Elsa MORANTE (Italie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Elsa MORANTE (Italie)

Message  Cocotte le Mer 24 Déc 2008 - 3:30

De : Terra-Antiterra (Message d'origine)Envoyé : 2008-12-02 15:24
MORANTE Elsa : « L’île d’Arturo »
[L’isola di Arturo]
éd. Gallimard, Folio, 1964 [ed. Giulio Einaudi, 1957] 605p
Roman
note : 3,5 sur 5
« Une atmosphère envoûtante, une histoire attachante, mais qui laisse une certaine impression d’inachèvement »

RESUME : « L’île d’Arturo, c’est dans le golfe de Naples, l’île de Procida. Arturo y a grandi solitaire et sauvage. Au monde merveilleux des mythes de son enfance, Arturo va peu à peu voir se substituer celui, hostile et pourtant exaltant des réalités » (L’éditeur)
BIO : Elsa Morante est née en 1918 dans une famille de condition modeste. Pendant la guerre, elle a vécu un an avec les réfugiés et les paysans de l’Italie méridionale. Elle débute en littérature par des nouvelles : Il Gioto secreto, en 1941. Elle reçoit en 1948 le prix Viareggio pour son roman : Mensonge et Sortilège ; et en 1957 le prix Strega pour : L’île d’Arturo. Et son grand roman : La Storia connaît un succès mondial. Elle est décédée en 1985.
COMMENTAIRES : L’île d’Arturo est un roman d’apprentissage, dans lequel Elsa Morante a su créer une atmosphère envoûtante autour de son jeune héros isolé dans cette île fermée sur ses secrets. La comédie y côtoie le drame, et le talent d’Elsa Morante donne à cette histoire une sombre et captivante poésie. Toutefois l’intrigue et la personnalité de son héros semblent par endroits manquer de vraisemblance, et il y a quelques longueurs comme si l’auteur avait à l’esprit une idée et un ton qui lui faisait oublier la vie de ses personnages. D’ailleurs le plus captivant des personnages n’est peut-être pas Arturo, mais son père, personnalité très énigmatique, et sur lequel Elsa Morante nous en dit trop ou pas assez, et on se demande si ce mystère autour de ce personnage secondaire mais capital est réellement voulu par l’auteur ou s’il ne traduit pas plutôt une hésitation d’Elsa Morante sur le rôle à lui donner.


Nota : curieuse lacune du site et du forum des rats : aucune référence à Elsa Morante, pourtant une des plus célèbres romancières italiennes de la seconde moitié du siècle récemment écoulé !
avatar
Cocotte

Nombre de messages : 870
Age : 37
Location : Québec / Canada
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elsa MORANTE (Italie)

Message  Chantal le Jeu 16 Avr 2009 - 18:14

Et c'est une auteure que je veux lire depuis un moment, notamment ce livre. Merci Cocotte !
avatar
Chantal

Nombre de messages : 2241
Location : France
Date d'inscription : 22/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elsa MORANTE (Italie)

Message  Lyreek le Dim 6 Avr 2014 - 16:42



La storia - Elsa Morante
Folio - 960 pages

Résumé

De 1938 à 1947, nous suivons la vie d’Ida Ramundo, une institutrice veuve qui habite Rome et élève seule son fils Nino.
Demi-juive par sa mère, elle vit dans la terreur des lois raciales qui pourraient lui interdire d’exercer son métier et pire encore.
Un jour qu’elle rentre chez elle, elle est violée par un soldat allemand. De cette agression naîtra Guiseppe, un enfant précoce mais fragile.

Mon avis

Un roman fleuve qui m’a permis de découvrir l’Italie pendant la seconde guerre mondiale. Il dépeint avec beaucoup de réalisme les difficultés liées à la guerre, les bombardements, la peur et la faim.

A la grande histoire s"ajoute la petite, celle d’Ida qui s’acharne pour survivre avec son petit Useppe, un enfant différent qui semble à la fois très en avance sur son age mais qui physiquement est très chétif.
Useppe est attachant, c’est un petit garçon pas comme les autres, qui a le don de parler avec les animaux mais qui par ailleurs souffre de crises d’épilepsie qui laisse craindre pour son avenir.
Ida, par contre, est un personnage plus difficile à aimer. Elle se laisse très vite submerger par ses émotions et a bien du mal à assumer son rôle de mère. Pourtant, elle a la volonté de bien faire mais bien souvent elle échoue. J’ai tremblé bien des fois pour Useppe, laissé face à lui-même ou sous la seule protection d’une chienne de berger.
Au vu de la longueur du roman, je dois quand même avouer qu’il y a des passages qui m’ont moins intéressé, notamment les errances de David.
Mais globalement, c’est un bon roman, un classique de la littérature italienne, qui donne une bonne idée de ce que pouvait être le quotidien des italiens avant, pendant et juste après la seconde guerre mondiale.

3.75/5

_________________
Lecture en cours : L'incolore Tsukuru Tazaki et ses années de pélérinage de Haruki Murakami

"Lire est le seul moyen de vivre plusieurs fois"
avatar
Lyreek

Nombre de messages : 2285
Age : 35
Location : Côte d'Azur, France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elsa MORANTE (Italie)

Message  Chantal le Dim 6 Avr 2014 - 17:52

Toujours envie de la lire, et toujours pas lue…. Mais ça viendra…. Merci Lyreek.
avatar
Chantal

Nombre de messages : 2241
Location : France
Date d'inscription : 22/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elsa MORANTE (Italie)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum