Katarina MAZETTI (Suède)

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Katarina MAZETTI (Suède)

Message  lalyre le Mar 4 Mar 2014 - 17:27

Le viking qui voulait épouser la fille de soie             
 Katarina Mazetti  
  Gaïa 4 mars2014
             254 pages             
Quatrième de couverture
Sur une île du sud de la Suède au Xe siècle, un homme vit seul à la ferme avec ses deux fils. Le chemin de ceux-ci est tout tracé : naviguer au loin, pour guerroyer au-delà des mers à l'Ouest, ou pour faire commerce sur les voies fluviales de l'Est. De l'autre côté de la Baltique, à Kiev, vivent un marchand de soie et sa famille. Radoslav rêve de devenir soldat, sa soeur Milka est une jeune fille raffinée qui joue avec ses deux esclaves : Petite Marmite et Poisson d'Or. Mais la belle ville d'Orient est sur le point de tomber aux mains des pillards. Milka et Radoslav trouveront refuge auprès de rustres navigateurs venus du Nord. Dès lors le destin des deux familles sera à jamais mêlé.

Petite présentation de certains personnages.
Säbjörn est un homme qui vit avec ses esclaves dans une ferme délabrée sur Möckelö,une île de la côte est du pays. Il est grand et laid, il a des cheveux grisonnants, des petits yeux bleus délavés, une bouche charnue avec une grosse cicatrice fendant la lèvre inférieureen deux lobes pendants, mal dissimulés par une barbe touffue. Il est constructeur de bateau, son épouse est disparue et la sœur de celle-ci est prophétesse et parle aux oiseaux.
Chernek, quand à lui est un marchand fortuné, il habite dans une belle maison en bois richement décorée dans la ville de Kiev. Il fait du commerce de produits recherchés, surtout des esclaves et des soieries.
Sa fille Milka a deux esclaves avec qui s’amuser, elle vit une histoire d’amour cependant elle est mariée de force.
Radoslav le fils de Chernek défie son père, il ne supporte pas de métrer les tissus et à peser l’argent, il aspire ardemment à partir au combat avec son cher ami Buiak.
Svarte et Käre sont les fils de Säbjörn, n’ont pour autre éducation, que les coups et les jurons.


Mon avis
N’oublions pas que l’histoire se passe en Suède au Xème siècle, que dans certaines contrées, beaucoup d’esclaves étaient au service des plus riches. Beaucoup d’ethnies habitaient ces contrées, certains se livrant aux pillages et viols. C’est un roman surprenant que Katarina Mazetti a écrit, une belle surprise,  un véritable changement d’époque, c’est une saga familiale bien documentée et foisonnante, des thèmes qui sont toujours d’actualité, tels la traite des humains, le racisme. Cependant il y a aussi du suspense, des combats (bien évidemment les Vikings) étaient des hommes sanguinaires, très grands et adoraient montrer leur force. Que je n’oublie pas de dire que des textes ayant rapport à l’histoire se faufile entre des chapitres, qu’il y a aussi des histoires d’amour et pourquoi pas de la poésie…C’est aussi un roman historique ou l’on ne s’ennuie pas….Pour les amateurs une très belle documentation historique sur les Vikings à la fin de ce très bon  livre que j’ai beaucoup apprécié. 4,5/5


Quelques poèmes agrément le roman
 « Les souvenirs tenaillent
Et tourmentent ton esprit
Une blessure secrète
Te pique et t’étouffe
Mais ton cœur connaitra
Un baume apaisant
Quittant les ténèbres
Vers la clarté tu tendras ! »

Tel fut le poème que Arnlög composa
avatar
lalyre

Nombre de messages : 4155
Age : 85
Location : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Katarina MAZETTI (Suède)

Message  kattylou le Mar 4 Mar 2014 - 18:43

Je n'avais pas accrocha avec le mec de la tombe d'a coté mais celui ci semble interessant !

_________________
Un vieux chêne en Bretagne - Louis Pouliquen
Toni Morisson - Sula 
Challenge US Plus que 5 Etats !
avatar
kattylou

Nombre de messages : 3317
Age : 52
Location : 77
Date d'inscription : 08/09/2009

http://kattyloucuis.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Katarina MAZETTI (Suède)

Message  Lacazavent le Dim 20 Avr 2014 - 16:58

Le viking qui voulait épouser la fille de soie de Katarina Mazetti
Gaïa / 256 pages


Sur une île du sud de la Suède au Xe siècle, un homme vit seul à la ferme avec ses deux fils. Le chemin de ceux-ci est tout tracé : naviguer au loin, pour guerroyer au-delà des mers à l'Ouest, ou pour faire commerce sur les voies fluviales de l'Est. De l'autre côté de la Baltique, à Kiev, vivent un marchand de soie et sa famille. Radoslav rêve de devenir soldat, sa soeur Milka est une jeune fille raffinée qui joue avec ses deux esclaves : Petite Marmite et Poisson d'Or. Mais la belle ville d'Orient est sur le point de tomber aux mains des pillards. Milka et Radoslav trouveront refuge auprès de rustres navigateurs venus du Nord. Dès lors le destin des deux familles sera à jamais mêlé. Du suspense, de l'amour, du sang, des combats, et même de la poésie - eh oui, les Vikings étaient aussi de formidables poètes !


Un roman historique sans prétention dépaysant et très agréable à lire. L' histoire cousu de fil blanc n'est pas sans faire penser à un mélange entre les contes les légendes et certaines des grandes sagas nordiques, l' époque et les lieux sont pleins de surprise et de découverte quand aux thèmes ils demeurent universels.
Sans être inoubliable on passe un bon moment.

4/5

_________________
Lectures en cours :  Indépendance de Richard Ford  ([i]Frank Bascombe T2) $

Dernières lectures : L' Intérêt de l' enfant de Ian McEWAN (4/5), Un week-end dans le Michigan de Richard Ford (4,5/5)(Frank Bascombe T1), [/i]L' Homme du verger d' Amanda COPLIN (4/5), La Pyramide de glace J-F Parot (3,75/5)(T12)
avatar
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5583
Age : 31
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Katarina MAZETTI (Suède)

Message  Patience le Dim 15 Mar 2015 - 10:29

LE MEC DE LA TOMBE D'A COTE
Gaïa Editions  254 pages


Ma note : 5/5


Le résumé a déjà été fait plusieurs fois.


Mon avis : Jamais je n'aurais pensé avoir un coup de coeur pour une histoire d'amour. Je trouve que l'auteur a bien réussi son coup. On s'attache énormément aux personnages dans ce récit à deux voix, mais ce n'est pas ce que j'appellerais un roman à l'eau de rose, ce n'est pas "guimauve". L'écriture est simple et efficace. Ce n'est pas un livre que j'ai dévoré en peu de temps, mais que j'ai savouré en faisant durer sa lecture pour le plaisir.
Je prendrai sûrement la suite lors de mon prochain passage à la bibliothèque.
Je déplore seulement le choix de l'éditeur d'avoir utilisé du papier rose, c'est assez fatigant pour les yeux.

_________________
Lecture en cours : Joujou de Eve de Castro
PAL : 345
Livres lus depuis le début de l'année : 57 (22554 pages)
avatar
Patience

Nombre de messages : 1022
Age : 34
Location : Lorraine
Date d'inscription : 12/01/2011

http://quarte-editions.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Katarina MAZETTI (Suède)

Message  lalyre le Dim 5 Avr 2015 - 8:33

Ma vie de pingouin           
   Katarina Mazetti   
  Gaïa 19 mars 2015     
 270 pages   


Quatrième de couverture
Vous rêvez d’une croisière de l’extrême ? Alors, c’est parti pour l’Antarctique !
Sur le navire, une globe-trotteuse septuagénaire répertorie les similitudes entre humains et animaux. Et elles ne manquent pas, grâce à une brochette de voyageurs bigarrés venus se frotter aux épaulards tueurs, albatros, pétrels et autres éléphants de mer.
En route pour le bout du monde, Tomas file vers son objectif ultime, en finir avec les tracasseries de la vie, seul sur la glace.
C’est compter sans les quelque quatre cent mille manchots royaux qui peuplent les lieux, et sans Wilma dont la bonne humeur inébranlable laisse croire que tout lui sourit.
Quoi de mieux pour réchauffer les coeurs en perdition qu’un iceberg, pour peu qu’il se retourne, révélant le pingouin qui sommeille en chacun ?


Mon avis
La quatrième de couverture nous décrit très bien l’ambiance du fond de l’histoire, mais il ne faut pas oublier les personnages principaux qui font partie de la croisière. Voici Wilma, la trentaine, elle est professeur, assez handicapée par des problèmes de santé et malgré cela c’est une personne d’un naturel optimiste qui a décidé de faire le voyage.

Alba par contre est une voyageuse curieuse de tout et bien décidée à devenir plus que centenaire. Elle a septante an et a fait plusieurs fois le tour du monde

Quand à Thomas, journaliste, taiseux a entrepris ce voyage avec une idée bien précise, se suicider au pays des manchots.

Une jeune femme aguicheuse et son mari jaloux et un duo d’amies, la cinquantaine qui ne dédaigneraient pas de décrocher un mari..

Ce sont les principaux personnages qui vont égayer ce voyage en bateau de croisière, d’autres sont des ornithologues voyageant pour continuer leurs recherches sur la faune antarctique. Tous sans exemption sont des personnages attachants et beaucoup de choses auront changés lorsque la croisière sera terminée. J’ai aimé les descriptions des animaux, pingouins, manchots, albatros, les éléphants des mers et les pétrels. Un roman bien écrit ou par chapitres, chacun prend la parole pour décrire leurs émotions et sentiments. Vous aimez les voyages de l’extrême ? Alors embarquez dans cette comédie pétillante et stimulante…4,5/5
avatar
lalyre

Nombre de messages : 4155
Age : 85
Location : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Katarina MAZETTI (Suède)

Message  Chantal le Ven 21 Aoû 2015 - 14:46

MA VIE DE PINGOUIN :
Gaïa - 270 pages.


    Je serai moins enthousiaste que Lalyre. Certes ce peut être une très agréable lecture de vacances. Mais il m'a fallu plus de la moitié du livre pour entrer dans l'histoire et pour commencer à m'y intéresser. Par contre j'ai aimé le côté "description d'une croisière organisée au pays des manchots pour touristes fortunés", avec toute l'ironie que cela implique. Et j'ai eu encore un peu de mal avec l'écriture qui n'est vraiment pas "folichonne".


   3/5
avatar
Chantal

Nombre de messages : 2211
Location : France
Date d'inscription : 22/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Katarina MAZETTI (Suède)

Message  Patience le Sam 26 Sep 2015 - 13:47

LE CAVEAU DE FAMILLE
Gaïa  238 pages


Ma note : 3,75/5


Quatrième de couverture : Elle, c'est Désirée, la bibliothécaire, et lui c'est Benny, le paysan. Elle dévore avec autant d'ardeur livres et produits bio, lui élève des vaches et n'imagine pas qu'on puisse lire "de son plein gré". Pourtant, ils se sont promis trois essais pour  avoir un enfant ensemble. Si cela ne donne rien, c'est terminé pour toujours. Et si ça marche...
Comme le disait un critique littéraire suédois : "Le quotidien tue l'amour, la vie de famille l'enterre." C'est gai. Bienvenue dans le caveau de famille !
Pétillant et jubilatoire.


Mon avis : J'étais très enthousiaste en commençant ce livre, car j'avais adoré le début  de l'histoire de ce couple mal assorti. Dans les premiers chapitres, j'ai retrouvé la même ambiance, avec cet amour réaliste et plein de vie. Mais la suite m'a déçue, j'ai trouvé que ça tournait en boucle, et l'humour est devenu grinçant et sinistre. Je ne regrette pas de l'avoir lu, ça reste une lecture plaisante, mais heureusement que le livre est court.

_________________
Lecture en cours : Joujou de Eve de Castro
PAL : 345
Livres lus depuis le début de l'année : 57 (22554 pages)
avatar
Patience

Nombre de messages : 1022
Age : 34
Location : Lorraine
Date d'inscription : 12/01/2011

http://quarte-editions.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Katarina MAZETTI (Suède)

Message  cookie610 le Dim 24 Avr 2016 - 18:00

Le caveau de famille


Note : 3.5/5


Résumé : on retrouve Benny et Désirée, les protagonistes de Le mec de la tombe d'à coté, lui paysan, elle bibliothécaire ; qui s'aiment et qui décident de fonder une famille. 

Critique : j'ai lu le premier volet il y a un petit moment déjà, et malgré ça, j'ai été de suite prise dans l'histoire. Ça fait plaisir de retrouver Benny et Désirée. Le rappel du premier tome en début de roman n'a pas fait de mal ceci dit. C'est agréable à lire, on alterne entre le point de vue de Benny et celui de Désirée. On suit avec plaisir leurs aventures, la vie à deux, à trois, à quatre. Le mariage et l'arrivée des enfants bouleverse la vie de nos tourtereaux. C'est léger et frais, il y a de l'humour, de la tendresse, sans tomber pour autant dans la guimauve larmoyante, le ton étant même parfois légèrement cynique. Le seul point négatif pourrait éventuellement l'exagération des caractères des deux héros, notamment pour Benny qui est devenu un gros bourru qui pense qu'une femme se la coule douce quand elle est en congé parentale, ça dénote un peu du reste je trouve. Il n'y a certes pas de grandes surprises en soi mais malgré tout, on se prend au jeu et on termine de livre de bonne humeur. Bref, un moment de lecture bien sympathique.
avatar
cookie610

Nombre de messages : 4683
Age : 26
Location : Lyon
Date d'inscription : 28/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Katarina MAZETTI (Suède)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum