Elizabeth GILBERT (Etats-Unis)

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Elizabeth GILBERT (Etats-Unis)

Message  aBeiLLe le Ven 13 Mar 2009 - 14:40




Nationalité : américaine
Naissance :
18 juillet 1969 à Connecticut
Age : 39 ans
Métier :
écrivain




Elizabeth Gilbert est une romancière, essayiste et biographe américaine.
Elle suit ses études à l'Université de New-York où elle obtient un diplôme de sciences politiques en 1991.
Elle se lance ensuite dans plusieurs expériences professionnelles (elle sera notamment cuisinière et serveuse) qu'elle relate ensuite dans ses récits.
Sa nouvelle "Pilgrims" a été publié dans la revue Esquire en 1993. Depuis Norman Mailer, elle est le premier auteur à apparaître dans la revue alors qu'elle n'a jamais été publiée ailleurs.
Elizabeth Gilbert est l'auteur d'une biographie d'Eustace Conway, intitulé The Last American Man, pour lequel elle a reçu un National Book Award.
En 2006, elle a publié Eat, Pray, Love: One Woman's Search for Everything Across Italy, India and Indonesia, roman qui retrace l'année sabbatique durant laquelle elle est partie à la recherche de son moi profond. Le livre devient un véritable best-seller, au point qu'une adaptation cinématographique avec Julia Roberts dans le rôle principal est prévue. Ce roman est traduit en 2008, sous le titre Mange, Prie, Aime. (Biographie Fluctuat.net)
avatar
aBeiLLe

Nombre de messages : 200
Age : 37
Location : Québec/Canada
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elizabeth GILBERT (Etats-Unis)

Message  aBeiLLe le Ven 13 Mar 2009 - 14:44

Mange, prie, aime, Elizabeth Gilbert, Calmann-lévy, 2008, 453p.

4e couverture:

À trente et un ans, Elizabeth Gilbert possède tout ce dont une Américaine ambitieuse peut rêver : un mari dévoué, une belle maison, une carrière prometteuse. Elle devrait nager dans le bonheur, pourtant elle est rongée par l’angoisse, le doute, l’insatisfaction…
S’ensuivent un divorce, une dépression et une liaison désastreuse qui la laissent exsangue et encore plus désemparée. Elle décide de tout plaquer pour partir seule à travers le monde. À elle de se construire la vie qu’elle s’est choisie!
En Italie, elle goûte aux délices de la dolce vita et prend les « douze kilos les plus heureux de sa vie », en Inde, ashram et rigueur ascétique l’aident à discipliner son esprit (lever à 4 heures du matin, méditation et nettoyage des sols!) et en Indonésie, elle cherche à réconcilier son corps et son âme pour trouver l’équilibre qu’on appelle le bonheur…
Elizabeth Gilbert nous invite à un voyage vers l’inconnu joyeux et émouvant, libéré des mascarades et faux-semblants. À travers une mosaïque d’émotions et d’expériences culturelles, elle a su conquérir le cœur de millions de lectrices qui ont aimé pleurer et rire avec elle. Et qui rêvent de changer de vie, elles aussi…


Mange, prie, aime est un livre autobiographique qui raconte les efforts d’une américaine divorcée et dépressive qui prend une année sabbatique autour du monde pour prendre soins d’elle, de son corps, de son cœur, et surtout de son âme. Le roman se divise en trois parties. J’ai beaucoup aimé la première partie en Italie mais la partie où elle se trouve dans son ashram en Inde m’a beaucoup ennuyé, j’ai même failli abandonner, mais j’ai tenu bon et j’ai été récompensée par une très belle dernière partie en Indonésie. Ce livre est axé sur la croissance personnelle et les expériences de vie, mais il a un petit quelque chose de différent de ce qu’on retrouve habituellement dans ce genre de bouquin; de l’humour. Elizabeth Gilbert a le don de se moquer d'elle-même, y compris lorsqu'elle décrit les épisodes jalonnant son mal de vivre et son divorce à la new-yorkaise : long, douloureux et coûteux! Un roman qui se lit bien, mais il faut être adepte du genre…
3/5



avatar
aBeiLLe

Nombre de messages : 200
Age : 37
Location : Québec/Canada
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elizabeth GILBERT (Etats-Unis)

Message  Mousseline le Dim 15 Mar 2009 - 4:30

Merci pour ta critique, j'avais déjà retenu ce livre dans ma LAL... je pense que je vais le garder sans me presser pour le lire.

_________________
Mousseline

Magasin général tome 2 : Serge de Loisel et Tripp et L'île des chasseurs d'oiseaux de Peter May



"Happiness is only real when shared." (Christopher McCandless)
avatar
Mousseline
Admin

Nombre de messages : 4359
Date d'inscription : 24/10/2008

https://sites.google.com/site/lauteursamericains/home

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elizabeth GILBERT (Etats-Unis)

Message  Chantal le Dim 15 Mar 2009 - 17:55

Moi aussi, je note ce livre, il doit être bien délassant et dépaysant.... et puis l'auteure a un visage bien sympathique ! Very Happy Merci Abeille.
avatar
Chantal

Nombre de messages : 2345
Location : France
Date d'inscription : 22/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elizabeth GILBERT (Etats-Unis)

Message  aBeiLLe le Lun 16 Mar 2009 - 4:16

Oh oui, elle a toute une personnalité ! Je crois que c'est ce qui m'a plu le plus dans son roman! Elle est pétillante! Juste à regarder sa photo on voit que s'est une personne très ouverte! Ce doit être une personne très agréable à côtoyer! ;o)
avatar
aBeiLLe

Nombre de messages : 200
Age : 37
Location : Québec/Canada
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elizabeth GILBERT (Etats-Unis)

Message  belledenuit le Ven 24 Juil 2009 - 16:21

Mon avis sur Mange, prie, aime :
Ce livre a été pour moi une des meilleures lectures que j'ai eues ce mois-ci avec le Prix des Lecteurs. D'ailleurs, je ne vous cacherai pas que je voterai pour ce titre. C'est sûr et certain. Pourquoi ? Voilà les réponses.
Tout d'abord, j'ai trouvé la structure du livre très originale. Il est en effet composé de trois parties, chacune d'entre elles étant scindée en 36 chapitres. Il y en a donc 108 en tout.
Pourquoi l'auteur a-t-elle choisi cette forme pour son livre ? Voici l'explication que je trouve éblouissante :
"Traditionnellement, le japa mala (collier de perles) est constitué de 108 perles. Dans les cercles des philosophes orientaux les plus ésotériques, on tient ce nombre - cent huit - pour le multiple de trois à trois chiffres le plus propice, le plus parfait, puisque la somme de ces chiffres s'élève à neuf, et que neuf, c'est trois fois trois. Et le chiffre trois, ainsi qu'il apparaît d'évidence à toute personne ayant étudié la Sainte-Trinité ou un simple tabouret de bar, représente l'équilibre suprême. (...) Chaque partie [de son roman] comporte donc 36 récits - détail qui, à titre personnel, ne me laisse pas indifférente, puisque j'écris ces pages au cours de ma trente-sixième année." (p 11-12)
Cette autobiographie nous révèle chaque voyage que l'auteur a fait pendant une année (Italie, Inde puis Indonésie). On retrouve ici encore le chiffre 3 et qui plus est trois pays commençant par la lettre "i" (pure coïncidence mais c'est tout de même bizarre...). Quoi qu'il en soit, l'ensemble de l'ouvrage est extrêmement intéressant à découvrir.
Si la première partie est délirante (oui je vous assure, j'ai rigolé bon nombre de fois tant l'auteur fait de l'autodérision), Elizabeth Gilbert se pose tout un tas de questions sur elle, sa vie, pourquoi elle a entrepris ce voyage... Son but était de retrouver du plaisir qu'elle avait perdu depuis pas mal d'années et notamment à la suite de son divorce. Sur ce point là, je ne peux qu'affirmer qu'il faut beaucoup de temps pour retrouver du "plaisir" sur bien des points en pareil moment.
Elizabeth Gilbert montre toute la difficulté qu'il y a à accepter l'échec d'une union, en faire son "deuil" d'une certaine façon et arriver à revivre sans se culpabiliser.
Le fait que l'humour soit présent rend la lecture beaucoup plus intéressante et attrayante.

Pour ce qui est de son voyage en Inde (2ème partie de l'ouvrage), on passe beaucoup de temps dans l'ashram de son guru. Elle nous développe toutes les méditations qui existent et ses difficultés à en faire certaines.
J'ai beaucoup apprécié la lecture de ce voyage parce qu'elle arrive, à travers les mots, à donner une certaine sérénité à son lecteur. On devient très zen et on prendrait presque le chemin des Indes pour aller prier nous aussi et trouver retrouver le calme intérieur.
Ah que j'ai aimé cette zen attitude même si j'avoue que les 2-3 derniers chapitres ne nous apprennent pas grand'choses de plus que les précédents.

Enfin, pour l'Indonésie, on revient à un style plus énergique.
Les prières font partie de la vie quotidienne de l'auteur. En fait, son voyage a pour but de retrouver un "sorcier" qu'elle avait rencontré à New York, Ketut Lyier, qui lui avait prédit qu'elle le rejoindrait à Bali et vivrait avec lui quelques mois. Là, il lui enseignerait des techniques de méditations différentes de celles de l'Inde.
Mais sa vie, au fur et à mesure que les semaines vont passer, va prendre un autre tournant.

A travers les différents voyages qu'Elizabeth Gilbert a faits, elle est parvenue à se retrouver en tant que personne, elle s'est re-située dans un monde qui lui paraissait hostile. Les rencontres qu'elle a faites lui ont permis de se reconstruire : en Italie, elle a retrouvé l'appétit; en Inde, le calme intérieur; et en Indonésie... A vous de le lire pour suivre cette fabuleuse aventure d'une femme éprouvée par la vie et qui, grâce à sa volonté et l'amour d'autrui, reprend vie.
Un très bel ouvrage dans lequel on ne s'ennuie pas et pour lequel on pourrait discuter très longtemps (en tout cas moi) parce qu'il recèle énormément de vérités sur notre façon de voir les choses et de les ressentir.

Ma note : 4/5
avatar
belledenuit

Nombre de messages : 1067
Age : 42
Location : Sud de la France
Date d'inscription : 05/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elizabeth GILBERT (Etats-Unis)

Message  Chantal le Lun 3 Aoû 2009 - 19:51

MANGE, PRIE, AIME : Elisabeth Gilbert
Le livre de Poche - 503 pages.


Je ne reprendrai pas l'histoire après les messages très complets d'Abeille et Belle de Nuit.

Comment se trouver, se reconstruire en voyageant SEULE.

Je dirai donc juste que ce livre fut une lecture très, très agréable de vacances.
Mais quel bagou, cette femme ! Et cela pourrait être très superficiel... mais pas du tout ! Il y a énormément de profondeur dans ce livre. J'ai énormément ri et salivé à la partie Italie (j'ai dû aussi prendre quelques kilos) ; la partie Inde m'a beaucoup plu aussi, moi avec mes tendances "ashramatiques" Smile, j'ai enfin su ce qui s'y passait ; et la partie Bali, où les recettes de sorciers ou de plantes aident à guérir et où une rencontre va tout changer, se lit d'une traite.

Une lecture très réjouissante pour des vacances, et une auteure très sympathique qu'on a envie de connaître de plus près.

4/5
avatar
Chantal

Nombre de messages : 2345
Location : France
Date d'inscription : 22/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elizabeth GILBERT (Etats-Unis)

Message  Lyreek le Mar 15 Juin 2010 - 10:56


Mange, prie, aime - Elisabeth Gilbert
Le livre de poche - 506 pages

Récit autobiographique du voyage que l'auteur s'est accordée pendant un an à la suite d'une dépression; Mange, prie, aime nous emmène tour à tour, en Italie, en Inde, et en Indonésie, où nous suivons Elisabeth dans sa quête pour se retrouver et se reconstruire.
Son chemin vers la rennaissance passe par le plaisir de manger, la prière et l'équilibre indispensable entre le corps et l'esprit.

Un voyage très agréable au côté d'Elisabeth, une jeune femme très attachante, sensible, drôle et courageuse.
Comme quoi on peut en apparence "tout avoir" (en tout cas selon les critères de la société) et être tout de même malheureux.
Cette trentenaire new-yorkaise ressemble à beaucoup de jeunes femmes de sa génération, elle se pose des questions sur son mariage, a peur de l'avenir et s'interroge sur la maternité.
Puis, elle trouve la force de quitter cette vie en apparence "parfaite" pour tenter de trouver qui elle est vraiment et ce qu'elle attend de la vie.
Je me suis régalée de son séjour à Rome, ah la pasta et la gelati, rien de tel pour reprendre goût à la vie!
La partie indienne est pour moi la moins intéressante, prière et médiation ne sont pas ma tasse de thé! Mais à voir le bien qu'en retire Elisabeth, je devrais peut etre changer d'avis.
L'indonésie par contre, est pleine de surprise et de dépaysement.
Bref, j'ai beaucoup apprécié suivre les pas d'Elisabeth et je ne manquerai pas de lire ses autres ouvrages.

4/5

_________________
Lecture en cours : Karitas : L’art de la vie de Kristin Marja Baldurdottir

"Lire est le seul moyen de vivre plusieurs fois"
avatar
Lyreek

Nombre de messages : 2382
Age : 36
Location : Côte d'Azur, France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elizabeth GILBERT (Etats-Unis)

Message  zeta le Mar 15 Juin 2010 - 11:54

J'ai vu la bande annonce du film tiré de ce livre (sortie à l'automne), avec Julia Roberts dans le rôle d'Elisabeth. Ca a l'air d'une bonne comédie à l'américaine, distrayante (mais parfois les bandes annonces sont trompeuses). Si je tombe sur le livre de poche je le tenterai surement.
avatar
zeta
Admin

Nombre de messages : 4028
Location : lot et garonne - France
Date d'inscription : 25/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elizabeth GILBERT (Etats-Unis)

Message  Lyreek le Mar 15 Juin 2010 - 16:16

Oh c'est une bonne nouvelle ça, je ne savais pas qu'il allait en faire un film Smile
J'irai très certainement le voir si j'arrive à convaincre mon mari wink

_________________
Lecture en cours : Karitas : L’art de la vie de Kristin Marja Baldurdottir

"Lire est le seul moyen de vivre plusieurs fois"
avatar
Lyreek

Nombre de messages : 2382
Age : 36
Location : Côte d'Azur, France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elizabeth GILBERT (Etats-Unis)

Message  Prospéryne le Sam 4 Sep 2010 - 19:18

La bande-annonce de Mange Prie Aime


_________________
On peut se passer de tout, sauf de la littérature et des chats Graffiti vu à Berlin
avatar
Prospéryne

Nombre de messages : 4864
Age : 35
Location : Québec, Canada
Date d'inscription : 26/10/2008

http://prosperyne.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elizabeth GILBERT (Etats-Unis)

Message  Chantal le Sam 4 Sep 2010 - 22:29

Je pense que j'irai le voir.... (j'adore voir les adaptations des livres que j'ai lus)
avatar
Chantal

Nombre de messages : 2345
Location : France
Date d'inscription : 22/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elizabeth GILBERT (Etats-Unis)

Message  Prospéryne le Jeu 9 Sep 2010 - 1:14

Mange Prie Aime Élizabeth Gilbert Calmann-Levy 458 pages



Résumé:
À 31 ans, Élizabeth Gilbert a tout: une maison, un appartement à Manhattan, un mari qui l'adore, une carrière intéressante... mais elle pleure chaque nuit sur le carrelage de la salle de bain, en proie à des terreurs nocturnes sans nom. Résultat? Un divorce plus que douloureux et une liaison par-dessus le marché qui la laisse vidée tant sur le plan émotionnel que financier. Elle décide alors de partir et de voyager pendant un an dans trois pays qui lui parle particulièrement: l'Italie pour le plaisir de la vie et la langue italienne qu'elle adore, l'Inde, pour la spiritualité et Bali, en Indonésie, île réputée pour son sens de l'équilibre en tout, où elle cherchera dans sa vie, celui entre le plaisir et la spiritualité. Sur son chemin? Beaucoup de gens, des amis, des gens du cru, des rencontres fortuites qui toutes la guide sur le même chemin: celui d'elle-même.

Critique:
Vous êtes-vous déjà dit, ah, ce livre-là, j'étais due pour le lire, maintenant, à ce moment-ci de ma vie? Et bien, c'est le choc qui m'est arrivée avec ce livre. J'ai presque le même âge qu'Élizabeth Gilbert, quoique nos situations sont forts différentes (je suis très très loin d'être au bord du divorce, faudrait que je rencontre un gars avant! ), mais son récit a su me parler. Mine de rien, elle nous promène d'un pays à l'autre et on en apprend des tonnes sur l'Italie, l'Inde ou Bali, sans jamais avoir l'impression de lire un traité historique. Ça s'insère avec tant de facilité dans le récit que l'on tourne les pages pratiquement bouche bée! On suit son cheminement sur cette année où elle a décidé de partir à la quête d'elle-même au fond, une quête folle, mais oh combien nécessaire dans sa situation. Elle trouve l'amour à la fin du récit, mais ce n'est pas une histoire à l'eau de rose par contre. Vraiment pas. C'est une quête spirituelle, profonde et vivante, dans laquelle tous ceux qui se posent des questions sur leur vie peuvent se reconnaître. Je me sens assez impuissante à mettre en mots tout ce que ce livre m'a apporté, il me semble que pour une rare fois, je ne serai pas capable de le faire. Je ne peux que vous dire une chose: lisez ce livre, avec les jambes bien ancré dans la réalité et en regardant le monde avec le coeur.

Ma note: 5/5

_________________
On peut se passer de tout, sauf de la littérature et des chats Graffiti vu à Berlin
avatar
Prospéryne

Nombre de messages : 4864
Age : 35
Location : Québec, Canada
Date d'inscription : 26/10/2008

http://prosperyne.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elizabeth GILBERT (Etats-Unis)

Message  Isaby le Jeu 9 Sep 2010 - 21:56

Prospéryne: Le film était à la hauteur?

_________________
sunny
avatar
Isaby

Nombre de messages : 1855
Age : 44
Location : Québec, Canada
Date d'inscription : 11/08/2009

http://lavoixauchapitre.eklablog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elizabeth GILBERT (Etats-Unis)

Message  Prospéryne le Ven 10 Sep 2010 - 11:17

J'ai mis mon avis sur le film dans les adaptations cinématographiques, mais selon mon avis, pas tout à fait. J'ai fait la comparaison suivant à plusieurs personnes qui m'ont posé la question. Disons que l'histoire du livre a une profondeur de 300 mètres. Et bien, le film couvre les 20 premiers mètres tout juste. On entre pas vraiment dans les détails qui font la beauté du livre, mais c'est vrai que ce n'est pas super facile d'adapter toute la gamme des expériences vécues par Élizabeth Gilbert dans un film!

@+ Prospéryne

_________________
On peut se passer de tout, sauf de la littérature et des chats Graffiti vu à Berlin
avatar
Prospéryne

Nombre de messages : 4864
Age : 35
Location : Québec, Canada
Date d'inscription : 26/10/2008

http://prosperyne.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elizabeth GILBERT (Etats-Unis)

Message  Mandarine le Sam 11 Sep 2010 - 23:24

Tu m’entraînes dans ton enthousiasme, Prospéryne. Je le note!
J’ai vu qu’elle avait écrit une suite, ‘mes alliances’. Tu projettes de la lire aussi?
avatar
Mandarine

Nombre de messages : 2255
Age : 32
Date d'inscription : 10/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elizabeth GILBERT (Etats-Unis)

Message  Prospéryne le Dim 12 Sep 2010 - 12:58

Il est lu Mandarine et j'ai autant aimé que le premier. Manque juste de faire la critique et sur ce point, je suis une flemmarde. (Heureusement que la RRRR me met la pression!)

@+ Prospéryne

_________________
On peut se passer de tout, sauf de la littérature et des chats Graffiti vu à Berlin
avatar
Prospéryne

Nombre de messages : 4864
Age : 35
Location : Québec, Canada
Date d'inscription : 26/10/2008

http://prosperyne.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elizabeth GILBERT (Etats-Unis)

Message  Prospéryne le Jeu 16 Sep 2010 - 11:45

Mes alliances Élizabeth Gilbert Calmann-Levy 325 pages



Résumé:
Après avoir rencontré Felipe à la fin de Mange Prie Aime, Élizabeth Gilbert et son amoureux se sont juré fidélité, mais surtout de ne jamais, jamais se marier. Malheureusement, le département de la Sécurité intérieure des États-Unis d'Amérique en décidera autrement: si Felipe veut un jour remettre les pieds sur le territoire américain, ils doivent convoler en justes noces! Condamnés donc à se remarier, les deux fiancés «obligés», se mettent à voyager en Asie du Sud-Est en attendant que la paperasserie légale avance. Et Élizabeth de mettre ce temps à profit, par de nombreuses lectures et une foule de rencontres à essayer de se réconcilier avec l'idée du mariage. C'est donc le résultat de cette recherche qu'elle nous livre ici. Afin de pouvoir dire Oui, à nouveau, mais cette fois-là, le coeur plus léger.

Critique:
Il n'est pas vraiment nécessaire d'avoir lu Mange Prie Aime pour pouvoir apprécié ce livre, mais il est certain que ça aide. Tout simplement parce qu'on connaît les personnages! Mais le récit est plus intellectuel: en clair, l'auteur cherche à se réconcilier avec la notion d'engagement et tout ce qui en découle. Et pour ça, elle n'hésite pas à poser des questions à des populations primitives sur ce qu'est le mariage pour eux ou se farcir le catalogue des statistiques américaines sur les mariages et les divorces! Même le contrat de mariage et la répartition des tâches ménagères y passe! Tout ça pour comprendre, mais aussi accepter l'idée. Elle parle évidemment de ce qui se passe durant ce long voyage et des rencontres qu'elle fait, mais le voyage la ramène toujours à l'idée du mariage, ce qui pourrait être lassant, mais c'est tellement bien amené que ça ne l'ai pas du tout. Ce livre est en quelque sorte la suite des questions qu'elle se posait dans Mange Prie Aime, mais si Hollywood a réussi à tirer un film du premier opus, celui-là, je ne pense pas qu'il soit adaptable!

Ma note: 4.5/5

_________________
On peut se passer de tout, sauf de la littérature et des chats Graffiti vu à Berlin
avatar
Prospéryne

Nombre de messages : 4864
Age : 35
Location : Québec, Canada
Date d'inscription : 26/10/2008

http://prosperyne.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elizabeth GILBERT (Etats-Unis)

Message  Mandarine le Ven 17 Sep 2010 - 5:04

C'est vrai que j'ai parfois tendance à oublier que les rats lisent à la vitesse de l'éclair!
Eh bien je note celui-ci aussi, alors! Merci.
avatar
Mandarine

Nombre de messages : 2255
Age : 32
Date d'inscription : 10/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elizabeth GILBERT (Etats-Unis)

Message  Nathalire le Ven 1 Oct 2010 - 18:06

Je ne sais pas si c'est à cause de la saison ou quoi mais j'ai commencé Mange, Prie, Aime et je n'ai... pas du tout aimé No
C'est un peu bizarre car tout le monde semble bien l'aimer mais pour être franche, j'ai trouvé la première partie assez inintéressante Shocked C'est vrai, on est avec Elisabeth en Italie et on mange... mais si au moins il y avait des recettes ou de vraies descriptions des sensations que l'on peut ressentir en mangeant vraiment bien, passerait encore! Pour moi il manquait ce quelque chose qui m'aurait fait adhérer à son style... La deuxième partie, que j'ai juste commencé, m'a d'abord interpellé puis un peu déçu... oui voilà, le problème c'est qu'Elisabeth n'arrive pas à méditer... alors pourquoi va-t-elle s'isoler dans en Inde pour le faire??? Je ne comprends pas où va ce livre et il ne m'a pas touché... suis-je si insensible? Shocked j'espère pas... peut-être que je le continuerais un jour pour voir... peut-être...
avatar
Nathalire

Nombre de messages : 1058
Age : 37
Location : Pully (Suisse)
Date d'inscription : 22/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elizabeth GILBERT (Etats-Unis)

Message  Prospéryne le Dim 3 Oct 2010 - 16:06

Nathalire, je crois sincèrement que Mange Prie Aime est le genre de livre qui résonne en nous si on est prêt à le lire, sans ça... ben rien! Étant donné le sujet, ce n'est pas foncièrement une lecture légère et si on ne voit pas de liens entre le bouquin et notre propre vie, ça peut laisser indifférent. Alors t'inquiète, c'est pas grave si tu n'aimes pas!

@+ Prospéryne

_________________
On peut se passer de tout, sauf de la littérature et des chats Graffiti vu à Berlin
avatar
Prospéryne

Nombre de messages : 4864
Age : 35
Location : Québec, Canada
Date d'inscription : 26/10/2008

http://prosperyne.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elizabeth GILBERT (Etats-Unis)

Message  Cocotte le Dim 3 Oct 2010 - 18:08

Venant tout juste d'acheter ce livre, j'ai hâte de savoir de quel côté sera mon avis en espérant l'aimer comme toi Prospé! Les avis mitigés sur un bouquin me donne toujours plus envie de le lire!
avatar
Cocotte

Nombre de messages : 870
Age : 38
Location : Québec / Canada
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elizabeth GILBERT (Etats-Unis)

Message  Prospéryne le Dim 3 Oct 2010 - 18:12

Moi aussi, j'ai hâte de connaître ton avis Cocotte! Very Happy

@+ Prospéryne

_________________
On peut se passer de tout, sauf de la littérature et des chats Graffiti vu à Berlin
avatar
Prospéryne

Nombre de messages : 4864
Age : 35
Location : Québec, Canada
Date d'inscription : 26/10/2008

http://prosperyne.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Mange, prie, aime - Livre de Poche - 4/5

Message  zeta le Jeu 21 Oct 2010 - 15:04

Elisabeth Gilbert vous voulez mon avis c'est une sacré veinarde ! Moi je me ferai bien une petite dépression post divorce pour faire ses voyages et connaître ses expériences (tous frais payés en plus) !
Plus sérieusement, j'ai bien aimé ce livre que je ne résume pas (pas besoin), l'auteure est sympathique et amusante, elle est loin d'être bête aussi, et l'analyse qu'elle fait de sa relation de couple avec ses ex-mari et amants est très juste, très fine. Je pense que si l'on a la trentaine, et une vie amoureuse qui ne nous satisfait pas, on peut retrouver dans ce roman autobiographique de bons conseils pour se prendre en main et appliquer quelque solutions afin de ne pas persévérer dans l'échec.
Reste que la dimension religieuse et mystique de l'aventure en Inde m'est passé largement au-dessus de la tête parce qu'elle ne me correspond nullement. J'ai préféré la première partie en Italie et même si je suis d'accord avec Nathalire pour reconnaître que E. Gilbert, si elle semble adorer bien manger, n'a pas un don particulier pour nous rendre palpable les saveurs des mets dont elle parle, j'ai quand même bien apprécié ses expériences gastronomiques. La deuxième partie, en Inde, m'a parue longue et relativement ennuyeuse (E.G. y est très égocentrique), et j'ai retrouvé mon plaisir pour la dernière partie en Indonésie, parcqu'elle est plus axée sur ses rencontres, ses amitiés, et qu'elle est de nouveau pleine de verve et de fantaisie.
avatar
zeta
Admin

Nombre de messages : 4028
Location : lot et garonne - France
Date d'inscription : 25/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elizabeth GILBERT (Etats-Unis)

Message  Invité le Jeu 21 Oct 2010 - 16:44

C'est drôle Zéta, j'ai l'impression que tu parles du film Very Happy
Pas du tout tentée par le livre j'ai quand même vu le film entraînée par une amie et ta critique du livre résume ce que j'ai ressenti en le regardant.Ca doit donc être une adaptation assez fidèle.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elizabeth GILBERT (Etats-Unis)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum