Natsume SOSEKI (Japon)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Natsume SOSEKI (Japon)

Message  Lacazavent le Sam 20 Déc 2008 - 21:35

De : Laetitia Envoyé : 2003-02-12 04:15
Nastume Soseki : Le mineur


Toute l’intrigue du livre tient en quelques lignes : un jeune homme de bonne famille quitte Tokyo pour cause d’embrouillamini sentimental, et rencontre un rabatteur qui lui propose de l’emmener à la mine. Comme le statut de mineur est très proche, à son avis, de celui de mort, il accepte. Le roman raconte la rencontre, le voyage vers la mine, et le premier jour à la mine.

Est-ce un roman, d’ailleurs ? L’auteur le nie vigoureusement ! Il termine d’ailleurs sur ces mots « Voilà tout ce qui constitue mon expérience de mineur. Et tout ce que j’ai relaté ici est véridique. Ce qui est bien la preuve que cet écrit ne pourra jamais devenir un roman. »

J’ai lu ce livre par petits bouts, assez intriguée, en me demandant où l’auteur allait bien m’emmener. Et quand je l’ai refermée, je n’étais pas moins intriguée, mais heureuse d’avoir fait ce chemin inhabituel, à la fois dans le fond (le monde de la mine) et dans la forme (introspective). Bref, un beau 4/5




De : cirse01 Envoyé : 24/11/2003 16:41
Le 210éme jour de Nastumé Sôseki

Rivage poche/bibliothèque étrangère n°286 103 pages


Deux amis décident d’escalader un volcan activité. Cà c‘est le resumé du livre . Viennent ce greffer là-dessus toutes les conversations et activités diverses que peuvent avoir deux amis lors d’une journée passée ensemble.On parle des petits vieux a une terrasse, de son problème au boulot, des infos...Et de leur équipée.

Une vue du Japon bien loin des enseignes lumineuses et des consoles de jeux....
Un Japon plein d’optimisme et d’humour ,plein de reflexion où se profile l’angoise du 20éme siécle.
On peut le lire en une heure ou deux , picorer un diaologue ou relire tout un chapitre, on garde le sourire.
J’ai beaucoup, beaucoup aimé

Nastumé Sôseki (1867-1916) diplomé en littérature anglaise , il l’enseigne dès 1893 entre autre a Tokyo

4.5/5




De : Mousseliine Envoyé : 29/01/2004 14:10
Le 210éme jour de Nastumé Sôseki


Ce qui me plaît d'abord c'est l'écriture de Natsumé Sôseki, simple, pas un mot de trop, un ton poétique, musical et des plus intime. Un style qui ressemble à Aki Shimazaki et à Inoué dans Le fusil de chasse.

L'histoire est plutôt étrange, deux compagnons partent escalader une montagne, un volcan en fait. Il s'agit plus d'un dialogue, une joute verbale, entre les deux personnages que d'une histoire en tant que tel, propos qui sont souvent absurdes mais qui sont aussi teintés d'idées socialistes. L'approche psychologique est intéressante. J'aime bien le côté énigmatique de ce récit qui me donne le goût de découvrir davantage l'auteur.

Ce n'est pas un grand coup de coeur mais c'est une lecture bien plaisante et je suis très enchantée d'avoir découvert un autre auteur japonais.

note:3.75/5




De : aud007 Envoyé : 07/03/2004 11:38
Le 210éme jour de Nastumé Sôseki

Joli découverte que ce livre que j'ai apprécié malgré le côté absurde un peu trop présent par moment (à mon goût bien sûr). Les dialogues sont intéressants pour peindre une vision du Japon qui m'était inconnue.

Vous avez d'autres recommandations du même auteur??

3.25/5



Aud007




De : Laetitia-Anne Envoyé : 07/03/2004 16:07

Aud, tu peux essayer "je suis un chat", un pur chef d'oeuvre. la vie d'une famille, et surtout du père de famille, un professeur un peu excentrique, vu par son chat.
Récemment, j'ai lu de lui "les herbes du chemin", récit autobiographique de sa vie avec sa femme, leurs incompréhensions mutuelles, les liens avec le passé. Son dernier ouvrage achevé, pour les inconditionnels de Sôseki, très bon aussi.
Bonnes lectures



De : Lhisbei Envoyé : 26/04/2004 22:32
Le 210éme jour de Nastumé Sôseki

J'ai bien aimé le 210e jour même si ce n'est pas un vrai coup de coeur. Le côté absurde de l'histoire est assez déroutant au début mais on est très vite accrochée par les dialogues piquants des 2 protagonistes. J'ai eu la chance de le lire en étant confortablement installée au soleil et j'ai passé un bon moment, un peu court certes mais empli de poésie

Ma note : 3,5/5

Laetitia Merci de m'avoir fait découvrir ce livre



De : la-grande Envoyé : 27/05/2004 15:24
Le 210éme jour de Nastumé Sôseki


Un dialogue - qui ressemble parfois à un dialogue de sourd - entre 2 hommes qui semblent avoir bien peu de choses en commun mais où l'on sent quand même qu'il existe entre les deux un lien assez fort et une belle amitié.
Un petit roman qui fait réfléchir sur la confiance, l'amitié et jusqu'où on est prêt à suivre ceux qu'on aime.
Un peu de poésie et d'humour... un petit livre sympathique.

Note: 3.75/5



De :van1709 Envoyé : 11/11/2007 18:55
Je suis un chat


Dans le Japon de l’ère Meiji, un chat découvre le « monde des humains ». Ce chat, qui restera sans nom suite à l’omission de son maître, découvre les habitudes de son maître, habitudes qu’il trouve bien souvent bizarres et dont il ne comprend pas l’intérêt ; il découvre les amis de son maître, à travers notamment leurs nombreuses conversations.

« Je suis un chat » est un livre drôle. Le point de vue du chat sur les hommes est décidément très rigolote. Ce chat a l’air de tout savoir, de trouver pleins de choses évidentes, tellement évidentes qu’il a parfois un petit air prétentieux ! A ses yeux, les hommes sont risibles, et ont des comportements complexes alors que pour lui tout est si simple. Remarque, ce chat est plutôt dans le vrai !! Cependant, il faut bien un petit bémol, les conversations sont certes drôles, mais trèèès longues et c’est souvent lassant, voire sans intérêt, au point de vouloir sauter quelques paragraphes de temps en temps. Parfois, elles servaient à quelque chose, comme voir la futilité ou l’inutilité de certaines choses, mais quand c’est trop ben ce n’est pas terrible ! Un avis mitigé donc, mais je ne regrette absolument pas cette lecture d’un classique de la littérature japonaise, ne serait-ce que pour rire un bon coup sur la bêtise des personnages, surtout avec les remarques du chat qui met son grain de sel. La fin est surprenante, et c’est à se demander si le chat n’a pas un peu trop côtoyé les hommes !!

Note : 3.5/5 (pour les longueurs)



Dernière édition par lacazavent le Dim 6 Mai 2012 - 16:44, édité 1 fois
avatar
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5582
Age : 31
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Natsume SOSEKI (Japon)

Message  Van le Dim 3 Mai 2009 - 15:37

Botchan


Un jeune homme commence sa vie professionnelle dans un petit village. Désormais prof de maths, il va connaître les difficultés inhérentes à ce métier, notamment à cause de ses élèves, et celles liées à la vie dans un petit village en raison des ragots. Ces difficultés ne seront pas étrangères au fait que ce jeune homme est extrêmement naïf, et absolument prétentieux. Il donne des surnoms aux autres profs (le bouffon, chemise rouge, courge verte,…) – surnoms qui montrent bien en quel piètre estime il les tient – les prend de haut, se laissent facilement influencer, croit tous les ragots et se mêle de tout sans chercher à distinguer le vrai du faux. Il est d’une bêtise profonde donc, mais on lit ce livre quand même car il est vraiment amusant. On veut voir jusqu’où ce prof peut aller dans sa bêtise. C’est surprenant et drôle, vous l’aurez compris. C’est très bien écrit, pas trop de longueurs. On retrouve l’une des caractéristiques principales des villages : les ragots auxquels nul ne peut échapper. Et le cliché caricatural du bon citadin de Tokyo qui prend tous les villageois, (pauvres naïfs qui ne connaissent rien à la vie!) de haut. Absolument hilarant et absurde !

Note : 4.75/5
avatar
Van

Nombre de messages : 423
Age : 34
Location : Val de Marne - France
Date d'inscription : 03/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Natsume SOSEKI (Japon)

Message  Shan_Ze le Lun 1 Aoû 2011 - 20:44

Je suis un chat de Natsume Soseki
(Gallimard, Connaissances de L'Orient, 438 pages)



Je suis un chat. Voilà commence ce roman. Un chat sans nom, son maitre n'a pas jugé opportun de lui en donner un. Son maitre, Kushami, est un professeur d'anglais qui est un homme avec un caractère certain. Qu'il reçoive ses amis ou se dispute avec sa femme, le chat est là, à l'écoute, prêt à donner son point de vue sur les hommes.

Comme Van, j'ai trouvé ce livre vraiment drôle : on découvre des bouts de l'histoire japonaise, de ses us et coutumes d'un point de vue extérieur insolite. Le style est très descriptif, cela a du bon, on jubile sur certains réparties (surtout ceux du farceur Meitei) ou on sourit des pitreries involontaires du chat. Il est difficile de traduire un roman japonais mais celui-ci est très bien annoté. On comprend les allusions que l'auteur fait avec dérision sur sa vie. J'ai regretté une chose : les remarques misogynes.

Au début, Je suis un chat était publié sous forme de feuilletons, en 17 épisodes. L'humour et les idées au fil des parutions finissent par s'épuiser. J'ai eu beaucoup de mal à lire et à suivre les derniers chapitres. Ca reste un excellent livre que je conseillerai aux amoureux de la culture japonaise. J'ai bien envie de mettre la main sur un autre de ses livres !

Note : 3.75/5
avatar
Shan_Ze
Admin

Nombre de messages : 7417
Age : 34
Location : Lyon/France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Natsume SOSEKI (Japon)

Message  Lyreek le Dim 27 Mai 2012 - 16:38


Je suis un chat - Natsume Soseki
Gallimard - 438 pages

Dans ce livre, le chat de la maison nous raconte la vie quotidienne de son maître, un professeur excentrique dont il a bien du mal à comprendre le comportement.

J'ai bien aimé le début du livre, le chat est plein d'humour et son regard sur les humains est plutôt réjouissant. Malheureusement, ensuite, le chat passe au second plan et les longs dialogues entre les personnages deviennent rapidement ennuyeux au point que j'ai eu du mal à finir le livre. En plus, les personnages ne sont guère sympathiques, le professeur surtout dont l'attitude envers sa femme m'a porté sur les nerfs.
Reste que le livre permet de découvrir la culture japonaise grâce à l'excellent travail du traducteur et aux très nombreuses notes de bas de page.

3/5

_________________
Lecture en cours : L'incolore Tsukuru Tazaki et ses années de pélérinage de Haruki Murakami

"Lire est le seul moyen de vivre plusieurs fois"
avatar
Lyreek

Nombre de messages : 2285
Age : 35
Location : Côte d'Azur, France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Natsume SOSEKI (Japon)

Message  Réaliste-romantique le Lun 21 Nov 2016 - 17:57

Une journée de début d'automne

Recueil de nouvelles, plutôt des courts récits autobiographique (l’auteur va rencontrer un professeur, l’auteur agit comme intermédiaire pour des fiançailles…). Les nouvelles ne me semblaient pas avoir un intérêt hors du contexte de l’époque. Je n’ai pas retrouvé une attention aux détails ou une musique qui me fait souvent aimer les récits de ce pays (et comme le titre m’a laissé espéré). Il n’y a pas d’intrigue à laquelle s’intéresser ni vraiment de style charmant, donc je n’y trouvais pas mon compte.
 

2,5/5

RR

_________________
Lectures en cours : L'administrateur provisoire (Alexandre Seurat), (Doris Lessing) 
En attente : 
Commentaire en attente : Les habitudes alimentaires des mal-aimés
avatar
Réaliste-romantique

Nombre de messages : 1942
Age : 41
Location : Outaouais, Québec
Date d'inscription : 30/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Natsume SOSEKI (Japon)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum