Emmanuèle BERNHEIM (France)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Emmanuèle BERNHEIM (France)

Message  Mousseline le Mer 29 Oct 2008 - 4:07

De : Le-réaliste-romantique (Message d'origine) Envoyé : 2006-01-15 13:45

Emmanuèle Bernheim

Auteur que l'on pourrait qualifier de minimaliste : phrases et textes très court, situations esquissées par quelques coups de plume. J'en connais très peu sur cette auteur, et je n'ai pas trouvé tellement d'information sur le web (à part que son nom est souvent mal orthographié!). Je vous invite à compléter la notice.

Bibliographie

Le cran d'arrêt 1985
Un couple 1988
Sa femme Prix Médicis 1993
Vendredi soir 1997
Stallone 2002

De : Le-réaliste-romantique Envoyé : 2006-01-15 13:47

Vendredi soir

Emmanuèle Bernheim

nrf Gallimard, 107 pages

Récit qui se déroule, et se lit, en une seule soirée...le vendredi.

C'est la dernière soirée de Laure dans son appartement. Demain, après huit années de vie seule à cette adresse, elle emménagera chez son compagnon François. Elle prend voiture pour aller dîner chez des amis, mais une grève des transports en commun paralyse Paris, et Laure se retrouve coincée dans des embouteillages monstres. Pour rendre service, elle embarque un auto-stoppeur. La voiture n'avance pas tellement plus rapidement que les piétons, mais Frédéric demeure néanmoins dans la voiture. Ce qu'on devine se produit : Laure ressent une fascination, mêlée de crainte, pour cet inconnu qui débarque (ou plutôt, qu'elle embarque) dans sa vie. Alors que cette soirée marque son passage à une vie quotidienne de couple rangé, elle choisit de la célébrer par un dernier acte d'affirmation de soi, de vivre le moment présent.

Ce court récit est agréable à lire. Il soulève certaines questions sur la crainte et les contraintes de l'engagement amoureux, de la perte de la liberté qu'il entraîne. De plus, Laure est continuellement tenaillée par des pensées opposées, parfois elle désire tout plaquer de sa vie rangée, à d'autre moments elle se croit folle de poser des gestes un peu trop spontanés.

4/5

le réaliste-romantique

De : odilette84 Envoyé : 2006-02-05 09:37

SA FEMME

Emmanuelle Bernheim
Folio
Prix médicis 1993
Roman

Une jeune femme médecin vit une histoire d’amour avec un homme dont elle ne connaît rien et dont elle imagine la vie en dehors de leurs rencontres.
Ils se voient tous les soirs après ses consultations.
Je crois que j’ai assez bien résumé ce roman incolore inodore et sans saveur.
Un style banal.
C’est comme un mauvais film français dans lequel il ne se passe rien d’intéressant pendant deux heures
Il a eu le prix quoi déjà?

Ma note : 2/5
avatar
Mousseline
Admin

Nombre de messages : 4359
Date d'inscription : 24/10/2008

https://sites.google.com/site/lauteursamericains/home

Revenir en haut Aller en bas

Re: Emmanuèle BERNHEIM (France)

Message  Réaliste-romantique le Dim 11 Juin 2017 - 21:15

Un couple
124 pages

Une rencontre entre un homme et une femme, chacun récemment séparé. Le courant ne semble pas circuler entre eux, mais ils se revoient néanmoins et, à la longue, poussent leur relation plus loin. Les découvertes de l’autres sont toutefois autant du côté positif que négatif. Resteront-ils ensemble plus que quelques semaines?

Les deux personnages forment un étrange couple. Dans la tristesse de leur séparation récente, ils ont peut-être un besoin intense de compagnie. À la lecture, je leur souhaitais de se laisser, mais ils continuaient malgré tout à se fréquenter. Et l’homme ne m’étais pas sympathique : un médecin donneur de leçon et peu gentil. Ce livre est semblable aux autres de cette auteure que j’ai lus : court mais qui captive.

4/5

RR

_________________
Lectures en cours : 2312 (Kim Stanley Robinson), Ennemonde (Jean Giono), Les émigrés (W.G. Sebald), La guerre des clans (Erin Hunter)
Commentaire en attente :
avatar
Réaliste-romantique

Nombre de messages : 1930
Age : 41
Location : Outaouais, Québec
Date d'inscription : 30/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Emmanuèle BERNHEIM (France)

Message  Réaliste-romantique le Dim 10 Sep 2017 - 21:07

Tout s’est bien passé

Récit des derniers mois de vie du père de l’auteur. À l’âge de 89 ans, il est victime d’une attaque qui le laisse à moitié paralysé. Il veut mettre fin à ses jours avant de ne plus pouvoir le faire, il demande l’aide de ses filles. L’homme n’a pas été un père facile, mais ses filles ont quand même gardé un lien faire avec lui au fil des années.

Malgré la lourdeur du sujet, le livre est beau et intéressant. Il s’agit d’un hommage d’une fille à son père, même si elle ne lui épargne pas des critiques (méritées). Le livre est bien ramassé, il se lit en quelques jours (il vaut bien le laisser reposer quelques fois).

4/5

RR

_________________
Lectures en cours : 2312 (Kim Stanley Robinson), Ennemonde (Jean Giono), Les émigrés (W.G. Sebald), La guerre des clans (Erin Hunter)
Commentaire en attente :
avatar
Réaliste-romantique

Nombre de messages : 1930
Age : 41
Location : Outaouais, Québec
Date d'inscription : 30/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Emmanuèle BERNHEIM (France)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum