Abdel-Hafed BENOTMAN (France/Algérie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Abdel-Hafed BENOTMAN (France/Algérie)

Message  Mousseline le Mar 28 Oct 2008 - 9:30

De : Eireann561 (Message d'origine) Envoyé : 2007-06-21 05:43

Abdel-Hafed BENOTMAN

Les forcenés

Note : 4

Horreur, ô désespoir!

Quand l'avant-propos d'un livre est de Robin Cook et sa préface de Jean-Hughes Oppel, il y a peu de chance que ce livre fasse partie de la bibliothèque rose. Ici la couleur dominante, c'est le noir, absolu, glauque et profond. Écrivain algérien, né à Paris en 1960, il passa une partie de sa vie en prison.

Recueil de 13 nouvelles datant de 1994, relativement court (170 pages), mais un concentré de récits cauchemardesques, parfois en demi-teinte.

Le mal de dent, ce n'est pas une sinécure, mais alors en prison, un peu avant une permission, c'est l'angoisse.

Des enfants martyrs punis par la Sainte Inquisition ; le tribunal familial du dimanche, père et mère unis dans l'horreur. Le remords et la honte rapprocheront le frère et la soeur.

L'amour entre gens différents sous le regard des "dit-normaux" est une belle leçon de courage, mais peut aussi très mal finir.

Dans "La rechute", Suzanne est une femme désemparée qui cherche son mari partout, mais elle ne trouve au bout de la nuit que le meilleur ami de celui-ci.

Imaginez un soir à Paris, un jeune homme, un peu teigneux, une jeune fille paumée, celle-ci lui demande : "Veux-tu me rendre service? Bien sûr, répond le garçon!" Quelle connerie la vie!

Beaucoup de lucidité dans "Bénéfice" même si tout n'est pas acceptable, une nuit d'amour sans lendemain devient un voyage initiatique.

Une chatte qui tombe d'un toit se transforme un homme en tueur sadique.

Un prisonnier, des parents bourreaux et des enfants victimes, un dessinateur-sculpteur qui tranche dans le vif du sujet, sont quelques-uns des personnages relativement "infréquentables" de ce livre, mais ils ont toujours un côté humain malgré tout.

Cet homme avec un bouquet de fleurs dans un café de Province, il dit "Avoir rendez avec le cimetière". Pleins de prévenance, ce seront les gendarmes qui l'accueilleront, lui et sa valise.

Deux truands, des vieux de la vieille, reprennent du services et des années de prison.

Des nouvelles au goût de cendre, des récits âpres qui révulsent.

Un livre très fort, plein de mystères, des fins laissant une part à l'imaginaire, une découverte, mais attention certains passages ne laissent pas indifférents.

Extraits :

- En cinq ans de détention, je venais de perdre ma sixième dent.

- Les dents sont des organes de la nuit et, comme le souvenir des femmes, réclament la morsure de la solitude.

- L'index fouillant l'encrier de son anus, il avait calligraphié le nom : DIEU.

- La cruauté de la mère ajoutait à la violence du père et Dieu gouvernait tout.

- Elle était pour un frère, non pour un mari! Plus d'autres pères!

- Elle s'appelait Nathalie et moi, Francis. Nous voulions vivre.

- Elle était comme un mât inversé qui aurait tenu le sol.

- Il n'y a pas de justice, il n'y a que des lois et j'en suis hors depuis l'âge de 15 ans.

- Mon métier, car c'en est un, c'est l'attaque à main armée.

- Elle m'a condamné à vingt ans de réclusion criminelle. Et je l'aime encore....

Éditions : Rivages/ Noirs
avatar
Mousseline
Admin

Nombre de messages : 4359
Date d'inscription : 24/10/2008

https://sites.google.com/site/lauteursamericains/home

Revenir en haut Aller en bas

Re: Abdel-Hafed BENOTMAN (France/Algérie)

Message  Shan_Ze le Ven 23 Nov 2012 - 9:55

Garde à vie de A-H Benotman
(Syros, 112 pages)





Hugues s'est fait arrêter, la voiture qu'il a volé avec son copain a fini dans un abribus après une séance de rodéo. Son pote réussit à s'échapper, interrogé par la police, il refuse de le dénoncer. Il est mis en cellule où il rejoint un jeune homme nommé Jean qui lui en fait baver...

Ce séjour en prison est synonyme de descente en enfer pour le jeune Hugues, il découvre les "règles de vie" de l'univers carcéral. Rien n'est laissé de côté: violence, sida, suicide... Le mélange entre le réel et l'onirique est savamment brouillé par l'écriture Benotman qui connait bien la prison puisqu'il y a passé une bonne partie de sa vie. Un roman qui parle des réalités de la vie à travers les yeux d'un adolescent. On a qu'une envie à la fin de ce livre, c'est éviter ce genre de réalité.
Note : 4/5
avatar
Shan_Ze
Admin

Nombre de messages : 7354
Age : 34
Location : Lyon/France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Abdel-Hafed BENOTMAN (France/Algérie)

Message  nauticus45 le Mer 15 Mai 2013 - 12:00




  • Poche: 179 pages
  • Editeur : Rivages (2 mai 2000)
  • Collection : Rivages noir
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2743606193
  • ISBN-13: 978-2743606190

Résumé:

13 nouvelles nous font explorer le monde des forcenés, certains découvrent juste l'envie de tuer, d'autres sont des repris de justice qui partent, la peur au ventre, en conditionnel, d'autres encore songent à la retraite car les banques sont désormais trop surveillées, il faudrait de vrais armes pour en venir à bout et ils refusent d'en utiliser, sauf devant les policiers.... A chaque page le crime, la critique de la société, le cynisme de la vie, mais pourtant jamais de misérabilisme, l'auteur refuse de faire passer les forcenés pour des victimes, mais s'ils ont souvent commencé par l'être.

Commentaire:

Le propos est noir, forcément, on ne va pas en prison parce-qu'on est un ange et on le constate à chacune de ces nouvelles. Cependant l'auteur ne cherche ni à accabler ni à défendre ces forcenés, juste à témoigner de leurs actes et parfois, un peu, de leur enfance. Page après page il nous présente la spirale du crime et de la prison, et nous montre que souvent les choses ne sont pas si simples qu'il n'y paraît...

4/5
avatar
nauticus45

Nombre de messages : 1525
Age : 40
Location : Haut-Rhin, France
Date d'inscription : 27/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Abdel-Hafed BENOTMAN (France/Algérie)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum