Richard MATHESON père (Etats-Unis)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Richard MATHESON père (Etats-Unis)

Message  gallo le Dim 21 Déc 2008 - 7:56

De : van1709 Envoyé : 07/09/2005 16:18

Richard MATHESON - La maison des damnés (Fantastique) J’ai lu - 349 pages

Résumé : Le Dr Barett, sa femme et deux spirites sont chargés de passer une semaine dans la maison des damnés par un milliardaire mourant qui veut savoir si son âme lui survivra.

Une histoire de maison hantée, qui angoisse en raison de l’atmosphère vraiment oppressante qu’on peut ressentir à la lecture de ce bouquin. On y retrouve les objets qui volent, la possession, bref, tout ce qui est digne d’une maison hantée. Agréable à lire (sauf la nuit), j’aime beaucoup cet auteur, mais j’ai tout de même préféré ces deux autres romans qui ont été pour moi des coups de coeur : « Je suis une légende » et « Le jeune homme, la mort et le temps ».

Note : 3.75/5


De : Stephermanicus Envoyé : 07/09/2005 16:32
heu juste un petit message pour signaler qu'il ne faut pas confondre Richard Matheson et son fils Richard Christian Matheson! http://www.actusf.com/SF/Archives/archauteM.htm#mathesonr


De : Stephermanicus Envoyé : 05/11/2005 17:06

Richard MATHESON - Je suis une légende.

l'histoire : Un virus s'est répandu sur toute la planète, tous les humains ont été contaminés et sont devenus des vampires. Seul un homme n'a jamais été touché par le virus. Seul, il va tenter de combattre les vampires et de comprendre pourquoi l'ail, les pieux, les croix ont de l'effet sur les autres. Son plus grand ennemi n'est pas le vampire mais cette solitude qui le pèse.

Critique : Je dis chapeau! ce n'est pas un roman gore où on voit des vampires et des chasseurs de vampires, au contraire, l'auteur s'est centré sur le héros. On vit avec luis es moments de désepoir, de haine, de lutte... j'ai été scotché au bouquin, un très bon suspens, une histoire qui tient la route (mais qui sort du thème) Je vous le recommande à tous : ce n'ets pas un roman d'horreur! C'est très bien écrit, on accroche a l'histoire et on la dévore.

ma note : 5/5


De : Laïze Envoyé : 12/03/2007 20:57

Richard MATHESON - Je suis une légende

4e de couv : Chaque jour, il doit organiser son existence solitaire dans une cité à l'abandon, vidée de ses habitants par une étrange épidémie. Un virus incurable qui contraint les hommes à se nourrir de sang et les oblige à fuir les rayons du soleil... Chaque nuit, les vampires le traquent jusqu'aux portes de sa demeure, frêle refuge contre une horde aux visages familiers de ses anciens voisins ou de sa propre femme. Chaque nuit est un cauchemar pour le dernier homme, l'ultime survivant d'une espèce désormais légendaire.

Impressions : Un roman génial qui se dévore tout cru (lu en 2 soirs top chrono).

Intéressant car il sort un peu des sentiers battus, il mélange les vampires et les zombies en fait. En général, dans les histoires de vampire il y a une sorte de fascination et de séduction qu’ils exercent sur les humains. Or là, ce n’est absolument pas le cas, ils sont traités comme des zombies qu’il faut exterminer sans aucun remord.

Effrayant. C’est la première fois depuis très très longtemps que j’ai aussi peur en lisant un livre. Et ce qui est encore plus génial, c’est qu’il fait peur juste en quelques mots. Ce n’est pas une longue description dégoûtante qui fait peur, ce sont juste quelques mots écrits en italique. Le reste c’est direct dans la tête du lecteur. L’histoire est racontée de telle sorte que le lecteur épouse tout de suite les pensées, et surtout, les frayeurs du narrateur.

Aussi intéressant à un autre niveau de lecture, mais c’est vrai que cela soulève des questions « existentielles » comme : Que devient-on quand on est le dernier survivant sur terre ? Comment supporter la solitude ? Qu’est ce que la normalité ? Si je trouve que tout le monde n’est pas normal autour de moi, cela ne fait-il pas de moi qqn d’anormal ? Si j’ai des aprioris négatifs sur un certain type de personnes que je considère comme inférieures, je me mets peut-être en danger.

Ma note : 5/5


Dernière édition par Gallo le Mar 10 Fév 2009 - 14:07, édité 1 fois
avatar
gallo

Nombre de messages : 2598
Location : Pays-Bas
Date d'inscription : 29/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Richard MATHESON père (Etats-Unis)

Message  Ysla le Ven 26 Déc 2008 - 20:54

JE SUIS UNE LEGENDE

Roman de science-fiction très original, "Je suis une légende" donne au mythe du vampire une signification et un visage nouveaux et inédits. Ecrit en 1954, le récit se situe entre 1975 et 1978 (anticipation, donc) et se centre sur le personnage de Robert Neville, dernier homme sur Terre a priori. Tous ses semblables, à commencer par sa femme et sa fille, ont été touchés par l'épidémie qui a transformé l'humanité en vampires. Mystérieusement épargné, Neville tente de survivre et surtout de comprendre ce qui s'est passé en menant le jour ses recherches et en se terrant dans sa maison-abri la nuit.

Histoire passionnante, "Je suis une légende" se dévore et permet de passer un très bon moment de lecture. Le style peut sembler un peu démodé mais le récit étant palpitant, on passe facilement outre. La conclusion de toute cette histoire est surprenante, très bien amenée et vraiment très originale. C'est aussi ce qui donne à ce roman toute sa profondeur.

Un grand classique de SF qui peut aussi plaire aux non-initiés (je ne suis pas spécialement amatrice du genre, et ça m'a plu dès le premier chapitre !)

Ma note : 4,5/5
avatar
Ysla

Nombre de messages : 1800
Location : Grenoble / France
Date d'inscription : 23/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Richard MATHESON père (Etats-Unis)

Message  Mousseline le Sam 27 Déc 2008 - 3:35

Jolie critique qui renforce mon désir de livre ce roman.

_________________
Mousseline

Magasin général tome 2 : Serge de Loisel et Tripp et L'île des chasseurs d'oiseaux de Peter May



"Happiness is only real when shared." (Christopher McCandless)
avatar
Mousseline
Admin

Nombre de messages : 4359
Date d'inscription : 24/10/2008

https://sites.google.com/site/lauteursamericains/home

Revenir en haut Aller en bas

Re: Richard MATHESON père (Etats-Unis)

Message  veilleur le Ven 27 Mai 2011 - 20:19

Je suis une légende


Robert Neville est un homme ordinaire vivant une vie ordinaire dans une ville ordinaire. Tout bascule pour lui le jour où l'humanité se fait exterminer par un virus, virus transformant les uns en vampires et les autres en morts-vivants. Tout le monde, sauf Neville. Celui-ci est isolé dans son monde défunt, apprenant à survivre et essayant de contrôler son environnement en expédiant un maximum de vampires et de morts-vivants dans un monde qui ne soit pas le sien. Nuits après nuits, cependant, la situation empire. Dans ce roman de science-fiction, Richard Matheson décrit un monde post-apocalypse qui plonge dans les tréfonds de l'abîme. Neville devient étranger à ce nouveau monde, au point que c'est lui qui est considéré comme un monstre. Vif renversement de perspective ! Matheson ne décrit rien qui puisse penser que ce monde va se reconstruire avec les humains, bien au contraire. A l'opposé du roman de George Stewart "La terre demeure", celui de Matheson est d'une noirceur terrible. L'adaptation cinéma qui en a été faite avec Will Smith ne rend en rien la noirceur du roman.

De lecture facile, ce court roman ne cesse de poser la question au lecteur : finalement, qui est le monstre ?

Veilleur
avatar
veilleur

Nombre de messages : 312
Age : 52
Location : Boulogne-Billancourt, France
Date d'inscription : 30/10/2009

http://www.amazon.fr/gp/pdp/profile/A210O5KYER1I4I

Revenir en haut Aller en bas

Re: Richard MATHESON père (Etats-Unis)

Message  Le petit montagnard le Lun 12 Sep 2011 - 19:29

Je suis une légende

Pour le résumé, voir les critiques ci-dessus.

Roman post-apocalyptique qui reprend (ou invente ?) le thème des attaques des vampires/morts vivants. Ce roman assez court (220 pages) est très prenant et une fois commencé, on a du mal à poser le bouquin.
Le roman se focalise sur l’univers de Robert Neville, fait de solitude et d’angoisse et où l’alcool est finalement la meilleure solution pour ne plus entendre les cris des vampires à l’extérieur. La fin du roman est extrêmement originale.
Le film sorti en 2007 avec Will Smith comme héros est très différent du roman. Cela ne signifie pas que le film n’est pas bon, mais juste qu’il raconte une histoire légèrement différente et que la fin, bien sûr, a été adaptée pour Hollywood.



Note 5/5

Le petit montagnard

Nombre de messages : 132
Location : Toulouse - France
Date d'inscription : 13/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Richard MATHESON père (Etats-Unis)

Message  Parch le Jeu 6 Oct 2011 - 11:32

Richard Matheson, Je suis une légende, 1954

Le livres est intéressant pour la manière dont il revisite le thème du vampirisme. Le livre devient même excellent lorsqu'on apprend qu'il date des années 1950 ! Il n'a pas vieilli. J'ai été orienté vers ce livre par le film avec Will Smith que j'avais trouvé excellent.

Le film est plus moderne mais il livre a l'intérêt de proposer une fin beaucoup moins hollywoodienne...

Ma note : 3,5/5

_________________
Accomplissement du challenge 2011 : 69 %, du challenge 2012 : 79 %, du challenge 2013 : 110 %
Accomplissement du challenge 2014 : ...
avatar
Parch

Nombre de messages : 619
Age : 32
Location : Aix-en-Provence, France
Date d'inscription : 25/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Richard MATHESON père (Etats-Unis)

Message  Shan_Ze le Lun 24 Oct 2011 - 21:38

Je suis une légende de Richard Matheson
(Folio, 228 pages)



Robert Neville est le seul survivant de l'espèce humain. Les autres sont morts ou sont maintenant des vampires. On suit les quotidien très rodé de cet homme que le passé hante...

Un roman post-apocalyptique très bien mené. Je ne pensais pas qu'un roman sur les vampires puissent faire un roman de science-fiction... Être un vampire, c'est avoir une maladie contagieuse au développement bien effrayant. Les quatre périodes sont très bien décrites, on progresse dans l'environnement de Robert Neville, on ressent sa tristesse, son envie de lutte fluctuante. J'ai été un peu déstabilisée par les souvenirs de Robert avant d'enfin savoir où on se situait. Un roman intéressant sur l'humanité et son devenir avec une fin triste à l'ironie implacable.

Note : 4.5/5
avatar
Shan_Ze
Admin

Nombre de messages : 7372
Age : 34
Location : Lyon/France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Richard MATHESON père (Etats-Unis)

Message  Louvaluna le Mer 26 Oct 2011 - 21:32

Que de bonnes critiques ! Je note ce titre !

_________________
Louvaluna

« Écrire consiste à rêver avec une intensité telle que nous parvenions à arracher au monde un morceau. » - Pierre Jourde

« J'aime la lecture en général. Celle où il se trouve quelque chose qui peut façonner l'esprit et fortifier l'âme est celle que j'aime le plus. » - La Rochefoucauld
avatar
Louvaluna

Nombre de messages : 1131
Location : France (Est)
Date d'inscription : 28/10/2008

http://biblioscopie.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Richard MATHESON père (Etats-Unis)

Message  kattylou le Jeu 27 Oct 2011 - 19:09

je le note aussi

_________________
Un vieux chêne en Bretagne - Louis Pouliquen
Toni Morisson - Sula 
Challenge US Plus que 5 Etats !
avatar
kattylou

Nombre de messages : 3310
Age : 52
Location : 77
Date d'inscription : 08/09/2009

http://kattyloucuis.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Richard MATHESON père (Etats-Unis)

Message  Cyrielle le Jeu 27 Oct 2011 - 19:12

Ah je pensai déjà l'avoir noté. J'ai beaucoup aimé le film, je serai curieuse de le lire.
avatar
Cyrielle

Nombre de messages : 7304
Age : 30
Date d'inscription : 27/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Richard MATHESON père (Etats-Unis)

Message  Lyreek le Jeu 1 Déc 2011 - 21:31


Je suis une légende - Richard Matheson
Folio SF - 228 pages

En 1976, Robert Neville est le dernier homme sur Terre. Toute la population a été victime d'une étrange maladie qui transforme les humais en vampires.
Toutes les nuits, Robert doit résister à leurs assauts et le jour, il lui faut trouver de quoi survivre.

J'ai d'abord vu le film avec Will Smith, qui m'avait un peu déçu (surtout la fin) donc j'étais curieuse de lire le roman, qui apparemment était un peu différent.
Et pour être différent, c'est différent! J'imagine le choc des fans du livre! Au final, les deux histoires n'ont pas grand chose à voir, à part le fait que Robert est le dernier homme sur terre.
Ici, on suit au plus près les pensées de Robert et ses angoisses. C'est un homme ordinaire, qui par hasard se retrouve immunisé contre une maladie qui a décimé tous ceux qu'il aimait. Comment lutter contre ceux qui sont bien décidés à boire son sang ? Comment trouver encore des raisons de vivre dans une telle situation ? Quel espoir peut-on avoir ?
Toutes ces questions, le lecteur se les pose avec Robert.
N'ayant pas aimé la fin du film, je craignais un peu le dénouement, mais j'avais tort. L'auteur m'a vraiment surprise, je ne m'attendais pas à une telle fin, une fin qui pousse encore à se poser des questions sur l'humanité.

4/5

_________________
Lecture en cours : Dans les replis du temps de Kate Atkinson

"Lire est le seul moyen de vivre plusieurs fois"
avatar
Lyreek

Nombre de messages : 2266
Age : 35
Location : Côte d'Azur, France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Richard MATHESON père (Etats-Unis)

Message  Bernard le Mer 4 Jan 2012 - 13:28

Je suis une légende

Richard Matheson

Livre lu dans le cadre du thème sur la science fiction.

J'ai été déçu ! Je n'ai pas vu le film avec Will Smith, cependant j'ai vu Le survivant avec Charlton Heston, il y a quelques années, qui s'inspire de ce livre. J'avais été épouvanté à l'époque. De fait le scénario était différent du livre. J'a un à-priori pour la SF et c'est plus par souci de participation que j'ai lu que par goût.
J'ai trouvé l'action extrêmement lente et répétitive. Je ne parlerai pas de remplissage car il se passe des choses mais, globalement, les jours se suivent et se ressemblent et pouvait-il y avoir une autre fin ?
Le passage biologique m'a paru très ennuyeux et j'ai remarqué beaucoup d'invraisemblances.
En fait je n'étais pas assez ouvert à cette lecture et, peut-être que mon propos est calqué sur mon rejet de la SF.
Je n'ai, cependant, aucun regret.

2/5
B

avatar
Bernard

Nombre de messages : 3540
Age : 72
Location : 94160 Saint-Mandé
Date d'inscription : 28/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Richard MATHESON père (Etats-Unis)

Message  veilleur le Ven 29 Juin 2012 - 18:03

L'homme qui rétrécit

Adolescent, j'avais vu l'adaptation cinématographique de ce roman et cela m'avait marqué. C'est donc avec un a priori favorable que j'ai entamé ce roman, en ayant en tête que l'auteur a connu également un bon succès pour son "Je suis une légende". L'idée du rétrécissement par cause de radiation est très bonne et donne à l'auteur de s'engager dans une réflexion sur ce qui fait le propre de l'homme dans son rapport à l'espace.

Le côté fantastique de l'histoire (un univers qui devient disproportionné, une bataille terrible contre une araignée) n'est que le prétexte spectaculaire pour développer des remarques sur les liens humains qui se distendent au fur et à mesure que Scott voit sa taille diminuer. L'auteur aborde la solitude de l'être, son rapport au monde physique et surtout, la farouche volonté d'être toujours et encore considéré comme un être vivant et pensant dans un univers qui devient de plus en plus infini. C'est cela qui marque vraiment le fond du roman même si celui aligne quelques longueurs.

Un classique qui plaira aux amateurs du genre.

Veilleur
avatar
veilleur

Nombre de messages : 312
Age : 52
Location : Boulogne-Billancourt, France
Date d'inscription : 30/10/2009

http://www.amazon.fr/gp/pdp/profile/A210O5KYER1I4I

Revenir en haut Aller en bas

Re: Richard MATHESON père (Etats-Unis)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum