009 - 10:53

Oh, Oh, je sens qu'une boule de neige est sur le point de se former ici!

_________________
Philcabzi
Ainsi qu'une journée bien remplie donne un doux dormir, ainsi une vie bien employée donne un doux mourir. Leonardo da Vinci

Ma PAL: 64 livres
Lecture du moment: Les âmes perdues de Dutch Island de John Connolly
avatar
Philcabzi
Admin

Nombre de messages : 2995
Age : 41
Location : Québec/Canada
Date d'inscription : 25/10/2008

http://latetedanslechaudron.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carole MARTINEZ (France)

Message  lyana79 le Mer 18 Mar 2009 - 14:44

Envoyant votre enthousiasme, je ne peux que le noter sur ma longue liste Very Happy
avatar
lyana79

Nombre de messages : 73
Age : 37
Location : Suisse
Date d'inscription : 20/02/2009

http://partage-lecture.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Le coeur cousu

Message  doriane99 le Jeu 19 Mar 2009 - 12:34

Un peu d’Isabel Allende (mais la plume est plus belle), un soupçon de Garcia-Marquez (et moins de longueurs) et une once de Jorge Amado pimenté à la sauce fantastique !

Comment résister à cette saga ? L’histoire de Frasquita, couturière dans l’âme qui, par son don, redonnera vie à la madone de son village, réparera l’homme défiguré ; elle partira à l’aventure vers le Sud pour y rencontrer son destin. Celle dont les prières reçues en héritage invoquent les morts et ressuscitent les moribonds.

L’écriture est absolument superbe ! Riche et évocatrice, un cœur cousu dans une statuette qui lui redonne vie, une robe de mariée brodée de fleurs qui se fanent, un homme recousu qui se retrouve enchaîné à jamais… On a l’impression que Carole Martinez est elle aussi une couturière experte mais ses points sont devenus des mots, précis, colorés, elle brode son récit de façon magistrale. Certaines phrases sont à lire et relire pour mieux les savourer :


« Commença alors pour ma mère la période des fils de couleurs.Ils avaient fait irruption dans sa vie, modifiant le regard qu'elle portait sur le monde.Elle fit le compte : le laurier-rose, la fleur de la passion, la chair des figues, les oranges, les citrons, la terre ocre de l'oliveraie, le bleu du ciel, les crépuscules, l'étole du curé, la robe de la Madone, les images pieuses, les verts poussiéreux des arbres du pays et quelques insaisissables papillons avaient été jusque-là les seuls ingrédients colorés de son quotidien. Il y avait tant de bobines, tant de couleurs dans cette boîte qu'il lui semblait impossible qu'il existât assez de mots pour les qualifier. De nombreuses teintes lui étaient totalement inconnues comme ce fil si brillant qu'il lui paraissait fait de lumière. Elle s'étonnait de voir le bleu devenir vert sans qu'elle y prenne garde, l'orange tourner au rouge, le rose au violet.Bleu, certes, mais quel bleu ? Le bleu du ciel d'été à midi, le bleu sourd de ce même ciel quelques heures plus tard, le bleu sombre de la nuit avant qu'elle ne soit noire, le bleu passé, si doux, de la robe de la Madone, et tous ces bleus inconnus, étrangers au monde, métissés, plus ou moins mêlés de vert ou de rouge. »



« Grognements inaudibles, mots dévorés, mis en pièces, mots éviscérés, longuement mastiqués, puis recrachés, comme de vieilles chiques. Noirs, pleins de salive, à moitié digérés. La vieille parlait comme on crache. Elle torturait la langue, la tordait comme un vieux chiffon pour l’adapter à sa bouche édentée. Elle mêlait un filet de bave sale à chacune de ses phrases, faisait des sons une terrible bouillie et pourtant ne répétait jamais rien. Frasquita obéissait à ces paroles détruites, elle acceptait l’autorité de cette langue difforme. En tant que belle-fille, elle se devait de saisir ces débris de langage.
La vieille parlait comme on hait. »


Les personnages sont extraordinaires, l’ogre, la sagette, l’enfant-soleil… Il faut absolument découvrir ce petit chef d’œuvre de poésie. Pour un premier roman, quel talent ! à quand le prochain ?


PS 1 : il vient de sortir en poche, oubliez la couverture affreuse et jetez vous dessus !
PS 2 : il a raflé de nombreux prix dont le « Renaudot des lycéens »
5/5 coeur
avatar
doriane99

Nombre de messages : 643
Age : 48
Location : Savigny Sur Orge (France)
Date d'inscription : 25/10/2008

http://lepotinoirdedoriane.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carole MARTINEZ (France)

Message  zeta le Jeu 19 Mar 2009 - 13:24

Je pense comme toi Doriane la couverture est vraiment moche : pourquoi aller mettre une femme habillée de ce qui semble un vêtement hindou ? (en tout cas ni espagnol mi marocain).
Ils sont beaux les extraits que tu as choisis.
Te demandes-tu comme moi ce que cet auteur va pouvoir écrire après un tel roman ?
avatar
zeta
Admin

Nombre de messages : 4028
Location : lot et garonne - France
Date d'inscription : 25/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carole MARTINEZ (France)

Message  doriane99 le Jeu 19 Mar 2009 - 14:45

D'autant qu'il semble que l'auteur se soit inspirée des histoires extraordinaires que lui racontait sa grand-mère, concièrge d'origine espagnole... Mais... si elle a hérité de son talent de conteuse... Il est sûr qu'elle aura du mal à faire aussi bien
avatar
doriane99

Nombre de messages : 643
Age : 48
Location : Savigny Sur Orge (France)
Date d'inscription : 25/10/2008

http://lepotinoirdedoriane.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carole MARTINEZ (France)

Message  Mariselya le Jeu 19 Mar 2009 - 17:48

zeta a écrit:Je pense comme toi Doriane la couverture est vraiment moche : pourquoi aller mettre une femme habillée de ce qui semble un vêtement hindou ? (en tout cas ni espagnol mi marocain).
Ils sont beaux les extraits que tu as choisis.
Te demandes-tu comme moi ce que cet auteur va pouvoir écrire après un tel roman ?

Ne serait-ce pas peut-être une tenue andalouse sur la couverture ? Mais je n'aime pas trop non plus. J'aurais plus vu Franquista avec sa charrette, ses enfants et des petites bobines de fils en courverture. Mais je l'ai lu dans la version brochée où la couverture était une page rouge avec la liste de tous les prix reçus (ce qui n'était pas plus heureux, j'ai donc recouvert le livre avec un papier sympa pour ne pas l'abimer et pour le rendre aussi beau à l'extérieur qu'à l'intérieur).

Tout comme toi Zeta, je me suis demandé quel livre elle allait pouvoir écrire après cela ? Mais sais-tu qu'elle écrivait auparavant et écrit toujours des livres jeunesse ? "Le cri du livre" que j'ai aussi commencé.(pocket junior).

Je reste cependant étonnée qu'il y ait très peu d'écho et de pub à propos de ce livre. D'ailleurs nous sommes les premières (Doriane, toi et moi) à parler de ce livre dans ce forum. Moi je l'ai découvert dans un blog littéraire et la bloggueuse avait rédigé un article irrésistible. J'ai couru l'acheter en librairie et ensuite...j'ai retardé la lecture car plus je voyais les avis élogieux dans d'autres blogs, plus je craignais d'être déçue. Mais ce fut loin d'être le cas.
avatar
Mariselya

Nombre de messages : 173
Age : 49
Location : Belgique
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carole MARTINEZ (France)

Message  Rosario le Jeu 19 Mar 2009 - 19:17

Moi, j'en ai lu une bonne critique dans la partie "livres" du Nouvel Observateur, il y a déjà quelques semaines et je l'avais noté. Je ne me suis pas trompée, on dirait ! Je l'achète dès demain !

Bonne soirée à tous les ratounets !


Rosario

Rosario

Nombre de messages : 341
Age : 72
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carole MARTINEZ (France)

Message  zeta le Jeu 19 Mar 2009 - 19:36

Doriane : ah les conteuses de talent que sont les grand-mères. La mienne était un titi parisien (bien que née et ayant vécu toute sa vie en proche banlieue) et j'adorais qu'elle me raconte à sa façon les grèves de 36, l'occupation des usines, les premiers congés payés, et les frasques du grand-père ..... bon je sais ça n'a rien à voir mais cela me faisait plaisir de parler d'elle. Rolling Eyes
Mariselya : le bouche à oreille fonctionne très bien en tout cas sur ce roman et les blogs en parle presque tous (tout au moins ceux que je lis) et unanimement en bien. C'est comme cela que se font les plus beaux succès, ceux qui ont comme base réelle le talent de l'écrivain.
Rosario : bon plaisir avec cette histoire ! alors là si tu plonges dedans ta famille ne mange plus du tout Wink
avatar
zeta
Admin

Nombre de messages : 4028
Location : lot et garonne - France
Date d'inscription : 25/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carole MARTINEZ (France)

Message  lalyre le Dim 19 Avr 2009 - 8:39

Le cœur cousu Carole Martinez Folio



439 P.

Ce roman est l’histoire de Fraquista, guérisseuse ,un peu sorcière ,racontée par Soledad ,sa dernière née. Grâce à un coffret un peu magique qu’elle a reçu en héritage ,elle reçoit un don extraordinaire celui de transformer des bouts de tissus en robes somptueuses ,elle les brode d’une façon sublime. Mariée et le ventre souvent arrondi par de multiples grossesses ,son mari ,joueur invétéré principalement par des paris dans les combats de coqs.Il pense que son coq est invincible mais au cours de trois combats ,il perd ses meubles ,sa maison et sa femme qui est le dernier enjeu .Dégoûtée et déçue ,elle part sans but, allant droit devant elle ,traînant ses enfants derrière elle, Soledad verra le jour lors de ce long périple.Son talent un peu spéciale étant jugé suspect par les femmes jalouses du hameau qui la pensent un peu sorcière ne l’aide guère .C’est aussi l’épopée fantastique d’une famille vivant en Espagne au XlXème siècle, avec une mère surdouée, un père joueur, obsédé par son coq rouge,une des filles qui donne la mort par un baiser,une autre qui capte le soleil ,éclate de brillance la nuit,sans oublier les deux femmes-qui-aident « des sages femmes « et aussi un homme, joueur aussi ,un ogre qui aime les petits-enfants ,celui qui , au jeu gagnera Fraquista….Fraquista qui finira par se poser pour sur une autre rive pour travailler son don extraordinaire. Chaque personnage nous convie dans ses secrets,ses prières , ses superstitions et ses croyances si bien que l’on termine le roman comme sortant d’un autre monde ,rêvant à tous ces bouts de tissus et de fil qui par le don de Fraquista ,évoquent des merveilles qu’on peut imaginer de toutes les couleurs.

Un roman écrit poètiquement comme un conte ,tellement bien écroit que je me suis parfois prise à parcourir ce périple avec Fraquista traînant ses enfants affamés derrière elle.Et pourtant dans cette fable on y décèle beaucoup de souffrance et d’ amour ,de la peur aussi, de la beauté ,la passion du jeu.Je me suis attachée aux enfants extraordinaires qui ne se plaignent jamais.Rêve et magie sont les éléments qui m’ont plus dans ce roman…..4,5/5
avatar
lalyre

Nombre de messages : 4121
Age : 85
Location : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carole MARTINEZ (France)

Message  Van le Dim 19 Avr 2009 - 20:20

Bon voilà je suis convaincue par vos critiques enthousiastes, je note Very Happy
avatar
Van

Nombre de messages : 423
Age : 33
Location : Val de Marne - France
Date d'inscription : 03/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carole MARTINEZ (France)

Message  Chantal le Dim 19 Avr 2009 - 20:25

Moi je l'ai acheté depuis bientôt 3 semaines ! wink
avatar
Chantal

Nombre de messages : 2181
Location : France
Date d'inscription : 22/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carole MARTINEZ (France)

Message  belledenuit le Lun 20 Avr 2009 - 6:47

Eh bien dites moi. Que d'éloges sur ce livre. Je me le note alors ! Ce serait dommage de passer à côté d'un roman comme celui là.
avatar
belledenuit

Nombre de messages : 1067
Age : 41
Location : Sud de la France
Date d'inscription : 05/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carole MARTINEZ (France)

Message  Rosario le Lun 20 Avr 2009 - 12:03

Une pure petite merveille... et mon âme d'andalouse a vibré tout au long de la lecture ! J'y ai même retrouvé les bonbons de mon enfance : les piroulis, fabriqués par un vieux monsieur espagnol qui gagnait sa vie ainsi, à Casablanca. Le souvenir de mon père, né en Andalousie, ne m'a pas quitté un instant. Mais comme vous, j'ai un peu peur de son prochain ouvrage. La couverture est en fait une catastrophe ! ça ressemble à une robe indienne...

Rosario

Rosario

Nombre de messages : 341
Age : 72
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carole MARTINEZ (France)

Message  Lacazavent le Ven 24 Avr 2009 - 17:23

Le coeur Cousu de Carole Martinez
Folio / 440 pages


Je vais vous épargnez le résumé déjà très très bien fait par ceux qui l'ont déjà critiqué.


Halala, un livre pareil ne devrait pas être autoriser ! Mon histoire avec ce livre pourrait se rapprocher de celle du poisson trop curieux qui se fait prendre à l'hameçon du pécheur.

Autant vous le dire tout de suite, je n'ai pas accroché au début, pourtant j'ai persévéré et lorsque le coq rouge a fait son apparition, tout d'un coup ma vision et l'avis que je me faisais sur ce livre c'est transformé. Dès lors, le texte a pris une tout autre ampleur, les mots et l'histoire se sont faits plus profonds, poétiques et simples à la fois. À partir delà, je ne l'ai plus lâché et lu quasi d'une traite.
J'ai vraiment beaucoup aimé cette écriture à cheval entre le roman traditionnel et le conte, il a une délicatesse qui se dégage des pages. Cela fait un petit moment que je l'ai terminé et je suis toujours sous le charme. Depuis, il me reste des bribes des passages des courtes histoire de cette grande histoire.
Par contre, par contre, la fin m'a déçu trop facile et prévisible à mon goût. Si je faisais abstraction des premières et dernières pages je vous dirais que ce fut pour moi un immense immense coup de cœur, seulement voilà ces pages existent, je lui mettrai donc un cœur simple après tout c'est l'une des meilleurs lectures que j'ai pu faire en 2009 du moins pour le moment.
Un bémol, j'ai comme l'impression que ce livre est susceptible de ne pas plaire à tous, si vous avez une âme un peu rêveuse lisez-le autrement …5/5
coeur



et voici la fameuse couverture qui fait tant débat :

avatar
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5583
Age : 31
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Le coeur cousu

Message  Invité le Sam 25 Avr 2009 - 10:44

zeta a écrit:Le coeur cousu - Carole MARTINEZ - folio - 5/5


Dans une Espagne sèche et austère, brûlée par le soleil, Frasquita reçoit de sa mère, le soir du mardi saint suivant ses premières règles, une initiation aux prières rituelles, trois nuits de suite elle doit apprendre les mots secrets, les incantations qui guérissent. Au terme de ces trois nuits, une boite close lui est remise : la jeune fille devra attendre neuf mois pour l’ouvrir, et découvrir alors le don qui lui est attribué. Ce que contiendra la boite si, pendant neuf mois, elle parvient à résister à la curiosité, déterminera sa destinée.

Au bout des neuf mois Frasquita trouve dans le coffret des aiguilles, des épingles, un dé à coudre, des fils multicolores. L’adolescente qui aimait déjà coudre deviendra une magicienne transformant le moindre chiffon en une somptuosité de broderies éclatantes. Elle faufilera des robes de mariées si féériques qu'elles transfigurent celles qui les portent. Et son sort sera intimement lié, toute sa vie, à ces accessoires de couturières qu’elle emportera partout, lors d’un long périple, au long d’une existence semée d’amours, d’enfants, de grâces et de disgrâces.

Si vous désirez découvrir ce roman ce n’est pas un livre ordinaire que vous lirez, c’est un conte ensorcelant créé par une alchimiste du verbe qui fait naître au fil des pages une fantasmagorie de mots persistant en tête, comme des goûts délicieux restent sur la langue, une fois certains mets délicats absorbés. Oui ce livre est une pure gourmandise, point trop sucrée, à la saveur épicée, âpre, exotique, un festin royal d’images échevelées, il se savoure à petite bouchée et nous emplit d’un bien être sensuel.

Il y a des accents d’Isabelle Allende et plus encore de Gabriel Garcia Marquez dans la prose de Carole Martinez, et son roman ne souffre en rien de la comparaison. Les phrases qu’elle fabrique sont ciselées, luxuriantes, l’on se surprend souvent à arrêter sa lecture pour les relire et s’émerveiller d’une telle maitrise de la langue qui permet de changer des mots simples, usuels, en charme qui nous tient toute entière attachée à cette histoire allégorique, si grisante.


(je précise que je n'ai lu ce livre sous l'emprise d'aucune substance prohibée (ou légale). Si mon enthousiasme vous paraît si grandiloquent qu'il émane d'une surexitation suspecte, il n'est en fait que le reflet de mon plaisir de lecture. wink )



Du site Evène:
Biographie de Carole Martinez

Ancienne comédienne, Carole Martinez se recycle dans l'enseignement et devient professeur de français dans un collège d'Issy-les-Moulineaux. Elle profite d'un congé parental en 2005 pour se lancer dans l'écriture. Elle désire écrire 'quelque chose qui soit entre le conte et le roman.' Puisant dans les légendes de sa tradition familiale espagnole, elle brode à partir des histoires que sa grand-mère lui racontait. Ce premier roman 'Le Coeur cousu' est un succès et Carole Martinez reçoit le prix Renaudot des lycéens en 2007.

Je vais me sentir obligé de l'acheter moi aussi, vues les innombrables louanges que je viens de lire

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Carole MARTINEZ (France)

Message  Philcabzi le Sam 25 Avr 2009 - 13:05

Nomi: Tu n'est pas obligé de cliquer sur Citer lorsque tu veux répondre. En haut, et en bas, il y a le bouton Répondre. Les citations alourdissent la discussion lorsqu'elle sont inutile.

_________________
Philcabzi
Ainsi qu'une journée bien remplie donne un doux dormir, ainsi une vie bien employée donne un doux mourir. Leonardo da Vinci

Ma PAL: 64 livres
Lecture du moment: Les âmes perdues de Dutch Island de John Connolly
avatar
Philcabzi
Admin

Nombre de messages : 2995
Age : 41
Location : Québec/Canada
Date d'inscription : 25/10/2008

http://latetedanslechaudron.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carole MARTINEZ (France)

Message  Chantal le Mar 11 Aoû 2009 - 20:26

LE COEUR COUSU : Carole Martinez
Folio - 440 pages


Mais qu'est ce que vous voulez que je vous dise de plus????..... SUPERBE !

J'ai été scotchée du début à la fin. J'ai tout aimé : l'écriture faite de longues phrases à la fois simples et souvent très poétiques, les trois parties très différentes mais tellement captivantes qui mises bout à bout constituent un roman magnifique, le mélange de récits de vie quotidienne, comme de faits plus historiques, ou de récits-contes pleins de merveille, de folie et/ou de magie, la description de tous ses personnages si différents (hommes ou femmes, mais avec une préférence pour les femmes) aux prises avec les difficultés de la vie, ....Tout est là pour constituer un roman parfait et le tout coule, coule sans heurts, sans temps mort. J'aime beaucoup aussi quand les romans, comme c'est le cas ici, font un boucle, quand la fin rejoint le début dans une jonction parfaite.
C'est vraiment très réussi pour un premier livre. Et j'attends déjà avec impatience le second.
Ce livre m'a souvent rappelé "Le livre des nuits" de Sylvie Germain.

Naturellement :
coeur 5/5 coeur

"Il arrive qu'on interrompe une promenade, oubliant même ce vers quoi on marchait, pour s'arrêter sur le bord de la route et se laisser absorber totalement par un détail. Un grain de paysage. Une tache sur la page. Un rien accroche notre regard et nous disperse soudain aux quatre vents, nous brise, avant de nous reconstruire peu à peu. Alors la promenade se poursuit, le temps reprend son cours.Mais quelque chose est arrivé. Un papillon nous ébranle, nous fait chanceler, puis il repart. Peut-être emporte-t-il dans son vol une infime partie de nous, notre long regard posé sur ses ailes déployées? Alors, à la fois plus lourds et plus légers, nous reprenons notre chemin."
avatar
Chantal

Nombre de messages : 2181
Location : France
Date d'inscription : 22/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

le coeur cousu

Message  Fifietseslectures le Mer 12 Aoû 2009 - 15:28

carole martinez- le cœur cousu

j'ai lu ce livre il y a quelques mois et je dois dire qu'il fait partie de ceux dont on a du mal à se sortir. Les personnages sont particulièrement attachants et ils continuent à me suivre des semaines après avoir fini ma lecture. Ce livre est particulièrement bien écrit mais contrairement à certains d'entre vous je ne ferait pas de ce livre mon coup de cœur de l'année. Ceci est peut être du au fait que je me suis remise à la lecture vraiment cette année et que j'ai lu beaucoup d'excellents romans. Mais en fait je pense que c'est la tristesse lancinante qui passe tout au long de la lecture qui m'empêche de mettre un 5. Je suis sortie de cette lecture un peu déprimée et du coup j'ai mis du temps avant de trouver une autre histoire à lire.
Malgré ce petit bémol, ce livre vaut carrément la peine d'être lu et je pense qu'il fera parti de ceux pour lesquels je dirait dans quelques années "ah, celui-là, je l'ai lu, il était trop bien!"

donc je lui met un 4,5/5
avatar
Fifietseslectures

Nombre de messages : 261
Age : 39
Location : Hauts de Seine, France
Date d'inscription : 11/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carole MARTINEZ (France)

Message  odilette84 le Mer 12 Aoû 2009 - 20:31

vos commentaires ne font que renforcer mon envie de lire ce livre !!

_________________
résister c'est exister

avatar
odilette84

Nombre de messages : 2261
Age : 52
Location : Provence
Date d'inscription : 28/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carole MARTINEZ (France)

Message  odilette84 le Jeu 27 Aoû 2009 - 9:43

le coeur cousu...
je sais enfin pourquoi les mots me manquent,
je n'ai rien à ajouter ...
Allende, Garcia-Marquez, comment ne pas y penser ...
j'ajouterai une ambiance à la "Volver" d'Almodovar, (le début du film) Espagne profonde, venteuse et brûlante, femmes en noir
merveilleux portraits de femmes, magie envoûtante

je ne sais quoi dire de plus, la langue est parfaite , à la fois poétique et évocatrice
j'ai dévoré et savouré chaque page, chaque phrase, les images se formaient sans peine et la structure du roman m'a faite relire le début avec mélancolie .

je suis aussi curieuse de lire ce que Carole Martinez va écrire par la suite
un livre à offrir
un grand coup de coeur 5/5

_________________
résister c'est exister

avatar
odilette84

Nombre de messages : 2261
Age : 52
Location : Provence
Date d'inscription : 28/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carole MARTINEZ (France)

Message  Rosario le Jeu 27 Aoû 2009 - 12:02

Imagine pour l'espagnole de service, l'effet de ce bouquin... J'ai même peur du bouquin suivant ! car comment atteindre quelque chose d'aussi beau ?

Rosario

Rosario

Nombre de messages : 341
Age : 72
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carole MARTINEZ (France)

Message  clarize le Jeu 27 Aoû 2009 - 12:15

Ben moi qui attendait pour le lire, Odilette, Rosario, Very Happy sur c'est dans prochains mes achats, Coeurs cousus

_________________

Challenge US : 10/50
avatar
clarize

Nombre de messages : 2590
Location : FRANCE
Date d'inscription : 09/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carole MARTINEZ (France)

Message  zeta le Jeu 27 Aoû 2009 - 12:28

Une de plus qui succombe ! Odilette toi aussi tu es tourneboulée par l'écriture magique ..... son prochain roman va être guetté, la pauvre auteure, la barre est haute là !
avatar
zeta
Admin

Nombre de messages : 4028
Location : lot et garonne - France
Date d'inscription : 25/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carole MARTINEZ (France)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum