Christine EDDIE (France/Canada/Québec)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Christine EDDIE (France/Canada/Québec)

Message  Calepin le Sam 14 Mar 2009 - 16:31

Les carnets de Douglas, de Christine Eddie
Éditions Alto, collection Coda
2008, 198 pages

4e de couverture : Le même jour, deux adolescents parviennent à fuir un destin qui les aurait emmurés. Ils se trouvent, deux ans plus tard, à Rivière-aux-Oies, un village beaucoup trop discret pour figurer sur une carte. Au cœur de la nature généreuse et sauvage, ils s’aiment, à l’abri des rugissements du vingtième siècle. Jusqu’à ce que la vie, comme d’habitude, fasse des siennes. Fondu au blanc.

Les années passent, Rivière-aux-Oies se métamorphose avec, en arrière-plan, une révolution à peine tranquille et le saccage des bétonnières. Une famille singulière s’improvise, malgré les ragots et en dépit des blessures. Dans la maison du docteur, les liens se tissent avec tendresse. Un médecin au cœur rafistolé, une institutrice au nom imprononçable et une enfant surgie des bois vont peut-être permettre à Douglas d’entendre enfin la réponse du vent.

Une passion comme au cinéma, qui se déploie à l’ombre d’un arbre, d’une clarinette et de la beauté fragile du monde.

Mon avis : Ah... je suis rarement touché par un roman. Non pas qu'on peut le trouver beau, bien écrit ou sensible. Non. Cette fois, il n'y a eu rien de tel. Je l'ai senti.

Ce roman est aussi doux que sa prose. Les émotions s'incrustent tel le vent dans les feuilles, doucement, lentement. Troquent les coups de béliers et les hurlements que l'on voit souvent aujourd'hui pour quelque chose de différent. Une voix qui ne cherche pas à se complaire dans l'esbroufe ou l'explosion primaire. Simple, imagée. Comme une musique dans les bois.

Et cet arbre qui prend une place si importante dans le récit, où provient l'appartenance d'une jeune fille qui bruisse de vie. Je ne me serais pas attendu à voir le destin que l'auteur réserve à ce mélèze. Je ne me serais pas attendu à y trouver une symbolique encore plus forte. Non, honnêtement, c'est le meilleur livre que j'ai lu depuis longtemps.

Note : 5/5 coeur coeur coeur
avatar
Calepin

Nombre de messages : 1527
Age : 36
Location : Québec/Canada
Date d'inscription : 25/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Christine EDDIE (France/Canada/Québec)

Message  Prospéryne le Sam 14 Mar 2009 - 18:38

Vraiment magnifique critique Calepin! De ta part, de tels compliments ne peuvent qu'être pleinement mérité! Une oeuvre auquel je prêterai une grande attention!

@+ Prospéryne

_________________
On peut se passer de tout, sauf de la littérature et des chats Graffiti vu à Berlin
avatar
Prospéryne

Nombre de messages : 4864
Age : 34
Location : Québec, Canada
Date d'inscription : 26/10/2008

http://prosperyne.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Christine EDDIE (France/Canada/Québec)

Message  aBeiLLe le Dim 15 Mar 2009 - 0:17

Calepin a si bien parlé de ce roman que je suis timide de laisser mon commentaire... Tout ce que je peux dire c'est que je me retrouve sans voix devant le magnifique premier roman de Christine Eddie. Il m’est très difficile de parler de mon ressentiment après la lecture de ce livre qui est venu me cherche au plus profond de mon âme. J’ai été happée par ce récit d’une belle histoire d’amour. Le style épuré et poétique de l’auteur m’ont énormément plu. Les chapitres courts se lisent d’une traite et nous envoûtent. Les thèmes abordés; l’amour, la musique et la nature ont tout pour me plaire. Un roman intense, doux et beau. Je ne peux que vous inciter à le lire!

5/5

Je vous laisse avec deux magnifiques passages du roman qui m'ont beaucoup émue.


« Eh bien oui, quelquefois l’amour sait être grandiose.

Pour Douglas, Éléna choisit le corps qui lui allait le mieux. Elle demanda à l’humidité de lui boucler encore plus les cheveux et au soleil de lui colorer les joues. L’eau de la rivière lui adoucissait la peau et la lumière égayait ses yeux. Elle enfila ses jambes du dimanche et se vêtit de ses plus beaux seins. Elle s’accrocha à la bonne humeur et son rire se mit à retentir en écho dans la forêt. Aimer Douglas la rendit plus heureuse.

Pour Éléna, Douglas déverrouilla son âme. Timidement d’abord, puis avec confiance, comme une fenêtre qui s’ouvre lentement sur la mer. Il vida devant elle ses vieux tiroirs, laissant s’envoler ses craintes, une à une, libérées du tourment où il les avait tenues enfermées. Il dépoussiéra sa solitude. Avec l’aide de Mozart, de Liszt, de Schumann et de Debussy, il lui fit cadeau d’une tendresse empreinte de grâce. Et, entre les pages jaunies de ses livres de poésie, il trouva les mots de l’amour. Aimer Éléna rendit Douglas plus humain. » p. 61

~~~

« Il était comme ça, Douglas, quand il était l’amoureux d’Éléna. Il lui raccommodait l’âme avec des phrases inattendues, pleine de miel, et elle finissait par oublier une fois pour toutes sa vieille rancune de Saint-Lupien. Il avait cette façon bien à lui, gentille et empressée, de lui faire croire à tout ce en quoi elle voulait croire. Même la nuit, quand la forêt devenait intimidante et se couvrait de noir foncé.

-Tu es mon gouvernail. Reste avec moi, bouclette.

Mon gouvernail, ma boussole, mon paratonnerre. C’était tout lui, ça. N’avoir pas parlé durant vingt ans et connaître soudain un dictionnaire entier de mots d’amour. Enrubanner Éléna de formules remplies à ras bord. La soulever d’une phrase, l’installer au sommet du ravissement et ne rien faire pour qu’elle en redescende. La nommer comme on baptise une terre longuement convoitée, finalement conquise. C’était beaucoup plus fort que lui. Parce qu’elle avait le soleil qui lui éclaboussait la figure. Surtout la nuit. » p.67-68


Les carnets de Douglas, Christine Eddie, Alto, 2007, 198p.



avatar
aBeiLLe

Nombre de messages : 200
Age : 36
Location : Québec/Canada
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Christine EDDIE (France/Canada/Québec)

Message  Calepin le Dim 15 Mar 2009 - 1:54

Ahhh... il semble que nous ayons accroché sur des passages plutôt semblables. Et pour moi, j'ai noté les trois dernières phrases du dernier paragraphe de ta citation. Ah... si simple, mais si beau ! coeur

_________________
Lecture en cours



Les lettres ; de l'oxygène au coeur et des jumelles pour voir plus loin.
avatar
Calepin

Nombre de messages : 1527
Age : 36
Location : Québec/Canada
Date d'inscription : 25/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Christine EDDIE (France/Canada/Québec)

Message  aBeiLLe le Dim 15 Mar 2009 - 2:49

Je relis rarement (même jamais) les livres déjà lus mais celui-ci tu peux être certain que je vais le relire... encore et encore et encore!
avatar
aBeiLLe

Nombre de messages : 200
Age : 36
Location : Québec/Canada
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Christine EDDIE (France/Canada/Québec)

Message  Nathalire le Ven 5 Mar 2010 - 16:33

Les carnets de Douglas 5/5
LV de Calepin

Résumé:
Ce livre est un conte. C'est l'histoire de Romain, jeune homme fuyant sa famille sans amour et de Elena, jeune fille fuyant sa famille sans amour. Ensemble ils vont vivre ce qui leur a manqué, complètement, intensément. Autour d'eux le monde avance, leur petit village de Rivière-aux-oies est rattrapé par l'industrialisation et le commerce... mais cela n'empêche pas une petite graine de germer pour donner un beau Mélèze, l'âme soeur de Douglas.

Avis:
Quel bonheur! Sur quelque 200 pages de poésie, on fond littéralement emporté par la douceur de ce conte intemporel. L'auteur tour à tour nous bouleverse, nous ensorcelle, nous fait verser des larmes... J'ai adoré ce roman où les arbres sont les égaux des hommes, où le bonheur est simple et où les habitants de ce petit village sont bons. C'est un bol d'air frais dans notre société moderne, même si ce livre n'est pas tout rose et s'appuie aussi sur les réalités de la vie. Vraiment à lire et merci Calepin pour cette découverte!
avatar
Nathalire

Nombre de messages : 1058
Age : 36
Location : Pully (Suisse)
Date d'inscription : 22/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Christine EDDIE (France/Canada/Québec)

Message  zozinette le Jeu 22 Avr 2010 - 7:32

LES CARNETS DE DOUGLAS - CHRISTINE EDDIE


Résumé

Romain Brady est né dans une famille aisée mais a eu une enfance malheureuse. Il quitte cette famille à l'âge de 18 ans et part à l'aventure.
Elena Tavernier a eu une enfance différente mais toute aussi malheureuse. Et elle aussi va s'enfuir.
Romain (entre temps devenu Douglas)et Elena se rencontrent, s'aiment mais une tragédie survient.


Mon avis

Dès les premières lignes, je suis rentrée dans ce livre-conte, hors du temps.
C'est un roman avec une histoire toute simple mais captivante. J'ai lu les 150 dernières pages (sur 200!) d'une seule traite, sans pouvoir m'arrêter.
Les chapitres sont très courts et donnent un rythme assez soutenu.
La première partie, centrée sur Douglas et Elena tient en haleine, on a toujours envie d'en savoir plus.
J'ai préféré la deuxième partie de ce petit livre, le rythme se calme un peu et j'ai pris un plaisir immense à voir Rose grandir au milieu de ces deux pères, deux mères et ce mélèze.
J'aurais bien voulu en lire encore plus, ces 200 pages sont passées tellement vite...

Merci à Calepin pour cette découverte.


Ma note

4.5/5
avatar
zozinette

Nombre de messages : 2437
Age : 43
Location : belfort, franche-comté
Date d'inscription : 15/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Christine EDDIE (France/Canada/Québec)

Message  Shan_Ze le Ven 7 Mai 2010 - 10:53

Les carnets de Douglas de Christine Eddie
(Alto, 199 pages)

Mon avis :
Les premiers chapitres m’ont beaucoup plu, ils sont courts et permettent de s’imprégner de l’ambiance du livre. Je m’attendais à l’histoire d’amour mais aussi quelque chose qui saurait me prendre par le cœur et la tête, au vu des dernières critiques. J’ai peut-être placé la barre un peu haute. Je n’ai pas trouvé l’écriture sublime mais assez ordinaire. L’histoire n’a pas éveillé un grand intérêt même si j’ai eu du plaisir à suivre ce petit monde.

Certains thèmes sont abordés en profondeur : la famille, la mort, le deuil… D’autres moins, comme le passé de Gabriel, seulement effleuré, on laisse deviner les choses. J’ai trouvé l’histoire douce mais tous ces bons sentiments m’ont gênés par moments même si on sent beaucoup de tristesse liée à l’ensemble.

J’ai bien aimé l’idée du générique à la fin, on revient sur chaque personne qui a été cité (même une fois dans l’histoire), ça fait un peu penser à un film. Bon, j’ai l’air dur et insensible mais je voulais quand même expliquer ce qui m’a moins plu donc du coup, on a le sentiment que je n’ai pas aimé grand-chose mais ce livre m’a quand même laissé une bonne impression. Simplement, il ne resterai pas « mes annales »…

Merci Calepin pour m'avoir permis de le lire !

Note 3.75/5
avatar
Shan_Ze
Admin

Nombre de messages : 7354
Age : 34
Location : Lyon/France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Christine EDDIE (France/Canada/Québec)

Message  Philcabzi le Ven 14 Mai 2010 - 10:54

Les carnets de Douglas
Ed. Alto, 2008, 199 pages, ISBN 978-2-923550-20-6

Ma note: 5/5 coeur

Mon avis:
Quelle prose! Je suis très très contente d'avoir lu ce bouquin qui au premier abord ne semblait pas fait pour moi. J'ai bien aimé l'histoire, mais c'est surtout la façon qu'a Christine Eddie de raconter qui m'a plût. Les chapitres très courts (1-4 pages) et surtout sa plume si mélodique, si poétique m'a empêché de poser le livre avant de l'avoir terminé. L'auteure a un talent incroyable pour décrire les lieux, les atmosphères; j'ai senti l'odeur de la terre, j'ai entendu le bruit du vent et j'ai eut envie de prendre mon sac et partir en forêt m'y installer! Bref, une superbe découverte!! Merci Calepin! Very Happy

_________________
Philcabzi
Ainsi qu'une journée bien remplie donne un doux dormir, ainsi une vie bien employée donne un doux mourir. Leonardo da Vinci

Ma PAL: 64 livres
Lecture du moment: Les âmes perdues de Dutch Island de John Connolly
avatar
Philcabzi
Admin

Nombre de messages : 2995
Age : 41
Location : Québec/Canada
Date d'inscription : 25/10/2008

http://latetedanslechaudron.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Christine EDDIE (France/Canada/Québec)

Message  kattylou le Dim 16 Mai 2010 - 17:49

je le note vous me donnez envie de le lire
avatar
kattylou

Nombre de messages : 3279
Age : 52
Location : 77
Date d'inscription : 08/09/2009

http://kattyloucuis.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Christine EDDIE (France/Canada/Québec)

Message  Philcabzi le Mer 16 Juin 2010 - 10:39

Le coeur de la crevette
Ed. Alto, 2010, 24 pages, ISBN 978-2-923550-37-4

Nouvelle présentée pour fêter les 5 ans de la maison d'édition Alto.

Ma note: 4.25/5

Résumé:
C'est une histoire simple, celle d'une homme qui croise une femme qui lui plaît et qu'il invite à sortir. Celle-ci lui raconte sa vie, bien malgré lui...

Mon avis:
Le résumé ne dit pas grand chose, je sais, mais c'est difficile de résumer une nouvelle de quelques pages en peu de mots!! De toute façon avec Christine Eddie ce n'est pas l'histoire qui est importante mais sa façon de la raconter. L'écriture à la deuxième personne (au "tu") est déstabilisante au début mais fini par envouter. Sans être aussi poétique et sublime que Les carnets de Douglas, cette nouvelle démontre encore une fois son grand talent. Je vous laisse juger par vous-même avec les deux citations.

Aujourd'hui je vis comme un livre sur l'étagère du haut, qui attend.

Le monde entier t'épuise et tu décides de mettre ton coeur brisé à l'abri, de le ranger dans ta tête. Tu le rapetisses pour qu'il devienne discret, fuyant, inhospitalier. Inutile.

_________________
Philcabzi
Ainsi qu'une journée bien remplie donne un doux dormir, ainsi une vie bien employée donne un doux mourir. Leonardo da Vinci

Ma PAL: 64 livres
Lecture du moment: Les âmes perdues de Dutch Island de John Connolly
avatar
Philcabzi
Admin

Nombre de messages : 2995
Age : 41
Location : Québec/Canada
Date d'inscription : 25/10/2008

http://latetedanslechaudron.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Christine EDDIE (France/Canada/Québec)

Message  Calepin le Ven 9 Juil 2010 - 18:51

Le coeur de la crevette, de Christine Eddie
Éditions Alto, collection On a tous les jours 5 ans.
2010, 34 pages

Résumé : Un homme rencontre une femme particulière, tout aussi étourdissante qu'énigmatique. Une rencontre qui bouleversera sa vie.

Mon avis : J'ai beaucoup aimé cette courte nouvelle qui donne tout simplement envie d'en savoir davantage sur cet étrange petit bout de femme. Christine Eddie nous fait à peine miroiter cette personnalité complexe, floue, mais d'une fabuleuse richesse. Bien que cette nouvelle se suffise à elle-même, je l'aurais très bien vue grossir de plusieurs pages. Toutefois, j'ai eu cette drôle d'impression de lire La brèche, de Marie-Sissi Labrèche, de par les insistances affectives de la femme envers l'homme qu'elle aime. Et tout ces éléments culturo-artistiques qui baignent les personnages. Une ambiance de déjà-vu.

La narration au « tu » m'as aussi semblé bizarre et m'a donné un peu de peine à suivre par moment. Le choix ne manque pas d'audace, mais était-ce nécessaire ?

Note : 3,75/5

_________________
Lecture en cours



Les lettres ; de l'oxygène au coeur et des jumelles pour voir plus loin.
avatar
Calepin

Nombre de messages : 1527
Age : 36
Location : Québec/Canada
Date d'inscription : 25/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Christine EDDIE (France/Canada/Québec)

Message  Lacazavent le Mar 26 Oct 2010 - 14:07

Les carnets de Douglas de Christine Eddie
Editions Héloïse d'Ormeson / 187 pages





Présentation de l'éditeur
:
Romain Brady, héritier d'une célèbre dynastie, quitte à dix-huit ans cette vie qui ne lui ressemble pas. Le même jour, Eléna Tavernier fuit une maison pleine de sang et de fracas pour se réfugier à Rivière-aux-Oies. C'est là, au cœur de la forêt, que les deux jeunes gens vont se découvrir et s'aimer. Et qu' Eléna donnera à Romain le nom du plus solide et spectaculaire des arbres: Douglas. Les années passent. Une famille singulière s'improvise, malgré les ragots et en dépit des blessures. Entre un médecin au cœur rafistolé, une institutrice au nom imprononçable et une enfant surgie des bois.




Je me joint aux concerts de louange. Et oui, moi aussi j'ai beaucoup aimé ce court livre empli de poésie fleurant bon la forêt. J'ai aimé la délicatesse avec laquelle Christine Eddie nous raconte cette histoire, pleine de tendresse envers ses personnages, elle nous attache à eux et à leur environnement. L'ambiance entre le conte et le roman m' a charmé, certains passages sont absolument splendides. Séduite du début à la fin.


4,5/5


Une lecture qui n'est pas sans m'avoir fait pensé au livre de Fred Pellerin "Comme une odeur de muscle" que j'avais pu
découvrir grâce à Philcabzi. Je m'avancerai à dire que si vous avez aimé l'un vous aimerait l'autre !
avatar
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5583
Age : 31
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Christine EDDIE (France/Canada/Québec)

Message  Philcabzi le Mer 15 Fév 2012 - 23:59

Parapluies
Ed. Alto, 2011, 192 pages

Ma note: 5/5

Les Éditions Alto a écrit:La pluie a commencé à tomber le jour où Matteo a disparu. Jusqu’à son départ précipité, Béatrice ne pensait pas qu’elle aurait besoin d’un gilet de sauvetage. Pour garder la tête hors de l’eau, elle s’accroche à Aisha, une jeune Somalienne qui entre à l’improviste dans sa cuisine à l’heure des actualités. La main dans celle de l’adolescente, elle attend le retour de l’homme avec lequel elle vit depuis quinze ans. Pendant ce temps, Francesca ronchonne au rez-de-chaussée, Daphnée rêve de rencontrer le docteur Jivago et Thalie trame un plan fabuleux qui lui permettra de retrouver son père.

Entre l’Italie et le Québec, à l’ombre d’un HLM et sous l’œil bienveillant de Barack Obama, les nuages s’amoncellent. Il pleuvra pendant trente-quatre jours. Le temps de découvrir que les parapluies sont des refuges nécessaires, mais fragiles. Surtout lorsqu’un vent se lève.

Mon avis
:
L'écriture de Christine Eddie nous transporte dès les premières lignes. Au moins aux deux pages j'ai envie de vous faire partager un passage. Il y a beaucoup d'humour, souvent de l'humour noir ou jaune c'est selon, et pourtant beaucoup de tristesse. Le premier chapitre, écrit au "je", fait place à Béatrice, une femme qui vient tout juste d'être abandonnée par son mari. Elle nous parle d'elle, de lui, d'eux, toujours avec lucidité en admettant ses fautes et en espérant pardonner à celles de Matteo si un jour il revient. Les chapitres suivant nous présente différents personnages avec une narration omnisciente. Il y a Daphnée et son rêve de devenir une poétesse russe, Thalie une grande fille de 9 ans qui veut rejoindre son père qu'elle a trouvé en faisant une recherche sur internet entre deux traitements de chimio de son amie Léa et finalement Matteo le grand disparut. Finalement le livre se termine par un chapitre au "je" raconté par Béatrice.

L'intrigue est soutenue, on tourne les pages pour connaitre le fin mot de cette histoire, pour savoir si ces personnages réussiront à traverser l'orage. Et puis on revient sur nos pas pour relire ces phrases si bien tournées.

J'avais perdu Matteo, on traîne tous un sac de plomb. Une dose irrationnelle d'optimisme m'a envahie malgré tout. [...] Aisha m'invitait à m'abriter sous les parapluies grands ouverts que me tendaient les autres.

_________________
Philcabzi
Ainsi qu'une journée bien remplie donne un doux dormir, ainsi une vie bien employée donne un doux mourir. Leonardo da Vinci

Ma PAL: 64 livres
Lecture du moment: Les âmes perdues de Dutch Island de John Connolly
avatar
Philcabzi
Admin

Nombre de messages : 2995
Age : 41
Location : Québec/Canada
Date d'inscription : 25/10/2008

http://latetedanslechaudron.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Christine EDDIE (France/Canada/Québec)

Message  Lyreek le Jeu 4 Oct 2012 - 13:00


Les carnets de Douglas - Christine Eddie
Le livre de poche - 192 pages

A 18 ans, Romain Brady ne supporte plus sa vie avec ses parents et décide d'aller s'installer dans les bois. Elena, elle, fuit un père violent et trouve refuge auprès d'une apothicaire qui lui apprend le métier. Ils vont se rencontrer et s'aimer.

Cette histoire parait simple à la lecture du résumé mais ce n'en est pas moins une très belle histoire. D'abord une magnifique histoire d'amour bien sur, qui réunit deux êtres très seuls autour de l'amour de la nature et de la musique. Une belle histoire d'adoption et d'amour paternel aussi, bref, un très joli roman, très touchant et poétique dans un cadre paisible et enchanteur. Le seul défaut qu'on pourrait lui trouver, c'est d'être trop court, heureusement le générique de fin nous donne un aperçu de l'avenir des personnages, qu'on n'avait pas du tout envie de quitter.

4,5/5

_________________
Lecture en cours : La dernière fugitive de Tracy Chevalier

"Lire est le seul moyen de vivre plusieurs fois"
avatar
Lyreek

Nombre de messages : 2255
Age : 35
Location : Côte d'Azur, France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Christine EDDIE (France/Canada/Québec)

Message  Isaby le Lun 14 Jan 2013 - 21:45

Les carnets de Douglas

4/5

Un beau petit livre que j'ai lu d'une traite en un après-midi. Les chapîtres sont très courts, le rythme rapide. L'histoire est bonne, mais certains passages d'une grande poésie, auraient mérité qu'on y consacre plus de temps. Tout de même, je vous le conseille.

_________________
sunny
avatar
Isaby

Nombre de messages : 1855
Age : 42
Location : Québec, Canada
Date d'inscription : 11/08/2009

http://lavoixauchapitre.eklablog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Christine EDDIE (France/Canada/Québec)

Message  cookie610 le Mar 21 Oct 2014 - 18:21

Les carnets de Douglas

Note : 4.5/5

Résumé : Romain, un jeune issu d’une très bonne famille, quitte la demeure pour partir se réfugier dans les bois. En même temps, Elena fuit un père violent qui a massacré sa mère. Ils se rencontrent finalement dans le  minuscule village de la Rivière-aux-Oies. Dans la nature même et à l’abri des regards, ils s’aiment et se construisent une vie, puis rapidement une famille.

 Critique : C’est un très beau roman, plus près du conte que du roman d’ailleurs. Une petite bulle de coton et de douceur dans laquelle on s’enfonce tranquillement. L’écriture est douce, sensible mais épurée, et le livre parvient très rapidement à nous toucher. Pour un premier roman, je suis bluffée. J’ai été totalement prise dans cette histoire et surtout dans l’histoire qui unit les deux personnages principaux au-delà de tout ce qu’on peut imaginer. Comme les chapitres sont très court et le livre pas très long, on finit de le lire aussitôt commencé. Les personnages sont très attachants. J’ai d’ailleurs eu du mal à les quitter lorsque j’ai refermé le livre. Au passage, l’idée du générique de fin est géniale. On en sait un peu plus sur les personnages que l’on a rencontrés.
avatar
cookie610

Nombre de messages : 4655
Age : 26
Location : Lyon
Date d'inscription : 28/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Christine EDDIE (France/Canada/Québec)

Message  Awara le Mar 21 Oct 2014 - 21:06

Je vais partir à la recherche de ces carnets!

_________________
avatar
Awara

Nombre de messages : 3861
Age : 72
Location : PARIS
Date d'inscription : 03/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Christine EDDIE (France/Canada/Québec)

Message  dodie le Ven 21 Oct 2016 - 14:12

Parapluies


Le lendemain de son quarantième anniversaire, Béatrice se réveille seule: son compagnon Matteo a disparu .....Commence alors pour elle une période de solitude et d'interrogations: l'a-t-il vraiment quittée? Pour qui? Pourquoi? Reviendra-t-il?
Autour d'elle gravite une série de personnages ayant un lien avec Matteo: Francesca , sa mère italienne plutôt revêche, Daphnée l'étudiante en littérature, Catherine qui élève seule sa fille Thalie qui elle rêve de partir à la rencontre de son père. 
L'auteure nous raconte chapitre après chapitre l'histoire de chacune. En quelques mots on a l'impression de les connaître depuis toujours et on a une furieuse envie de devenir leur amie.
Sur une trame dramatique, Christine Eddie parvient à nous faire sourire par des petites pointes d'humour et d'auto-dérision. 
Ce court roman d'une écriture magnifique ne se lâche pas, d'une part car on veut à tout prix connaître le dénouement et d'autre part parcequ'il est difficile de laisser ces personnages. 
Un roman empli d'émotion, une belle ode à l'amitié, un véritable coup de coeur!
Ma note 5/5
avatar
dodie

Nombre de messages : 4453
Age : 53
Location : France
Date d'inscription : 11/04/2009

http://dodiecuisine.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Christine EDDIE (France/Canada/Québec)

Message  Awara le Ven 21 Oct 2016 - 14:30

Je le note!...

_________________
avatar
Awara

Nombre de messages : 3861
Age : 72
Location : PARIS
Date d'inscription : 03/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Christine EDDIE (France/Canada/Québec)

Message  kattylou le Dim 23 Oct 2016 - 15:39

J'avais déjà noté les carnets .Quand ma PAL sera un peu descendue je rechercherai un livre de cette auteure

_________________
Louise Penny - Revelations Brutales 
Proust - A l'ombre des jeunes filles en fleurs
avatar
kattylou

Nombre de messages : 3279
Age : 52
Location : 77
Date d'inscription : 08/09/2009

http://kattyloucuis.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Christine EDDIE (France/Canada/Québec)

Message  Chantal le Dim 18 Déc 2016 - 20:15

PARAPLUIES :
Editions Héloïse d'Ormesson - 167 pages.

    Béatrice se réveille un matin seule dans son lit : son compagnon Mattéo est parti, a disparu et ne revient pas…. Elle ne veut pas s'inquiéter, attend, attend un signe, un message, quelque chose qui la rassure et lui donne une explication, mais rien ne vient. Elle se raccroche aux urgences quotidiennes, ménage, courses, s'occuper de sa belle mère âgée italienne, et compare sa situation à celle de Aïcha, connue aux infos, petite somalienne de 13 ans qui a été lapidée après avoir été violée, pour se convaincre qu'il y a pire et qu'il faut qu'elle tienne le coup. Et puis il y a Daphné, jeune étudiante en droit qui va partir en stage en Russie…. Et Thalie, jeune métisse, élevée pas sa mère, et qui est persuadée qu'elle est la fille de Barak Obama….
    Portraits de femmes, de petites filles, thèmes de l'absence, de la maladie, de la séparation, de la vieillesse, du déracinement, de la recherche d'identité, de paternité… Tout cela s'entremêle dans un récit superbement construit où le lecteur, petit à petit, fait le lien entre les différents personnages, où les sujets pourtant assez moroses, sont racontés avec une écriture si légère et si enlevée, pleine de pirouettes, que tout se lit sans tristesse particulière. Il pleut tout le long du livre, au premier et au deuxième degré, mais les femmes parapluies sont là pour que l'entraide et la solidarité permettent de traverser les épreuves et de continuer….
 
 J'ai beaucoup apprécié la construction du récit faite d'une façon très intelligente. Je pense que je lirai "Les carnets de Douglas" puisqu'il est à ma médiathèque. J'ai beaucoup pensé à Anna Gavalda.


4/5
avatar
Chantal

Nombre de messages : 2200
Location : France
Date d'inscription : 22/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Christine EDDIE (France/Canada/Québec)

Message  kattylou le Mer 21 Déc 2016 - 17:34

J'ai  les carnets dans ma liste depuis 3 ou 4 ans maintenant  Embarassed

_________________
Louise Penny - Revelations Brutales 
Proust - A l'ombre des jeunes filles en fleurs
avatar
kattylou

Nombre de messages : 3279
Age : 52
Location : 77
Date d'inscription : 08/09/2009

http://kattyloucuis.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Christine EDDIE (France/Canada/Québec)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum