Anthony TROLLOPE (Royaume-Uni)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Anthony TROLLOPE (Royaume-Uni)

Message  Invité le Mer 28 Jan 2009 - 14:50


Miss Mackenzie Anthony Trollope Littératures/Autrement 2008

428 P.

Angleterre victorienne,le frère de Margaret Mackenzie vient de mourir ,elle l' soigné durant toute sa maladie ,notre héroïne âgée de trente-cinq ans,toujours célibataire se retrouve seule,héritant de la fortune de son frère,mais que faire de cet héritage qui va devenir encombrant pour elle qui ne connait rien de la vie ,ayant vécu de longues années auprès de son frère.Elle décide de s'intègrer dans le monde,devenue riche,de nombreux prétendants font leur demande mais Margaret n'est pas naïve et se doute bien que c'est sa fortune qui les attire.Ces Messieurs lui rendent visite et Margaret va éviter les pièges tendus par eux,il y Mr Maguire,le clergyman,un homme qui aurait été beau sans un affreux strabisme qui fait un peu peur à l'héroïne,il y a aussi Mr Rubb,associé de son frère,un peu filou,vendeur de toile cirée,mais voila ce n'est pas un gentleman....ensuite son cousin John Ball,veuf ,frôlant la cinquantaine,père de nombreux enfants ....Pour Margaret un choix s'impose et tout doucement l'amour chez elle fait surface pour son cousin John mais on apprend vite que l'héritage reçu par Margaret devait revenir à John.....la situation devient compliquée.Margaret va t-elle perdre cet héritage au profit de John ? Mais dans ce cas,elle va devoir vivre avec ses maigres ressources.En admettant que John soit réellement amoureux d'elle,quelle décision va t-il prendre ? Tout cela apparaîtra vers la fin du roman.....

Ce roman renferme une galerie de personnages bien décrits ,que ce soit la logeuse londonienne ,la femme du pasteur,la mère de John,des hommes tentés par l'argent et surtout le portrait de Margaret ambitieuse et réfléchie.Ce que j'ai moins aimé ,ce sont les longueurs de ce roman ,des pages entières de descriptions ,mais je sais que c'est le style de ces auteurs victoriens l'histoire est belle c'est ce qui m'a incitée à le lire jusqu'à la fin. 4/5

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Anthony TROLLOPE (Royaume-Uni)

Message  lalyre le Jeu 3 Mai 2012 - 14:42


Le docteur Thorne
Anthony Trollope
Fayard février
507 pages

Quatrième de couverture
Le Docteur Thorne, qui a valu à Anthony Trollope son plus grand succès, constitue (en 1858) l’une des premières apparitions dans le roman anglais du personnage du médecin, appelé à un bel avenir littéraire. Les rapports entre le mariage et l’argent, dans une société inégalitaire mais mobile, sont au cœur d’une intrigue attachante. Le docteur Thorne, célibataire endurci, a recueilli chez lui sa nièce Mary, orpheline, qui est devenue une belle jeune fille.
Il souffre de la voir mise à l’écart par la bonne société du village, du fait qu’elle est de naissance obscure et sans fortune. Elle ne saurait épouser celui qu’elle aime, Frank Gresham, un jeune héritier désargenté qui l’aime également, mais dont le devoir est d’épouser « une fortune » pour sauver le domaine familial hypothéqué. Trollope nous offre ici un magnifique roman d’amour, qui se distingue, comme toujours, par la richesse psychologique de ses personnages, l’intérêt de son étude de mœurs et son inspiration aimablement satirique.

Mon avis
Nous sommes à l’époque victorienne, une intrigue d’un certain charme avec le docteur Thorne comme personnage principal, on y voit le conflit entre les simples apothicaires, modestes praticiens qui n’hésitent pas à préparer et vendre leurs remèdes, et les médecins qui ne s’abaissent pas à fournir eux-mêmes des remèdes, mais dont les compétences ne sont pas toujours à la hauteur des honoraires qu’ils demandent. Le conflit entre ces deux catégories amène parfois à faire rire. Car l’auteur nous fait assister à des scènes désopilantes qui font penser à Molière. Je ne vais pas parler de tous les personnages, sachons cependant qu’il y a plusieurs histoires d’amour dont l’une d’entre-elles à laquelle on s’attache. Il est tout de même bon de savoir que l’action se passe dans un domaine qui se situe dans l’un des comtés de l’ouest de l’Angleterre. Une jeune fille pauvre, des docteurs en conflit, des filles à marier, un comte dont le domaine est hypothéqué, de beaux jeunes hommes, des mères qui font fi de l’amour au profit de l’argent, la pauvreté, la richesse, l’orgueil, l’alcool, la maladie et la mort, tout cela dans un milieu aristocrate du XlXème siècle ou les chevaux de poste sont nécessaires pour rendre des visites et les députés font tout pour rester à leur place, hé oui déjà à cette époque. Je n’en dirai pas plus, sinon que vraiment , j’ai trouvé trop des descriptions dans ce roman, mais je pense que c’était le style de l’époque, j’avoue que cela ne m’a pas empêchée d’apprécier l’histoire…..4/5
avatar
lalyre

Nombre de messages : 4234
Age : 85
Location : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anthony TROLLOPE (Royaume-Uni)

Message  Awara le Lun 15 Déc 2014 - 17:31

LE DOCTEUR THORNE
Anthony TROLLOPE
Traduit de l’anglais par Alain Jumeau
Fayard, 2012, 522 pages.

Dans le Comté imaginaire du Barset, le docteur Thorne, célibataire endurci, a recueilli chez lui sa nièce Mary, la fille que son frère décédé a eu avec une jeune femme. Le fait que cet enfant fût né hors mariage rejette la mère au ban de la société et voue la mère et fille à la misère. Sa mère abandonne donc Mary dans les mains généreuses du docteur Thorne. Mais la naissance incertaine et l’absence de fortune de cette dernière la tiennent à l’écart de la bonne société locale bien que la famille du squire local l’ait accueillie durant son enfance pour partager les jeux et les études  leurs enfants. Cette différence de statut social n’empêche pas Frank  Gresham, le jeune héritier sans fortune du domaine, de tomber amoureux d’elle, amour partagé, mais sans espoir… il doit pour redorer les finances familiales épouser « une fortune » !
 
La peinture de la société est sans concession et pleine d’ironie. Le manque de naissance –dont on se gausse- s’envole vite quand il est accompagné d’une bourse bien garnie.
Le personnage de Mary est très attachant parce que dans cette société figée dans ses conventions, elle affirme sa personnalité.
 
 
 


Note : 4/5

_________________
avatar
Awara

Nombre de messages : 3998
Age : 72
Location : PARIS
Date d'inscription : 03/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anthony TROLLOPE (Royaume-Uni)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum