Alice McDERMOTT (Etats-Unis)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Alice McDERMOTT (Etats-Unis)

Message  gallo le Dim 21 Déc 2008 - 16:57

De : Claarabel (Message d'origine) Envoyé : 26/02/2005 13:31

L'Arbre à sucettes de Alice McDermott

La note: 3/5


Je suis déçue ! J'aimais la couverture et j'ai apprécié beaucoup l'écriture de l'auteur, mais la lecture en elle-même a été un peu en-dessous de mes attentes. C'est l'histoire de Theresa, quinze ans, qui habite la banlieue cossue de Long Island, ses parents espérant qu'elle y trouve un bon parti. En attendant, Theresa est l'amie des enfants et des animaux, un vrai don chez elle ! Tous les matins, elle fait sa tournée dans le voisinage, promène les chiens, et s'occupe de la petite Flora, fille d'un artiste peintre et d'une femme beaucoup plus jeune, qui quitte la maison un beau matin. Cet été-là, la jeune cousine de huit ans, Daisy, passe quelques jours chez Theresa. La pauvre Daisy, comme on dit dans la famille. Frêle, pâle, petite, avec des bleus sur le corps qui prennent du temps à guérir, son cas soulève quelques inquiétudes chez Theresa, qu'elle préfère très vite éteindre, mettant le tout sur le compte de la fatrie nombreuse dont est issue la petite fille.

Le récit de "L'arbre à sucettes" s'avère très ordinaire, parfois lent, et très proche des aventures de "Martine, petite maman" des albums Casterman. Theresa raconte cet été de manière à la fois cynique, puéril et habilement naïf. Elle se déshabille sur la plage, elle frémit aux attouchements timides du père de Flora, le peintre. Il y a un côté Lolita effarouchée chez elle, car Theresa est une jeune beauté, une mélange d'Elizabeth Taylor et Jackie Kennedy. Consciente des compliments, mais ne badinant pas avec son physique prêt à sortir de l'adolescence, elle rougit facilement, elle décrypte les regards des pères des enfants qu'elle garde, elle adopte une attitude farouche et compatissante - un étrange paradoxe ! Du coup, j'hésite à comprendre la véritable direction souhaitée par l'auteur dans ce roman. Mais j'en garde une profonde déception et un côté "Martine" très ambivalent !

(239 pages)
avatar
gallo

Nombre de messages : 2598
Location : Pays-Bas
Date d'inscription : 29/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alice McDERMOTT (Etats-Unis)

Message  Chantal le Lun 16 Jan 2017 - 18:08

SOMEONE :
Editions Quai Voltaire - 265 pages


    Brooklyn, années 30, quartier irlandais. Marie vit avec ses parents immigrés avant sa naissance, et son grand frère Gabe, dans un minuscule appartement bien astiqué. Son père boit trop mais il aime sa fille tendrement. Sa mère a la rudesse des femmes qui tiennent le foyer. Tandis que Gabe se destine depuis le premier âge à la prêtrise, Marie traîne sur les trottoirs de New York avec ses copines, colportant les cancans du bloc d'immeubles, assistant aux bonheurs et aux tragédies d'un quartier populaire. Viendront le temps des premiers émois, puis du premier emploi chez le croque-mort du quartier, le débonnaire Mr Fagin. Un jour, elle rencontre Tommy, GI détruit par la guerre qui vient de s'achever, employé d'une brasserie et ancien paroissien de Gabe. Ensemble, ils vont élever quatre enfants qui vont connaître l'ascension sociale américaine.


   J'ai beaucoup aimé. Trois parties qui en gros cernent l'enfance, la jeunesse célibataire et le mariage de Marie, mais qui ne sont pas construites de façon linéaire. Ce sont des tranches de vie qui se suivent et qui aussi reviennent en arrière. Mais le lecteur n'est jamais perdu, chaque tranche de vie s'ajoutant aux autres pour finir par raconter une vie qu'on pourrait qualifier d'ordinaire, si elle ne relatait pas aussi et surtout les sentiments d'une jeune fille/femme de ses années trente de Brooklyn, et de tout son entourage proche, et de tout un quartier irlandais. Ses tracas et ses joies de fille, de soeur, d'épouse, de mère sont racontés avec beaucoup de vérité, d'humanité et surtout d'une certaine tendresse, sans oublier une once d'humour. J'ai été captivée, charmée et souvent émue.


4,5/5
avatar
Chantal

Nombre de messages : 2260
Location : France
Date d'inscription : 22/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alice McDERMOTT (Etats-Unis)

Message  majeanne le Sam 21 Jan 2017 - 13:18

Je suis tout à fait d'accord avec toi, Chantal, c'est un très beau livre. Alice McDermott est un écrivain de talent. Elle réussit en nous contant une vie toute simple et souvent dure à exprimer l'essentiel de la vie sans jamais tomber dans le pathos. 
Au contraire de Brooklyn de Toibin (pourtant un auteur que j'aime énormément) que j'ai trouvé sans saveur, elle réussit par son écriture à transcender une vie ordinaire et à faire un roman d'une très grande qualité.
avatar
majeanne

Nombre de messages : 276
Age : 57
Location : le Grand Sud
Date d'inscription : 02/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alice McDERMOTT (Etats-Unis)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum