Henriette WALTER

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Henriette WALTER

Message  Philcabzi le Lun 22 Déc 2008 - 13:28

De : lassy (Message d'origine) Envoyé : 12/01/2005 12:30
Henriette WALTER est phonologue et linguiste. Coauteur avec André Martinet du Dictionnaire de la prononciation française dans son usage réel, elle a dirigé de nombreuses enquêtes linguistiques, (Lexique des Mouvements de mode expliqués aux parents, de H. Obalk, A. Soral et A. Pasche.

Elle a publié :
Le Français dans tous les sens,
Des mots sans-culottes,
L'Aventures des mots en Occident
Le Français d'ici, de là, de là-bas


L'Aventure des mots français venus d'ailleurs

présentation semi-ludique ( des petits encarts récréatifs ça et là) pour une enquête passionnante. Ce livre pour non spécialistes est destiné aux lecteurs qui aiment les mots.

On effleure le mécanisme de l'évolution des mots, comment les grandes familles de langues peuvent s'influencer les unes les autres, parfois par un long cheminement, pas seulement géographique, ni temporel, mais aussi de sens : un mot peut vouloir dire tout et son contraire, suivant les usages.... Il y a donc des mots qui viennent de loin, même de très loin, mais on n'oublie pas les mots qui viennent de très près (l'influence des régions voisines les unes sur les autres est tout de même primordiale).

Les mots sont vivants, ils grandissent, ils se transforment, quelques uns voyagent et reviennent... beaucoup meurent, mais nous avons encore de très vieux mots dans notre lexique, et beaucoup de nouveaux mots étrangers se font adopter avec bonheur pour enrichir notre langue.

4/5


De : Mousseliine Envoyé : 23/01/2005 19:56
Henriette Walter en entrenvue radiophonique à l'indicatif présent, Radio-Présent.
http://radio-canada.ca/radio/indicatifpresent/chroniques/35650.shtml
avatar
Philcabzi
Admin

Nombre de messages : 2995
Age : 41
Location : Québec/Canada
Date d'inscription : 25/10/2008

http://latetedanslechaudron.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Henriette WALTER

Message  FilouDlidou le Sam 13 Juin 2009 - 0:38

Hmm! Le même message existe à la fois dans "Essais" et dans "Référence". J'opte pour référence, puisque l'auteure informe beaucoup plus qu'elle n'argumente.

Le français dans tous ses sens (recommendé à Filou par Ysla)

Ce livre est à la fois un bel historique des réalités linguistiques du lieu aujourd'hui connu sous le nom de France, citant et décrivant partiellement tout un florilège des langues d'origines diverses qui y ont existé, depuis le mystérieux basque, la seule langue non-indo-européenne encore parlée en France, jusqu'aux divers dialectes s'apparentant d'assez près à ce que nous connaissons aujourd'hui comme le français, en passant par le celtique breton, les germaniques lorrain et alsacien et nombres des dialectes de la langue d'oc, et à la fois une analyse du français tel qu'il est parlé, compris et vécu de nos jours.

On y trouve de nombreuses éthymologies, les sources d'un certain nombre des anomalies apparemment abberantes que l'on peut aujourd'hui observer dans notre langue, comment le français est devenu ce qu'il est aujourd'hui et via quels changements, par quelles étapes se sont accomplies la domination de cette langue sur l'ensemble du territoire français et la mise en veilleuse des (très nombreux) dialectes locaux, comment le français continue d'évoluer en dépit de l'impression de stagnation que pourraient observer les gens qui ne voient au mieux qu'une centaine d'années de son évolution (et de façon si graduelle qu'elle en est presque imperceptible), comment les dialectes locaux continuent de vivre même chez certains unilingues français via ce que les non-spécialistes percoivent comme un accent et qui en réalité est parfois le maintien d'une certaine tournure propre à la langue traditionnelle d'une région, porteuse d'un certain sens le plus souvent escamoté par les auditeurs non-avisés.

Ce que j'y ai regretté, c'est le très peu d'espace réservé dans le livre au français hors-France, et sa mise entre parenthèses dans la structure du livre. Il en est très peu fait mention ailleurs que dans la section explicitement réservé à son étude. Le lecteur attentif saura que la très grande majorité des francophones hors-France utilisent encore quatre voyelles nasales, par exemple, mais l'auteur souligne très clairement que la nasale "un" est en voie d'éradication, son argument étant que la plupart des gens de France (à l'exception de ceux du sud-est) ne la prononcent plus, la remplaçant par "in". Cette conclusion me semble faire bien peu de cas des francophones hors-France (du moins sais-je que "un" n'est certes pas en voie d'extinction au Québec).

De la même façon, elle souligne l'imminente disparition du son "gn", remplacé le plus souvent par "ny" (avec le y prononcé comme la semi-voyelle qu'elle est dans un mot comme "noyé", je ne commencerai pas, pour plusieurs raisons que je ne détaillerai pas, à utiliser l'alphabet phonétique ici). Peut-être a-t-elle un peu raison ici, cependant... J'ai pu dans mon parler observer que je prononçais bien "gn", mais m'essayant à l'autre manière, je n'ai pas perçu une grande différence à l'écoute, bien que la position de ma langue aient été différente.

En gros, le livre était fort intéressant pour ce qu'il couvrait, mais assez décevant pour ce qu'il ne faisait que toucher. J'aurais aimé quelque chose de plus vaste, plus gros, plus complet... Je suis peut-être difficile, aussi.

Ma note: 4/5

Je me suis aussi aperçu du fait qu'en définitive, bien peu de régions françaises ont été de françaises depuis plusieurs siècles, et que la France d'aujourd'hui est constituée de plusieurs "peuples". Ça m'a fait me demander ce qu'il en était des rats français... Ici au Canada, la plupart des gens descendent principalement de trois régions françaises et depuis l'arrivée de ces gens en Amérique, le français fut leur langue commune. La situation me semble maintenant différente pour la France. Y en a-t-il donc parmi vous, amis français, qui sont bilingues de naissance, qui pratiquent en famille une langue jadis parlée dans le royaume de France, mais aujourd'hui un peu effacée face au français?
avatar
FilouDlidou

Nombre de messages : 504
Location : Houston, TX
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Henriette WALTER

Message  AG le Sam 13 Juin 2009 - 15:04

@ Filoudlidou : "Y en a-t-il donc parmi vous, amis français, qui sont bilingues de
naissance, qui pratiquent en famille une langue jadis parlée dans le
royaume de France, mais aujourd'hui un peu effacée face au français
?" J'évoquais le franco-provençal, qui est encore bien vivace dans le Dauphiné, au sud-est de la France. Je ne sais pas si je réponds précisément à ta question. Il est d'ailleurs tout à fait réhabilité et de fréquentes représentations sont données, auxquels assistent toutes tranches d'âges. Tout le monde ne comprend pas tout, mais les dialogues sont savoureux et se comprennent souvent d'instinct, ou par analogie. Le problème est la transcription. Difficile de tomber d'accord sur comment écrire tel ou tel mot, d'autant que la prononciation change dès qu'on traverse la rue, comme disait je ne sais plus qui ! Il ya sur le web, des sites des défenseurs de la langue, et on peut écouter comment elle se prononce : et le franco-provençal est très joli à l'oreille. Mais je crois que la recherche et la pratique des langues parlées en France lors des siècles derniers est à l'ordre du jour. Même si les prononciations "évoluent". Je me souviens par exemple, des "r" roulés des jurassiens, il y quelques trente ans, et les "r" ne se roulent plus guère en Franche-Comté. On peut pour s'en rendre compte, écouter les interviews de Colette, qui roulaient joliment les"r". Dans la région de la Matheysine, en Isère ( sud-est de la France ), il se parlait il y a peu encore, un français très très très proche, dans ses intonations, de la manière des Québecois. Mais il y a longtemps que je ne suis pas allée dans cette région, et je ne sais pas si cette manière de parler le français perdure ...

AG

Nombre de messages : 52
Date d'inscription : 06/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Henriette WALTER

Message  FilouDlidou le Sam 13 Juin 2009 - 19:46

Merci AG! Ainsi, tu comprends le franco-provençal... Saurais-tu composer, écrire dans cette langue? Je crois que vers la fin du XIXe et au début du XXe siècle, quelques auteurs avaient entrepris de donner à cette langue ses lettres de noblesse, non? Est-elle encore à ta connaissance utilisée au marché ou dans les maisons?

Les quelques courts poèmes que j'ai lus de Mistral me semblaient en effet bien jolis et bien chantant...
avatar
FilouDlidou

Nombre de messages : 504
Location : Houston, TX
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Henriette WALTER

Message  AG le Dim 14 Juin 2009 - 7:32

Non, non, Filou, je ne saurais pas composer dans cette langue. Je m'en suis servie pour quelques phrases dans un travail d'écriture, il y a quelques années, mais il m'a fallu demander l'aide de gens de la région. Et quand j'écris que je m'en suis servie, c'est bien le cas, parce que cela étayait beaucoup mon récit. J'ai remarqué que dans le quotidien, le franco-provençal tourne beaucoup autour de la question des travaux agricoles, et des produits de la terre. Dans notre région, par exemple, elle se parle beaucoup aux mondées. C'est ainsi que l'on appelle la récolte des cerneaux de noix. Autour d'une table, les participants posent sur leur cuisse une tuile sur laquelle ils cassent les coquilles avec un petit marteau et libèrent ainsi les cerneaux. C'est l'occasion de rappeler les contes d'autrefois, les nouvelels du pays, et cette pratique est de plus en plus vivace. Ainsi, oralement, la langue retrouve ses lettres. D'ailleurs, il me semble que de plus en plus, les régions, tout en s'ouvrant sur le monde, se recréent des "frontières" virtuelles. C'est notamment le cas pour la production de livres, avec les éditeurs et auteurs régionaux, qui sans être très très vivace, sont cependant étonnement présents et pas si mal portants que ça.

AG

Nombre de messages : 52
Date d'inscription : 06/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Henriette WALTER

Message  Ysla le Dim 14 Juin 2009 - 17:49

Filou,
En France, je crois qu'il y a une multitude d'avis différents sur ce genre de question. Je vais donc te parler de mon expérience, parce que je peux pas prétendre connaitre la situation dans sa totalité.
Les seuls français bilingues que j'ai rencontrés, de ma génération, sont des personnes vivant en Alsace, une région où le dialecte est encore très parlé (c'est un dialecte germanique). J'ai eu l'impression que tout le monde parle français et alsacien, les jeunes commes les personnes âgées.
Parmi toutes les personnes que j'ai rencontrées dans ma vie, mes études et mes multiples déménagements (j'ai vécu ou voyagé dans beaucoup de régions de France), je n'ai jamais rencontré d'autre bilingue (au sens où tu le demandes, bien sûr), mais par contre, j'ai entendu beaucoup beaucoup d'accents très différents et des mots qui existaient quelque part et pas ailleurs. Des mots issus des dialectes parlés autrefois ? Puet-être, comme certaines constructions syntaxiques aussi. Et j'aime énormément les remarquer et les adopter dans ma façon de parler (il faut dire que je prends très vite les accents des gens avec qui je converse, oui même l'accent québecois ! J'ai déjà eu l'occasion de le constater, bon pas exactement pareil, mais quelques intonations !)
Ce qui est sûr, c'est que même si tout le monde se comprend, tout le monde ne parle pas de la même façon, à la même vitesse, avec les mêmes expressions. Mais il ne faut pas oublier que tout cela évolue dans le temps aussi. Il suffit d'entendre un enregistrement radio d'il y a 30 ou 40 ans pour s'en rendre compte, notamment en France et en "français standard - celui des médias on dira", de la disparition de ce "un" et du "a" de pâte.

Concernant ta critique du livre de Henriette Walter, je la trouve très juste. C'est vrai que le français hors de France n'est pas tellement approfondi, il faudrait voir s'il a fait l'objet d'un autre ouvrage. Mais le livre se veut plus une initiation, je pense, et je trouve que l'auteur a l'art d'expliquer simplement, clairement, certaines choses qui pourraient paraître un peu compliquées à première vue. J'ai beaucoup aimé les explications sur le pluriel de cheval, par exemple.
avatar
Ysla

Nombre de messages : 1800
Location : Grenoble / France
Date d'inscription : 23/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Henriette WALTER

Message  FilouDlidou le Dim 14 Juin 2009 - 17:58

Ysla a écrit:J'ai beaucoup aimé les explications sur le pluriel de cheval, par exemple.
Oui, moi aussi!

Et merci pour ta belle (et très rapide) réponse. J'aime bien ton idée de retourner 70 ans en arrière dans les enregistrements radiophoniques... J'en ai déjà entendu des débuts de la radio canadienne, aussi, et c'est vrai que j'ai moi aussi pu y percevoir une bonne différence entre ces retransmissions, celles d'aujourd'hui et le français que je connais...
avatar
FilouDlidou

Nombre de messages : 504
Location : Houston, TX
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Henriette WALTER

Message  FilouDlidou le Mar 16 Juin 2009 - 14:46

Ysla, j'avais aussi trouvé très intéressant de voir les verbes utilisés selon les régions pour l'action de mélanger les ingrédients d'une salade. Lisant cela, je me suis rendu compte que ma copine utilisait à peu près uniquement brasser, et que j'utilisais la grande majorité du temps mélanger, plus rarement brasser. Selon le livre, c'était plus dans les tendances du Nord de la France, mais pour l'originalité... No Ça ne brillait pas fort!

Alors nous avons décidé de nous trouver une nouvelle expression chacun, pour le plaisir de mettre un peu de fantaisie dans la vie.

Depuis ce temps, donc, ma copine parle de faire giguer la salade et moi, d'étourdir la salade. Ce ne sont sûrement pas des expressions très communes, mais elles ont l'avantage de nous faire sourire Very Happy ... et elles demeurent, je crois, compréhensibles.

Maintenant, il nous faudra trouver d'autres actions pour lesquels nous utilisons des verbes très génériques et sans couleurs, et en trouver de plus extravagants... Rolling Eyes Qu'est-ce qu'on s'amuse, avec la langue!!! saliver
avatar
FilouDlidou

Nombre de messages : 504
Location : Houston, TX
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Henriette WALTER

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum