Romans historiques - Une définition

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Romans historiques - Une définition

Message  Philcabzi le Mer 7 Jan 2009 - 12:14

From: Mousseliine (Original Message) Sent: 5/2/2005 2:50 PM
J'ouvre cette discussion pour faire suite au message de réaliste-romantique:

"Pour moi, la catégorie roman historique est un peu flou. Est-ce qu'on peut y classer "tout livre dont l'action se déroule dans une époque antérieure à celle de l'auteur" ?

Sur le site suggérée lors de la période de vote (celui sur les romans historiques), il y a un livre d'Isabelle Allende portant sur la dictature de Pinochet. Ceci ne remonte qu'à un peu plus d'une trentaine d'année. Je crois que la limite en terme d'années n'est cependant pas très bonne. Je suggère plutôt que pour qu'un roman soit qualifié d'historique, l'auteur ne doit pas avoir vécu à l'époque où il se déroule, même enfant. Zola écrit des livres sur le second empire (1851-1870) jusqu'en 1892. Même si l'écart est de plus de 30 ans, il avait vécu cette époque. Bien que ce soit de l'histoire, je ne crois pas que ceci puisse de qualifier d'historique."


Pour moi aussi c'est un peu flou.... c'est parfois très difficile de faire un classement.

Par exemple, pour Isabel Allende, c'est après avoir vu à ma biblio, que ces livres sont classés dans la section "roman historique" que je les ai ajoutés aussi dans la section du site, sinon au départ je les classais dans les contemporains.

Alors peut-être qu'ensemble on pourrait arriver à définir le roman historique.... quels doivent en être les ingrédients? Peut-être qu'une telle définition existe sur le net...


From: Venusia Sent: 5/2/2005 3:01 PM
J'ai regardé sur la version anglaise de Wikipedia, le roman historique y est définit comme: tout roman dont l'action se déroule dans une époque antérieure à la première date de parution. Ce sont les Romantiques du 19e siècle qui ont popularisé le genre du roman historique. Plusieurs créditent Sir Walter Scott comme le premier ayant utilisé cette technique, dans ses romans d'histoire écossaire Waverley et Rob Roy. Son Ivanoé a été crédité pour avoir renouvellé l'intérêt pour le Moyen-Age. Le Bossu de Notre-Dame de Victor Hugo est un autre des premiers exemples de roman historique.


From: Le-réaliste-romantique Sent: 5/2/2005 3:19 PM
Pour ma définition, je vais reprendre ce qui est cité dans le premier message, en ajoutant une petite précision pour en exclure les livres de science-fiction .

Un roman historique serait un roman dont l'aventure se déroule à une époque antérieure à celle de la vie de l'auteur.

Je suis peut-être un peu trop sévère, mais je n'aime pas tellement utiliser que la date de parution pour qualifier un roman d'historique. Un auteur de 80 ans qui raconte une histoire inspirée de son enfance raconte en quelque sorte une aventure d'une autre époque, mais je n'aimerais pas classer ce livre dans les romans historiques puisque son auteur a observé et connu cette époque. Pour moi, le roamn historique est celui qui oblige l'auteur à faire des recherches et/ou à inventer son décor. Ceci est bien sûr dicutable, tout comme la définition et la portée "d'époque", mais comme nous n'avons que 4 mois pour ce thème et qu'il y a une multitudes de ces romans, je crois que l'on peut se permettre d'être plus sélectif que moins.

Bonne lecture,

Le réaliste-romantique


From: 2550Chimère Sent: 5/2/2005 3:34 PM
http://www.hemes.be/esas/mapage/document/romanhis.html j'ai trouvé ce lien vers une page plutôt bien faite sur le roman historique définition et suggestions de lectures par époque.

Je reprend l'introduction qui peut toujours servir :

La (grande) Histoire peut servir de toile de fond à une (petite) histoire pour y introduire du dépaysement, de l'inattendu, de l'aventure.

Parfois elle n'a d'autre objet que de permettre à un auteur à succès de reprendre les mêmes thèmes en modifiant seulement l'époque, comme ces romans d'espionnage qui changent de pays mais pas de scénario. Ceux-là ne nous intéressent pas réellement.

Il y a les romans historiques où l'époque choisie crée le thème : la lutte entre deux tribus pour la possession du feu à la préhistoire, l'amour entre un soldat allemand et une française en 1940 ou la révolte des gladiateurs dans l'empire romain. Si l'auteur est bien documenté, c'est une manière particulièrement efficace de découvrir une vie quotidienne, tous les détails qui rendent vivants des personnages depuis longtemps disparus. Un tel roman est réussi lorsqu'il donne envie d'aller plus loin, de chercher dans une encyclopédie ou un manuel si "c'est bien comme ça que ça se passait", de comparer avec aujourd'hui, d'en parler avec d'autres: "tiens ! tu savais toi qu'au Moyen-Age ....? "
Enfin il y a le roman historique "pur et dur" qui, par le biais d'un personnage historique, premier ou second rôle, nous fait participer à de grands évènements qui ont façonné notre passé: biographie romancée d'une famille royale, d'artistes, d'hommes politiques ou de grands guerriers. Il s'inscrit dans des péripéties réelles et vérifiables qui interviennent d'ailleurs dans le récit. C'est un type de roman difficile à écrire puisqu'il nécessite d'introduire de l'imaginaire dans une vérité bien connue par des sources scientifiquement étudiées. Quand ils ont des succès, ils permettent à des milliers de lecteurs de s'approprier des pans entiers d'Histoire : les rois maudits et la guerre de cent ans, Exodus et l'histoire d'Israël, Fortune de France et les guerres de religion, voire Marie Stuart de Stefan Zweig, la grande littérature et la grande Histoire.


Au passage, je signale qu'en cherchant avec mon ami Google à romans historiques, on tombe sur un site appelé Le club des rats de biblio.net. Ca ne marchera jamais avec un nom pareil.


From: Venusia Sent: 5/2/2005 4:06 PM
Tiens, mais la définition du Historical Novel Society est que le roman doit se situer plus de 50 ans dans le passé, et que l'auteur écrit selon ses recherches et non selon son expérience personnelle, donc le roman précède la vie de l'auteur, ce qui rejoindrait l'avis du Réaliste-Romantique. Mais ils ajoutent qu'ils font parfois exception à cette règle générale.


From: Livrovore Sent: 5/10/2005 10:59 AM
On considère généralement que le roman historique est un roman qui prend en charge la narration d'événements passés, et qu'il y a donc un intervalle temporel substantiel (en terme de décennies, de siècle, sans que cette échelle soit définie) entre la date de l'action fictionnelle et la date de l'écriture. Mais, tandis que certains romanciers tendent à nier cette distance, et ce afin de faire revivre le passé (c'est sans doute l'optique de Dumas), d'autres cherchent à tirer du passé des leçons applicables au temps présent : la distance temporelle permet alors le jugement. Bien plus, n'existe-t-il pas un roman historique du présent ? Balzac s'érigeait ainsi en historien des moeurs présentes : Lukacs considère qu'il est le digne héritier de Walter Scott. Et la critique malrucienne a forgé la notion de « roman historique contemporain » pour désigner les romans historiques dont les éléments narratifs ne sont distants que de quelques années du temps de l'écriture. De fait, comprendre le processus de l'Histoire, c'est en définitive percevoir le présent comme temps historique, penser de manière historique le contemporain. Mais n'est-ce pas délayer outre mesure la notion que d'étendre ainsi le genre du roman historique ? Car écrire le présent ou le très proche passé ne revient sans doute pas à écrire un passé distant de plusieurs siècles. Sand disait ainsi qu'elle écrivait non des romans historiques, mais des « romans dans l'histoire » , des récits écrits dans ce temps si labile qu'est le présent.

"L’expression “ roman historique ” désigne un récit en prose largement fictif mais inscrit dans une époque que l’auteur, né généralement bien après, perçoit comme mémorable, comme historique, et qu’il éprouve le besoin de reconstituer."
avatar
Philcabzi
Admin

Nombre de messages : 2995
Age : 41
Location : Québec/Canada
Date d'inscription : 25/10/2008

http://latetedanslechaudron.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum