Guy de MAUPASSANT (France)

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Guy de MAUPASSANT (France)

Message  gallo le Dim 21 Déc 2008 - 8:29

De : Flo7717 Envoyé : 15/04/2005 14:46

Guy de MAUPASSANT - Fort comme la mort

Chez des amis, le peintre Bertin avait croisé une jeune femme qui l'éblouit par sa grâce et son élégance. Il exprima le désir de faire son portrait. Elle y consenti. Il se montra distant. Elle fut tentée de briser sa réserve. Ainsi commença, voici 12 ans, la liaison d'Olivier Bertin et de mme de Guilleroy, une liaison ignorée de tout Paris.
Le temps passe et soudain sonne l'heure où Anne, la fille de la comtesse, doit revenir de la campagne pour rencontrer son futur mari. rieuse, vive, blonde, c'est l'image de sa mère à 20 ans. Une image qui séduit inconsciemment Olivier Bertin, comme l'avait conquis jadis l'inconnue en grand deuil, digne d'inspirer un amour fort comme la mort, plus fort même.


Je n'ai pas été totalement convaincue par ce roman, bien qu'adorant Maupassant. J'ai souvent lu en diagonale, en particulier vers le milieu : trop de répétitions incessantes et une intrigue qui fait du surplace m'ont usée.
Il est indéniable que le style de Maupassant est irréprochable et l'on sent sourdre ses propres inquiétudes sur la vieillesse. Mais l'intrigue m'a souvent semblé un peu plate. La fin est émouvante mais la mise en scène est un peu "too much" à mon avis.
Une lecture qui m'a laissé des sentiments mitigés...


Livre de poche / 315 pages

3.8/5


De : Ashtart123 Envoyé : 26/09/2005 16:35
Guy de MAUPASSANT -Contes divers - 1875-1880

--------------------------------------------------------------------------------

Résumé:
Recueil de contes variés: La main d'écorché, Le docteur Héraclius Gloss, Le donneur d'eau bénite... Je trouve difficile de résumer un recueil de contes... surtout que celui-ci ne m'a pas du tout inspirée! La première nouvelle est fantastique, la seconde est à propos d'un docteur qui philosophe sur la réincarnation et modifie lentement son mode de vie en conséquence...

Appréciation:
J'ai trouvé les contes d'une platitude incroyable. Le conte fantastique que j'ai lu n'était en aucun point terrifiant ou intriguant, le conte philosophique était d'une longueur décourageante. J'ai essayé de persévérer mais n'en ai pas été capable. C'était ma première et dernière expérience avec Maupassant, et les autres critiques n'inspirent guère à penser autrement.

1.5/5


De : louve-épine Envoyé : 07/10/2005 18:03

Apparition et autres contes d'angoisse - Maupassant
GF - 219 pages

C'est un recueil de 18 nouvelles, qui suit le recueil du Horla - ce sont ces deux livres qui regroupent les contes fantastiques de Maupassant.

Que je donne le début de plusieurs nouvelles n'aurait pas réellement d'intérêt, les récits sont déjà suffisamment courts, on n'a pas besoin de savoir à l'avance de quoi ils vont (nous) parler.
Ce que je remarque surtout, maintenant que j'ai une vue d'ensemble des nouvelles, c'est que toutes les histoires naissent de la solitude. La quatrième de couverture le dit d'ailleurs : "Chez Maupassant, c'est la solitude qui engendre les monstres."
Vous savez, cette solitude qui tombe parfois sur nous, qui déforme tout, qui obscurcit la raison... Quand on est seul, on entend de drôles de bruits... on voit de drôles de choses...
Et la peur est là, entière... parce qu'on ne comprend pas...

Maupassant nous laisse souvent choisir la fin qu'on veut bien entendre... celle, du pragmatique, qui serait "c'est un fou, voilà tout !" et la fin de celui qui veut bien se remettre en question... et qui se dit que, oui, c'est peut-être arrivé...

J'ai bien aimé, j'ai eu mes "années Maupassant" quand j'avais onze, douze ans, et ça me fait plaisir de me replonger dedans. Ce n'est pas réellement angoissant, ni étouffant, mais si on se met à la place du protagoniste, on imagine entièrement sa peur...
Le style est fin, agréable...
Il y a de très bonnes nouvelles (L'Auberge est une de mes préférées... mais il y a aussi La Nuit, Qui sait ?... etc)
On sait à chaque fois que c'est la solitude qui est responsable des démons ; qu'à deux, les choses n'apparaissent plus de la même manière (d'où la nouvelle Lui ?) - mais, pourtant, l'homme est souvent seul. C'est finalement très mélancolique.

Une phrase, extraite de L'endormeuse, une phrase bien drôle (si si !) hors contexte :
"L'heure sonnait au loin à quelque clocher, et soudain dans le large silence des ténèbres, passaient, vite étouffés, le claquement d'un corps tombant dans la rivière, quelques cris, un clapotement d'eau battue avec des mains."

3,5 / 5


De : gallomaniac Envoyé : 05/03/2007 19:26
Puisqu'on parle de Maupassant, un petit commentaire:

Je n'ai pas non plus aimé le receuil "Contes divers 1875-1880", c'est un récent regroupement de contes de qualité moindre, donc contes vraiment divers, restés un peu à coté, interessants surtout pour celui qui collecte tout Maupassant.
J'ai surtout aimé ses contes normands. Les meilleurs receuils sont ceux publiés du vivant de Maupassant: "Contes de la Bécasse", "Contes du jour et de la nuit" , "La main gauche" et le magistral "Boule de suif". Maupassant a écrit tous genres, du très distinqué et très plat jusqu'au pornographique.


De : wisewill Envoyé : 03/04/2007 20:37
BEL AMI - Guy de Maupassant

J'ai commencé à lire ce livre sans savoir vers quoi j'allais, mais plutôt en me disant que je suis certainement passé à côté d'une figure de la littérature française.

J'ai eu raison.

Bel Ami, ou M. Duroy est un provincial qui se retrouve à Paris où il a de grandes espérances de réussites, amoureuses mais avant tout pécunières.
Arriviste jusqu'aux ongles, nous suivont au fil des pages ses déboires et succès. Il est homme a voiloir toujours plus et l'on se met à penser que la vision de Maupassant est vraiment très moderne.
La narration est fluide et je me suis facilement attaché à ce personnage.
Certain passages m'ont paru magnifiquement écrit, comme celui où le personnage Forestier évoque le vieillissement et sa peur de la mort.
J'ai par contre été déçu que la proccupation du personnage ne gravite qu'autour de la recherche de la richesse ce qui m'a paru alourdir l'histoire.

Ma note :
4/5


De : Sylvie634 Envoyé : 22/04/2007 21:41

Guy de MAUPASSANT - Pierre et Jean

Passant quelques jours de vacances en Normandie, j'avais emporté ce livre avec moi. Je me suis dit qu'il n'était jamais trop tard pour lire un livre de ce grand écrivain Normand.

Oui, les description de la baie du Havre sont belles. Oui, ont se laisse emené par la description de l'arrière pays normand mais par contre l'intrigue est un peu banale, un peu vieillie et ne convaint pas.

Ma cotation: 3/5.


De : liza_lou55 Envoyé : 24/04/2007 17:51
Ohlala Pierre et Jean, pour moi, ça me rappelle mes cours de français au lycée! Qu'est ce qu'on a pu commenter et disséquer ce livre en cours obligatoire! Je crois que je ne pourrais plus jamais le lire!

Ta remarque est par contre tout à fait juste en ce qui concerne les descriptions de la Normandie.


De : Sleepy (Message d'origine) Envoyé : 2007-09-29 03:44
J'ai terminé "Les contes du jour et de la nuit de Maupassant". Ce livre se lit très rapidement car il est en fait composé d'une vingtaine de contes et nouvelles très courts. Je le conseille donc pour le gens qui n'ont pas beaucoup de temps pour la lecture.

Ces petites histoires nous émeuvent : nous avons l'impression de replonger dans "la France profonde" du XIXème siècle ! En effet, la majorité des histoires se déroulent en Normandie où nous cotoyons alors les paysans parlant patois. Il y a aussi beaucoup de contes qui se déroulent en Corse (région chère à l'auteur) ou à Paris.

Tous les sujets sont abordés : la richesse, la pauvreté, l'amour, la haine, la radinerie,... Le style de Maupassant fait qu'une fois qu'on a commencé un conte, on ne peut plus s'arrêter. Il mélange à la fois l'émotion et, pour la plupart des histoires, le suspens !

Ce livre est à conseillé à tous ceux qui aiment E. Zola ou encore J. Steinbeck.

Ma note pour cet ouvrage : 5/5.


De : Le-réaliste-romantique Envoyé : 01/03/2008 20:09

Notre coeur - Guy de Maupassant
1890

André Mariolle a la chance de ne pas avoir à gagner sa vie. Il profite de son célibat dans le Paris de la fin du XIXe siècle. Il tâte de plusieurs arts, mais préfère demeurer amateur, vivre de ses rentes, fréquenter ses amis, etc. Il se tient à distance des cercles et des fréquentations féminines, jusqu’à ce que son ami Massival l’invite à une soirée chez Mme de Burne. Cette dernière, veuve, entretient un cercle fermé mais aussi très bien coté. Mariolle est bien accueilli et, comme chacun des nouveaux arrivants, tombe amoureux de l’hôtesse. Cette dernière a une réputation de femme asexuée, son défunt mari était particulièrement brutal et rustre. Elle se laisse toutefois charmer par la passion et la candeur de Mariolle pour qui c’est le premier grand amour. Ils initient une fréquentation comme tous bons bourgeois parisiens : dans un petit pavillon coquet d’une rue discrète de Paris. Mariolle attend toujours ces rencontres avec impatience, mais rapidement Mme de Burne rate des rendez-vous, arrive continuellement en retard, s’ennuie au pavillon. Mariolle ne peut accepter que leur histoire décline, alors il fuit à Fontainebleau pour mettre fin à cette histoire et l’oublier. Malheureusement, il conserve Mme Burne dans la peau.

Il s’agit d’une bonne histoire de Guy de Maupassant, qui étudie les amours bourgeois, avec un contraste entre des idéaux naïfs, et des convenances pratiques. Mme de Burne représente la femme moderne, pas à la merci des hommes, pour qui les relations amoureuses ne sont qu’une activité parmi celles qui les occupent, et qui peuvent être évitées, ou sinon adaptées à ses besoins.

3,5/5

le réaliste-romantique


De : Le-réaliste-romantique Envoyé : 28/03/2008 04:03

Mont-Oriol - Guy de Maupassant
1886

Le Marquis de Ravenel se soigne à la ville d’eau d’Enval, en Auvergne, avec son fils Gontran, sa fille Christiane et son gendre Andermatt, un juif qui a finalement été accepté dans la famille, à cause de sa grande richesse. Lorsqu’une nouvelle source est découverte, le banquier voit immédiatement l’opportunité d’affaire. Il met tous ses talents en œuvre, ainsi que sa famille, pour transformer la maigre source en geyser d’argent. Mais ce faisant, il délaisse un peu sa femme, qui elle découvre Paul, un pétillant et passionné ami de son frère. Paul est à l’opposé du mari réfléchi de Christiane, il ne la laissera pas de glace. Dans la langueur d’une ville d’eau, chacun rêve : argent, amour, noblesse…

Maupassant trace encore de superbes portraits de ses contemporains. Il a lui-même séjourné dans ces villes, donc il peut critiquer en connaisseur les techniques médicales douteuses qui s’y pratiquent. Il montre aussi l’ennui des baigneurs, qui tuent le temps entre deux bains dans les sources thermales. Le personnage du riche juif, tout comme celui du propriétaire provincial, frôlent la caricature, mais sans franchir la limite du ridicule.

Un excellent roman de cet auteur, bien que peu connu. Est-ce parce qu’il se déroule hors Paris ou la Normandie?

4,5/5

le réaliste-romantique



Voir aussi la biographie de Maupassant par Henri Troyat , lien

http://clubdesrats.forumr.net/janvier-2008-henri-troyat-f67/henri-troyat-maupassant-t3070.htm?highlight=maupassant
avatar
gallo

Nombre de messages : 2598
Location : Pays-Bas
Date d'inscription : 29/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Guy de Maupassant

Message  Garanemsa le Ven 27 Mar 2009 - 19:41

UNE VIE

Guy de Maupassant



Ce roman a été publié en feuilleton à paris en février et mars 1883 , il a été publié en volume la même année

Il relate les rêves et les désillusions de Jeanne la fille d’un baron.

Jeanne quitte le couvent à 17 ans, elle rejoint ses parents sur la côte normande dans le château de son enfance. Elle passe ses journées à rêver, lire, nature

Un jour l’abbé picot vient au château et parle du Vicomte Julien Lamare

Le mariage bien entendu, mais la nuit de noces il est brutal et lors de leur voyage de noce, avare, perfide, despote et vaniteux.

Perfide et despote vaniteux

Elle va vivre chez ses parents, a un enfant, mais son mari la trompe avec la servante qui a un enfant aussi et est chassée.

Ses conquêtes se poursuivent mais le mari de l’une d’elle les tue, sous couvert certes

Ruinée elle va vivre avec la bonne avec qui elle s’est réconciliée

Mais son fils est le même que le père.

Elle va alors chercher sa petite fille dont la mère est malade. Et vit en recluse

3/5
avatar
Garanemsa

Nombre de messages : 445
Age : 71
Location : Belgique/Liège
Date d'inscription : 28/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guy de MAUPASSANT (France)

Message  belledenuit le Mar 16 Juin 2009 - 11:36

Une vie de Guy de Maupassant
Editions Librio (2003) - 185 pages



Quatrième de couverture :

A dix-sept ans, radieuse, prête à toutes les joies, à tous les hasards, Jeanne quitte enfin le couvent. Dans le désoeuvrement des jours et la solitude des espérances, de tous ses rêves le plus impatient est celui de l'amour... Oh ! Elle en sait des choses sur le frémissement des coeurs, l'élan des âmes. Elle les a si souvent pressentis, attendus, ces bonheurs-là. Aussi, lorsqu'il paraît, le reconnaît-elle sans peine. L'être créé pour elle... Julien ! Le même écho s'éveille en leurs coeurs... Le mariage scellera leur amour. Mais que sait-elle, lorsque le voile se déchire, des grandes étreintes, des secrets d'alcôves, des désirs d'hommes ? Que sait-elle de l'amour sinon sa poésie ? Alors ils se regardent... Les illusions, à peine écloses, déjà se fanent et bientôt ne sont plus. C'est une vie qui s'écoule...



Mon avis :

Me voilà toute chamboulée après cette lecture (rapide vu que j'ai mis à peine 2 jours pour le bouquiner) si touchante. C'est bien simple : à peine ai-je commencé à ouvrir ce livre qu'il m'était difficilement acceptable de le fermer. Je me suis totalement immergée dans la vie de Jeanne : ses envies, ses rêves, ses espérances mais aussi ses désespoirs et ses craintes.

Il m'a paru qu'à travers elle cela pouvait être n'importe laquelle d'entre nous qui pouvait avoir une aussi cruelle existence.

Malgré le fait que Maupassant ait écrit cet ouvrage au 19ème siècle, on ressent encore aujourd'hui les envies et les rêves de chacune dans la vie actuelle (qui n'a jamais rêvé de son beau prince charmant, d'une vie idéale ou plutôt idéalisée...) C'est tellement mieux de s'imaginer dans une autre vie que celle dans laquelle nous sommes. Et c'est tellement dur de se rendre compte de la réalité !

Car Jeanne doit bien évidemment se rendre à l'évidence : la vie est loin d'être un conte de fée !

Malgré ses désillusions et les déboires de son mari, puis de son fils, elle n'aura de cesse de continuer à espérer et à tenter de rendre ce monde meilleur.

J'avais déjà lu cet ouvrage il y a près de 15 ans et je ne m'en rappelais pas du tout. La seule chose que je me souvenais c'était l'histoire de cette femme qui apparemment avait été malheureuse. Mais c'est tout !

Aujourd'hui, avec du recul et de l'âge en plus (ben oui on prend un an de plus à chaque fois qu'on change d'année !), je ne risque plus d'oublier la vie qu'a menée Jeanne. Un être si beau, si rêveur et qui a souffert tout au long de son existence.

Quant à l'écriture de Maupassant, elle m'éblouira toujours. Je me suis promenée avec Jeanne et son père; j'ai pu voyager en Corse (région que j'aime beaucoup); j'ai pu sentir le soleil, la mer et la joie de notre chère épousée. Que du bonheur ! malgré le reste qui suivra...

Ma note : 4,75/5
avatar
belledenuit

Nombre de messages : 1067
Age : 41
Location : Sud de la France
Date d'inscription : 05/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guy de MAUPASSANT (France)

Message  FilouDlidou le Mar 16 Juin 2009 - 14:24

Belle de nuit, tu en parles très bien... Je l'ai lu il y a deux ans, mais à te lire, tout un paquet de sensations que j'avais ressenties à cette lecture sont remontées en moi. C'est vrai que ça montre la vie d'un angle un peu sombre, mais je n'avais pu m'empêcher de penser qu'il y avait malgré tout une touche d'optimisme en ce livre : la vie n'est pas aussi rose qu'on voudrait, mais pas non plus aussi désespérante qu'on est parfois porté à le croire.
avatar
FilouDlidou

Nombre de messages : 504
Location : Houston, TX
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guy de MAUPASSANT (France)

Message  belledenuit le Mar 16 Juin 2009 - 15:59

Je suis ravie de voir que mon commentaire te rappelle à tes souvenirs de lecture Filou. Et tu as tout à fait raison quand tu dis qu'il y a "une touche d'optimisme en ce livre : la vie n'est pas aussi rose qu'on voudrait, mais pas non plus aussi désespérante qu'on est parfois porté à le croire."

D'ailleurs, il y a un personnage essentiel qui montre à Jeanne que la vie n'est pas si mauvaise... Et là, j'arrête de parler sinon je vais tout dévoiler...
avatar
belledenuit

Nombre de messages : 1067
Age : 41
Location : Sud de la France
Date d'inscription : 05/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guy de MAUPASSANT (France)

Message  Cyrielle le Mar 16 Juin 2009 - 16:29

Tu m'as donné envie de découvrir cet auteur grâce à ce livre. Je le trouverai certainement à la bibliothèque.
avatar
Cyrielle

Nombre de messages : 7308
Age : 30
Date d'inscription : 27/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guy de MAUPASSANT (France)

Message  cecile le Lun 31 Aoû 2009 - 17:50

Contes de la bécasse

Livre de poche
145 pages
octobre 1965

Quatrième de couverture :

Chez le vieux baron des Ravots qui ne pouvait plus chasser, une coutume existait, qu'on appelait le "conte de la bécasse". Lorsque chaque convive avait dégusté son oiseau, le cérémonial voulait qu'après avoir graissé toutes les têtes, le maître de maison tirât au sort celui qui seul aurait le privilège de s'en régaler. "L'élu du hasard croquait le crâne suiffé en le tenant par le nez et en poussant des exclamations de plaisir. Et chaque fois les dîneurs, levant leurs verres, buvaient à sa santé. Puis, quand il avait achevé le dernier, il devait, sur l'ordre du baron, conter une histoire pour indemniser les déshérités."

Cette première partie intitulée "La Bécasse" sert d'introduction aux différentes histoires suivantes.

CE COCHON DE MORIN : Un homme dans le compartiment d'un train est attirée par une jeune fille, il pense que c'est réciproque et ce permet des privautés qui vont lui porter hautement préjudice. Un peu cruel comme souvent avec Maupassant.
LA FOLLE : L' histoire horrible d'une femme un peu dérangée qui durant la guerre de 70 est abandonnée sur un matelas dans une forêt froide et déserte. Glaçant !
PIERROT : L'histoire d'un chien prénommé Pierrot et qui comme beaucoup de ses semblables sera jeté dans un puit où il finira dévoré par un congénère. Horrible !
MENUET : Récit d'un couple de vieux danseurs. Triste et touchant.
LA PEUR : Un chien est la victime d'une peur collective. Pas très palpitant...
FARCE NORMANDE : Un mariage qui se termine par une farce au dépend du marié. Ne laisse pas un souvenir impérissable.
LES SABOTS : Une jeune fille est placée par son père comme servante chez un homme seul. Pathétique, mais celà ne se termine pas trop mal.
LA REMPAILLEUSE : Une toute jeune fille très pauvre s'éprend d'un jeune garçon bourgeois et lui donne tout l'argent qu'elle possède. Une histoire d'amour très triste et inoubliable.
EN MER : un marin perd un bras lors d'une tempête en mer. Celà fini bien malgré tout !
UN NORMAND : Une histoire qui ne peut se résumer tant elle est courte et peu passionnante.
LE TESTAMENT : Une femme bafouée par son mari a un enfant avec un autre homme. Très beau récit.
AUX CHAMPS : Une dame riche adopte l'enfant d'une famille nombreuse et pauvre. Mon favori, la fin est bouleversante.
UN COQ CHANTA : Une histoire de chasse et de tromperie. Banale.
UN FILS : Un jeune homme au cours d'un voyage viole une servante, quelques années plus tard il revient et apprend sa mort en couche après la naissance d'un enfant. Encore un récit très triste, et tout aussi tragique que "AUX CHAMPS".
SAINT-ANTOINE : Un soldat en état d'ébriété tue un prussien. Un récit moyennement intéressant.
L'AVENTURE DE WALTER SCHNAFFS : Un prussien peureux, assez amusante histoire !

Note : 4,5/5
avatar
cecile

Nombre de messages : 2360
Date d'inscription : 11/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guy de MAUPASSANT (France)

Message  lalyre le Dim 17 Jan 2010 - 13:03

Une vie
Guy de Maupassant
Livre de poche
290 P.
Dans la Normandie du XlXème siècle ,Jeanne vient de sortir du couvent ,fille unique ,aimée de ses parents ,les"Le Penthuis des Vauds " baron et baronne.Elle croit avoir une vie de rêve en épousant Julien de Lamare ,mais dès la nuit de noces ,là voila déja désenchantée,car cet homme qui avait bien caché son véritable caractère lors des fiançailles,n' est en fait qu' un rustre et un vaniteux,un homme irrascible et avare ,la vie sera alors pour la malheureuse une longue chute de désillusion.Elle a une domestique ,Rosalie ,à laquelle elle pense faire confiance ,mais quelques jours après le mariage ,elle la découvre dans le lit de Julien.Prête à se suicider ,elle apprend qu'elle va voir un enfant ,sa grossesse se déroule tristement ,d' autant plus que Rosalie a mis un petit garçon au monde ,jeanne accouche aussi de Paul,un garçon dans d' horribles souffrances .Elle considère son mari comme un étranger ,d' autant plus que Rosalie a avoué que son enfant venait de lui .Elle reporte tout son amour que Julien lui a refusé sur Paul ,lui donnant tout ce qu' il désire ,en faisant un tyran.Quelques temps plus tard ,elle voit son mari dans les bras d' une autre femme ,c' est la comtesse de Fourville ,son amie .Le comte de Fourville ayant appris cette liaison ,fou d' amour pour sa femme les tue tous les deux .Jeanne devenue veuve,élève Paul ,il grandit ,aimé de tous ,le voila devenu étudiant mais les résultats sont mauvais ,il fugue ,fait des demandes incessantes d' argent .Rosalie à qui Jeanne a pardonné revient vivre auprès d' elle ,elle apprend la désastreuse situation financière de Jeanne ,le domaine sera vendu .Ensemble elles vont habiter dans une petite maison.Jeanne apprend que Paul s' est marié ,que lui et sa femme ont une petite fille ,que sa femme est gravement malade et va mourir ,c' est Jeanne qui recueille sa petite-fille.Va t-elle enfin être heureuse??

Un très beau roman dont les thèmes sont ;désillusions,désespoir ,solitude, tristesse ,adultère et amour maternel.J'ai beaucoup aimé car c' est une histoire réaliste .Jeanne est très attachante dans son malheur et sa tristesse pendant laquelle elle ressasse des souvenirs heureux .Rosalie et son repentir vis à vis de Jeanne ,un très beau personnage,actrice du bonheur que l 'on peut deviner pour Jeanne recevant sa petite-fille dans ses bras et sur laquelle,elle va pouvoir déverser toute sa tendresse et son besoin d' aimer .5/5
avatar
lalyre

Nombre de messages : 4155
Age : 85
Location : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guy de MAUPASSANT (France)

Message  DM29 le Dim 17 Jan 2010 - 13:40

Je note ce titre que je ne connaissais pas , merci Lalyre ! Very Happy

_________________
study livres lus PAL : 10/47
avatar
DM29

Nombre de messages : 675
Age : 30
Location : Breizh
Date d'inscription : 21/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guy de MAUPASSANT (France)

Message  gallo le Ven 22 Jan 2010 - 20:11



Maupassant sur timbre, 1993

_________________
Gallo
avatar
gallo

Nombre de messages : 2598
Location : Pays-Bas
Date d'inscription : 29/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guy de MAUPASSANT (France)

Message  lalyre le Sam 23 Jan 2010 - 9:03

gallo a écrit:

Maupassant sur timbre, 1993
C'est une belle découverte que tu as faite,merci à toi de la partager avec nous
Lalyre
avatar
lalyre

Nombre de messages : 4155
Age : 85
Location : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guy de MAUPASSANT (France)

Message  Philcabzi le Mar 2 Fév 2010 - 11:41

Boule de suif
Ed. Albin Michel, 1957, 246 pages

Ma note : 4/5

Ce livre reprend 21 nouvelles de Guy de Maupassant, dont Boule de suif, un chef-d'oeuvre selon Gustave Flaubert avec qui je suis plutôt d'accord. Presque chacune de ces nouvelles nous parle de la femme, de ses travers (l'avarice dans L'aveu ou la vanité dans La parure) mais surtout de ses malheurs. Elle sera abandonnée dans La dot, utilisé dans L'ami Patience, calomnié dans Le lit 29 mais aussi heureuse dans Le bonheur. Certaines nouvelles sont drôles comme Auprès d'un mort et d'autres cruelles et émouvantes comme Coco. Vous l'aurez deviné, j'aime beaucoup ce genre de nouvelles!

_________________
Philcabzi
Ainsi qu'une journée bien remplie donne un doux dormir, ainsi une vie bien employée donne un doux mourir. Leonardo da Vinci

Ma PAL: 64 livres
Lecture du moment: Les âmes perdues de Dutch Island de John Connolly
avatar
Philcabzi
Admin

Nombre de messages : 2995
Age : 41
Location : Québec/Canada
Date d'inscription : 25/10/2008

http://latetedanslechaudron.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guy de MAUPASSANT (France)

Message  DM29 le Mer 3 Fév 2010 - 9:33

Une vie

Le résumé a déjà été fait.

mon avis : Un livre charmant et étrange. On se ballade avec Jeanne au bord de la falaise, Maupassant décrit très bien et cela donne un récit très imagé et plaisant. Mais étrange , parce que malgré tout ce qui peut se passer (décès , assassinats, infidélité ...), tout est très calme, voire vide. Et pourtant on suit Jeanne, on ne veut pas la quitter. Impossible de décrocher avant la fin.
Jeanne subit tout ça, (elle s' évanouie beaucoup, d'ailleurs, je trouve ça toujours incroyable, le nombre de malaise que font les femmes à cette époque), mais continue de vivre et s'accrochera beaucoup trop à son fils qui finira par la fuir.
J'aimerai vraiment relire ce livre dans 10 ou 15 ans, pour voir ce que j'en pense. Parce que ce livre doit parler à beaucoup de femmes, on ne peut que se reconnaitre (enfin, je crois) dans au moins une des étapes qu'elle traverse tout au long du livre. (Sorte de Madame Bovary en plus calme, et plus résignée.)

Un coup de coeur pour cette lecture vraiment étrange. 5/5

_________________
study livres lus PAL : 10/47
avatar
DM29

Nombre de messages : 675
Age : 30
Location : Breizh
Date d'inscription : 21/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guy de MAUPASSANT (France)

Message  Louvaluna le Ven 12 Mar 2010 - 21:55

Bel-Ami (1885)

« Tout le monde s’inclina vers le Patron qui souriait ; et Duroy, gris de triomphe, but d’un trait. Il aurait vidé de même une barrique entière, lui semblait-il ; il aurait mangé un bœuf, étranglé un lion. Il se sentait dans les membres une vigueur surhumaine, dans l’esprit une résolution invincible et une espérance infinie. »

Georges Duroy, sans le sou, arpente les rues de Paris, indécis sur la façon d’occuper cette chaude soirée d’été. Son petit salaire de fonctionnaire lui rend chaque fin de mois difficile et il peste contre ces gens attablés aux terrasses des cafés qui peuvent se payer le luxe de se désaltérer. Il se dandine avec grâce, fier comme un paon, mais envieux et furieux, puis bouscule des passants qui lui crient : « En voilà un animal ! » C’est alors qu’il croise un ancien camarade de régiment qu’il n’a pas revu depuis plusieurs années. Celui-ci lui proposera de devenir journaliste à La Vie française en même temps qu’il lui fera une première leçon d’arrivisme.

L’entrée de Georges Duroy dans la vie mondaine est éclatante et son ascension fulgurante. Il découvre très vite son plus précieux atout et n’hésitera pas à en user pour assouvir son ambition. Son surnom de Bel-Ami évoque incontestablement son succès auprès des femmes. Et c’est avant tout par la stratégie amoureuse que Georges Duroy avance sans entrave sur l’échiquier de cette société parisienne de la fin du XIXe siècle.
Maupassant fait donc de son héros une figure de l’arrivisme et donne à ce roman un rythme effréné répondant à l’urgence d’assouvir l’ambition. Le lecteur se retrouve embarqué dans une frénésie de réussites sans temps morts et sans faux pas qui fait de Bel-Ami une illustration du roman de formation.
Le roman évolue sur fond de politique coloniale et c’est par le procédé de l’ironie que Maupassant choisit de condamner les pratiques françaises dans ce domaine. Il s’attèle également à dépeindre les liens étroits qui unissent le capitalisme, la politique et la presse. Un système encore d’actualité, les journaux appartenant pour la plupart à de grands groupes financiers qui peuvent par ce biais influer sur le monde politique. Mais Maupassant s’attaque surtout au métier de journaliste, de manière frontale, donnant à voir une salle de rédaction à l’ambiance cynique, offrant sous un jour unilatéralement négatif une vision d’une profession qu’il a lui-même longtemps exercé. L’écriture se fait alors particulièrement incisive et frappe juste en peu de coups. Mais elle sait aussi se faire imagée et percutante de beauté, dans les descriptions de paysages notamment, ou encore terrifiante s’agissant des scènes d’angoisses que maîtrise si bien Guy de Maupassant.
Enfin, il est intéressant de noter l’évolution qui se fait autour de ce surnom de Bel-Ami. Il correspond au départ au côté séducteur et aimable du personnage et n’est employé que par sa maîtresse et la fille de celle-ci qui est d’ailleurs à l’origine de ce baptême. Puis, le surnom sera adopté par toutes les femmes qui entourent le héros et enfin, jusqu’à Monsieur Walter lui-même, directeur de La Vie française. Mais on assiste, parallèlement, à une évolution dans le comportement de Bel-Ami qui se montre de plus en plus odieux et perfide. Car Bel-Ami obsédé par la conquête du pouvoir et de la reconnaissance qui l’accompagne se soucie peu des marches qu’il emprunte pour y parvenir. Le surnom finit donc par retentir comme une terrible plaisanterie, car on cherche en vain ce qu’il reste d’aimable chez cet individu sans scrupules.

Un roman qui enchante assurément par son harmonie entre l’ascension du héros et la dynamique du texte !

4,5/5

_________________
Louvaluna

« Écrire consiste à rêver avec une intensité telle que nous parvenions à arracher au monde un morceau. » - Pierre Jourde

« J'aime la lecture en général. Celle où il se trouve quelque chose qui peut façonner l'esprit et fortifier l'âme est celle que j'aime le plus. » - La Rochefoucauld
avatar
Louvaluna

Nombre de messages : 1131
Location : France (Est)
Date d'inscription : 28/10/2008

http://biblioscopie.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guy de MAUPASSANT (France)

Message  Invité le Mar 27 Avr 2010 - 9:53

La parure de Guy de Maupassant.

Présentation de l'éditeur :
Voici trois nouvelles exemplaires par le souci du détail vrai, la rigueur de la construction, la maîtrise du récit, l'art de la chute. « La Parure » dépeint avec alacrité le menu peuple des bureaux. « Sur l'eau » évoque la vie nocturne d'une rivière, ses bruissements mystérieux, sa faune secrète, ses maléfices, ses drames. « La Légende du Mont Saint-Michel » nous transporte au coeur du folklore normand où la roublardise paysanne fait bon ménage avec le goût du merveilleux. Une même ironie, tantôt enjouée tantôt cruelle, soudain ces trois textes. Elle illustre la profonde acuité d'une oeuvre qui, de Boule de suif au Horla, n'a cessé de mettre au jour avec une égale curiosité les ressorts inattendus de la mécanique humaine.

Source jacquette et présentation : amazon.fr

Mon avis :
C'est à la suite d'une lecture de Guillaume Gallienne dans son émission radiophonique, Ca peut pas faire de mal, que j'ai eu envie de lire cette nouvelle. J'avais été charmée par la lecture de ce comédien, et la nouvelle en elle même m'a tout autant ravie.

La parure, c'est une histoire bien cruelle, sur l'importance que l'être humain accorde au paraitre. Madame Loisel veut à tout prix paraître irréprochable et pleine d'argent, auprès des gens qui l'entoure. Ainsi, elle emprunte une parure (entendez un collier avec des pierres précieuses), elle l'égarera et de là, s'enchaînera pas mal de chose qui amèneront Madame Loisel a devenir plus pauvre qu'elle n'était.

Une fois de plus, Guy de Maupassant excelle dans l'écriture de cette nouvelle (la parure) comme des deux autres. Il arrive en peu de mots à faire d'un texte, un grand texte passionnant et magnifique. J'ai aimé me plonger dans ces nouvelles, bien triste à la fin de devoir quitter, si rapidement, mon cher Maupassant.
Depuis mes années collèges il m'accompagne et notre histoire n'est pas fini, c'est moi qui vous le dit.
Mes ami(e)s bloggueurs/bloggeuses, lecteurs et lectrices, n'hésitez plus. Lisez cette parure et laissez-vous entraîner par le merveilleux conteur qu'est Guy de Maupassant.

Ma note : 4/5

Une vie de Guy de Maupassant

Mon avis :
Ah quel bijou de la littérature française. Quelle lecture merveilleuse, émouvante et passionnante. J'ai savouré ce classique comme je savoure le chocolat : délicatement mais intensément.
Comme j'aime Jeanne, comme j'aime ses parents et surtout comme j'aime son domaine proche de Fécamp. Comme j'aime cette nature qui l'entoure, ces bonheurs si simple mais si grand. Une vie c'est le récit des évènements que vit une jeune aristocrate entre 1819 et 1848. Le roman dépeint le tableau de la condition féminine, de ses joies et de ses peines, de ses illusions perdues et de ses tourments dans une société marquée par le code civil et l'inégalité des sexes. Un roman profondément ancré dans son siècle de par ses techniques d'écritures et de compositions. J'ai vécu la transformation de Jeanne à ses côtés. Nous avons quitté le couvent ensemble ; c'est ensemble que l'on est devenues femmes, puis mères ; c'est ensemble que nous avons été heureuse et c'est aussi ensemble que nous avons souffert. Jeanne est une femme de son temps, aimée par ses parents et attachée à sa terre et à sa famille. J'ai haïe Julien comme si c'est moi qu'il blessait, j'ai pleuré la perte de son amour... enfin, je n'en dit pas plus, je risquerais de vous cacher le plaisir de cette lecture, l'intrigue de ce roman merveilleux.
J'aime l'écriture de Guy de Maupassant, riche, généreuse, intense et passionnée. J'aime sa manière de nous décrire les personnages et les lieux du récit. J'aime sa manière si délicate de nous guider dans une moment merveilleux, de nous emporter ailleurs auprès d'une autre vie. Les filles, n'hésitez pas à vous plonger dans ce roman, je suis certaine que vous prendrez autant de plaisir que moi à sa lecture.
Ma note : 5/5

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Guy de MAUPASSANT (France)

Message  lalyre le Sam 12 Juin 2010 - 17:35

Pierre et Jean
Guy de Maupassant
Folio classique
275 pages

Résumé
Un coin de Haute-Normandie à la deuxième moitié du XlXème siècle .Pierre et Jean, deux frères ,l'un âgé de trente ans est brun,il vient d'être reçu docteur en médecine ,Jean est plus jeune ,il est blond ,il a vingt-cinq ans,il est licencié en droit .Gérôme,le père ,ancien bijoutier ,vit de ses rentes ,il aime la pêche ,c'est un homme cupide et rustre.Louise,la mère subit son mari ,vit avec le souvenir d'une belle histoire d'amour .L'histoire commence lorsque Maître Lecanu vient annoncer la mort de Maréchal ,ami de la famille depuis quelques décennies ,cet homme était très riche et grosse surprise.......Il laisse sa fortune à Jean .Pierre est un peu jaloux et se pose des questions ......Pourquoi son frère Jean et non lui,cela aurait été plus normal si le défunt avait fait le legs pour les deux frères ?? C'est la serveuse du petit bistrot du coin ,qui par une remarque anodine va pousser Pierre à enquêter sur la légitimité de son frère,d'autant plus qu'il remarque le désarroi et le malaise de sa mère chaque fois que le nom de Maréchal est prononcé.....La vérité fera jour ,Jean va se marier et s'installer dans l'appartement tant convoité de Pierre qui n'a pas le sou et devient très gênant pour Louise et Jean par ses remarques acerbes.Incité à s'embarquer à bord d'un bateau au long cours ,comme médecin ,car il se sent trahi après avoir appris la vérité par la bouche d'un certain Marowsko pharmacien polonais......

Mon avis: J'ai aimé ce livre car l'histoire se passe dans ce coin de France que j'aime beaucoup ,j'y ai retrouvé des paysages ,l'atmosphère de la jetée ,j'y ai revu les marins-pêcheurs fiers de leurs prises ,les belles campagnes et leurs bocages .Un roman que j'ai trouvé plaisant tout en étant simple à lire ...Des thèmes tels que l'adultère ,les non-dits,la jalousie ,l'amour partagé de la mère pour ses deux fils font que je recommande la lecture de ce livre . 4,5/5
avatar
lalyre

Nombre de messages : 4155
Age : 85
Location : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guy de MAUPASSANT (France)

Message  DM29 le Sam 12 Juin 2010 - 18:41

Je l'ai lu il n'y a pas longtemps, et je suis bien d'accord avec toi Lalyre.

J'aime beaucoup Maupassant, ses nouvelles sont toujours plaisantes, drôles, et très justes.

_________________
study livres lus PAL : 10/47
avatar
DM29

Nombre de messages : 675
Age : 30
Location : Breizh
Date d'inscription : 21/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guy de MAUPASSANT (France)

Message  ecriture le Mar 28 Déc 2010 - 21:07

Bel Ami
Mon premier avis était assez mitigé. Je trouvais le roman trop long par rapport aux événements qui se passaient. Tout tournaient autour de l'ascension sociale de Duroy et des femmes, et en autant de pages je finissais par trouver le temps long (d'autant que cette lecture m'étais imposée). Néanmoins, j'aimais et j'aime toujours le style de Maupassant, qui est simple et très agréable à lire. Et, quand on l'analyse bien, son style est très riche.

Donc j'avais une impression mitigée, puis nous avons analysés plusieurs parties du texte (au lycée) : d'abord, l'incipit et un passage un peu plus loin, qui nous a permi de connaitre les grandes lignes de son passé et de quel type d'homme il s'agit. Déjà, l'avoir bien analysé m'a permi de voir à quel point ce personnage est profond et très intéressant. Ensuite, nous avons étudié la moment ou George Duroy dîne chez ses parents avec sa femme. Nous avons une belle opposition de la bourgeoisie/vie paysanne. De plus, on peut remarquer que les hommes semblent détendus tandis que les femmes ne s'apprécient pas forcément. Maupassant aurait-il si peu d'estime des femmes ?
Pour finir, nous avons analysé l'excipit (la fin) qui nous montre que Duroy n'a pas l'intention d'arrêter son asciension sociale.

Donc, après analyse de ces passages, j'ai trouvé le roman bien plus riche et intéressant. Je l'ai vu d'un autre oeuil. Merci à la prof de français !

Je mets donc 4/5, parce que je continue à le trouver un peu trop long, tout de même.
avatar
ecriture

Nombre de messages : 589
Age : 21
Date d'inscription : 30/07/2010

http://ocean-emotions.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guy de MAUPASSANT (France)

Message  lalyre le Jeu 10 Fév 2011 - 9:49

Mont-Oriol
Guy de Maupassant
Folio Classique 2002
378 pages

Quatrième de couverture

Comment à force de bluff, de supposés miracles et de faux certificats délivrés par des médecins complaisants on parvient à fabriquer une ville d'eaux et à lotir au plus haut prix un paysage entier en exploitant la crédulité des uns et en s'appuyant sur la malhonnêteté des autres. Le conflit de la bourgeoisie locale, du propriétaire paysan âpre et rusé et de la banque, de l'affairisme parisien. Un des plus cruels portraits du corps médical que l'on ait jamais faits et une histoire sentimentale peut-être plus cruelle encore. En démontant les rouages de la spéculation foncière, en analysant le mécanisme de la concentration capitaliste à la fin du XIXe siècle, Maupassant a écrit, avec Mont-Oriol, le plus moderne de ses romans.
Résumé et avis
Voici une double intrigue dans ce roman, il y a tout d’abord l’histoire de la naissance d’une station thermale en Auvergne, on pourrait imaginer que ça se passe fin du XlXème siècle, sur fond de personnages curistes,il y a Andermatt, riche banquier, homme d’affaires puissant et sa femme Christiane, il y a aussi Gontran le frère de Christiane qui est accompagné de Paul Brétigny, le meilleur ami de celui-ci. Andermatt ne pense qu’à une chose c’est d’acquérir le plus de terrain possible autour de la source d’eau minéralisée que vient de découvrir Oriol, un paysan de l’endroit. Tout à cette affaire, le banquier ne remarque pas que sa femme a changé et pour cause , Paul Brétigny l’a séduite, la jeune femme qui ne connaissait rien de l’amour,excepté les étreintes sauvages de son mari, est tombée follement amoureuse de Paul. Leurs rencontres donnent très rapidement leur fruit, Christiane qui se croyait stérile est enceinte des oeuvres de son amant. Andermatt, fou de joie, ignorant cette liaison croit que l’enfant est de lui. Mais voila que Paul n’aime pas les femmes enceintes va la trahir et Christiane aura sa revanche....Quand au banquier qui a saisi le parti qu’il peut tirer du phénomène biologique de la source dotée d’une eau prometteuse, va donner vie à une station thermale qui sera supèrieure à celle qui les héberge et végète, Cet homme qui est un grand spéculateur va convertir à ses vues propriétaires récalcitrants et les médecins rivaux en associant à ses projets, membres de sa famille et financiers parisiens. Et voila comment une station thermale prend naissance et cela par une affaire juteuse pour le banquier. J’ai aimé ce livre ou des chapitres passionnés s’entrecroisent avec d’autres parfois comiques, j’ai auusi trouvé le personnage de Christiane attachant par sa naïveté qui perd ses illusions, y gagne de la rancoeur mais trouvera sans doute le bonheur.....Enfin on peut l’imaginer......5/5
avatar
lalyre

Nombre de messages : 4155
Age : 85
Location : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guy de MAUPASSANT (France)

Message  dodie le Jeu 10 Fév 2011 - 12:47

Merci Lalyre. Un Maupassant que je ne connais pas et qui me semble très intéressant!
avatar
dodie

Nombre de messages : 4481
Age : 53
Location : France
Date d'inscription : 11/04/2009

http://dodiecuisine.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guy de MAUPASSANT (France)

Message  Aurore le Dim 10 Juil 2011 - 13:00

Le Horla - Guy de Maupassant
(Audiolib, 2009, 1h d'écoute)



Il est des classiques qu'on sait qu'on ne lira pas malgré le fait qu'ils soient considérés comme des incontournables. Le Horla en fait incontestablement partie (je parle effectivement que pour moi, je félicite tous les gens qui lisent Le Horla, au collège ou à un autre moment Wink) et je l'ai toujours évité car il me semblait que c'était une lecture à lire dans le cadre scolaire. Ayant passé ce stade, depuis bien longtemps déjà, la solution du livre-audio s'est imposée comme une facilité.
Bien m'en a pris car, aimant beaucoup Michael Lonsdale, le récitant, je me suis tout de suite immergée dans l'univers étrange, frisant la paranoïa, du personnage principal. La voix de Lonsdale se prête tout à fait au cadre, à l'atmosphère étranges et à la lente dégénérescence du personnage.
Le Horla, c'est cette puissance supérieure qui semble occuper le personnage ou du moins vouloir lui rendre la vie dure. Il rôde à proximité et semble vouloir prendre la place du protagoniste. L'histoire évolue de manière à ce que le Horla peu à peu s'impose, que la folie devienne omniprésente. Oscillant vers le fantastique, cette nouvelle n'en est pas moins un formidable exposé de la détresse psychologique humaine. Comment réagir lorsqu'on se sent menacé non pas par les autres mais par un autre "moi"?
La patte de Michael Lonsdale est du plus bel effet et rend l'écoute encore plus attentive. Je me plairai à écouter d'autres récits lus par ce très bon acteur. Maupassant y trouve là une seconde jeunesse !
Et aussi incroyable que cela puisse paraître, ça donne envie de lire Maupassant dans le texte. Fort heureusement, j'ai de quoi faire dans ma PAL pour satisfaire cette envie.

5/5

_________________
Ce n'est pas parce que c'est inventé que ça n'existe pas.





avatar
Aurore

Nombre de messages : 2137
Age : 30
Location : Amiens
Date d'inscription : 27/02/2009

http://shereads.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guy de MAUPASSANT (France)

Message  dodie le Mar 11 Sep 2012 - 12:35

Une vie
La vie dont il est question est celle de Jeanne, fille d'aristocrates normands. A peine sortie du couvent et ne connaissant rien de la vie elle rencontre Julien qui a hérité d'un domaine voisin de ses parents. Tombant amoureuse de ce jeune homme elle accepte de l'épouser pensant ainsi réaliser tous ces rêves de jeune fille. Mais notre belle ingénue va vite comprendre que la vie n'est pas toujours aussi belle que dans ses idéaux.

Jeanne est un personnage qui m'a beaucoup ému. Et pourtant en apparence je ne m'imaginais pas pouvoir m'identifier à cette jeune femme du XIXème siècle. Les temps ont certes beaucoup changé et la condition féminine a heureusement énormément évolué mais finalement ce dont rêve Jeanne: une vie simple, heureuse, entourée des siens, aimer et être aimée, être mère.....Cela ne fait-il partie des aspirations de la majorité des femmes aujourd'hui?
Maupassant nous décrit la campagne normande, ses côtes battues par les vagues, les ports d'Etretat, de Yport avec beaucoup de réalisme et nous donne une furieuse envie d'aller marcher sur ces falaises.
Ce roman est aussi un document très intéressant sur la vie des aristocrates de l'époque et chaque personnage devient vivant sous la plume ciselée de l'auteur.
Un personnage émouvant, une très belle lecture!
5/5
avatar
dodie

Nombre de messages : 4481
Age : 53
Location : France
Date d'inscription : 11/04/2009

http://dodiecuisine.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guy de MAUPASSANT (France)

Message  Louvaluna le Mer 12 Sep 2012 - 9:36

Dodie, j'ai lu ce livre quand j'étais en Première. J'avais beaucoup aimé également. Le passage des têtes qui volent m'a beaucoup marquée. Il me semble que c'est dans ce roman... C'est tout à fait Maupassant. Bel-Ami est magistral aussi !

_________________
Louvaluna

« Écrire consiste à rêver avec une intensité telle que nous parvenions à arracher au monde un morceau. » - Pierre Jourde

« J'aime la lecture en général. Celle où il se trouve quelque chose qui peut façonner l'esprit et fortifier l'âme est celle que j'aime le plus. » - La Rochefoucauld
avatar
Louvaluna

Nombre de messages : 1131
Location : France (Est)
Date d'inscription : 28/10/2008

http://biblioscopie.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guy de MAUPASSANT (France)

Message  dodie le Mer 12 Sep 2012 - 12:29

Louvaluna: Es-tu sure que c'est dans Une vie? Ne serait-ce pas plutôt dans Le horla?
avatar
dodie

Nombre de messages : 4481
Age : 53
Location : France
Date d'inscription : 11/04/2009

http://dodiecuisine.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guy de MAUPASSANT (France)

Message  Lacazavent le Jeu 13 Sep 2012 - 18:09

Boule de suif de Guy de Maupassant
50 pages
écrite dans le courant de l'année 1879, publié le 15 avril 1880





Extrait du résumé de Wikipédia
:
« Pendant l'hiver, 1870-1871 durant la guerre franco-prussienne, la ville de Rouen (Normandie) est envahie par les Prussiens. Pour fuir l'occupation, dix personnes prennent la diligence de Dieppe un couple de commerçants, un couple de bourgeois, un couple de nobles, deux religieuses, un démocrate et enfin Boule de suif.
Le voyage s'annonce difficile... »




L' une sinon la nouvelle la plus connue de Maupassant, elle est pour moi l' une des plus belles nouvelles que j'ai pu lire. Courte, concise, précise, quelques pages seulement et de nombreux sujets sont abordés la guerre, la faim, les libertés individuelles, la société...etc Les portraits des personnages nous les rendent particulièrement vivants qu' on les aiment ou non.
Une superbe lecture.


5/5




PS
: La page Wikipédia consacré à cette nouvelle : ICI donne plusieurs lien vers des versions Audio libre d'accès...


_________________
Lectures en cours :  Indépendance de Richard Ford  ([i]Frank Bascombe T2) $

Dernières lectures : L' Intérêt de l' enfant de Ian McEWAN (4/5), Un week-end dans le Michigan de Richard Ford (4,5/5)(Frank Bascombe T1), [/i]L' Homme du verger d' Amanda COPLIN (4/5), La Pyramide de glace J-F Parot (3,75/5)(T12)
avatar
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5583
Age : 31
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guy de MAUPASSANT (France)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum