Mary Ann SHAFFER (Etats-Unis)

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mary Ann SHAFFER (Etats-Unis)

Message  Philcabzi le Mer 24 Déc 2008 - 2:52

De : mariselya (Message d'origine) Envoyé : 2008-11-16 11:57
"Le cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates"
par Mary Ann SHAFFER et Annie BARROWS

1946, Londres peine à se relever des années de guerre. Juliet Ashton en panne d'inspiration pour son prochain livre, reçoit une lettre de Dawsey, un habitant de l'île de Guernesey.Celui-ci possède un livre ayant jadis appartenu à Juliet et il y a trouvé son adresse. Comme il n'y a plus aucune librairie à Guernesey, il commande à Juliet des ouvrages de son auteur préféré Charles Lamb. Jusque là, cela ressemble à Helen Hanff, 84 Charing Cross Road.Il s'agit bien aussi d'un échange de lettres entre Juliet, son éditeur,sa meilleure amie. Mais Juliet découvre que Dawsey et d'autres habitants font partie d'une étrange cercle littéraire, né à la suite d'une patrouille allemande pendant un couvre-feu. Avide d'en savoir plus,Juliet demande à Dawsey et à quelques membres du cercle de lui écrire. Et chacun prend sa plume pour écrire à Juliet.
Au fil des échanges épistolaires,Juliet découvre l'histoire de l'île sous l'occupation, et surtout le destin difficile et la personnalité de plusieurs habitants de l'île . Un jour Juliet décide de se rendre sur l'île. Elle continue ses échanges avec son éditeur et sa meilleure amie. Trouvera-t-elle sur cette île, comme un trésor enfoui, la trame pour son prochain roman ? Va-elle choisir de rester ou de repartir à Londres ?

C'est un très beau livre malgré que le sujet soit une fois encore la 2e guerre mondiale (j'ai souvent beaucoup de mal avec cette période, cela ne me laisse jamais indemne). Tous les personnages sont attachants et surtout truculents.
Bien entendu, vous avez envie de vous offrir ensuite un mini-trip à Guernesey.

Quelques mots sur la raison des 2 auteurs - Mary Ann Shaffer et Annie Barrows.
Mary Ann Shaffer est née en 1934 en Virginie Occidentale.Lors d'un séjour londonien, elle s'intéresse à l'île de Guernesey.Sur un coup de tête, elle prend l'avion pour gagner cette petite île oubliée où elle reste coincée à cause d'un épais brouillard. Elle se plonge dans un ouvrage sur Jersey et éprouve dès lors une immense fascination pour les îles anglo-normandes.

Des années plus tard, encouragée à écrire un livre par son propre cercle littéraire, elle pense naturellement à Guernesey. "Le cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates" est son premier roman, écrit avec le concours de sa nièce, Annie Barrows, auteur de livres pour enfants (Mary Ann Shaffer étant déjà malade). Elle est décédée en février 2008, sachant que son livre allait être publié et traduit en plusieurs langues.
avatar
Philcabzi
Admin

Nombre de messages : 2995
Age : 41
Location : Québec/Canada
Date d'inscription : 25/10/2008

http://latetedanslechaudron.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Le cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates

Message  Lisalor le Dim 5 Avr 2009 - 19:43

Le cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates
Mary Ann Shaffer - Edition France Loisirs - 385 pages



Janvier 1946. Tandis que Londres se relève douloureusement de la guerre, Juliet, jeune écrivain, cherche un sujet de roman. Comment pourrait-elle imaginer que la lettre d'un inconnu, natif de l'île de Guernesey, va le lui fournir ? Au fil des lettres qu'elle échange avec son nouveau correspondant, Juliet pénètre son monde et celui de ses amis : un étrange club de lecture inventé pour tromper l'occupant allemand, le « Cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates »… Aussi fantasque que son titre, drôle, tendre et incroyablement attachant : un premier roman comme on en a pas vu depuis longtemps et qu'on a hâte de passer de main en main.

Mon avis : Pendant la guerre sur l'ile de Guernesey envahie par les Allemands un groupuscule de français mange le dernier cochon de l'ile à l'insu des Allemands. Oubliant l'heure et le couvre feu ils se font arrêter mais l'intervention d'Elisabeth leur évite un mauvais quart d'heure. Elle leur raconte qu'ils n'ont pas vu passer le temps pendant leur réunion " du cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates ". Trés intérressés par la lecture les Allemands veulent absolument y participer. Ils s'en vient une course poursuite dans l'ile pour récuperer tous les livres disponibles et des reunions régulieres se mettent en place bien malgré eux.
A la fin de la guerre Dawsey Adams écrit à l'écrivain Juliet Atson pour lui dire qu'il posséde un livre lui ayant appartenu dont l'auteur est Charles Lamb et désire en acquérir d'autres.
Une correspondance s'établit entre eux et les autres insulaires jusqu'au jour ou Juliet débarque à Guernesey.

Ce livre est une suite de lettres et j'ai bien aimé tous ces personnages hauts en couleur et leurs histoires dans l'ile.

4/5
avatar
Lisalor

Nombre de messages : 310
Age : 46
Location : Auvergne/France
Date d'inscription : 16/02/2009

http://lisalor.loulou.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mary Ann SHAFFER (Etats-Unis)

Message  s-lewerentz le Lun 4 Mai 2009 - 8:32

Pour le résumé, voir ci-dessus.

Commentaire
J'avais entendu parler de ce roman épistolaire depuis un moment et j'attendais sa sortie en poche (en anglais) pour le lire. C'est chose faite, avec plaisir, mais quand même une pointe de déception. J'aime beaucoup la forme du roman et elle fonctionne très bien pour raconter cette histoire un peu gentillette mais plaisante, "charmante" et délicate. Toutefois, je n'ai vraiment éprouvé un vrai plaisir à suivre les protagonistes qu'à partir de la seconde moitié du livre : leur amitié, leur humour, leur amour pour leur île. D'un côté, j'ai apprécié de lire quelque chose de léger, mais je regrette quand même que le côté historique du livre n'est pas été plus développé.

3/5
avatar
s-lewerentz

Nombre de messages : 865
Location : La Chaux-de-Fonds, Suisse
Date d'inscription : 27/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mary Ann SHAFFER (Etats-Unis)

Message  Van le Dim 7 Juin 2009 - 19:35

Le cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates


Juliet Ashton a connu du succès avec son personnage humoristique Izzy Bickerstaff. Elle ne sait ce qu’elle va désormais écrire, mais elle veut parler d’autres choses que la guerre.

Ce livre est écrit sous forme d’une correspondance. On est à Londres, après la guerre. La ville commence à se relever. Le point central de cette correspondance est bien entendu Juliet. Elle écrit surtout à son éditeur, qui aussi son plus cher ami, Sydney, à la sœur de celle-ci. Puis un jour, elle reçoit une lettre d’un habitant de Guernesey, Dawsey Adams, qui lui parle d’un livre lui ayant appartenu. Une correspondance se créée aussitôt entre eux, Juliet étant intriguée par la mention d’un cercle littéraire sur cette île occupée par les allemands pendant toute la durée de la guerre. Les membres de ce cercle vont eux aussi se mettre à lui écrire.

Un livre simple et dont la forme est original et rend le tout plus sympathique. On suit cette correspondance, et tout comme Juliet, ce cercle et la façon dont il a été crée intrigue et donne envie d’en apprendre plus. Les personnages sont tous attachants. Les anecdotes sont croustillantes. Cette île britannique occupée par les allemands s’en est bien sortie et c’est intéressant de voir comment ses habitants se sont occupés, comment ils ont faits pour survivre dans cet environnement, alors qu’ils étaient coupés de tout. Malgré ces évènements, ce livre reste une bouffée d’air frais et un vrai petit bijou. Je ne sais trop pourquoi mais la lecture de ce livre m’a vraiment enthousiasmée et c’est un coup de cœur.

Note : 5/5
avatar
Van

Nombre de messages : 423
Age : 34
Location : Val de Marne - France
Date d'inscription : 03/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mary Ann SHAFFER (Etats-Unis)

Message  Elfe le Lun 3 Aoû 2009 - 8:05

Le cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates





Janvier 1946. Londres se relève douloureusement des drames de la Seconde Guerre mondiale et Juliet, jeune écrivaine anglaise, est à la recherche du sujet de son prochain roman. Comment pourrait-elle imaginer que la lettre d'un inconnu, un natif de l'île de Guernesey, va le lui fournir ? Au fil de ses échanges avec son nouveau correspondant, Juliet pénètre son monde et celui de ses amis - un monde insoupçonné, délicieusement excentrique. Celui d'un club de lecture créé pendant la guerre pour échapper aux foudres d'une patrouille allemande un soir où, bravant le couvre-feu, ses membres venaient de déguster un cochon grillé (et une tourte aux épluchures de patates...) délices bien évidemment strictement prohibés par l'occupant. Jamais à court d'imagination, le Cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates déborde de charme, de drôlerie, de tendresse, d'humanité Juliet est conquise. Peu à peu, elle élargit sa correspondance avec plusieurs membres du Cercle et même d'autres habitants de Guernesey , découvrant l'histoire de l'île, les goûts (littéraires et autres) de chacun, l'impact de l'Occupation allemande sur leurs vies... Jusqu'au jour où elle comprend qu'elle tient avec le Cercle le sujet de son prochain roman. Alors elle répond à l'invitation chaleureuse de ses nouveaux amis et se rend à Guernesey. Ce qu'elle va trouver là-bas changera sa vie à jamais.(4e de couverture)

Depuis le temps que j'entendais parler de ce roman, j'avais très envie de le découvrir. Et je n'ai pas été déçue, c'est un roman qui se lit facilement, passionnant et dont les personnages sont terriblement attachant!!! Je me méfie d'habitude des romans épistolaires, mais celui-là m'a totalement accroché.

Un bon moment de lecture avec un sujet passionnant!


Ma note: 4,5/5
avatar
Elfe

Nombre de messages : 1781
Age : 37
Date d'inscription : 07/01/2009

http://elfique2.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Le cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates

Message  flop-itude le Jeu 10 Sep 2009 - 19:32

Ce livre là a eu beaucoup de succès déjà et on comprend pourquoi...C'est un roman épistolaire très bien construit, drôle et en même temps grave puisqu'il parle beaucoup de la seconde guerre mondiale, Pendant la guerre, Juliet tenait des chroniques dans un journal en tentant de jeter un voile d'humour sur cette période noire. Maintenant que la paix est revenue, ellle est en panne d'inspiration et quand elle reçoit une lettre de Guernesey concernant un livre lui ayant appartenu, elle entame une correspondance où vont s'entrecroiser des destins, des amours. A Guernesey, le cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates a permis de déjouer la surveillance allemande et obligé ses membres à se mettre à la littérature. Je n'en dirai pas plus parce que ceux qui aiment les livres connaissent leur pouvoir, du jardin à la cuisine en passant par les poèmes que l'on murmure à soi-même, il déborde bien souvent de ses pages. Ce n'est pas un grand livre mais ce serait dommage de se priver du plaisir de lecture qu'il procure.
avatar
flop-itude

Nombre de messages : 236
Age : 53
Location : Aveyron France
Date d'inscription : 15/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mary Ann SHAFFER (Etats-Unis)

Message  zeta le Jeu 10 Sep 2009 - 19:45

Je veux le lire celui-là, dès qu'il parait en poche !!!
avatar
zeta
Admin

Nombre de messages : 4028
Location : lot et garonne - France
Date d'inscription : 25/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mary Ann SHAFFER (Etats-Unis)

Message  Suzanne-écrivain le Lun 14 Sep 2009 - 22:39


Le cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates



Résumé

Les gens se remettent lentement de la guerre. Juliet, une jeune écrivaine, est en panne d'inspiration. Un jour, elle reçoit une lettre d'un homme. Il vient de lire un livre ayant appartenu à Juliet. Ils commencent à correspondre et Juliet en vient à s'intéresser au membres du cercle littéraire de son correspondant, soit le cercle littéraire des amateurs de tourtes aux épluchures de patates. Les membres du cercle écrivent à leur tour à Juliet. Ils l'invitent même à venir les visiter dans leur ile de Guernesey. Grâce à ces gens, Juliet retrouvera son inspiration...

Mon avis

Le livre est divisé en deux parties. La première permet de connaître les personnages et la deuxième est beaucoup plus mouvementée.

J'ai eu un grand coup de coeur pour ce roman épistolaire. J'ai tout aimé de ce livre, mais particulièrement la deuxième partie !

Les personnages sont uniques. Et, malgré le sérieux des sujets, guerre, camps de concentration, solitude, déceptions, ce roman ne tombe jamais dans le mélodrame. Les personnages sont courageux, l'amitié est importante, l'entraide et l'humour toujours présent...

Au fil des échanges de lettres, télégrammes, journaux, je me suis attachée aux personnages. Il est rare que je n'ai pas hâte de terminer un livre, mais cette fois, j'avais une étrange tristesse à l'idée de quitter ces merveilleux personnages.

Je vous le conseille à tous ! Un vrai bijou !

Ma note

5/5

_________________
Lecture du moment :
 
Violence à l'origine de Martin Michaud
avatar
Suzanne-écrivain

Nombre de messages : 847
Age : 45
Location : Saint-Hubert, Québec
Date d'inscription : 25/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

le club littéraire des .épluchures de patates

Message  janeausten78 le Mar 15 Sep 2009 - 19:38

Je ne résumerai plus le livre beaucoup l'on fait car comme d'habitude je suis en retard AH la PAL !
cependant je voudrais rajouter que c'est un coup de coeur.
Je suis dans une période difficile et cherche des livres "faciles" et " souriants"
dans celui ci c'est une découverte, une écriture simple et facile mais bonne,
Une histoire épistolaire, plus trés original maintenant , mais sensible et des échanges originaux quant aux écrivains des lettres
En tous cas une grande découverte des iles Aglo Normandes et de leur vie durant la guerre. Je suis toujours trés intéressée par cette épopée de notre histoire connue par mes parents, mais pas par moi et qui a décidé de beaucoup de choses de notre vie.
Je ne connaissais pas cette vie de Guernesey et maintenant je voudrais y aller ..................mais il parait que ce n'est plus du tout la même chose !
Un bon livre, facile, mais agréable et .......instructif !
Note de 4/5

janeausten78

Nombre de messages : 102
Age : 61
Location : Trés grande banlieu parisienne
Date d'inscription : 12/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mary Ann SHAFFER (Etats-Unis)

Message  Fifietseslectures le Mar 29 Sep 2009 - 15:29

Le cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates

Cette histoire se passe juste à la sortie de la guerre. Juliet est écrivain et cherche un sujet pour son nouveau roman. C'est alors qu'elle fait la connaissance d'habitants de Guernesey qui lui racontent comment ils ont vécu la guerre sur leur ile, occupée par les allemands, et isolée du reste du monde.

Ce roman est sous forme de correspondance entre les différents personnages; loin d'être déroutante on se fait vite à la façon dont est écrite cette histoire et on s'attache facilement aux personnages.
On passe de lettres futiles voire limite comiques, à des thèmes beaucoup plus graves comme la description de quelques horreurs de guerre.
ce livre est très facile à lire et très original. Surtout, j'ai trouvé cette lecture divertissante!
J'ai adoré beaucoup des personnages, surtout l'indiscrète Isola

ma note: 5/5, ce roman est un coup de cœur pour moi
avatar
Fifietseslectures

Nombre de messages : 261
Age : 39
Location : Hauts de Seine, France
Date d'inscription : 11/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mary Ann SHAFFER (Etats-Unis)

Message  Liza_lou le Mar 29 Sep 2009 - 19:24

Moi aussi je veux le lire! Toutes vos critiques me donnent trop envie!

_________________
Lecture en cours :
Le Pavillon d'or de Mishima (Thème)
avatar
Liza_lou

Nombre de messages : 1300
Age : 34
Location : France, à coté de Nantes
Date d'inscription : 07/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mary Ann SHAFFER (Etats-Unis)

Message  Cocotte le Mer 30 Sep 2009 - 11:36

C'est très inspirant toutes ces belles critiques! Moi aussi, je prends bien note de ce titre!
avatar
Cocotte

Nombre de messages : 870
Age : 37
Location : Québec / Canada
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mary Ann SHAFFER (Etats-Unis)

Message  Mousseline le Jeu 1 Oct 2009 - 12:15

Je l'ai acheté cet été! Je ne sais pas quand est-ce que je vais le lire... mais peu importe maintenant il est dans ma PAL! Very Happy

_________________
Mousseline

Magasin général tome 2 : Serge de Loisel et Tripp et L'île des chasseurs d'oiseaux de Peter May



"Happiness is only real when shared." (Christopher McCandless)
avatar
Mousseline
Admin

Nombre de messages : 4359
Date d'inscription : 24/10/2008

https://sites.google.com/site/lauteursamericains/home

Revenir en haut Aller en bas

Le cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates - Nil - 4,5/5

Message  zeta le Mar 6 Oct 2009 - 11:06

Ce livre a profité d’une notoriété "trainée de poudre" sur le net, de blogs en forum, les critiques élogieuses ont toutes été unanimes, vantant son charme, le bien être qu’il dégage. Je ne vais pas interrompre le chœur des louanges.

J’ai pris beaucoup de plaisir à le lire, et j’aimerais bien trouver dans les productions littéraires actuelles plus de livres abordant des thèmes aussi graves, la guerre, les privations, la mort et la séparation, sans pour cela nous amener à désespérer du genre humain. On peut concevoir que sur terre les actions vouées au mal et au bien s’équilibrent, peut-être au même niveau. Etre conscientes des unes n’empêchent pas de louer les autres, voilà un roman qui nous permet de croire que l’homme n’est pas toujours un monstre dénué de toute bonté, et croyez moi cela fait du bien.

L’écriture en elle-même n’a rien d’incomparable, c’est charmant un peu désuet comme l’époque évoquée le nécessite, c’est clair, simple mais pas simpliste.

Cette forme de roman épistolaire, entremêlant les voix et les points de vue, composée de paragraphes courts et de récits concis, représentés par les lettres, manque par contre un peu de profondeur. Il est des romans plus marquants certes, mais qu’il fait bon lire, entre sourires et yeux embués, une jolie histoire nous délivrant un message manifestement optimiste.
avatar
zeta
Admin

Nombre de messages : 4028
Location : lot et garonne - France
Date d'inscription : 25/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mary Ann SHAFFER (Etats-Unis)

Message  Chantal le Dim 25 Oct 2009 - 12:36

LE CERCLE LITTERAIRE DES AMATEURS D'EPLUCHURES DE PATATES : Marie-Anne Shaffer et Annie Barrows
Editions Nil - 391 pages.


Mon avis :

Certes, ce roman est plein de légèreté et d'une lecture très, très agréable (et c'était tout ce qu'il me fallait en ce moment). Il nous retrace avec beaucoup de tendresse et une certaine dose d'humour l'attitude et le comportement humain pendant le deuxième conflit mondial : ceux qui subissent, ceux qui s'entr'aident, ceux qui se révoltent, ceux qui coopérent, ceux qui se révèlent mauvais....

Mais la fin est bien prévisible (et je déteste ça), et l'écriture qui m'avait paru au début légère, tournait vers la fin tout de même à l'eau de rose, ou s'en approchait vraiment. Donc, ce fut une bonne lecture jusqu'à environ les 3/4 du livre, mais j'ai beaucoup moins apprécié la dernière partie.

J'étais partie pour noter 4, mais je ne mets finalement que 3,5/5
avatar
Chantal

Nombre de messages : 2260
Location : France
Date d'inscription : 22/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mary Ann SHAFFER (Etats-Unis)

Message  Shan_Ze le Jeu 19 Nov 2009 - 14:09

Le cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates d’Annie Barrows et de Mary Ann Shaffer

Juliet Ashton cherche une nouvelle idée de roman. C’est Dawsey Adams, un habitant de Guernesey qui va lui donner une idée en évoquant dans une lettre parlant de Charles Lamb, le cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates.

Belle correspondance de Juliet Ashton avec les habitants de Guernesey, Sidney ou Sophie. Des moments très drôles, d’autres très durs avec les évocations de la seconde Guerre Mondiale, certaines lettres sont moins intéressantes.

J’ai beaucoup moins aimé la fin que j’ai trouvé un peu précipitée et beaucoup trop happy end. J’ai été déconcertée par la fin qui ne ressemble pas au reste du récit. Je me demande si ça n’a pas un rapport avec la maladie de Mary Ann Shaffer... J’ai surtout apprécié le côté littéraire du roman et moins la vie amoureuse de Juliet mais j’ai quand même passé un bon moment sur cette petite île de Guernesey !

Note : 4/5
avatar
Shan_Ze
Admin

Nombre de messages : 7461
Age : 34
Location : Lyon/France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mary Ann SHAFFER (Etats-Unis)

Message  zozinette le Sam 21 Nov 2009 - 8:24

Le cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates - Mary Ann Shaffer


Mon avis

Je n'avais pas forcément envie de lire quelque chose en rapport avec la guerre de 39-45 mais je l'ai presque oublié alors que c'est quand même une grosse partie du sujet!!
J'ai aimé la forme épistolaire de ce roman. Ca donne donne du rythme, c'est gai malgré le sujet et certains passages. On ne peut que s'attacher à ces personnages si hauts en couleurs ( ma préférence va à Isola)

Une très bonne lecture.

Ma note

4.5/5
avatar
zozinette

Nombre de messages : 2437
Age : 43
Location : belfort, franche-comté
Date d'inscription : 15/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mary Ann SHAFFER (Etats-Unis)

Message  odilette84 le Dim 27 Déc 2009 - 11:17

Le cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates


difficile d'ajouter quoi que ce soit ...
tous les adjectifs ont été épuisés, charmant, désuet, délicieux mais aussi grave plein d'humour ,touchant...
je ne sais pas quoi ajouter
la fin est très prévisible ce qui est dommage mais la forme est agréable et le ton toujours enjoué de Juliet permet de tourner les pages sans s'en apercevoir . Cette galerie de portraits hauts en couleur se laisse lire avec beaucoup de plaisir.
Grand succès sur la toile le bouche à oreille a très bien fonctionné pour ce roman, seul regret, son auteur principal n'est plus là pour goûter ce plaisir
4,5/5

_________________
résister c'est exister

avatar
odilette84

Nombre de messages : 2261
Age : 53
Location : Provence
Date d'inscription : 28/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mary Ann SHAFFER (Etats-Unis)

Message  Mousseline le Ven 2 Avr 2010 - 6:10


Le cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates

(NIL, 2009, 396 pages)

A mon avis ce qui fait la force de ce roman ce sont les personnages. Ils sont tout à fait exquis, d'un charme rafraîchissant. Et tous le sont chacun à sa manière mais Juliet remporte la palme.

Aussi il y a toujours une pointe d'humour même quand des malheurs sont racontés.

Je me suis demandée si les événements historiques étaient véridiques ou pas, j'ai fait un peu de recherches. Et en effet, les enfants ont bel et bien été évacués. Mais pour le reste je ne sais pas, peu importe finalement.

Et puis j'ai aimé toutes les références à la littérature, quand on aime lire c'est toujours agréable de voir que d'autres partagent la même passion.

Quoiqu'on peut trouver certaines similitudes avec "84, Charing Cross Road" de Helene Hanff, ça reste original. Pourquoi Guernesey? J'aimerais bien savoir ce qui a inspiré Mary Ann Shaffer.

Une lecture délicieuse et qui fait du bien mais pour moi ce n'est pas un coup de coeur par contre, pas aussi enthousiaste que ce que j'ai pu lire dans des critiques sur le net autant en français qu'en anglais.

Note : 4/5

_________________
Mousseline

Magasin général tome 2 : Serge de Loisel et Tripp et L'île des chasseurs d'oiseaux de Peter May



"Happiness is only real when shared." (Christopher McCandless)
avatar
Mousseline
Admin

Nombre de messages : 4359
Date d'inscription : 24/10/2008

https://sites.google.com/site/lauteursamericains/home

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mary Ann SHAFFER (Etats-Unis)

Message  Liza_lou le Dim 11 Avr 2010 - 19:36

Le cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates
(Nil, 396 pages)

Voilà un roman bien agréable et duquel on ressort le sourire aux lèvres. Et pourtant, le thème principal du Cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates est la guerre 39-45 dans les îles anglo-normandes et plus précisément sur l'île de Guernesey. Comment les auteurs (je dis les car ce récit a été achevé par Annie Barrows, nièce de Mary Ann Shaffer) ont-il bien pu réussir à nous faire presque oublier la noirceur de cette époque?

Le style du récit en forme épistolaire y est surement pour beaucoup : quoi de mieux en effet que des lettres échangées entre les personnages pour connaître réellement les points de vue et sentiments des différents protagonistes de cette île envahie dès le début du conflit par les nazis? Beaucoup d'humour se détache de ces lettres et le lecteur se délecte de chaque péripétie savoureuse rapportée par l'un et reprise par un autre d'un tout autre point de vue... Si le récit tourne évidemment autour d'un personnage principal, en l'occurrence Juliet, jeune écrivain de 32 ans que le hasard met en relation avec le cercle littéraire de l'île de Guernesey, le lecteur apprend à connaître et à apprécier chacun de ceux qui vont tourner en orbite autour de Juliet, qu'il s'agisse de Sydney, son éditeur, de son amie Sophie vivant en Écosse et bien évidemment de tous les habitants de Guernesey - Isola, Dawsey, Amélia, Eben, Kit... Et surtout de la mystérieuse Élisabeth dont inconsciemment Juliet se sent elle aussi très proche.

On apprend beaucoup de l'occupation allemande sur les îles anglo-normandes, de l'envoi des enfants en Angleterre, aux constructions de bunkers sur la plage sans oublier les travailleurs prisonniers étrangers venus travailler de force sur les îles jusqu'à épuisement. Évidemment, nous aurons droit au bel officier allemand au coeur pur ainsi qu'au méchant anglais n'hésitant pas à trahir ses compatriotes. Mais qu'importe puisque le récit se lit vite et bien et que sans s'en rendre compte, les quelques quatre cents pages du récit se lisent, pardon, se dévorent à une telle vitesse que le lecteur, déçu, ne peut que se dire en lui-même "comment? Déjà fini?".

Un récit où on s'attache donc énormément aux personnages, à leurs joies, à leurs peines et à leurs souffrances. Si j'ai peut-être trouvé la fin moi aussi quelque peu précipitée par rapport au reste, il n'en demeure pas moins que ce récit aura été un très agréable moment de lecture.

Ma note : 4/5
avatar
Liza_lou

Nombre de messages : 1300
Age : 34
Location : France, à coté de Nantes
Date d'inscription : 07/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mary Ann SHAFFER (Etats-Unis)

Message  nanet le Mar 13 Avr 2010 - 7:30

J'ai lu ce livre il y a maintenant un bon moment... Et voici ce que j'en pense (je ne poste pas la fiche complète, mais seulement mon avis.)

Et bien que du bien...

C'est un peu court ?

Ce livre est géant dans la façon presque innocente avec laquelle il aborde des thèmes aussi dur que la mort, la trahison, la rébellion, la survie... Les personnages sont attachants,
touchants de vérité. Leurs lettres si réelles, comme si l'auteur avait simplement archivé tous ces écrits et les avait recopié pour nous (ce que fait le personnage principal à un moment).

Et comment ne pas sourire avec eux ? comment ne pas espérer aussi le retour de leur amie ?

J'avoue que je n'apprécie que "modérément" le style épistolaire, mais ce livre est tout bonnement magique. Les lettres se suivent sans réel fondement (apparent), on passe d'un auteur à l'autre et parfois même on s'aperçoit que les lettres se croisent... des historiettes naissent entres les protagonistes et la réponse arrive toujours, même si on a lu d'autres choses entre. Un petit sourire vous cueille après une lettre bien triste. Bravo. L'enchainement est adorablement bien pensé.

Je ne saurais que vous le conseiller... il est divin.

Notation : 4/5
avatar
nanet

Nombre de messages : 178
Location : Pézenas, sud de France
Date d'inscription : 21/03/2010

http://lesmotsdenanet.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mary Ann SHAFFER (Etats-Unis)

Message  belledenuit le Mar 13 Avr 2010 - 14:07

A force de voir tant d'avis positifs, je l'ai récupéré ce matin à la médiathèque. Mon avis bientôt vu que ce sera ma prochaine lecture
avatar
belledenuit

Nombre de messages : 1067
Age : 41
Location : Sud de la France
Date d'inscription : 05/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mary Ann SHAFFER (Etats-Unis)

Message  Aurore le Ven 16 Avr 2010 - 17:20

Le cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates
(Nil, 2009, 390 p.)

Voilà un livre que j'avais acheté avec empressement lors de sa sortie (en grand format en plus) et que j'avais laissé de côté. C'est lors de sa sortie en poche que je me suis dit qu'il fallait prendre les choses à bras le corps car ce livre, je le savais, était fait pour moi. Après tout le bruit qui a suivi sa parution (la mort de son auteur, l'achèvement par la nièce de celle-ci), les nombreux commentaires sur les blogs, je suis finalement passé après la tempête pour me faire mon propre avis. Sitôt ouvert, sitôt dévoré et voilà un livre frais qui est tombé à point nommé.

Juliet est une trentenaire anglaise, célibataire de surcroit (on la verrait formidablement en vieille petite bonne femme toujours une tasse de thé à la main) qui a achevé son premier livre et peine à trouver l'inspiration pour le second. On la suit mener les débats avec son éditeur d'ami, la sœur dudit éditeur (amie de la première heure) afin de se remettre au travail. En pleine promotion de son dernier livre on la sent perdue sur la suite, implorant le ciel de lui donner matière à réflexion.

Arrive un jour une lettre d'un habitant de Guernesey (Dawsey) cherchant à se procurer le livre d'un de ses auteurs phare (il possédait un ouvrage ayant appartenu à Juliet d'où cet envoi). Une bouée à la mer que cette missive qui arrive presque par hasard jusqu'à Juliet. Décrivant le pourquoi de son intérêt pour l'auteur qu'il découvre, il en vient à parler de son appartenance au cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates. Intriguée par l'originalité de la demande, par la provenance et par cet expéditeur curieux, notre Juliet se prend à lui répondre, à poser des questions, à montrer elle aussi un vif intérêt pour ce concept de club littéraire réunissant une vingtaine de membres. De là se noue une correspondance à bâtons rompus entre notre écrivain londonienne et son interlocuteur anglo-normand. Mais les échanges, très fréquents et de plus en plus sincères, laissent place à tout un cercle d'amis. Car ce n'est pas seulement le dénommé Dawsey qui prend part à l'échange de lettres, peu à peu entrent en scène les autres membres de son cercle littéraire.

Avec cette intimité qui s'instaure, ce climat de confiance malgré la barrière géographique, Juliet en vient à espérer faire naître quelque chose de ces liens qui se nouent. Faut-il expliquer que le contexte historique est la suite immédiate de la guerre 39/45? Faut-il dire que l'île de Guernesey a vécu dans la peur et sous l'occupation allemande pendant toute cette période? Est-il nécessaire d'ajouter que tous les membres, marqués par toutes les atrocités dont ils ont été témoins, ont créé le club littéraire justement pour outre-passer le manque de liberté? Car oui, le club littéraire est né d'une sorte de coïncidence, d'une coalition entre des habitants esseulés, terrifiés et affamés. Le principe est simple : on mange ensemble et on parle à tour de rôle d'un livre, on s'offre la possibilité d'échanger des points de vue à la lueur d'une bougie, lorsque tout le monde tremble.
Juliet découvre "l'organisation secrète" avec une pointe d'admiration, avec une franche curiosité qui ne cesse de se développer au fil des lettres. Apprendre l'opinion de chaque membre, voir les diverses positions des uns et des autres pour en comprendre la nécessité d'un tel cercle, voilà de quoi enrichir l'opinion d'une Juliet qui était jusque là assez casanière et ignorante des autres et de l'Histoire.

La première partie du livre retrace la correspondance entre un cercle ligué dans la vie mais ligué aussi dans les échanges épistolaires. La seconde partie du livre est consacrée aux lettres de Juliet, qui s'est déplacée à Guernesey, et qui relate ses dialogues directs avec les habitants à son éditeur.
Car se rendre sur place aura été une libération et une prise de conscience qui la mènera à réfléchir sur elle-même, sur le sens de sa vie, sur la direction que devrait prendre son prochain roman et sur l'isolement subi par ces hommes devenus ses amis.

C'est un livre qui m'a épaté (malgré son apparente simplicité de style, de vocabulaire), que j'ai trouvé très bien construit et dynamique de par sa structure épistolaire. Ces nombreux héros qui prennent corps deviennent si humainement émouvants qu'on en viendrait presque à vouloir soi-même recevoir une lettre d'un parfait inconnu, conteur d'un jour. Et cette Juliet on l'envie, on la voit évoluer, s'ouvrir au monde, avoir soif de connaissance. C'est si plaisant ce désir de vivre qu'on ne peut que, dans une certaine mesure, regretter la mort de l'auteur qui nous a fait prendre un bon bol d'air dépaysant très british.


4,5/5

_________________
Ce n'est pas parce que c'est inventé que ça n'existe pas.





avatar
Aurore

Nombre de messages : 2137
Age : 30
Location : Amiens
Date d'inscription : 27/02/2009

http://shereads.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mary Ann SHAFFER (Etats-Unis)

Message  belledenuit le Ven 16 Avr 2010 - 19:11

Je le commence dès ce soir. Je verrai bien si j'accroche autant que vous
avatar
belledenuit

Nombre de messages : 1067
Age : 41
Location : Sud de la France
Date d'inscription : 05/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mary Ann SHAFFER (Etats-Unis)

Message  Cyrielle le Dim 18 Avr 2010 - 10:20

Je vais le noter dans ma LAL !
avatar
Cyrielle

Nombre de messages : 7384
Age : 30
Date d'inscription : 27/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mary Ann SHAFFER (Etats-Unis)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum