Shalom AUSLANDER (Etats-Unis)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Shalom AUSLANDER (Etats-Unis)

Message  odilette84 le Jeu 25 Déc 2008 - 17:05

la lamentation du prépuce
Shalom Auslander




Lu dans le cadre du jury des lectrices de ELLE 2009

Présentation de l'éditeur (Amazon)
Iconoclastes et incroyablement touchants, les mémoires d'un jeune juif du New Jersey élevé dans la plus stricte tradition orthodoxe. Entre Chaïm Potok, Woody Allen et Philip Roth, un régal de drôlerie et d'émotion, un vrai morceau de bravoure contre tous les fondamentalismes religieux. Quand il était petit, le jeune Shalom croyait aveuglément la parole des adultes : s'il allumait la télé pendant Shabbat, Dieu ferait perdre les Rangers, et tous ceux qui mangeaient du porc périraient dans d'atroces souffrances. Et puis, Shalom a commencé à
douter. De son père qui se saoule au vin casher et fait du Shabbat un véritable enfer. De sa mère qui le force à porter une kippa à la piscine. Et de Dieu Lui-même qui, télé ou pas, s'obstine à faire perdre les Rangers. Alors Shalom s'est rebellé. Il a mangé des hot-dogs, lu en cachette les magazines cochons de son père, convoité de plantureuses shiksées blondes, et attendu, tremblant, l'inéluctable châtiment divin...

Ma critique :
Je dois être hermétique à l’humour américain.
Décrit comme hilarant dans certaines critiques, ce livre m’a paru lourd et répétitif.
On y trouve sans fin des situations où Shalom s’efforce de transgresser les règles religieuses, puis de réparer les offenses, et ce depuis son enfance jusqu’à l’âge adulte …
Il teste Dieu, puis il se teste. interminablement !
Je me suis ennuyée une bonne partie du livre.
L’auteur a une manière plutôt féroce de considérer sa propre religion et son emprise sur l’entourage.
Je ne me reconnais personnellement d’aucune religion, mais cela ne m’a pas empêchée de trouver certains passages à la limite du blasphématoire.
On peut sans peine imaginer que certains propos aient pu choquer les milieux les plus traditionalistes.
Ce que je retiendrai avant tout de ce livre, c’est que la religion peut être une prison et que les contraintes qu’elle impose sont loin d’une ouverture sur le monde !


Je pense avoir lu ce livre au premier degré et n’avoir pas été capable d’en apprécier l’humour. Je me demande encore s’il s’agit de la réalité ou d’une caricature !
Ma note 2/5
avatar
odilette84

Nombre de messages : 2261
Age : 52
Location : Provence
Date d'inscription : 28/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Shalom AUSLANDER (Etats-Unis)

Message  Mousseline le Jeu 25 Déc 2008 - 22:37

Il est dans ma LAL ce livre! et dans mes intentions d'achat pour l'année suivante. Bon après ta critique je vais probablement attendre qu'il sorte en poche avant de l'acheter ou alors aller glaner d'autres critiques sur le net.
avatar
Mousseline
Admin

Nombre de messages : 4359
Date d'inscription : 24/10/2008

https://sites.google.com/site/lauteursamericains/home

Revenir en haut Aller en bas

Re: Shalom AUSLANDER (Etats-Unis)

Message  Mousseline le Mar 8 Sep 2009 - 3:03

Malheureusement la version poche n'était pas sortie au Québec du temps que j'y étais et j'ai trouvé un seul grand format en bouquinerie trop défraîchi pour l'acheter.

En tout cas déjà la couverture chez 10/18 est hilarante :



J'ai très envie de le lire... au moins maintenant qu'il existe une version poche c'est rassurant. Very Happy Quoique je ne commanderai pas de livres de sitôt... Crying or Very sad quoique on sait jamais les résolutions ne tiennent pas toujours. wink

En tout cas j'espère que d'autres rat(es) vont le lire et le critiquer!!!

_________________
Mousseline

Magasin général tome 2 : Serge de Loisel et Tripp et L'île des chasseurs d'oiseaux de Peter May



"Happiness is only real when shared." (Christopher McCandless)
avatar
Mousseline
Admin

Nombre de messages : 4359
Date d'inscription : 24/10/2008

https://sites.google.com/site/lauteursamericains/home

Revenir en haut Aller en bas

Re: Shalom AUSLANDER (Etats-Unis)

Message  Marion le Mar 6 Juil 2010 - 22:11

La Lamentation du prépuce
Shalom Auslander

Voici donc les mémoires angoissées de Shalom Auslander, élevé dans un milieu juif très orthodoxe et qui, à 35 ans, apprend qu'il va être père d'un petit garçon et qu'il va donc devoir prendre la décision de le faire circoncire ou non.

Si Shalom semble avoir définitivement tourné le dos à sa famille et aux traditions religieuses - il mange non casher, ne respecte pas le shabbat, regarde des films pornos, vole dans les magasins en prenant soin de garder sa kippah pour ne pas éveiller les soupçons - le drame de sa vie est qu'il croit terriblement en Dieu. A chaque provocation, rongé par la culpabilité et l'angoisse du châtiment divin, il tente de se repentir, avant de défier à nouveau le Tout Puissant, puis de tenter de se racheter... dans une lutte paranoïaque sans fin... Mais franchement drôle en ce qui me concerne !

Certains passages m'ont fait beaucoup rire, l'humour de Shalom Auslander est grinçant et sans concession envers l'extrémisme religieux. J'ai aussi trouvé ce livre touchant, notamment la relation entre Shalom et son père, mêlée de crainte, de haine et de compassion. C'est aussi un témoignage intéressant sur cette communauté religieuse aux innombrables règles. Je ne pense pas comme Odilette qu'Auslander soit féroce envers sa religion, mais plutôt envers le fondamentalisme auquel il a été confronté dans sa jeunesse.

Il est vrai que si on n'accroche pas à ce type d'humour, la lecture peut être ennuyeuse, car c'est une véritable litanie, une guerre des nerfs sans fin... Personnellement, j'ai trouvé le passage sur les matchs des Rangers un peu long, le rythme du livre s'en ressent un peu. J'étais impatiente de connaître sa réaction à la naissance de son enfant, et j'avais envie de dire à l'auteur "oui c'est bon on a compris, vas-y accouche maintenant !!" (désolée pour cette blague nulle Embarassed Razz )

Globalement j'ai passé un bon moment en lisant ce livre !

Ma note : 3.75/5
avatar
Marion

Nombre de messages : 174
Age : 32
Location : Paris
Date d'inscription : 27/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Shalom AUSLANDER (Etats-Unis)

Message  Shan_Ze le Mar 2 Mai 2017 - 10:32

Attention Dieu méchant de Shalom Auslander

Première fois que je lis Shalom Auslander. J’avais entendu parler de l’auteur avec beaucoup d’enthousiasme alors quand on m’a prêté ce livre, je n’ai pas hésité. Attention Dieu méchant est un recueil de quatorze nouvelles. Dieu est évidemment au centre de ces histoires, souvent omnipotent et invisible mais parfois il prend l’apparence d’un homme ordinaire (En attendant Joe, Quelle horreur d’être créateur !) pour d’autres créatures. Beaucoup d’humour (souvent noir) dans ces nouvelles et tout ça ne finit pas forcément de la meilleure des façons. C’est cynique, blasphématoire, percutant. Shalom Auslander ne fait pas dans la fine dentelle pour les juifs et leurs espérances religieuses. Charlie Brown, le garçon dans Snoopy, y fait une apparition avec ses amis et ça reste dans le ton du recueil. J’ai bien aimé ce recueil, certaines nouvelles plus que d’autres (Les surprenantes révélations du livre de Stanley, Heimlish sait tout, Quelqu’un vous aime là-haut…) mais assez pour avoir envie de lire ses autres productions !
Note : 4/5
avatar
Shan_Ze
Admin

Nombre de messages : 7418
Age : 34
Location : Lyon/France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Shalom AUSLANDER (Etats-Unis)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum