Michelle MATTEAU (Canada/Québec)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Michelle MATTEAU (Canada/Québec)

Message  gallo le Dim 21 Déc 2008 - 8:10

De : sam584 (Message d'origine) Envoyé : 2003-04-27 20:08
bonjour a tous et toutes,

Michele Matteau ne figure pas parmi vos auteurs québecois. je sais qu elle a écrit (Cognac et Porto) qui est le premier d une trilogie ,ce livre a d ailleurs été mise en nomination pour le prix des lecteurs de Radio Canada...il a l air bien comme livre je vais tout de meme l acheter et je vous en reparle


De : Polo Envoyé : 2003-04-27 21:32
Chère Sam,

Les auteurs de l'Outaouais et les auteurs franco-ontariens sont inconnus en dehors de leurs frontières. À Montréal et à Québec, on ne s'occupe que des auteurs qui mangent dans les restaurants du Plateau Mont-Royal ou ceux du Vieux-Québec. Est-ce du snobisme? Je ne crois pas. On ne parle que de ceux que l'on voit dans des endroits bien précis. La littérature québécoise, c'est une question de chapelle et d'argent. Les éditeurs qui font des lancements de livres dans les grands hôtels verront les oeuvres de leurs poulains affichées dans les journaux. Dommage que la littérature en soit réduite à des frontières géographiques. Il faut dire que les éditeurs de chez toi ne font pas de publicité à Montréal. Je connais Michèle Matteau. Elle a commencé une trilogie sur l'amitié qui unit deux femmes. Elle a même gagné le prix Trillium de Toronto avec cette oeuvre. Comme tu habites l'Outaouais, tu pourras nous faire connaître les auteurs de ta région et de l'Est ontarien. On ne trouve même pas leurs oeuvres dans les librairies montréalaises. J'ai déjà essayé d'acheter une oeuvre de M. Matteau. Au moment où j'en cherchais, pas une seule ne vendait des oeuvres de cette auteure. Déprimant.


De : Polo Envoyé : 2003-04-28 07:22

Voici les oeuvres publiées par Michèle Matteau née en 1944 au Nouveau-Brunswick. Elle vit maintenant à Cumberland en Ontario. C'est une enseignante.

Quatuor pour cordes sensibles. Éd. L'Interligne, 2000, 112 p. Des hommes et des femmes ne veulent pas se mouler aux diktats de leur époque.

Cognac et Porto. Éd. L'Interligne, 2001, 348 p. (Prix Trillium de Toronto)

Récit intimiste, au ton feutré, qui réunit, dans un décor maritime en demi-teinte, des figures de femmes attachantes et finement ciselées, malmenées par la vie mais non désabusées, à la recherche d’elles-mêmes et de ce qui donne couleur et sens au quotidien : l’amitié, le désir, l’amour, le respect de soi et le dévouement à l’autre.

Café crème et Whisky. Éd. L'Interligne, 2003, 402 p.

Treize ans plus tard, nous retrouvons ces attachants personnages. Danielle vit à Montréal alors qu'Édith habite toujours Hampton. Leur amitié survit à l'éloignement. Les deux femmes connaissent une cinquantaine épanouie. Mais la vie, soudain, s'acharne sur elles et sur ceux qu'elles aiment un peu, passionnément ou... malgré tout.


De : sam584 Envoyé : 2003-05-13 19:53
bon, alors voici mon opinion sur

Cognac et Porto par Michèle Matteau;

c'est l' histoire de Danielle et Édith ,qui ont la quarantaine et qui vivent un bouleversement marquant dans leurs existances...d'ou cette recherche de leurs identités profonde.Comment survivre a un échec amoureux qui s'avere etre au fond des plus solvateur pour elles .C'est donc l'histoire sinon d'une amitiée inconditionnel ou mieux encore d'une belle renaissance en toute complicitée.

c 'est écrit tres simplement mais je doit quand meme dire qu'il y a beaucoups de longueurs ce qui rend parfois la lecture un peu pénible .

3.5/5


De : Polo Envoyé : 2003-05-13 22:12
Chère Sam 854,

Te souviens-tu pourquoi le roman s'intitule Cognac et Porto?
Deuxième question. dans quel espace géographique s'insère le roman?
Troisième question : qui sont ces femmes?
Quatrième question : qu'est-ce que l'auteure essaie de démontrer avec ce roman? Cinquième question : pourquoi ces femmes sont-elles devenues amies?
Sixième question : est-ce un roman féministe?
Je suis un ancien prof. Je souffre de questionnite. Un élève s'est déjà amusé à compter le nombre de questions que je posais pendant un cours. Vers la fin du cours, il me dit : Monsieur, vous avez posé 43 questions pendant le cours.
Je lui demande : Avez-vous suivi quand même le cours?
44 questions, me répond-il.


De : sam584 Envoyé : 2003-05-15 14:56
Bonjour Polo ,

Le roman s'intitule ainsi car Danielle aime bien tout en discutant boire un verre de Porto ,l'autre tu l'auras deviné est la boisson préféré d'Édith (le Cognac).

Le roman se déroule en partie a Montéal et a Hampton.

Danielle qui est le personnage central de l'histoire décide en 1975 de partir refaire sa vie a Hampton comme enseignante a l'académie Oxford .Édith y travaille déja et elles deviennent vite amie.
Je crois que l'auteur tente de démontrer que la vie doit etre vécu pleinement et qu'il faut trouver l'harmonie en soi ,non a travers les autres.
Ces femmes sont devenus amies car toutes deux étaient a la recherche de leurs identités apres une séparation douloureuse.

féministe...humm non..car l'auteur ne blame pas les hommes en général ,les temps changent et le contexte en 1975 n'est pas le meme qu'en 1950 ou 2003...la femme a pris sa place en tant qu'individu non plus en tant que femme de : ,Bien sur il existe des pays ou la situation est toujours la meme sinon pire ,ou la femme est inférieur a un chien je parle des islamiques intégristes ,il n'est pas question pour moi de faire un débat sur la place publique mais quand on lis un livre comme (Brulée vive) on est bien fiere de ne pas vivre dans des pays comme ceux -la.
avatar
gallo

Nombre de messages : 2598
Location : Pays-Bas
Date d'inscription : 29/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum